Toutes les autres Villes du Maroc

Page 6 sur 45 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 25 ... 45  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Vallée des Kasbahs

Message  Admin le Jeu 25 Avr - 20:55

La vallée des Kasbahs

Sources ...: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les textes sont précis et concis. Les photos sont exceptionnelles...Voici le reportage dans sa presque totalité, dont le lien se trouve ci dessus. Merci à son éditeur.

Depuis toujours au Maroc, les berbères du sud pratiquent l’art de construire un type d’habitat original et millénaire : les Kasbahs. On retrouve les plus beaux spécimens de cette remarquable architecture de terre et de paille mélangés à Ouarzazate ainsi que dans les vallées du Dadès et du Drâa.
Mais, laissées à l’abandon, ces majestueuses forteresses de terre rouge ou ocre, sont menacées par les intempéries et tombent en ruine, au risque de disparaître à jamais du paysage marocain et du patrimoine mondial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La Kasbah, ou Tighremt en Berbère, est une demeure fortifiée comportant des tours d’angles, construite en pisé. Le pisé est un mélange de terre et de paille, un procédé ancien qui isole à la fois du froid et de la chaleur. Le centre de l’habitation est un patio, permettant de faire pénétrer la lumière. Les parties supérieures de la kasbah sont quant à elles décorées de motifs géométriques berbères. Protégées par un rempart avec une unique porte d’entrée, elles forment alors un ksar (ksour au pluriel).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les kasbahs étaient les demeures fortifiées des seigneurs. Ces forteresses avaient pour rôle de contrôler les oasis et leurs voies d’accès, de ravitailler les habitants du désert et de protéger les caravanes des attaques des brigands et des pillards.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A l’origine, cet habitat rural en terre fut édifié par des familles de nomades. Ayant la volonté de se sédentariser, elles recherchèrent une construction plus solide que leur tente pour faire face aux intempéries et aux ennemis. Cela explique pourquoi les ksour sont établis le plus souvent sur des sommets rocheux ou en bordure de falaise.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le retour aux sources…
Si par le passé, le Maroc a sacrifié ces merveilles, aujourd’hui les autorités ont pris conscience de leur valeur inestimable. En effet, laissées à l’abandon, les kasbahs s’écroulent lentement à cause de l’humidité, du manque d’entretien et des intempéries.
De nos jours, la tendance est au retour vers les demeures traditionnelles et les restaurations de maisons abandonnées se multiplient. Certaines ont été restaurées et exploitées à des fins touristiques. Par exemple, à Skoura, laKasbah d’Amerhidil, un des plus beau ksar du Maroc daté du XVIIe siècle, est une maison familiale en cours de restauration que le propriétaire fait volontiers visiter.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

De plus, ces décors naturels inspirent de nombreux cinéastes grâce à leur jeu de couleurs et de lumières. C’est à Aït Benhaddou que furent notamment tournées des scènes du célèbre film de David Lean, « Lawrence d’Arabie ».
On peut espérer que les kasbahs auront encore de beaux jours devant elles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Admin le Sam 11 Fév - 21:28, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11244
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les autres Villes du Maroc

Message  Admin le Jeu 25 Avr - 20:58


Vous vouliez rêver...??? Alors, ma kaïn mouchkil...C'est parti pour 8mn55...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11244
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les autres Villes du Maroc

Message  Admin le Jeu 25 Avr - 21:03


Et puisque vous êtes sages, venez visiter Aït Behhadou.... J'ai emprunté cette route à 3 reprises, la dernière en 2000...
Trop de lumière malheureusement...No comment pour ce court voyage...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11244
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les autres Villes du Maroc

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 26 Avr - 3:23

Andre - Je ne sais pas ou tu as deniche ces 2 videos mais elles m'ont beaucoup plu surtout la premiere. Incroyable la facon dont ils construisent leurs maisons et ils travaillent si dur aussi. Le desert est tres attirant. Excellent article aussi sur la Vallee des Kasbahs.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17115
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Assilah

Message  Admin le Mar 30 Avr - 22:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11244
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Ouarzazate

Message  Admin le Mar 30 Avr - 22:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11244
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les autres Villes du Maroc

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mar 30 Avr - 23:21

Drolement bien entretenue cette place au milieu de "nowhere" comme on dirait ici. On voit que des films sont tournes la-bas et ce n'est pas abandonne.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17115
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

OUARZAZATE

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Sam 4 Mai - 4:32

OASIS DE FINT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ouarzazate c’est une ville et région de tourisme. Une multitude de sites touristiques se trouve sur cette région du sud Maroc. Les casbahs se comptent par centaines. Les unes plus belles que les autres. L'architecture d'une casbah est sobre et élégante. Elles se trouvent dans les vallées et les palmeraies. dominant village en terre et rivière. Certaine des casbahs sont classées par l'UNESCO. Les célèbres casbahs sont Ait Ben Haddou, Taourirt à Ouarzazate et Amridil dans la palmeraie de Skoura. Un autre site à visiter sur le région de Ouarzazate, c'est l'Oasis de Fint qui se trouve à 12 km de Ouarzazate. L'oasis de Fint est un lieu extraordinaire d'un autre temps. Cet oasis se trouve entre des montagnes de structures différentes séparées par une rivière. Plusieurs tribus habitent cette oasis et la font vivre. Vous trouverez dans l'oasis une auberge, des chambres d'hôtes chez l'habitant, et plusieurs bivouacs.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17115
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Ksar es Souk

Message  Grostefan Alain le Sam 11 Mai - 13:59

Cartes locales de 1925.
Nous sommes ici autour d'Erfoud, de Ksar-Souk.
Des noms de lieux faisant partie de mon secteur scolaire de Jorf y figurent. Ils sont repérés par un point rouge. Il y en d'autres dans le sens de la flèche rouge le long de l'oued Ghéris mais pas visibles sur la carte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Deux autres cartes de la même époque et de la région (Tafilalet).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15589
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

PHARE DE NADOR

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Sam 11 Mai - 17:26

CAP DES TROIS FOURCHES - NADOR

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17115
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

PHARE EL HOCEIMA

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Sam 11 Mai - 17:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17115
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

PHARE DE MELILLA

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Sam 11 Mai - 17:30

FARO DE BONETE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17115
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

OUEZZANE

Message  HUGUETTE ROMERO le Dim 12 Mai - 16:37


BONJOUR.
[center]OUEZZANE
Ouezzane (variante : Ouazzane ; en arabe : وزان) est une ville qui se situe au nord-ouest du Maroc, dans le pré-Rif, au sud de l'oued Loukkous. UNE GRANDE VILLE ......PRESQUE  60 000 HABITANTS
Elle est le chef-lieu de la province d'Ouezzane (région de Tanger-Tétouan) depuis que celle-ci a été créée, en 2009, et faisait auparavant partie de la province de Sidi Kacem
C'est une des rares villes anciennes à n'être pas ceinte de remparts; ici, pas de murs crènelés, ni de portes fortifiées monumentales comme partout ailleurs au Maroc. Cette particularité réside vraisemblablement dans l'histoire de la ville. La puissance de la confrérie Ouazzania la mettait probablement à l'abri des menaces, de même le caractère sacré de la cité pour les croyants la rendait inviolable à leurs yeux.
La ville de Ouazzane est connue pour ses oliveraies et la production d'huiles d'olive de qualité. On trouve deux types de structures de production : avec des équipements modernes pour les produits destinés à l'exportation et traditionnels pour les produits de consommation locale.
Ville d'artisanat depuis près de 4 siècles, Ouazzane abrite plusieurs corporations de métiers animés par plus de 5000 artisans et 3 coopératives artisanales.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]A ++++[/b]
avatar
HUGUETTE ROMERO

Messages : 3890
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 74
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les autres Villes du Maroc

Message  HUGUETTE ROMERO le Mar 21 Mai - 13:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
HUGUETTE ROMERO

Messages : 3890
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 74
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77

Revenir en haut Aller en bas

NADOR-EL HOCEIMA

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Lun 3 Juin - 20:00

Bonjour - Quand Jose etait chamelier dans le nord marocain entre Nador et El Hoceima

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17115
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Azilal

Message  CONRAD-BRUAT Xavier le Mar 4 Juin - 18:23


AZILAL

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kasbah des Aït-Bouzid
avatar
CONRAD-BRUAT Xavier

Messages : 6840
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 77
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

GUERCIF

Message  Grostefan Alain le Mer 26 Juin - 17:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pont sur la Moulouya à Guercif[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15589
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

GUERCIF

Message  Grostefan Alain le Jeu 27 Juin - 15:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15589
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les autres Villes du Maroc

Message  Grostefan Alain le Ven 28 Juin - 13:31

Pont sur l'oued Melloulou affluent de la Moulouya[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue aérienne de Guercif[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'église[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pont Dar Caïd sur la Moulouya[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15589
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

d'après la gazette de DAFINA

Message  christiane gérard le Jeu 4 Juil - 9:10

Dakhla, la perle méconnue du Maroc

Article | dim, 30/06/2013 - 10:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
  
 
Cerné par la mer, offrant des paysages à couper le souffle, ce petit coin de paradis situé dans le sud du royaume accueille de plus en plus de vacanciers. En attendant les investisseurs...
Sur la plage qui s’étend à perte de vue, des surfeurs, cheveux blonds et combinaison de rigueur, se dirigent vers la mer pour s’engouffrer dans les vagues. Dans le ciel d’un bleu immaculé, des cerfs-volants géants servant à tracter les planches sont portés par un vent violent. Non, vous n’êtes ni en Australie ni sur une plage brésilienne, mais bien à Dakhla, l’une des villes septentrionales du Maroc. « C’est mon coin de paradis à deux heures d’avion de Casablanca. Mais n’allez pas raconter cela à tout le monde, c’est un lieu qu’il faut protéger », confie Hamid, un Casablancais de 40 ans, qui passe ses week-ends ici.
À l’occasion d’une des épreuves des championnats du monde de kitesurf, des officiels, des élus et des amoureux de Dakhla se sont retrouvés, le 3 octobre, dans la capitale d’Oued Ed-Dahab-Lagouira, l’une des trois provinces du Sud récupérées par le royaume en 1975. Objectif : promouvoir la ville et attirer des investisseurs potentiels. « Il y a à peine dix ans, il n’y avait rien ici. Vous n’imaginez pas les progrès accomplis », se réjouit Hamma Dlimi, wali au ministère de l’Intérieur. Et il suffit de se promener dans les rues de cette coquette bourgade de province pour constater qu’ici l’État n’a pas lésiné sur les moyens.
Désenclavement achevé
Peuplée principalement de militaires et de fonctionnaires, la ville a des routes flambant neuves et une élégante corniche flanquée de cafés et de quelques boutiques. L’électricité, l’eau potable, autrefois réservées à une élite, ont été raccordées jusque dans les quartiers les plus populaires. Les quelque 100 000 habitants disposent d’écoles, d’une médiathèque moderne et accueillent, depuis 2007, un festival de musique dont le succès ne se dément pas. Pour désenclaver la ville, une gare et un aéroport ont été construits, et la RAM assure trois vols par semaine, avec un taux de remplissage de près de 90 %. C’est que Dakhla attire de plus en plus d’étrangers, mais aussi des gens de l’« intérieur », comme Ali, un Oujdi qui a choisi de s’y installer avec sa famille. « Ici, on trouve facilement du travail, et la vie est beaucoup moins chère. On peut faire des économies », explique-t-il. Comme dans les autres provinces du Sud, de nombreux produits de base, comme l’essence, le sucre ou l’huile, sont subventionnés et presque trois fois moins chers que dans le reste du pays.
Ces succès, la région les doit en grande partie à l’Agence du Sud, une structure créée par le roi Mohammed VI en 2002 et dont l’ambition est d’accélérer le développement socio-économique de la région. Dotée d’un budget de 7,2 milliards de dirhams (636 millions d’euros), elle s’est fixé comme priorité la lutte contre l’habitat insalubre et le développement des activités créatrices de revenus. Son directeur, Ahmed Hajji, ne manque pas d’idées. En homme pragmatique, il a d’abord tablé sur le potentiel naturel de la ville, dont son premier atout : la pêche. Les eaux de Dakhla, qui est cernée de toutes parts par la mer, sont exceptionnellement poissonneuses, mais l’activité des pêcheurs de la région n’a jamais été réellement organisée. Autrefois disséminés de manière anarchique sur le littoral, des villages de pêche composés de baraques de tôles accueillaient des pêcheurs venus de tout le pays pour la saison du poulpe. Victimes de potentats locaux, qui imposaient les prix et s’octroyaient de façon autoritaire une partie des revenus, les pêcheurs travaillaient dans des conditions difficiles. Depuis, l’Agence a fait construire un village en dur pour les accueillir. Mais, surtout, une grande halle au poisson, équipée de la technologie dernier cri, a été mise en place pour permettre la vente dans des conditions plus transparentes. « Nous faisons passer les gens de l’économie informelle au formel, précise un des cadres de l’agence. Chaque pêcheur dispose d’un compte en banque sur lequel est directement versé le bénéfice de sa vente. » La puissance maritime de Dakhla pourrait bientôt être décuplée, si l’on en croit le plan du ministre de l’Agriculture et de la Pêche Aziz Akhannouch, qui a annoncé la création d’un grand port au sud de Laâyoune. « Je souhaite que ce port se trouve à Dakhla. Cette ville, qui se situe à seulement 350 km de la Mauritanie, pourrait jouer son rôle de trait d’union vers les pays africains, avec lesquels Sa Majesté veut établir des relations toujours plus étroites », rappelle Hamid Chabbar, wali de la ville.


 « Les Caraïbes au Maroc »
L’autre trésor que recèle Dakhla, c’est son immense potentiel touristique. Construite sur une mince bande de terre, entre le désert et l’océan, la ville offre des paysages à couper le souffle. « C’est un peu les Caraïbes au Maroc », s’amuse Gérard, un habitué, qui déguste sur la terrasse de son hôtel des langoustes et des homards fraîchement pêchés. Avec plus de trois cents jours de soleil par an et des plages de sable blanc à perte de vue, la « perle du Sud » a tout d’une grande destination touristique. Pourtant, la ville ne reçoit chaque année que 3 000 à 4 000 touristes, et les infrastructures hôtelières peinent à s’y développer. Dans ces conditions, difficile d’élaborer une stratégie médiatique pour faire décoller la destination. « À court terme, explique le ministre du Tourisme Mohamed Boussaïd, il faut au moins doubler la capacité hôtelière et passer de 1 500 à 3 000 lits. Mais pas question de développer un tourisme de masse à Dakhla. C’est un patrimoine écologique fragile qu’il faut préserver. Je crois en un tourisme de niche, centré sur la nature et les sports nautiques. » Lui-même amoureux de la ville et amateur de kitesurf à ses heures, il est partisan de la création d’un label qui ferait de Dakhla une capitale de l’écotourisme. « Nous avons beaucoup appris des erreurs des autres, poursuit-il, et, pour nous, le contre-exemple parfait c’est le littoral bétonné de la Costa del Sol ou des Canaries. »
Malgré l’immense potentiel de la ville, les investisseurs ne se bousculent pas au portillon. Quelques pionniers, comme Bernard Vivien, ont ouvert la voie. Tombé amoureux de Dakhla il y a plusieurs années, ce propriétaire de deux riads, à Marrakech et à Fès, a ouvert la première maison d’hôtes de la ville. Soutenu par les autorités locales, il va bientôt lancer une résidence touristique. « Ça n’est pas facile de développer le tourisme dans cette région, reconnaît-il. Il n’y a pas de personnel formé, les contraintes administratives peuvent être assez lourdes et le caractère un peu exceptionnel de cette région en a effrayé plus d’un. »
Une société en mutation
Car si les progrès sont indéniables, beaucoup s’inquiètent de constater que l’initiative privée n’a pas décollé dans la région. « Pendant longtemps, l’État a maintenu la ville sous perfusion, parce tout était à faire et que lui seul pouvait mettre en place les infrastructures de base nécessaires au développement. Mais aujourd’hui, reconnaît sous le sceau de l’anonymat un haut responsable local, il faut couper le cordon ombilical et tout mettre en œuvre pour attirer des investisseurs privés. »
Cette politique d’assistanat, puisqu’il faut l’appeler par son nom, est visible partout. Dans un des quartiers les plus pauvres de la ville, où s’étalaient autrefois des bidonvilles, les habitants se sont vu distribuer du ciment et une somme d’argent pour construire eux-mêmes des maisons, dont la plupart ne sont pas encore peintes. Régulièrement, l’armée vient même leur apporter des vivres financés par l’État. Les responsables de la ville le reconnaissent à demi-mot, il est temps de responsabiliser la population. « En même temps, rappelle le wali, il ne faut pas oublier que la société des provinces du Sud est en pleine mutation. On voit à peine émerger une classe moyenne, mieux formée, et qui développe une certaine culture de l’entreprise. Dans une ville qui n’a connu ses premiers licenciés que dans les années 1990, il ne faut pas être trop impatient. »

_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2133
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

DAKHLA - 350 KMS NORD DE LA MAURITANIE

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 5 Juil - 4:01


Bonjour- Christiane - Merci pour cet article sur cet endroit que la plupart de nous probablement ne connait pas. Dans l'article on dit que c'est a 350 km de la Mauritanie et bien entendu j'ai cherche des photos que voici. Ca a l'air ,comme dit Hamid dans l'article,  d'etre "un coin de paradis".  En tous les cas des plages magnifiques sans les foules...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]/>
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17115
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

DAKHLA (suite)

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 5 Juil - 4:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17115
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les autres Villes du Maroc

Message  Lucien Calatayud le Ven 5 Juil - 15:09

 GHISLAINE
Il faudrait nous préciser où ont été prises ces photos. Il y  en a une  intitulée DAKHLA? En arabe dakhla pourrait signifier  "entrée" Dkhol voulant dire: "rentres" ou "entre". A ne pas confondre avec BAB qui veut dire PORTE. Vite... Dès que tu auras les yeux en face des trous, dis-nous tout !!!
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4203
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les autres Villes du Maroc

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 45 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 25 ... 45  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum