Nos écoles primaires du bled

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Lucien Calatayud le Sam 28 Nov 2015 - 18:06

Salut tout le monde

Un petit retour en arrière avec cet extrait de mes mémoires


C’était rituel : La veille des grandes vacances, tous les élèves procédaient au grand dépoussiérage et au non moins grand nettoyage de la classe. Pupitres, tableau, bureau et par terre, tout y passait dans une même joyeuse ambiance et sous le regard amusé du maître. Cela sentait si bon les vacances ! La mission accomplie, nous passions le reste de l’après-midi à chahuter à l’ombre des platanes de la cour.
L’heure venue de quitter l’école, nous nous séparions sur un simple « au revoir » avec celles et ceux que nous savions revoir à la prochaine rentrée des classes ; serrant tristement la main à ceux qui quittaient définitivement l’école ; aux grands comme on disait.
Une année pourtant, je ne saurais encore dire la véritable raison, le maître avait tenu à marquer la fin de l’année scolaire par une petite réjouissance. La plupart des personnalités conviées avaient répondu à l’invitation. Entre autres personnages marquants, il y avait l’Inspecteur responsable de l’enseignement primaire régional, le Contrôleur Civil, administrateur des affaires de notre contrée et trois ou quatre autres personnalités de moindre importance.
Trois longs et harassants discours s’étaient succédé pour ne répéter que les mêmes choses. Tout le monde avait ensuite été invité à s’approcher de la table dressée sous le préau pour piocher à volonté dans les assiettes garnies de gâteaux secs et se servir tout aussi librement en boissons fraîches.
Tout naturellement, de petits apartés s’étaient formés entre gens de même milieu ou de mêmes activités. Le maître en avait profité pour se joindre aux deux plus hautes personnalités qui s’étaient retirées un peu plus à l’écart. Les débats semblaient alors se dérouler dans le plus grand calme et avec le plus grand sérieux. Ils n’avaient cependant pas tardé à se durcir et même à s’envenimer. Quelle en était la raison ? Bien malin qui l’aurait su dire. Ce dont je me souviens toutefois, c’est du « hors de question » qui avait été asséné de manière tranchante par l’Inspecteur à notre maître. Une réplique cinglante que monsieur le Contrôleur Civil avait paru approuver par de simples hochements de tête. Devenu tout blême, notre instituteur s’était néanmoins efforcé de garder son calme.
Il est à parier qu’il avait tenté une ultime démarche pour faire doter l’école d’une seconde salle de classe ou d’un petit pensionnat.
Ce dont je m’étais aussi aperçu, c’est que les panneaux articulés du tableau mural avaient été soigneusement rabattus sur les parties fixes. Sans doute notre maître avait-il tenu à camoufler leur piteux état.
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4787
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Admin le Sam 28 Nov 2015 - 20:30

Lucien,

C'était vers quelle année, cet évènement...???

Sommes nous toujours aux Aït Yazem...???


Dernière édition par Admin le Dim 29 Nov 2015 - 10:00, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 12646
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 80
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Lucien Calatayud le Dim 29 Nov 2015 - 9:28

Admin a écrit:Lucien,
C'était vers quelle année, cet évènement...???Sommes nous toujours aux Aït Yazem...???
JIMMY
Pour répondre à ta question: c'est en 1942/43 je ne sais plus et aux AÏT YAZEM. Cela dit, si tu juges que ce texte est un imbroglio, n'hésite surtout pas à le supprimer. C'est vrai que ce court extrait peu paraître bizarre hors de son contexte.
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4787
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Admin le Dim 29 Nov 2015 - 10:09

Non, non, non, mon bon Lucien...
Le mot imbroglio était un peu fort peut être dans ce contexte, même s'il ne prêtait à aucune insinuation...Imbroglio étant considéré ici comme une situation confuse et inexplicable...
Je l'ai modifié par évènement... sunny
Hors de question de changer quoi que ce soit...
Comme tu le précises, le maitre s'est fait "remballé" sèchement, suite, peut être, à une demande de sa part relative au confort et besoins de l'école...

C'est bizarre comme certains moments inattendus de notre vie passée, même très courts, restent à jamais gravés dans nos esprits, que ce soit pour un évènement majeur ou mineur, que l'on soit spectateur ou victime...
Salut Lulu....

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 12646
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 80
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

C'est bien lui !

Message  Jean Fillot le Mer 2 Déc 2015 - 9:51

L'anecdote est, pour moi du moins, interessante. Je reconnais bien la mon pere dans sa probable demande d'agrandissement de l'ecole des Ait Yazem et de la creation d'une cantine pour les eleves. Je sais, de la bouche de ma mere, que les eleves, souvent les enfants des fermes alentours, prenaient leurs repas dans notre cuisine.
La classe unique a l'epoque accueillait des eleves depuis le cours preparatoire jusqu'a la presentation au certificat d'etude et devait, j'imagine, etre un peu exigue.
Nul doute que mon pere avait tenu a faire connaitre ses revendication mais ce qui m'etonne le plus c'est le calme
avec lequel il aurait"encaisse" le refus des autorites, ca ne le caracterisait pas du tout.
Apres notre depart de l'ecole en 1948, une deuxieme classe et une cantine ont ete construites, comme quoi, ses revendications etaient justifiees mais nul doute qu'il n'avait pas eu le "tact" pour l'obtenir du temps ou il en etait le directeur.Merci pour avoir souligne ce trait de caractere de mon pere.
Jean Fillot
Jean Fillot

Messages : 34
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 74
Localisation : Pologne

Revenir en haut Aller en bas

Les écoles du Bled

Message  Admin le Dim 2 Oct 2016 - 21:27



Aïn Taoujdate - 1955/56 - Classe de Mr Nembrand

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 12646
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 80
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Lucien Calatayud le Mar 22 Nov 2016 - 11:06

Salut tout le monde
"De mon temps", dans nos écoles primaires,  nous n'avions pour exemple que ce qui se passait en France. Voici un aperçu [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Lucien Calatayud le Mar 22 Nov 2016 - 14:16, édité 1 fois
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4787
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Grostefan Alain le Mar 22 Nov 2016 - 11:47

LUCIEN
Tu connais la chanson "J'ai deux grands boeufs dans mon étable...".
Qu'est-ce qu'il traînent? Un brabant?
Grostefan Alain
Grostefan Alain

Messages : 14809
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Lucien Calatayud le Mar 22 Nov 2016 - 15:49

ALAIN
Non, moi pas connais la chanson.
Et puis vint le temps des balbutiements de ce qu'on appelait le modernisme. Dès lors, gare "au retour de manivelle"! Poignet,  coude et épaule même étaient mis à rude épreuve.
A la ferme, nous avions un tracteur de marque FORLER particulièrement  récalcitrant.  Ses retours de moteur  étaient si foudroyants que les deux hommes chargés du démarrage à la manivelle (un monstre de manivelle) se trouvaient projetés à plus de deux mètres. La journée commençait alors par tout un mélange  de jurons français et arabes avec une prédominance de "In n'al chitann" à l'adresse du diable.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4787
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Grostefan Alain le Mer 23 Nov 2016 - 11:49

Lucien Calatayud a écrit
ALAIN
Non, moi pas connais la chanson.


La voici cette chanson et c'est toi à l'accordéon Very Happy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Grostefan Alain
Grostefan Alain

Messages : 14809
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re:Nos écoles primaires du bled

Message  MOLL Serge le Mer 23 Nov 2016 - 14:02

Merci Alain très belle chanson et très belle chanteuse auvergnate.L'Auvergne c'était mon terrain de prédilection quand je travaillais dans le matériel forestier canadien, TIMBERJACK.
MOLL Serge
MOLL Serge

Messages : 4009
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 80
Localisation : Bedoin Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Lucien Calatayud le Mer 23 Nov 2016 - 14:49

ALAIN
Maintenant moi connais et moi dire merci à mon ami Alain. Etonnants aussi ces musiciens qui peuvent sans transition sauter du pur folklore auvergnat à des rythmes syncopés comme j'ai pu le constater.
As-tu remarqué l'air tout à fait désabusé des deux bœufs. Il est vrai qu'ils ne s'apprêtent pas à passer à la télé pour débattre de projets politiques! Il n'y a que le foin qui les intéresse, pas l'oseille ni la gloire. Et puis ils ignorent qu'après leurs bons et loyaux services, ils seront dirigés vers un abattoir. C'est aussi une différence. Si elle n'existait pas, je suis convaincu qu'on se bousculerait beaucoup moins devant le "portillon de l'Elysée". Very Happy Very Happy Very Happy
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4787
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Grostefan Alain le Mer 23 Nov 2016 - 17:45

LUCIEN
J'aurais aimé qu'ils fassent sortir les boeufs pour voir l'attelage. As-tu remarqué le collier en bois avec le passage pour les cornes?
Grostefan Alain
Grostefan Alain

Messages : 14809
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Lucien Calatayud le Mer 23 Nov 2016 - 18:26

Grostefan Alain a écrit:LUCIEN
As-tu remarqué le collier en bois avec le passage pour les cornes?

ALAIN
Mais c'est un joug.
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4787
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Grostefan Alain le Jeu 24 Nov 2016 - 10:09

LUCIEN
Oui mais il est spécialement adapté à l'écartement des cornes et évidé à leur endroit.
Grostefan Alain
Grostefan Alain

Messages : 14809
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Admin le Jeu 15 Juin 2017 - 13:43

Toc,toc.....!!!!

Un p'tit coup pour réveiller la rubrique...
Il s'agit de l'école primaire de Midelt dont certains d'entre nous ont usé les bancs

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 12646
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 80
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Pour Lucien

Message  Gérard MUZART le Mar 15 Aoû 2017 - 10:00

Lucien,

La lecture de tes souvenirs des Aït-Yazem me pousse à te répéter ce que je t'ai dit après avoir lu ton récit d'une sortie des internes du Lycée Poeymirau: continue à fouiller dans ta mémoire et à écrire.
Gérard MUZART
Gérard MUZART

Messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 76
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Lucien Calatayud le Mar 15 Aoû 2017 - 11:18

Mon cher Gérard

Si on se donnait la peine de rassembler pêle-mêle  les extraits de livres que j'ai placés dans les différentes rubriques, il y aurait de quoi faire tout un ouvrage récapitulatif.  De là à dire que ça intéresserait beaucoup de monde, ça c'est moins certain. Laughing
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4787
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Lucien Calatayud le Mar 25 Déc 2018 - 11:51

Un souvenir d'école que je ne crois pas avoir encore placé. 

Fervent amateur d’aéronef, le maître passait le plus large de ses temps libres à bichonner un planeur de sa propre création.
La veille des compétitions, il avait par habitude de tester l’engin. Tout aussi émoustillé que le concepteur lui-même,  le commerçant, son voisin, se chargeait de tracter l’appareil  jusqu’au  sommet d'une colline toute proche de l'école.  Propulsé des hauteurs par un système de catapultage, le planeur s’élevait et flottait  un bon moment dans les airs.
Les lendemains des compétitions, notre instituteur reprenait ses cours comme à l’ordinaire. Un certain climat d’euphorie régnait néanmoins tout au long des heures de classe. Sans doute ne se sentait-il pas  totalement dégrisé  des joies de la veille.
Un lundi matin pourtant, découvrant les ailes et le corps atrocement mutilés du bel oiseau, nous les élèves, échangions  toutes sortes de questions et d’avis:
« Notre maître s’en était-il bien tiré ? Était-il blessé, hospitalisé, n’avait-il pas survécu à ses blessures? »
Un suspens qui avait pris fin voyant l’instituteur  apparaître en haut des marches de sa propre demeure. Tout grimaçant, le visage couvert de  bandages à l’instar d’un grand blessé de guerre, il avait péniblement  descendu  l’escalier appuyé sur un gros bâton. Il s’était pesamment avancé jusque sous le préau et avait frappé mollement dans ses mains. Pour une première fois,  il n’avait pas  attendu le complet silence pour donner l’ordre  d’entrer.
Loin de nous apitoyer, nous évitions de croiser nos regards tant nous avions du mal à  contenir nos rires. Nos compassions allaient davantage à l’endroit du planeur dont l’état faisait vraiment peine.
Les lèvres tout enflées, notre maître n’articulait que très difficilement ses mots. Et pour une première fois aussi, il se  contentait de hausser des épaules chaque fois que  l’élève interrogé répondait de travers.
 L’on sut plus tard que l'incident n’était dû qu’à un malencontreux concours de circonstance. Une brusque  bourrasque ayant renversé l’engin au moment même de l’atterrissage, ce dernier s’était traîné sur une bonne longueur, le ventre en l’air.
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4787
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Grostefan Alain le Mar 25 Déc 2018 - 13:30

LUCIEN
Ton instit avec son planeur a peut-être été soumis à "l'effet de sol" que tous les pilotes connaissent.


"L'effet de sol est un phénomène aérodynamique qui concerne la portance et la traînée d'une surface en mouvement à proximité du sol, comme la voilure d'un aérodyne. L'effet de sol est connu en aviation depuis les années 1920. En 1921, Carl Wieselsberger a donné une explication théorique de l'effet de sol. L'effet de sol a été décrit également par le Français Le Sueur en 1942 dans un rapport traduit en anglais par le NACA . ( Définition Wikipedia)

Principe

Lorsqu'un avion en vol s'approche de la surface du sol (ou de l'eau), il se produit un changement dans le schéma d'écoulement tridimensionnel autour de l'aéronef parce que la composante verticale du flux d'air autour de l'aile est limitée par la surface du sol. Cela modifie les tourbillons en aval de l'aile et les tourbillons marginaux. La présence du sol ne devient significative que lorsque la distance entre l'aile et le sol est inférieure à une envergure de l'aile. L'effet de sol est donc dû à l'interférence de la surface du sol (ou de l'eau) et l'écoulement du flux d'air autour de l'aile."
Grostefan Alain
Grostefan Alain

Messages : 14809
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Lucien Calatayud le Mar 25 Déc 2018 - 15:35

ALAIN

Ouff! J'ai d'abord cru que c'était aussi simple que le principe d'Archimède. Mais...Mais...j'étais loin du compte!!
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4787
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Les avion des Ait Yazem

Message  Jean Fillot le Mar 25 Déc 2018 - 16:04

Merci de ce recit dont j'ai entendu parlé à la maison mais lorsque j'étais plus grand. Au moment des fait j'étais beaucoup trop jeune pour m'en souvenir mais mon frère Jacques qui est né en 37 devrait être en mesure de nous donner quelques informations. Je vais le contacter rapidement. En attendant, je joins une photo d'un planeur dans la cour de l'école des Ait Yazem à bord duquel se trouve mon père. Si tu regardes bien tu apperçois derrière un autre planeur, il s'agit, je pense, du 11A qu'il avait également construit et c'est avec celui là, je pense, qu'il a mordu la poussière. Attendons le verdict du frangin.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Jean Fillot
Jean Fillot

Messages : 34
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 74
Localisation : Pologne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Grostefan Alain le Mar 25 Déc 2018 - 18:03

LUCIEN

Le principe d'Archimède ne serait-ce pas ceci:"tout corps plongé dans l'eau en ressort mouillé"? Very Happy
Grostefan Alain
Grostefan Alain

Messages : 14809
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos écoles primaires du bled

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum