La Galerie "Arts et Littérature" du RdlB

Page 24 sur 30 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25 ... 30  Suivant

Aller en bas

Saâdia

Message  DUVERGER-NEDELLEC Alain le Mer 2 Nov - 15:34

Saâdia

Quand nous l'avons connue c'était une jeunette,
Visage rayonnant, sourire étincelant,
Mère de trois enfants. Pas besoin de lunettes
Pour voir que son mari était fort peu galant.

Il la considérait comme sa domestique.
S'il se flattait partout de bien parler français,
Il avait oublié en étant tyrannique
Les mœurs de ce pays. Sans doute il s'en moquait.

Puis nous l'avons revue seule et abandonnée
Car aux yeux du mari, père de ses enfants,
Elle avait un défaut qu'on ne peut pardonner :
C'était une beauté qui avait quarante ans.

Il avait épousé une jeune voisine
Trente ans de moins que lui, parce qu'en vieillissant
Il lui fallait de la chair fraîche, une gamine,
Pour redonner ardeur à son corps fléchissant.

Saâdia, amie, qu'es-tu donc devenue
Quand tu as disparu de nos vies un beau jour ?
Ton portrait par Micam pour ceux qui t'ont connue
Préserve de l'oubli ta beauté pour toujours.

ADN 10.07.2013

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Saâdia, huile au couteau par Micam.

Extrait  de  notre recueil Peinture/Poésie :
 " Le Maroc  à Quatre  Mains "
      Ed.  de L'ONDE, 2014.
avatar
DUVERGER-NEDELLEC Alain

Messages : 179
Date d'inscription : 24/10/2016
Age : 79
Localisation : BENSLIMANE (été) et AGADIR (hiver)

http://alaindn.free.fr    'site  personnel  d'aquarelles  miniat

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Galerie "Arts et Littérature" du RdlB

Message  Grostefan Alain le Mer 2 Nov - 16:52

ADN
Magnifique ce poème et ô combien réaliste. Des "Saâdia" il y en a beaucoup eu malheureusement et il y en a probablement encore. J'ai vu lorsque j'étais dans le Tafilalet des quasi vieillards épouser des jeunes filles à peine nubiles.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16226
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Les arts et artistes du RdlB

Message  Admin le Jeu 3 Nov - 11:50

Alain DN...,


Tu honores cette rubrique....

Micam.... Magnifique ce portrait...ça donne envie de reprendre la palette...belle lumière...!!! belle pose... belle expression...I love you I love you I love you ( 3 fois...)

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12248
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

AGNES

Message  DUVERGER-NEDELLEC Alain le Jeu 3 Nov - 12:07

J'apprécie  particulièrement  les  tableaux et dessins  d'Agnès  : La dame  au chapeau, La sirène  de  Valras, les  mains (Bravo)

et je lui  dis  très sincèrement : " Bravo " cheers cheers cheers .

Alain DN
avatar
DUVERGER-NEDELLEC Alain

Messages : 179
Date d'inscription : 24/10/2016
Age : 79
Localisation : BENSLIMANE (été) et AGADIR (hiver)

http://alaindn.free.fr    'site  personnel  d'aquarelles  miniat

Revenir en haut Aller en bas

La kasbah des Aït Benhaddou

Message  DUVERGER-NEDELLEC Alain le Jeu 3 Nov - 12:51



La kasbah des  Aït  Benhaddou, aquarelle 12 x9 cm par  ADN

Les kasbahs


Il est en  ce pays dans lequel j'aime à vivre
De splendides contrées, des sites merveilleux
Que le souffle coupé, écarquillant les yeux
L'on contemple sans fin ainsi qu'un précieux livre.

J'ai ressenti un jour un bonheur inouï
Lorsque de Marrakech quittant tous les parfums
Nous avons dans l'Atlas tant roulé pour enfin
Découvrir à Télouet la kasbah du Glaoui.

Sous une khaïma nous nous sommes assis
Pour déguster du thé et manger des tajines
Avant de visiter la kasbah et les ruines
Et c'est le cœur comblé que  nous sommes partis.

Les zelliges, les stucs et les plafonds sculptés
Les portes décorées aux couleurs encor vives
Méritent qu'un beau jour cette kasbah revive,
Et que le monde entier découvre ses beautés.

Poursuivant le voyage ensuite avec ardeur,
Vers Ouarzazate aussi nous avons admiré
Des Aït Benhaddou les murailles ocrées
Dans le soleil levant ce fut  une splendeur.

Allez les visiter ces deux vieilles Kasbahs
Venez y au printemps quand le climat est doux
Aussi bien à Télouet qu'aux Aït Benhaddou
Quand vous arriverez,  vous en serez babas !

Adn  22.05.2008
avatar
DUVERGER-NEDELLEC Alain

Messages : 179
Date d'inscription : 24/10/2016
Age : 79
Localisation : BENSLIMANE (été) et AGADIR (hiver)

http://alaindn.free.fr    'site  personnel  d'aquarelles  miniat

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Galerie "Arts et Littérature" du RdlB

Message  Grostefan Alain le Jeu 3 Nov - 14:52

ADN
Alexandrins, quatrains, rimes embrassées, tu es un vrai poète! Bravo.

Les Aït Benhaddou font partie d'un circuit touristique classique. Les cinéastes ont trouvé là matière à filmer. Cette Kasbah est ainsi devenue plus célèbre encore qu'elle ne l'était.
Sa notoriété lui fait perdre quelque peu de son authenticité.
J'ai connu dans les années  55 à 59 les fameux et curieux mariages d'Imilchil. A l'époque cette cérémonie traditionnelle avait lieu devant un petit parterre de curieux (dont j'étais une fois). De nos jours c'est organisé de manière officielle et à grand renfort de publicité. Les touristes affluent. Les anciennes pistes sont devenues des routes bitumées. De cérémonie traditionnelle cet événement est devenu spectacle folklorique. Adieu l'authenticité! C'est la rançon du progrès.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16226
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Les Aït Benhaddou

Message  DUVERGER-NEDELLEC Alain le Jeu 3 Nov - 15:17

Bonjour Alain

Je suis  bien d'accord avec toi  quant  à  la  perte de  l'authenticité.

 C'est par exemple  bien triste de voir  maintenant le site  autrefois  "naturel" des  sources de l'Oum Er Rebia. A la  place des deux lacs  qui  existaient et  faisaient tout son charme  (lac  salé  à  droite et lac  aux reflets vert  émeraude  à :gauche)  se trouve  un  immense  parking  goudronné, et  au lieu d'aller vers les sources en  marchant sur des pierres  débordant de  l'eau, on  y  accède  par  une chemin goudronné bordé des étalages des  marchands de  souvenirs !

Quant  à la vieille  médina de  Chaouen elle est noyée dans  une grande ville  aux  immeubles imposants. De même pour  Aïn  Leuh !

Mieux vaut  parfois  garder ses souvenirs que de chercher  à revoir les  lieux qu'on a  aimé  et être  déçu !

ADN
avatar
DUVERGER-NEDELLEC Alain

Messages : 179
Date d'inscription : 24/10/2016
Age : 79
Localisation : BENSLIMANE (été) et AGADIR (hiver)

http://alaindn.free.fr    'site  personnel  d'aquarelles  miniat

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Galerie "Arts et Littérature" du RdlB

Message  Grostefan Alain le Jeu 3 Nov - 15:35

ADN
Oh oui en effet il vaut mieux, comme tu le précises,  garder ses souvenirs.
Ma dernière visite à Meknès c'était en 2008. J'ai bien sûr été très déçu. Toute villa en ville a été rasée et un immeuble à étages multiples l'a remplacée. ça construit  non seulement verticalement mais également "horizontalement": on gagne du terrain sur des terres jadis arables. On assiste à un exode rural, de la campagne vers les villes. Se pose alors la question de l'emploi.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16226
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Galerie "Arts et Littérature" du RdlB

Message  Admin le Jeu 3 Nov - 19:58

Juste pour ramener un peu ma propre notation sur le sujet "Tourisme"....

"La cupidité de l'homme n'a pas de frontière...." que ce soit le pognon, le flouss, le dirham, le franc, l'euro, le dollar, la lire..... L'argent n'a pas d'odeur ni de couleur et tout est bon pour alimenter son portefeuille... Rolling Eyes

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12248
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Galerie "Arts et Littérature" du RdlB

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Jeu 3 Nov - 23:25

Et oui comme dit Alain "c'est la rançon du progres". C'est partout pareil. Je suis arrivee a Vancouver en 1965, une toute petite ville et j'ai adore...Ce n'est plus cela maintenant, immense, des Tours de 50-70 etages, des trains sous-sol a travers la ville (Canada line), des malls avec 250 magazins et le genre d'immeubles comme le Regent a Meknes, ont tous disparu ces dernieres annees.... Crying or Very sad
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 16678
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Les Oudayas et les passeurs du Bou-Regreg

Message  DUVERGER-NEDELLEC Alain le Ven 4 Nov - 12:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Passeurs du Bou-Regreg. Huile au couteau par  Micam

LES PASSEURS

Pour traverser le fleuve et joindre l'autre rive,
Le moyen le plus sûr et rapide surtout,
Était de s'embarquer et ainsi, sur l'eau vive,
Naviguer peu de temps, avec son fourre-tout.

Car, sur le Bou-Regreg séparant les deux villes,
Un seul pont existait, et aller l'emprunter
Était perte de temps et fatigue inutile,
Pour les humbles piétons qui toujours se hâtaient.

En un petit quart d'heure et pour quelques riels,
Fellaha, kheddama ou simples promeneurs,
Passaient, sans grand souci, de Salé la rebelle
À Rabat, capitale aux charmes tentateurs.

Les passeurs étaient donc nombreux et très actifs
En ces temps où l'auto était une exception.
Aux ponts inexistants, servant de palliatif,
Appréciée, respectée, était la profession.

Cela a bien changé. Maintenant les cités
Unies sont pour toujours, et cela grâce au tram
Que, du matin au soir, sans discontinuité,
Prennent les voyageurs, pour moins de dix dirhams.

Alors les barcassiers, maintenant, vous promènent
Dans de neuves flayks, dessus le Bou-Regreg.
Ils se sont recyclés, conservant leur domaine,
De leurs anciens, ils ont amélioré le legs.

Adn 24.01.2016

Extrait   de notre recueil Peinture/Poésie " CONNIVENCES "
Éditions de L'Onde,  2016


Dernière édition par DUVERGER-NEDELLEC Alain le Ven 4 Nov - 14:50, édité 1 fois
avatar
DUVERGER-NEDELLEC Alain

Messages : 179
Date d'inscription : 24/10/2016
Age : 79
Localisation : BENSLIMANE (été) et AGADIR (hiver)

http://alaindn.free.fr    'site  personnel  d'aquarelles  miniat

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Galerie "Arts et Littérature" du RdlB

Message  Grostefan Alain le Ven 4 Nov - 13:48

ADN
Bonjour cher ami. Tu nous gâtes tant en peintures qu'en poèmes. Je suppose que tous les lieux intéressants du Maroc ont été honorés de ta plume et de la palette de ton épouse.
Je me demande si tu parles l'arabe dialectal car je vois que dans tes poèmes tu emploies les mots justes. Comme par exemple ci-dessus les pluriels "fellaha, kheddama, flayks" avec la double consonne lorsque c'est nécessaire. Simple curiosité de ma part mais je ne voudrais pas paraître indiscret.
Amicalement.
Alain
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16226
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Arts et Littérature du RdlB

Message  DUVERGER-NEDELLEC Alain le Ven 4 Nov - 14:50

Cher  Alain
Il n'y a là aucune  indiscrétion.
Je parle  très mal la Darija et je resterai de ce  point  de vue  toujours un  boujadi ! Mais  j'ai appris  il y a  environ 15 ans l'écriture arabe pour  pouvoir  écrire  à la fiancée  de mon dernier  fils ( une  charmante  Siham, de Mohammedia). Et j'ai même  commis quelques  poèmes  en arabe mais  je crains qu'ils  ne  puissent  être lus  ici. D'après  ce que  m'a  dit André Langlois il y aurait  peu de membres  qui liraient  l'arabe.
Mais si par  hasard cela  t'intéressait je  te  les enverrais.

Cordialement.
ADN
avatar
DUVERGER-NEDELLEC Alain

Messages : 179
Date d'inscription : 24/10/2016
Age : 79
Localisation : BENSLIMANE (été) et AGADIR (hiver)

http://alaindn.free.fr    'site  personnel  d'aquarelles  miniat

Revenir en haut Aller en bas

Le Conteur

Message  DUVERGER-NEDELLEC Alain le Ven 4 Nov - 17:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le Conteur,  Huile au couteau par Micam


LE CONTEUR


Pour appâter la foule et créer la surprise,
Soudain il s'est levé et s'est mis à danser,
Puis, il a déclamé sa leçon bien apprise,
Et, tout autour de lui, ils se sont amassés.


Le conteur, maintenant, commence son histoire.
Dans les yeux des enfants et dans ceux des plus vieux,
Il fait naître tantôt la peur, tantôt l'espoir,
Et apparaître aussi quelques regards envieux.


Il parle de JEHA, figure intemporelle
De la tradition des pays d'Orient.
Il raconte comment il en a fait de belles,
Sans être pris jamais, et toujours souriant.


Il conte, maintenant, comment une tisane,
Préparée par un djinn, peut vous rendre sorcier,
Et gagner les faveurs des belles courtisanes,
Sans de financement avoir à se soucier.


Les yeux des auditeurs sont rivés sur ses gestes,
Sur sa voix, sur sa bouche et aussi sur ses mains.
Mais voilà qu'il s'arrête et ramasse sa veste :
« La suite, mes amis, ce sera pour demain. »


Adn 30.10.2015


Extrait  de  notre recueil Peinture/Poésie : " CONNIVENCES "
Éditions de L'ONDE, 2016
avatar
DUVERGER-NEDELLEC Alain

Messages : 179
Date d'inscription : 24/10/2016
Age : 79
Localisation : BENSLIMANE (été) et AGADIR (hiver)

http://alaindn.free.fr    'site  personnel  d'aquarelles  miniat

Revenir en haut Aller en bas

Le Conteur

Message  Admin le Ven 4 Nov - 22:46

Alain DN...,
J'apprécie.... J'admire.....

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12248
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Galerie "Arts et Littérature" du RdlB

Message  DUVERGER-NEDELLEC Alain le Lun 7 Nov - 12:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sur  le  banc. Huile au  couteau par  Micam.


Sur  le  banc


Ils ont eu tant de nuits, ils ont eu tant de jours
Ils ont fait si souvent les gestes de l'amour.
Maintenant qu'ils sont vieux ces merveilleux voyages
Ne sont plus dans leurs cœurs que de douces images.

Ils s'en vont à pas lents, une canne à la main.
S'ils connaissent par cœur les pierres du chemin,
Ils craignent de tomber, de n'être à l'hôpital
Qu'un simple numéro sur un lit de métal.

Mais ils ne savent pas
Qui des deux partira
Qui rentrera un soir
Tout habillé de noir
Et portera toujours
Le deuil de son amour.

Lorsque s'en vient le soir, ils s'assoient sur leur banc,
Recherchant les derniers rayons du jour tombant.
Elle est encor pimpante, il est toujours timide.
Leurs cheveux ont blanchis. Ils ne comptent leurs rides.

Ils ne se parlent pas, ce serait inutile,
Un regard leur suffit. Sous le ciel qui rutile,
Ils se sourient parfois en se prenant la main.
Ils souhaitent si fort être encor deux, demain.

Mais ils ne savent pas
Qui des deux partira
Qui rentrera un soir
Tout habillé de noir
Et portera toujours
Le deuil de son amour.

Ils savent tous les deux sans oser se le dire
Que se retrouver seul est pour chacun le pire.
Ils sont prêts à se faire un dernier geste tendre,
Chez eux, même la mort, on ne fait pas attendre.

Mais ils ne savent pas, et ne veulent savoir
Qui des deux partira, qui rentrera un soir
Le dos cassé, vaincu, écrasé pour toujours
Et portant à jamais le deuil de son amour.

Adn 05.08.2013
avatar
DUVERGER-NEDELLEC Alain

Messages : 179
Date d'inscription : 24/10/2016
Age : 79
Localisation : BENSLIMANE (été) et AGADIR (hiver)

http://alaindn.free.fr    'site  personnel  d'aquarelles  miniat

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Galerie "Arts et Littérature" du RdlB

Message  Admin le Lun 7 Nov - 21:10

La toile "Sur le banc...."

la toile est surprenante dans ses couleurs... J'aurais bien aimé savoir travailler le couteau comme Mycam...

Le Poème "Sur le banc..."
Pourrait s'intituler "le Destin".... ou.... "une Vie"... C'est aussi beau que triste...flower sunny sunny flower

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12248
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Galerie "Arts et Littérature" du RdlB

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Lun 7 Nov - 21:27

Bonjour Alain - Je suis curieuse de savoir comment se fait la peinture au couteau. Alors j'ai appelle un ami qui travaille  dans la Galerie d'Art de Vancouver et il m'a invite la semaine prochaine a assiter a une seance de ce genre de peinture. Super. 
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 16678
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

La peinture au couteau

Message  DUVERGER-NEDELLEC Alain le Mar 8 Nov - 9:50

Micam, qui a   exposé ses peintures depuis  l'âge de  16 ans, a  commencé  à peindre au couteau vers  l'âge de  20 ans, à la suite d'une rencontre avec  un peintre espagnol qui l'a initiée  à  cette technique. Ensuite elle  a toujours  peint  au couteau à l'huile  principalement, très rarement  à l'acrylique mais évidemment   elle a  peint ses aquarelles  au pinceau,  cela va de soi !
Son site  (500 huiles  et 200 aquarelles) ne représente  qu'une  faible  part de ses  œuvres car durant de  nombreuses années elle  ne  photographiait pas les tableaux qu'elle vendait. Et elle en   a vendu  énormément !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne visite  de son site et   n'hésitez pas  à dire votre avis sur son livre d'or.

ADN
avatar
DUVERGER-NEDELLEC Alain

Messages : 179
Date d'inscription : 24/10/2016
Age : 79
Localisation : BENSLIMANE (été) et AGADIR (hiver)

http://alaindn.free.fr    'site  personnel  d'aquarelles  miniat

Revenir en haut Aller en bas

Poèmes et Littératures

Message  DUVERGER-NEDELLEC Alain le Mar 8 Nov - 10:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Aîd El Kebir. Huile au couteau par Micam

Le mouton de l'Aïd


Durant les quelques jours qui précèdent la fête
On les entend bêler sur toutes les terrasses
Avant que le couteau du boucher les terrasse
Qu'on les pende à un clou et qu'on coupe leur tête.

Par un trou pratiqué alors sur une patte
On insuffle de l'air séparant chair et peau.
Celle ci est fendue avec un bon couteau
Les enfants sont béats tant cela les épate .

Les femmes apparaissent sur ces entrefaites.
Elles lavent le foie et le coeur car bientôt
Ils seront découpés en tout petits morceaux,
Assaisonnés, piqués sur de fines brochettes.

Sur la braise brûlante emplissant le majmar*
La viande bien grillée est si appétissante
Qu'on perçoit alentours des mines réjouissantes,
Et des enfants gourmands le joyeux tintamarre.

Al Aïd al Kebir c'est la fête majeure
Religieuse d'abord, puis celle des gourmets.
Le soir il y aura alors entre autre mets
Un tajine aux pruneaux . Avis aux amateurs !

Adn 09.11.2013
Extrait de  notre recueil Peinture/Poésie
"Le Maroc  à quatre mains"
Éditions  de L'ONDE, 2014
avatar
DUVERGER-NEDELLEC Alain

Messages : 179
Date d'inscription : 24/10/2016
Age : 79
Localisation : BENSLIMANE (été) et AGADIR (hiver)

http://alaindn.free.fr    'site  personnel  d'aquarelles  miniat

Revenir en haut Aller en bas

Les Aïssaouas à Meknès

Message  DUVERGER-NEDELLEC Alain le Mar 8 Nov - 17:45

Meknès. Le Moussem  des Aïssaouas.


Nous nous extasiions devant Bal el Mansour
Quand des femmes en transe et habillées de blanc
Secouant leurs cheveux et tout le corps tremblant
Surgirent en poussant des cris à rendre sourd.


Des fiers Aissaouas c’était le grand Moussem.
A Meknès rassemblés ils faisaient le spectacle
Et il ne fallait pas devant eux faire obstacle
Ou s’habiller de noir, couleur qu’aucun d’eux n’aime.


C’était la grande fête et malgré le temps lourd
La foule dans les rues était dense et compacte
Et se précipitait telle une cataracte
Qui grossissait soudain à chaque carrefour.


De Moulay Ismaïl la grande capitale
Grouillait de toute part : Touristes, pèlerins,
Badauds et habitants, au son des tambourins
Vibreraient jusqu’au soir lorsque la nuit s’installe.


Nous pauvres étrangers tout remplis de méfiance
Nous scrutions nos voisins et serrions dans nos poches
Nos papiers, notre argent. Nous avions la pétoche,
Nous n’avions jamais vu une pareille ambiance.


Adn 08,11,2016
avatar
DUVERGER-NEDELLEC Alain

Messages : 179
Date d'inscription : 24/10/2016
Age : 79
Localisation : BENSLIMANE (été) et AGADIR (hiver)

http://alaindn.free.fr    'site  personnel  d'aquarelles  miniat

Revenir en haut Aller en bas

Villes du Sud Marocain : Oasis

Message  DUVERGER-NEDELLEC Alain le Mer 9 Nov - 12:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Oasis. Huile au couteau par Micam

Qu'il est bon de rester  à l'ombre

Quand  le soleil ardent darde ses  rais  brûlants
Qu'il est bon de  rester à l'ombre de ces murs.
Ceux qui doivent parler le font en  un  murmure
Et, s'ils doivent  marcher,  ce sera d'un pas lent.

On travaille au matin, quand le soleil est bas.
Et le soir, à la fraîche également, l'on trime,
Car pour se rafraîchir  pas question d'ice-cream.
Mais on peut en rêver la nuit sur son grabat.

Dans  ces contrées, l'on vit du fruit de son  labeur,
Et rien  ou presque rien ne vient d'un autre monde.
Sur le souk on vendra,  souvent avec faconde,
Ses produits, proclamés comme étant les meilleurs.

Le couscous,  par la femme, est roulé  à la main,
Et  pour  les  citadins cela tient  du mystère.
Si la vie est ardue en ce  village austère,
Ses habitants sortis y reviendront demain.

Car la ville et  ce bruit qui gronde  incessamment
Agressent leur cerveau, plus  habitué au calme.
Ils ont bien  hâte alors de retrouver  les palmes
De leurs  riches dattiers, soignés assidûment.

Adn 29.01.2016

Extrait  de  notre recueil Peinture/Poésie "Connivences"
Éditions de  L'ONDE 2016
avatar
DUVERGER-NEDELLEC Alain

Messages : 179
Date d'inscription : 24/10/2016
Age : 79
Localisation : BENSLIMANE (été) et AGADIR (hiver)

http://alaindn.free.fr    'site  personnel  d'aquarelles  miniat

Revenir en haut Aller en bas

les peintres du Roi de la Bière

Message  Grostefan Alain le Mer 9 Nov - 16:39

ADN
Tu me rappelles avec ce poème JORF où j'ai exercé en tant que directeur de secteur scolaire de 57 à 59. JORF c'était un gros ksar (situé à 21 km d'Erfoud) dans une belle palmeraie. Les gens du cru vivaient de leurs dattes,  du lait de leur chèvre ou de celui d'une vache. La culture de la luzerne permettait de nourrir ces animaux domestiques.
Pour avoir de la farine ils pratiquaient le troc. L'eau sur place était saumâtre. Elle était acheminée par des "ghattarat" depuis la montagne éloignée de plusieurs dizaines de km. Saumâtre parce que le chemin parcouru était une terre saline. En revanche pas très loin de Jorf, au lieu-dit Fezna Kfifat il y avait de l'eau douce.
Le climat était rude, surtout l'été. A l'époque nous étions en congé scolaire à compter du 15 juin pour climat pénible.
La nuit on voyait dans le ciel pur les essais des fusées françaises dont la trajectoire montait et redescendait. La frontière avec l'Algérie n'était pas très éloignée en effet.
A Rissani, le collègue directeur du secteur scolaire local s'était enlisé avec sa 4 CV Renault en pleine palmeraie. Des hommes sont apparus et l'ont dégagé. C'étaient des gens du FLN algérien. Il leur était aisé de franchir la frontière dans un sens ou dans un autre.
Souvenirs, souvenirs...comme disait la chanson.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16226
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Galerie "Arts et Littérature" du RdlB

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 24 sur 30 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25 ... 30  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum