Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Page 19 sur 37 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 28 ... 37  Suivant

Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Admin le Dim 15 Sep - 22:14

Vous en savez des choses sur le cinéma moderne...!!! Ma passion pour la grande toile s'est effrité, voire même éteinte. quelque soit le thème...

Mais je suis imprégné de "mon" cinéma, celui que j'ai partagé avec mon père (2 à 3 fois par semaine...). Je suis à même de refaire le scénario de plusieurs films sans pour autant les avoir revus. "Jean de la Lune, Fanfan la Tulipe, les révoltés du Bountny, le long des trottoirs, Ivanhoé, le derniers des Mohicans, la porteuse de pain ( revu 3 fois, toujours avec mon père... On y chialait beaucoup...), Rome-ville ouverte, La Tunique,  Violettes Impériales, la guerre des boutons, rock around the clock (juste avant de quitter Meknès), Quand la marabounta gronde, Un homme marche dans la ville, les Don Camillo, Scaramouche...... la liste est longue...

Et tout ça dans les 4 salles préférées de ma ville... Je serai capable de dessiner le plan du feu "Régent"...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12583
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  sandeaux Claude DCD le Lun 16 Sep - 0:17

C'est vrai que ton cinéma, comme le mien d'ailleurs était celui de notre adolescence. Nous étions des adolescents s'émerveillant aux contacts de nos flirts, les séances de cinéma, plus que d'être l'occasion d'admirer Nathalie Wood, James Dean ou Marlon Brando, servant surtout a nous permettre de peloter nos voisines dans la loge cinq du Caméra. Le Rock  entrait dans la légende du celluloïd, les Errol Flynn de la guitare, les Gary Cooper du Banjo ou les Johnny Weissmuller du micro allaient régner en maitre sur la machine hollywoodienne. En ces années là, le western était le genre dominant et une nouvelle génération d'acteurs apparaissait. Dans les salles Jean Marais nous initiait aux films de cape et d'épée et Lemmy Caution interprété par Eddie Constantine annonçait le premier opus de la transposition des James Bond. Le cinéma fantastique s'imposait aussi, Dracula, Frankenstein, le loup Garou apparaissaient en couleur délicieusement inquiétants sous les traits de Christopher Lee et de Peter Cushing. Aller au ciné, c'était l'occasion de pouvoir rêver,  d'être John Wayne portant sa selle et son sabre sur les épaules de retour après des années de guerre dans la Prisonnière du désert. D'être Kirk Douglas dans Seul sont les indomptés. De devenir mercenaire en compagnie de Yul Brynner et Steve McQueen et manier la Winchester 73 a la manière de James Stewart. Le cinéma a été pour nous comme un banquet au menu Fernandel très convaincant dans le rôle d'un curé  roublard,  Scarlett O'hara dans Autant en emporte le vent, Alfred Hitchcock, Gary Cooper dans Vera Cruz. Nous avons rêvé de B.B., Elizabeth Taylor dans Ivanhoé, de Gina Lollobrigida et de son décolleté dans Fanfan la Tulipe. Le cinéma nous a donné un gout immodéré pour Marylin et la vue mythique la montrant se rafraichissant dessus d'une bouche d'aération.  Notre amour pour le cinéma, c'est " Nobody's perfect" de Certains l'aiment chaud, c'est Marcel Pagnol, c'est Fernandel le rémouleur, c'est Raimu le boulanger, c'est la langue aux accents de troubadour.
avatar
sandeaux Claude DCD

Messages : 332
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 81
Localisation : Snohomish USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Grostefan Alain le Lun 16 Sep - 11:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Un film de Marcel L'Herbier, Genre Drame, Avec Jean Marais, Sylvio De Pedrelli, Claude Sainval, Max Michel, Gabriel Signoret, Natalie Paley, Harry Baur

En bref : Au début du XXe siècle, Bourron, hommes d'affaires français devenu un entrepreneur très important au Maroc, est partagé entre sa passion pour son travail et l'amour qu'il porte à sa femme...

Paru en 1922, le roman de Claude Farrère avait déjà fait l’objet, la même année, d’un film muet réalisé par Édouard Violet et E. B. Donatien, adapté par l’auteur lui-même et qui avait bénéficié de l’aide du maréchal Lyautey en personne. Pour la présente version du film "LES HOMMES NOUVEAUX" (1936), Marcel L’Herbier tourna une première partie documentaire sur la pacification du Maroc avec un Gabriel Signoret maquillé en maréchal Lyautey que tout le monde s’accorda à reconnaître d’une étonnante ressemblance. Au même comédien échut l’incarnation d’un second rôle, celui de Maurice de Tolly, inspecteur général des Travaux et ministre d’empire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bien ancré dans son époque, le film tentait, selon les propres termes du cinéaste, de glorifier « l’œuvre semi-fraternelle et en tout cas civilisatrice que la France poursuivait sur le sol chérifien » (in “La Tête qui tourne”, 1979). Le paradoxe voulut que ce film « colonialiste » fût dirigé par un ardent militant CGT pour l’unification des professionnels du cinéma au sein du Syndicat des techniciens de la centrale communiste. Mais la véritable raison pour laquelle il l’avait entrepris était qu’il désirait réveiller le patriotisme national jugé par lui apathique face à l’inquiétant développement de la puissance militaire allemande.
On peut apercevoir le jeune Jean Marais, alors à ses débuts, les autres principaux interprètes sont Nathalie Paley et Gabriel Signoret.

Certaines séquences font référence à la recherche minière dans le Haut-Atlas.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Marthe Ferrane, actrice dans les Hommes Nouveaux
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15155
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Admin le Lun 16 Sep - 11:19

ARGHHH... j'ai oublié.... la série des PAGNOL... et surtout, "la femme du boulanger" et "Anaïs"... un ciné venu d'ailleurs , pour moi. Une découverte...!!!
C'est cette vision du midi qui m'a incité à me faire muter dans le midi (pour raison de santé) après 6 (très longues) années passées à la Cie IBM France, à Paris, à l'âge de 27 ans.
On peut le dire... : le cinéma mène à tout...!!! Il inspire, il forge l'esprit; il fait rire, pleurer; il étonne, il laisse des traces...


_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12583
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Admin le Lun 16 Sep - 22:00

“Les Révoltés du Bounty"

En anglais : Mutiny on the Bounty  - la version de 1935, dont la première eut lieu le 1er novembre)
Film de la Métro-Goldwyn-Mayer (MGM) - Réalisateur : Frank Lloyd
Noir et blanc - D'après un roman de Charles Nordhoff et de James Norman Hall


Le Casting des 4 principaux rôles : Charles Laughton ... Capt. William Bligh - Clark Gable ... Lt. Fletcher Christian - Franchot Tone ... Aspirant Roger Byam - Herbert Mundin ... Smith

......
L'histoire
Décembre 1787. A Portsmouth, Fletcher Christian enrôle des hommes de force pour servir à bord du Bounty, dont il est le second. Le commandant est  le capitaine William Bligh.
La mission : Direction Tahiti d’où le capitaine doit rapporter des plants d'arbres à pain. Le voyage va durer 2 ans.
Bligh est un chef cruel jusqu'à la perversion qui n'hésite pas à recourir aux châtiments corporels pour faire régner ordre et discipline. Fletcher Christian est lui, respecté de tous les hommes.

.........
Au voyage aller, l’atmosphère dans le vaisseau est au bord de la crise. Mais, au retour,  l'équipage se révolte contre la tyrannie de Bligh. Fletcher se met en tête de l'insurrection... Le capitaine est abandonné sur un canot de sauvetage avec ses partisans. Le Bounty retourne à Tahiti où il mène des jours heureux.
La suite est connue : Bligh parvient à regagner l'Angleterre, reprend la mer afin de ramener à Londres son ex-second et ses complices pour les faire traduire en justice. Fletcher Christian réussi à s'échapper avec ses compagnons, coule le Bounty, définitivement coupés de la civilisation.

.........
.........
Cette histoire réelle qui a révolutionner le pays et frapper les esprits, a contribué à modifier définitivement les rapports équipages et commandants de navires et a a donné lieu à une jurisprudence.

"Illustrant un épisode véridique de la grande saga de la mer, ce film, le plus spectaculaire dans le genre, imprime sa mâle puissance sur l'écran. C’est une histoire d’hommes, de force, de bravoure, de révolte, de courage…»


- Oscar du meilleur film remporté en 1936.  
- Prix du meilleur acteur décerné par le New York Film Critics Circle remporté en 1936 par Charles Laughton.  
- Sept autres nominations aux oscars (trois nominations du meilleur acteur pour Clark Gable, Charles Laughton et Franchot Tone
On lisait à l’époque :
"Le film « les Révoltés du Bounty », c'est du cinéma à l'état pur : jamais un tel résultat n'aurait pu être obtenu au théâtre. Il manquerait l'espace, la mer, le mouvement, le rythme, l'action.
Le seul reproche que je formule concerne les deux tahitiennes;  on a l'impression qu'elles sortent d'un institut de beauté.
" Don Herold, Life."



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Admin le Sam 21 Jan - 21:08, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12583
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Grostefan Alain le Lun 30 Sep - 15:52

La Route Inconnue
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tourné en 1948, sorti en salle en décembre 1949
Scénario et dialogues : Léon Poirier 
Image : Noël Ramettre 
Son : André Charrier 
Dir. de production : Thomy Bourdelle 
Musique : Jean-Jacques Grünewald 
Production : ECIM (Société d'Expansion cinématographique marocaine)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Interprètes : 
Robert Darène (Charles de Foucauld), 
Lisette Lanvin (Mme Ordega), 
Marie-José Darène ( la soeur de Charles), 
Zeman Guela (Sarah), 
Lucas Gridoux (Ben Simon), 
Abel Jacquin (Duveyrier), 
Léonce Corne (le banquier), 
Léonce Ben Souirah (Mardochée), 
Thomy Bourdelle (le colonel), 
Berretta, Filali Tewfik et Mohamed Ben Taïed

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Dernier film de Léon Poirier, il s'agit de l'aventure marocaine de Charles de Foucauld. Le contact de l'ex-officier avec la sagesse du Coran, les moeurs des indigènes, la solitude dans les oasis lui font retrouver la foi et déjà on devine en lui le futur Père de Foucauld. 


 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]...[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15155
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Lun 30 Sep - 18:13

Alain - Au fait, n'y avait il pas une rue qui s'appelait Foucault a Meknes, pres du marche je crois??  Xavier - Elle est belle cette photo de Jane Fonda.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 15686
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  CONRAD-BRUAT Xavier le Mar 1 Oct - 20:01

Ghis
La rue du Père de Foucauld était celle à droite du marché central, là où il y avait le Métropole, le Gambrinus, Basile le Grec, ...
avatar
CONRAD-BRUAT Xavier

Messages : 6960
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 79
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mar 1 Oct - 22:17

Xavier - C'est ce que je pensais par contre je ne savais pas qu'un film avait ete fait de sa vie.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 15686
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Grostefan Alain le Mar 10 Déc - 21:06

La rose noire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Devenu célèbre grâce à son film Les lanciers du Bengale, tourné en 1935, Henry Hathaway se rendit au Maroc en 1948 pour le tournage de quelques séquences spectaculaires de La rose noire, film tiré du romas de Thomas B. Costain.
Le film fut interprété par Orson Welles, Tyronne Power, Cécile Aubry, Jack Hawkins, Michael Rennie et Dany Robin. Les séquences marocaines se déroulèrent devant la fameuse porte Bab Mansour à Meknès et dans l'Atlas marocain.
Synopsis : Au XIIIe siècle, Walter de Gurnie, chevalier errant et fils déshérité d'un noble saxon, regagne ses terres à la mort de son père. Ne voulant pas servir un Normand, il refuse de faire serment d'allégeance au roi Edouard et rejoint les rebelles de l'archer Tristam Griffin. Sa tête mise à prix, Walter décide de quitter l'Angleterre avec Tristam. Ils rejoignent à Antioche la caravane qui transporte les cadeaux destinés aux grand Khan. C'est au cours de ce voyage qu'ils rencontrent la fille d'un croisé prisonnier, destinée au harem du Khan. Elle les supplie de l'aider à fuir...

Critique : Une divertissante épopée moyenâgeuse, pimentée d¿exotisme et soutenue par une brillante distribution, où se distinguent plus particulièrement le séduisant Tyrone Power et Orson Welles, en chef mongol. Un exotisme clinquant, une superbe distribution et une mise en scène efficace concourent à faire de La Rose noire un film d'aventures historiques estampillé "années cinquante" comme on les aime.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15155
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Langlois André le Mar 10 Déc - 23:20

Salut Alain,
"La rose noire".... Sans me tromper, je crois que c'est à l'Empire que je l'ai vu, dans les années 1952 ou 53...De quoi rester scotché dans le fauteuil...
Mon "émancipation" commençait à m'émoustiller... J'avais 13 ans, un vélo depuis l'âge de 11 ans, et j'avais déjà fait 100 fois le tour de Meknès dans tous les sens...à revivre....!!!!

avatar
Langlois André

Messages : 1644
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 79
Localisation : 13008 - Marseille

http://andrelanglois.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  CONRAD-BRUAT Xavier le Sam 21 Déc - 17:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
CONRAD-BRUAT Xavier

Messages : 6960
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 79
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 22 Déc - 2:08

Je viens d'aller regarder sur google au sujet de Gina Lollobrigida car on n'entend plus parler d'elle, tout au moins de ce cote de la planete et je pensais qu'elle n'etait plus, mais non elle est toujours de ce monde. Ce film je l'avais vu mais bien apres 1956, j'etais deja au Canada.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 15686
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  CONRAD-BRUAT Xavier le Sam 18 Jan - 19:50

Photo de studio[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
CONRAD-BRUAT Xavier

Messages : 6960
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 79
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Grostefan Alain le Lun 20 Jan - 15:34

ANDRE
Oui jeune ado déjà tu sentais la sève monter en toi. Eh bien regarde ce que fait XAVIER. Il nous en veut ma parole. Il nous colle LOLLOBRIGIDA et Notre BB nationale dans des tenues provocantes. Je me demande comment les boutons de leur corsage (corps sage) tiennent en place.
Et tu ne veux pas avoir une montée de tension après ça? Very Happy [/b]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15155
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  CONRAD-BRUAT Xavier le Lun 20 Jan - 18:22

Alain
Poussée jusque dans ses (tout) derniers retranchements, est-ce bien la tension qui monte, ahahah.
lol!
avatar
CONRAD-BRUAT Xavier

Messages : 6960
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 79
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Grostefan Alain le Mar 21 Jan - 11:09

XAVIER
C'est une question physiologique et/ou anatomique (comme la bombe). Very Happy 
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15155
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  CONRAD-BRUAT Xavier le Mar 21 Jan - 16:14

Grostefan Alain a écrit:ANDRE
... Je me demande comment les boutons de leur corsage (corps sage) tiennent en place. 
...
Chez nous, depuis que l'on a des fermetures éclair, cela tient mieux...  lol!
avatar
CONRAD-BRUAT Xavier

Messages : 6960
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 79
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mar 21 Jan - 18:15

Ca depend si la fermeture eclair est made in France ou Japon. Les francaises ca glisse parfois tandis que les japonaises tiennent le coup ... Laughing Laughing 
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 15686
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Admin le Mar 21 Jan - 18:16

Aaaalain.... : monter la sève en moi, dis tu....????  Shocked   Shocked   Shocked 

Je sentais bien quelque chose monter en moi,  mais je n'appelais pas ça "la sève"...........C'est peut être parce que je n'ai pas le même âge que toi...?????
je ne l'explique que comme ça.....!!!!! Razz Razz Razz Razz Razz bounce bounce bounce sunny sunny sunny 


Wouaff, wouaff, wouaff....salut, mon pote...!!!

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12583
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  CONRAD-BRUAT Xavier le Mar 21 Jan - 20:08

hé hé, Ghis, ce n'est pas de la mauvaise qualité mais de la bonne volonté..., chez nous il y a des domaines où on est très serviable et où on facilite les choses...  Very Happy
avatar
CONRAD-BRUAT Xavier

Messages : 6960
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 79
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Admin le Jeu 13 Fév - 18:52

TARTARIN de TARASCON

"Tartarin de Tarascon",  film réalisé par Raymond Bernard, sorti en 1934. Les aventures de ce truculent personnage romanesque créé par Alphonse Daudet.

Qui n’a pas lu ce petit chef d’œuvre… ??? Qui n’a pas vu le film… ???. Il est passé à Meknès, bien après la guerre, au cinéma « Empire ». Avec le recul (…et l’âge…), je préfère le livre au film, même si Raimu est…..tordant… !!!

« Tartarin est un bourgeois fanfaron et robuste qui vit à Tarascon, sa réputation repose sur des récits de voyages et d'aventures, plus ou moins inventés. Il se voit alors obligé de quitter son pays et rejoindre l'Afrique pour y chasser le fauve afin d'impressionner son entourage. »

Tartarin passe à la télé...(journal "Télé 7 Jours")

.

...Tartarin, pendant le tournage du film à BOU SAADA, dans le sud algérien...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12583
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Admin le Sam 15 Fév - 20:18

Le Cinéma à Meknès...



La place du "Caméra" , telle qu'on l'a connu et et aimé..."

"Meknès possède elle aussi son Festival de cinéma « Plein Écran »
Après le Festival international du cinéma d’animation de Meknès (FICAM), et le Festival national de théâtre, la ville de Meknès, dont est originaire le cinéaste Faouzi Bensaidi, se dote d’une belle manifestation cinématographique baptisée « Plein Écran ».

La première édition de ce Festival s’est déroulée du 3 au 5 septembre 2013, sous le signe « Cinéma pour tous ». Il s’agit pour l’Association El Wafae Culture, arts et cinéma de Meknès, organisatrice de cette manifestation, de promouvoir les œuvres d’un artiste marocain ou étranger confirmé ou en devenir, qui n’est pas forcément promu par le circuit traditionnel. Selon un communiqué parvenu à Dailymaroc, cette première édition sera également marquée par un hommage au cinéma français.

L’association a réservé trois sites pour le grand public : La salle de cinéma Camera, la Place Mansour et la maison de la culture Mohamed Manouni."


Dailymaroc

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12583
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinémas, Films, Affiches de Meknès

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 37 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 28 ... 37  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum