RABAT, la capitale

Page 3 sur 34 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 18 ... 34  Suivant

Aller en bas

ROSE MARIE

Message  Jean-claude Brotons le Dim 18 Mar - 22:35

Ghislaine la plage de Rose Marie que tu nous montre est récente ,avant les cabanons étaient sur le front de mer ,tout cela a été rasé et des constructions récentes en dur ont étaient construites plus en retrait de la mer .
Petite anecdote d'un mois de juillet 1962 ,nous étions en train de disputer un match de volley ball quand nous avons vu apparaitre le roi Hassan 2 ,en short noir et tee shirt blanc accompagné d'une vingtaine de ses gardes du corps ,sacoche banane bien enflé , le roi nous a salué ,il a demandé s'il pouvait faire un service , il a pris la balle et nous a fait un service très puissant en cloche ,les arrières en face ont crus que la balle sortait et ne l'ont pas touchés ,la balle est tombé juste sur la ligne ,point marqué .
Devant l'affluence des gens et les consignes du service de sécurité ,le roi s'est dirigé vers la route ou l'attendais une dizaine de voiture longues comme des cars ,sirènes hurlantes ,direction la plage de Skhyrat ou le roi avait sa résidence et ou l'attentat avait eu lieu quelques années plus tard .

Amicalement
avatar
Jean-claude Brotons

Messages : 684
Date d'inscription : 18/03/2011
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

Rose-Marie

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 18 Mar - 23:56

Bonjour Jean-Claude - En effet la photo de cette plage est bien plus recente que la plage que nous avions connu a l'epoque. Des annees 50 je n'ai pas de photo et celle-ci sort de l'internet. Dans presque toutes les plages que nous frequentions a l'epoque, les cabanons ont presque tous disparus pour des constructions dures bien sur. Merci pour ton anecdote, au moins le Roi savait faire un tres bon service.... Apparament c'etait aussi un excellent joueur de tennis.  Chritiane/Andre - Merci pour ces photos. Je ne connais pas trop Rabat ayant ete seulement quelques fois pour faire du shopping et je m'apercois maintenant que c'est une tres agreable ville avec enormement d'histoire.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 16259
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

BONJOUR A TOUS....

Message  HUGUETTE ROMERO le Lun 19 Mar - 8:35

COUCOU .....

MERCI A VOUS ...... DE BONS SOUVENIRS TOUTES CES PLAGES ........

EVIDEMMENT NOUS LES CONNAISSIONS "EN NOIR ET BLANC"............

BONNE JOURNEE.... HUGUETTE
avatar
HUGUETTE ROMERO

Messages : 3976
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 75
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77

Revenir en haut Aller en bas

PLAGES

Message  Jean-claude Brotons le Sam 24 Mar - 21:06

Bonsoir a tous

Huguette ,ces plages ont marquées notre enfance et plus ,en noir et blanc je les échange pour toutes les plages en couleurs du monde actuel ,sans regret .

Amicalement

jean claude
avatar
Jean-claude Brotons

Messages : 684
Date d'inscription : 18/03/2011
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Admin le Sam 24 Mar - 21:56

1992 - Photo personnelle - Le Méchoir.... Pour autant que je me souvienne, nous ne sommes pas loin du Souissi...
Qu'en penses-tu José...???


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12319
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  andreo jean josé le Dim 25 Mar - 16:18

Salut André!!!
En effet nous ne sommes pas très loin du quartier "Souissi" le Palais Royal étant en plein centre de Rabat. Le "Méchouar" est la place ou le Sultan "Saluait" son peuple le mot vient de chouar (aller et venir en saluant) En Europe on agite un mouchoir sur le quai des gares pour saluer quelqun!! c'est peut être pour ça que tu as fait un amalgame des deux mots pour écrire le " Méchoir"...

Amitié à tous(tes)!!!! José...


Bonsoir Louisette!!!
Je t'avais promis des photos du tunnel sous les oudaïas.Mais si tu vas sur "Google" tu tapes : tunnel des oudaïas, et tu n'auras qu'a choisir les photos et les vidéos, tu auras droit en prime à l'inauguration du nouveau pont sur l'oued "Bou Regreg" et même le tramway, tu pourras admirer la magnifique Marina de Salé!!!!. pour info l'entreprise qui a réalisé le tunnel c'est la "Pizzaroti" entreprise Italienne pour laquelle je travaillais.Je n'ai pas participé à ces travaux j'étais en Algérie sur le projet Autoroute Est_Ouest dans la wilaya de Sétif....

Amitiés!!!! José.....
avatar
andreo jean josé

Messages : 900
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 78
Localisation : Salé

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Louisette Ibarra le Dim 25 Mar - 17:57

Merci José,
Je vais aller voir ça tout de suite.
Amitiés


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]...[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Louisette Ibarra

Messages : 428
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 74
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

ROSE MARIE

Message  Jean-claude Brotons le Sam 14 Avr - 21:42

Bonsoir a tous

Sur cette plage il y avait une guinguette prénommée " CASINO " qui faisait office d'épicerie ,restaurant ,dancing ainsi que poste de secours ,elle était tenue par une veuve avec ses deux enfants adoptifs qui se vouaient une haine féroce ,c'était aussi le lieux de tous les concours de boules ,j'ai le regret d'avoir perdu en final contre le champion du Maroc de l'époque ,ARDAGNA ,nous menions 12 a 0 quand il nous a dit "terminé les enfants " ,il s'est mis a tirer toutes les boules et nous avons perdu 12 a 13 ,nous nous sommes consolés avec un panier garni ,jambon ,une bouteille de vin ,terrine de paté en bocal et quelques oranges .

Vers cric croc il y avait le plus ancien habitant de cette plage ,un ancien légionnaire a la retraite ,pour arrondir ses fins de mois il vendait de la limonade de sa fabrication ,il louait également une pièce de son cabanon ,cela faisait rire tous le monde car il avait mis un écriteau " POUR LOUé ICI ON PARLES " .

Fin tragique pour ce légionnaire ,assassiné quelques années plus tard .

Amicalement
avatar
Jean-claude Brotons

Messages : 684
Date d'inscription : 18/03/2011
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Admin le Dim 15 Avr - 0:23

JOSE, salut....
Effectivement, je me suis fourvoyé dans l'erreur entre "méchoir" (verbe français) et méchouar, mot que tu as bien défini...Il n'en demeure pas moins que je suis satisfait de cette prise du "Méchouar" en 1992...
Il en est où dans ces travaux, le frangin ADRIEN que l'on voit très peu... Il manque un peu à l'appel...

JEAN CLAUDE, salut...
Un esacrée anecdote que tu nous racontes là, sur ce légionnaire.... Triste fin en vérité...Tu as donc vêcu à RABAT...!!! c'était avant ou après l'indépendance...??? 2 vues du futur camp Garnier de Rabat, prises des terrasses des Oudaïas...Certainement , années 1910... On aperçoit bien la tour Hassan. Gisèle, ma femme, habitait non loin de ce camp... Un sacré changement...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12319
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

RABAT ET SES ENVIRONS

Message  Jean-claude Brotons le Dim 15 Avr - 21:00

Bonsoir André ,j'ai connu Salé étant très petit , placé provisoirement dans une institution " les jardins du soleil " ,puis plus tard Rabat et ses plages avant et après l'indépendance .

Ce légionnaire avec sa fin tragique était une figure marquante de Rose Marie .

Amicalement
avatar
Jean-claude Brotons

Messages : 684
Date d'inscription : 18/03/2011
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  andreo jean josé le Dim 15 Avr - 23:56

Salut André!!!

Tu as raison d'être satisfait et fier de ta photo du méchouar, primo elle est bien réussie et deuzio elle est rare puisque maintenant on ne peut plus traverser le méchouar ( sécurité oblige).....

Pour Adrien il est très pris par son projet . c'est une réalisation importante, et dans ce genre de projet ,les finitions prennent du temps et il y a toujours des tracasseries administratives!!!!

tes photos du camp Garnier sont magnifiques , mais elles ne peuvent pas avoir été prises des terrasses de la casbah des Oudaïas. on voit au loin la tour Hassan et les oudaïas se situe entre le camp et la tour!!!

Je souhaite une bonne nuit à tout le monde!!! Amitié.....José...
avatar
andreo jean josé

Messages : 900
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 78
Localisation : Salé

Revenir en haut Aller en bas

Visite de Rabat

Message  Louisette Ibarra le Lun 16 Avr - 12:07

Bonjour,

Je mets ci-dessous un lien que j'ai trouvé intéressant :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne journée.
avatar
Louisette Ibarra

Messages : 428
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 74
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

RABAT et ses environs

Message  Jean-claude Brotons le Mer 9 Mai - 21:55

La plage des contrebandiers était une plage apprécié des familles car elle n'avait aucun cabanon ,on y accédait par une longue piste de sable mou et on garait les véhicules au bord de l'eau .
Sur la droite il y avait tout un ensemble de rocher ou les amateurs de pèche s'en donnait a coeur joie ,particulièrement a la pelote ( filet de sardine en faisant attention d'éliminer toutes les arètes ,un peu de sable très fin ,un peu de farine ,jaune d'oeuf ,le recette variait suivant chaque petit secret que chacun gardait jalousement ) ,petite pelote au bout d'un hameçon triple et la journée se terminait par une bonne provision de dorades ,tambours, sars et autres loups .
La mer était souvent houleuse et le fond descendait assez rapidement ,les parents surveillaient leurs enfants ,par contre une fois dépassait les premières vagues brisantes l'eau était plus calme .
Le soir pour partir les véhicules s'ensablaient et tout le monde poussait a hue et a ha ,il ne fallait pas rester les derniers a partir car sans aide on risquait de passer la nuit .

Je garde de bons souvenirs de cette plage ;je me suis toujours posait la question ( pourquoi plage des contrebandiers ) ,je suppose que la réponse coule de source .....

Bonne soirée ,j'entends le bruit des vagues .
avatar
Jean-claude Brotons

Messages : 684
Date d'inscription : 18/03/2011
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

La plage des contrebandiers

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mer 9 Mai - 23:50

Bonjour Jean-Claude - J'avais mis en haut de cette page le 17 mars une photo de cette plage avec a droite un ensemble de rochers comme tu dis dans ton post. Personnellement je n'y suis allee a moins que ce fut quand j'etais tres jeune et ne m'en rappelle plus. Tres jeune on allait surtout a Casa pour voir les grands parents et on allait a la plage de Ain Diab. Plutard ce fut a Moulay bien sur. Tu sais toutes ces plages etaient assez dangereuses pour s'y baigner. Pourquoi la plage de contrebandiers?  Tu dis toi meme qu'il n'y avait aucun cabanon, donc rien que le sable, la mer et le bruit des vagues. Facile non la nuit??
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 16259
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Plages des contrebandiers

Message  Admin le Jeu 10 Mai - 7:01

Témara - "La plage des contrebadiers"

Pourquoi...des "contrebandiers...???? manaârf. Mais c'était la plage de prédilection de Gisèle. Elle habitait pas loin de cette magnifique plage...Un aperçu avec cette photo récente ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12319
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Plage des contrebandiers

Message  Jean-claude Brotons le Jeu 10 Mai - 10:52

Ghislaine - André

Cette plage très familiale avait un attrait particulier car il n'y avait pas de cabanon , tout le monde venait avec son barbecue ,petite tente ou auvent ,populaire et sans chichi ,les grand mères se baignaient avec leurs curieux maillots de l'époque ,certains hommes carrément avec leurs slips .
J'ai oublié la pèche aux crabes ,au trident ou au crochet .
Ghislaine c'est sur que les contrebandiers ont du utiliser cette plage déserte la nuit avec peut etre quelques amoureux ........
Merci André pour la photo ,je crois que Gisèle est ton épouse ,elle doit avoir de bons souvenirs du lieu .
Bonne journée ,chaude pour les Lyonnais ,j'entends encore le bruit des vagues et ces rouleaux qui grossissaient et nous nous dépèchions de plonger dans les rouleaux .
avatar
Jean-claude Brotons

Messages : 684
Date d'inscription : 18/03/2011
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Grostefan Alain le Lun 14 Mai - 22:18

ENCORE LE TRAMWAY A RABAT-SALE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15755
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mar 15 Mai - 5:39

Bonjour Alain - Belle photo de cet ancien tramway et ils ont fait beaucoup de progres depuis celui qui est en place maintenant (page 1) et qui est aussi moderne que le notre ici.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 16259
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Grostefan Alain le Jeu 7 Juin - 10:33

Obsèques de Madame La Maréchale LYAUTEY

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15755
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Grostefan Alain le Lun 11 Juin - 12:47

Plage de SKHIRAT[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


C'était au retour d'un concours de pêche à la traîne que nous avions gagné Alain CIPIERE et moi.
Sur la droite on voit une partie de l'ile. Au premier plan, avec nos prises, Alain CIPIERE et sa femme Simone. En blanc avec casquette, ma femme. Moi je suis affairé avec le bateau qu'il faut atteler au tracteur et donc non visible sur cette photo.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15755
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

création de Rabat

Message  christiane gérard le Jeu 21 Juin - 17:14

Rabat, capitale du Maroc il y a de cela un siècle
Article | mar, 19/06/2012 - 20:50

Rabat, capitale du Maroc il y a de cela un siècle
L'idée ne devait pas répondre aux caprices du hasard, mais la reconduction d’un précédent historique qui marqua Lyautey, l’Amérique, et une nouvelle vocation pour le pays, tournée désormais vers l’Atlantique. Rabat serait la Washington du Maroc, tout comme Casablanca sa New York.

Au soir de sa vie, le fondateur de Rabat (Ribat al fath : le couvent de la victoire), le sultan Yacoub al Mansour, au XIIe siècle, devait regretter sa décision. De la mosquée qui devait être l’épicentre de la ville, il n’y eut que son minaret, témoin d’une œuvre inachevée. Les Mérinides en firent juste une nécropole dans ce qui est actuellement Chellah sur les vestiges romains. On retiendra dans cette fonction de cimetière marin, sous les Mérinides, le nom de la mère du sultan Abou Inane, Oum al ‘iz, nom d’emprunt, pérennisé par la commune rurale Oum ‘Azza. Quand le site abritera les Moresques expulsés d’Espagne en 1609, et leurs devanciers les Hornacheros, venus d’Hornachos de l’Estramadura, la rive sud du Bouregreg se fraya une expérience unique, à travers la nouvelle culture de ses nouveaux locataires, fruit d’interaction entre leur pays d’origine et celui d’accueil, et surtout par le recours à la piraterie. Le lieu sera désormais connu sous le nom de Salé le Neuf et ses habitants par les corsaires de Salé. Il s’agit en effet de Rabat.

C’est une séquence qui marqua la ville jusqu’à l’heure, car ceux qu’on appelle Rbatis, c’est-à-dire les habitants originaux de la ville étaient pour la plupart des descendants de Moresques, dont les noms étaient espagnols (Blanco, Pérès, Rodriguès, Guessous “altération de Jésus”, Palafrèj, Palamino, avec le phonème P qui n’existe ni en arabe ni en amazigh, ou référaient à des lieux d’Espagne (Moulinas, Ronda, Dénia, Fenjera...). Un haut fait d’interaction culturelle entre Islam et chrétienté, sans oublier les familles juives qui subirent le même sort de déportation, et dont plusieurs se convertissent à l’islam. Les corsaires de Salé le Neuf donnaient des sueurs chaudes aux armateurs chrétiens. Il ne restera du passé corsaire que des souvenirs, et les sultans alaouites eurent raison des ces Raïs retors, ou pirates qu’ils réintégrèrent dans le giron du Makhzen. Ils concédèrent la fameuse Casbah à une tribu arabe du Sahara, une sorte de phalange, les Oudaya, ce qui lui valut son appellation actuelle. Le visiteur de la Casbah ne manquera pas de constater les noms des rues des fractions de la dite tribu (Ouled Dlim, Ouled Jrar, Ouled Mtaa, Zirara...). La bourgade s’engouffra après les heures glorieuses de la piraterie dans l’oubli et végétera dans le petit commerce, l’agriculture et l’élevage avec de fréquentes razzias des tribus arabes des Zaers.

On retiendra de ces inimitiés le quolibet “aroubi”, on ne peut péjoratif, synonyme de rustre, forgé par les Rbatis, pour désigner leurs voisins. Le sultan Mohammed Ibn Abdellah, ou Mohammed III, dans ses déplacements entre les deux capitales Marrakech et Fès érigea en 1785 un palais dans ce qui est actuellement Dar al makhzen et posa l’embryon d’une ville. Les voies entre Marrakech et Fès via le Tadla et le Fazaz (Moyen-Atlas) devenaient périlleuses à cause des tribus rebelles et on préférait le chemin par le Tamesna, là où se trouve Rabat. Le hasard voulut que Mohammed Ibn Abdellah y mourût. Mais la bourgade ne fut qu’un lieu de passage ou d’estivage, comme avec le sultan Moulay Slimane qui y construisit un palais d’été, connu par Dar al Bahr entre 1792 et 1799. Belle œuvre, qui a connu quelques améliorations sous Hassan 1er. Avec le Protectorat, le palais, avec quelques extensions, sera connu par Marie Feuillet, dans sa nouvelle fonction d’hôpital militaire.

Après la signature du traité du Protectorat, le sultan Moulay Hafid se retira pour un moment à Rabat. Le Résident général, Hubert Lyautey, le suivit. Il n’y eut pas à l’idée de changer de capitale, mais le souvenir tumultueux qu’il eut à ses débuts à Fès l’amena à réfléchir sur l’opportunité d’une nouvelle capitale. L’idée ne devait pas répondre aux caprices du hasard, mais la reconduction d’un précédent historique qui marqua Lyautey, l’Amérique, et une nouvelle vocation pour le pays, tournée désormais vers l’Atlantique. Rabat serait la Washington du Maroc, tout comme Casablanca sa New York. Dans la même logique on voudra voir dans la mise en œuvre du périmètre irrigué du Tadla dans les années 40 et 50, sous l’ingénieux Corentin Talec, la Californie du Maroc. Le passé historique de Rabat étaya la décision de Lyautey. Il s’empressa de reconstruire la muraille almohade et choisit ses locaux face à la Casbah des Mérinides, connue sous le nom de Chellah. Depuis, la bourgade fut appelée au destin qu’on lui connaît. Sa vocation de lieu d’interactions entre les deux rives n’a jamais été entamée, même dans la douleur.

La ville de Rabat célébrera sous peu, le 28 juillet, le centième anniversaire en tant que capitale du pays. Est-ce trop demander à la ville, avec la sensibilité historique qu’on connaît à son maire, Fathallah Oualalou, de restaurer la casbah, avec toutes ses dépendances, sa scala, son fort construit par les Allemands à la fin du XIXe siècle, connu un moment par le fort de Ruttenburg, puis par le fort Hervé, avant d’être connu par la «Caravelle», dans sa nouvelle fonction de restaurant. Le lieu dit Bab al Oued qui a été le théâtre de grandes scènes d’embarquement et de débarquement est repoussant par ses odeurs... La Casbah, dans sa globalité, est un témoin d’un des épisodes les plus tragiques de notre histoire et des plus épiques aussi. Le Palais Dar al Bahr, l’ancien Marie Feuillet, et hôpital Mohammed V après, ne mérite-t-il pas un autre traitement, que de devenir un amas de décombres, lieu où a été reçu le ministre Regnault, accompagné du général Lyautey et de l’amiral Philibert, par le sultan Abdelaziz en 1907, dans ce qui était un moment le Pavillon de la médecine interne.

On sait tout de l’excellent travail de la commission de l’Histoire du Maroc, qui a à son actif plusieurs œuvres de restauration. Pourquoi ne mettrait-il pas le Palais Dar al Bahr dans ses projets ? Il serait notre Dolma Bahshe, ce beau palais ottoman d’Istanbul, construit presque à la même période, et qui porte, comme lui, les premiers signes de l’influence occidentale. Les célébrations s’envolent, les restaurations demeurent. C’est peut-être aussi l’occasion de penser à deux personnages d’exception qui contribuèrent à ce que Rabat soit ce qu’elle est : le sultan Mohammed Ibn Abddellah qui insuffla vie à une bourgade oubliée, puis Hubert Lyautey qui voulait reposer dans cette ville qu’il a refaçonnée.


Hassan Aourid. La vie éco
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2126
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Grostefan Alain le Ven 22 Juin - 9:46

CHRISTIANE

Je pense que nous avons la même source d'informations. Très intéressante d'ailleurs.

Amicalement.

Alain
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15755
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  christiane gérard le Ven 22 Juin - 11:00

Alain



Je trouve qu'il y a souvent des articles interessants


_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2126
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 34 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 18 ... 34  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum