Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin le Sam 11 Juin - 21:56

Date: 3 December 2007, 02:56

Richard répond à une question concernant l'obtention du permis de conduire dans les années 50...

Eh ! Oui,c'était la belle époque,les gens étaient faciles et ne cherchaient pas la petite bête. On avait des connaissances qui nous rendaient mutuéllement service, de l'un à l'autre.

C'était vraiment la sympathie de vivre dans cette ambiance.

Je connais trés bien cette époque de 1949,quand mon copain,le policier Georges RAMON,me disait,vient me donner un coup de main pour poncer ma voiture avant de lui faire la peinture,d'une pauvre "DODGE" coupé à 2 portes du modèle 1938,N°1789 MA 8.

Il me dit brutalement : Conduis la voiture.

Je lui répond : Mais,je ne sais pas conduire !!!!!!

Et,bien me voilà en train de conduire sans permis de conduire à Méknès,sous la protection de mon ami policier.

Je faisais plusieurs trajets entre son domicile et la route d'AGOURAI,où il avait un térrain avec des tranchés,où il faisait l'élevage de cochons.

Il récupérait les restes de légumes non utilisés des restaurants pour alimenter ses cochons,qui au fait revenait à un prix de revient imbattable.

Les produits de l'élevage étaient réinvestis dans l'immobilier,Mr.RAMON est devenu propriétaire d'un immeuble de la rue de Toulon.

Mr.RAMON n'avait qu'un salaire de policier avec femme et trois garçons.
Il était locataire d'un appartement dans un immeuble d'un étage de la rue de MARNIA.
Mais,il avait une bonne chance,sa femme Gilberte avait un bon poste de sécrétaire à la CONSERVATION FONCIERE.
Ils vivaient aisément,lui étant un bon sportif,il faisait partie du CLUB CYCLISTE DE MEKNES. ( qui se tenait à la place d'Armes)

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11607
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin le Sam 11 Juin - 22:04

Tarzancasa.

Date: 7 December 2007, 01:50

- Oui,c'est éxact le société APAVE dont Mr.OGER était l'éxpert,leur bureau de contrôle se trouvait dans la rue Descartes.

Ce monsieur OGER était un homme strict,si l'état de véhicule n'était pas conforme de son état mécanique.
Il n'y avait aucune chance,de pouvoir passer la visite téchnique.
C'est là,que j'ai connu Mr. NOTO de l'auto école,qui présentait son véhicule.

- Bonsoir tous les gentils Méknassis,

A l'attention de lussac,Crisrol et fench,
J'avais deux amis dans la rue Descartes :

- Tél: 206-53 Le DOCTEUR BELOT Maurice,Dermato-Vénérologie,Médecine Générale N°08 de la rue Descartes.

- Tél: 220-30 L'EXPERT OGER Jean,Ingénieur Civil des Mines et expert, 21,rue Descartes.

Ce monsieur OGER était encore à Casablanca,dans les années 1963/64 ou plus,chez APAVE,au n°03,de la rue de Champigny,près de CHIMICOLOR.

tarzancasa.


Date: 7 December 2007, 02:26

Pour la rue Ernest RENAN, Mr.SAUNAL était un maître charcutier,tout le travail sur la viande de porc,comme mon ami Maurice PERICHON.

Le laboratoire de la charcuterie était en dessous de la PHARMACIE DE LA CROIX VERTE de Mme Micaelli-Laroque,dont son mari était commissaire de Police et au dessus de la Pharmacie,se trouvait l'HOTEL DE PARIS de Mme Veuve BRANDLIN,qui n'est autre que ma mère.

A côté de la Pharmacie,il y avait le coiffeur Chypriote Mr.Achile LAMBROU,tous ces établissements se trouvaient à la rue Rouamzine.

J'ai connu les deux frères SAUNAL, ainsi que le père fondateur qui vivait dans son laboratoire en 1948.

Alors,pour la fourrière,si c'était près des murs d'enceinte de la Médina,te rappelles-tu peut-être du bas-fond de BOU-AMEIR ????

En descendant de la ville nouvelle,avant d'entrer en Médina,sur la gauche,près de l'oued Boufekrane.(à vérifier).

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11607
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin le Lun 8 Aoû - 16:19

Quelques textes de Richard retrouvés... en 2009...
Richard écrivait... :


POUR TOUTES ET TOUS LES MEKNASSIS.

LE CONTENANT DE LA RUE DE LA CORSE PAR LES ABONNES AU TELEPHONE DE 1955,SUITE DE L'IDEE DE QUAMEFIL :
La rue de la Corse ou rue de la Poste se trouve entre le pont routier de Lafayètte et du Roi de la Bière du bd Mohammed V,éx République.

N° 6 REGINENSI Charles

N° 8 Boy-Sendra

N°15 BENSOUSSAN Mme Vve Charles

N°17 METAIS Jacques,Service Pois et Semence de la Cie Continentale du Maroc (domicile)

N°18 ASSURANCE L'ABEILLE et la Sté Marocaine d'Assurances,FABIANI Etiènne

N°19 RIVALS Pièrre

N°21 BERDUGO Jacob ./.

Le propriétaire du cinéma Empire,Mr.Grégoire SANDEAUX,père de Christophe,Antoine et de Marius.
Mr.Grégoire avait une très belle"PEUGEOT 202",éteincelante,noire avec les garnitures et embouts chromés sur la carrosserie,N°immatriculation : 9088-MA 10,enregistrée à Casablanca,vers la fin de l'année 1948,toujours stationnée devant le Café"CYRNOS".

Après le décés de Mr.Grégoire à LANJARON(Espagne),lors d'une cure dans cette ville thermale,d'une crise cardiaque.
Cette magnifique"PEUGEOT"a été vendue à Mr.Lucien NEGRONI,retraité de Police,qui a eu l'octroi d'une licence de petit taxi N°71 par la Municipalité de Méknès,cette voiture faisait office de petit taxi.

La photo du cinéma Empire doit être avant de 1947,d'après les véhicules se trouvant.
Je mise entre 1934 à 1938 environ.
Mèknès est déjà tout construit à cette époque.
En 1952,l'avenue principale était toujours avenue de la République jusqu'au 2 mars 1956,date de l'Indépendance du Royaume du Maroc,pour devenir Avenue Mohammed V.
Au cinéma"EMPIRE", le caissier en 1948, Mr.Xantropoulos, dont son fils Tony était à l'officine de la Pharmacie Déliège.
LE Contrôleur d'entrée du Cinéma, mon cher ALAOUI, très sympathique, je plaisantais souvent avec lui, je l'ai retrouvé à Casablanca comme tailleur pour hommes.

Tony Xanthopoulos à la pharmacie Deliège - 1950

Dernièrement,il m'avait dit qu'il habitait Mohammédia, à cause des déboires avec sa deuxième femme
tarzancasa.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11607
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Lun 8 Aoû - 16:33

Andre - Je me rappelle bien de Mr. Tony. C'est une photo que j'aime bien la. Mes parents se servaient dans cette pharmacie.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17411
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin le Dim 28 Aoû - 21:46

Un extrait de Richard datant de 2013, dégoté dans mes fichiers, dont il me semble ne pas en avoir parlé...

La rue Rouamzine

N° 309 - 57 HÔTEL RESTAURANT " BELLEVUE ",Henri Guichard,propriétaire.
Ma mère à cette époque de 1948 avait l'Hôtel de Paris et en 1952 à 1956 avait le "Maroc-Hôtel" dans la même rue Rouamzine.

La rue de la Corse

LES HABITANTS DE LA RUE DE LA CORSE et LES ABBONES AU TELEPHONE DE 1955, SUITE DE L'IDEE DE QUAMEFIL :
La rue de la Corse ou rue de la Poste se trouve entre le pont routier de Lafayette et du Roi de la Bière, du bd Mohammed V, ex rue de la République.

N° 6 - REGINENSI Charles
N° 8 - Boy-Sendra
N°15 - BENSOUSSAN Mme Vve Charles
N°17 - METAIS Jacques,Service Pois et Semence de la Cie Continentale du Maroc (domicile)
N°18 - ASSURANCE L'ABEILLE et la Sté Marocaine d'Assurances,FABIANI Etiènne
N°19 - RIVALS Pièrre
N°21 - BERDUGO Jacob

Signé Tarzancasa

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11607
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin le Mer 7 Sep - 17:10

En 2013, Richard écrivait ... :

"J'ai trouvé avec de grandes difficultés la page des abonnés au téléphone de la localité de TIMLOUKA de 1955,Zone de Taxation de Meknès :

Téléphones
N° 0.03 CHAUDRON René,Colon
N° 0.05 FAGES Denis et LEPEUPLE Paul,Ferme Grandhaye
N° 0.04 MARTINEZ Charles,Colon
N° 0.01 PACQUANT François,Colon
N° 0.02 PERRIN Marie(Mme)
Mr.Pacquant était un client du Maroc-Hôtel,homme jovial et très sympathique avec qui je discutais souvent."

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11607
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin le Mer 7 Sep - 17:16


La plaque voiture Meknès de Daniel Cortès

Oui, en effet cette plaque noire d'immatriculation est bel et bien après le Protectorat avec les lettres en arabe "El Maghreb".
Les séries d'immatriculations destinées à la région de Meknès durant la période de 1920 à 1956 sont MA 4,MA 14,
Après 1956,il y eu les séries 28, 47, 66, 86 en plaque noire sur lettre blanche avec El Maghrib en arabe.

Mais en l'année 1983,des nouvelles plaques blanches étaient mises en vigueur,sans pour autant supprimer les plaques des anciennes voitures,seul au cas de la vente de celle-ci,le nouveau propriétaire recevra la nouvelle carte grise avec son nouveau numéro d'affectation :

1 ° Toujours avec le numéro d'ordre du véhicule à quatre chiffres,ne dépassant pas les 10.000 unités.:N° 7813
2° Un numéro de série dépendant des 10.000 unités (le 1)
3° Et enfin un numéro indiquant les Provinces de Féz et Meknès,(le 3)
Exemple : 7813-1- 3

Quand la série du n°1 fût terminée,contrairement qu'il serait normal de mettre le n°2,il a été affecter le n° 11, exemple 7813-11-3 ,le n°2 était affecté à la Province de Féz : 7813-2 -3
Ensuite de nouvelles plaques blanches en lettres noires sont mises en vigueur en l'année 2000 :
1 ° Toujours avec quatre chiffres pour le n° d'ordre du véhicule
2° Mais cette fois-ci,il y a un changement de principe sur l'indication de la série,qui est en lettre arabe,en commençant par la lettre alif"A",puis ensuite le bâa "B",et à Casa tant d'automobiles,nous sommes déjà à la série dâd"D",à titre indicatif, je viens de voir le n° 34.010 D- 6 (le 6 est un des numéros indicatifs de Casa)
3° Pour l'indicatif de la Province de Meknès,il y a deux numéros,le 20,21.(le 20 Meknès-El Menzeh et le 21 Meknès-Ismaïlia)

Merci aux dafouineurs d'avoir ouvert ce sujet de plaque !!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11607
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin le Mer 8 Mar - 22:54

D'autres extraits de Richard datant de 2009 que je détiens dans mes fichiers. Finalement, il me semble qu'ils sont très intéressants pour l'histoire de Meknès, cette histoire dont nous avons partagé le cours...

Propos de Richard provenant de Dafina, dont il m'avait permis la diffusion...

AH ! CETTE RUE DAR SMEN...
Combien de fois j'ai monté cette rude côte avec mes petites jambes de garçonnet de 14 ans pour admirer les départs des autocars de la S.T.M. au garage de Zemmouri. Moha ou Lahcen, les fameux guichetiers, s'il étaient en vie, pourraient le prouver…

VOICI QUELQUES ANCIENNES FIGURES DE "DAR SMEN " (de la porte Dar Smen au tribunal du Pacha)
Les n° pairs… :
-       HADJ MOHAMED BERRADA,électricien
- LASCARIS DIMITRI,boucher,charcutier et épicier (ensuite parti à Casa à la rue de Suippes)
- CARMEN,propriètaire de l'hôtel"VICTORIA" avec son mari Mr.WEILLER et JOSEPHINE NAVARRO(la naine)petite amie de Mr.WEILLER ???)
- DELEVANTY MICHEL,caves chérifiènnes,limonade,glaces en barre,en face de la Postes.
- CONDOPOULOS EMMANUEL,père,Studio de photographe.
- HAMLAT RAHBA,garage de transports de voyaheurs pour Casablanca.
- HIMMICH ET NAHMANI,quincaillers au n° 64
- ZEMMOURI ABDELMEJID,garage de transports de voyageurs pour Moulay Idriss,Azrou,Khénifra,Aïn-Leuh,Midelt,Ksar es Souk.
- BADDOU MEKKI,agent immobilier n°6
- MHAMMEDI DRISS,avocat n°60 bis et ensuite passé Ministre d'Etat. (un excellent avocat, qui a bien défendu le procès de maman)

LE CÔTE DROIT EN MONTANT A PARTIR DE LA POSTE
Les n° impairs :
- SAVOYE REGINE Mlle,guichetière à la Postes,fille de Mr et Mme SAVOYE,les propriètaires de l'hôtel de Paris.
- FORTERRE JEAN,auto-école,ancien propriètaire du taxi n°29,célibataire endurci et vivait avec sa douce maman,c'est grâce à lui,que j'ai eu              mon premier permis de conduire.
- DONNUCQ EMILE,le propriètaire de l'hôtel de Meknès.
- BÔLE ROBERT,infirmier, n°17.
- DJEMERI,pharmacien,Pharmacie du Croissant,n° 41
- LABBACI AHMED,garage de transports de voyageurs pour Féz,les 17 autocars prennent leurs tours de rôle après chargement du complet au départ du premier.(Très  sympathique cette famille Algérienne de Nédroma) n°85


Dernière édition par Admin le Jeu 9 Mar - 17:56, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11607
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin le Mer 8 Mar - 22:57

Richard BRANDLIN (suite)

"Quand je pense à MILOUD LABBACI, neuveu du premier,le chauffeur de l'autocar de Mr. ROCCAMORA, je lui dis un jour,"laisses tomber ce vieil autocar et va travailler à la S.T.M. Elle a des autocars tous neufs !!!!! "
MILOUD me répond, je ne peux pas laisser mon père en plan !!!!! Quand j'ai vu Mr.ROCAMORA,il m'a répondu :
" NE TOUCHEZ SURTOUT A MON FILS !!!!!! "
Il faut aussi dire que Mr. Roccamora était marié à une vraie musulmane Algérienne et qu’elle n'avait jamais eu d'enfants. (elle avait gardé ses tatouages sur sa figure)
Un couple charmant que j'avais encore entrevu par hasard à Casablanca, il y a plus de 30 ans,en me disant qu'ils s'expatrient à Toulouse."

"Je n'ai pas connu le grand-père de Olivette ni son père, car mes clients de taxi ne fréquentaient que les cafés situés sur les grands boulevards, mais je connais très bien la Brasserie de l'UNIVERS" qui est à l'angle de la rue de Verdun et la rue Saint-Louis.
En face se trouvait le kiosque de journaux et de tabacs tenu par Mme Colonna.
Et à mitoyen se trouve le Garage de " FRANCE-AUTO" tenu par le directeur qui était Mr.Gilbert CLEMENT et de sa sécrétaire, qui est devenue par la suite Mme CLEMENT.
Quant à la station d'autobus,le contrôleur Mr. GRICIN qui avait aussi une deuxième fonction comme représentant de la compagnie "LA SEQUANAISE", une caisse de dépôt avec tir au sort de gagnant qui rapporte une somme au capital inverti !!!! "


Dernière édition par Admin le Mer 8 Mar - 23:27, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11607
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin le Mer 8 Mar - 23:04

Richard BRANDLIN (suite)

" LES HISTOIRES DU PASSE DE MEKNES "

"Bab Gnaoua… C'est là que j'avais connu le taxi n° 2 du fils de l'hôtel "BELLEVUE", Marcel GUICHARD, qui venait tout juste d'acheter une"FORD VEDETTE" moteur V.8, qui lui a rendu la vie impossible, la voiture chauffait souvent et elle a fini par couler une bielle.

Et en face de cet hôtel venait le soir une belle Renault 4CV noire toute neuve, avec tous ses accessoires et de ses embouts chromés qui enjolivent cette voiture. C’était la voiture de Mr. Omar Zemmouri, fiancé à Mlle OLIVERO dans les journées de 1949.

Il faut préciser que c'était une des premières Renault 4CV sortie à Meknès avec l'immatriculation arrière incorporée sur la carrosserie surmontée des trois feux éclairant l’immatriculation. (Pas encore des suivantes plus récentes qui avaient une plaque fixée à cette carrosserie )

Tous les matins il fallait acheter le pain chez Mr. Sorbière !!!!

Dans cette sacrée petite impasse du Cinéma MONDIAL habitait une jeune fille qui avait fait pour la première fois souffrir mon coeur de déception ; c'était Yvonne, la soeur de Claude,les filles de Mme ALLARD.

Claude était copine avec Yvonne ABECASSERRA, cette Claude était effrontée comme un garçon manqué, elle n'avait pas froid aux yeux !!!!
Tandis que Nondas PAPOUTSOS aimait taquiner Mr. Jacob BENISTY dans son magasin de mercerie et de bonneterie de la rue Rouamzine.

J'appréciais Mr.BERRADA, l'électricien qui avait un savoir de parler français dans son magasin de Bab Smen, vu que ma mère faisait souvent appel à ses services pour son hôtel..
C'est peu de temps après que j'ai eu l'amertume de voir les démolisseurs s'activer à la suppression de cette fameuse porte de Bab Smen, pour enfin laisser librement passer les nouveaux autobus "BERLIET" de la C.T.A.M. sous la direction de Mr. CLEAU et de la propriétaire, la téméraire Mme ZAKAR. (Les Berliet n° 21 conduits par Marinette dit petit-rosé,car il aimait siroter ce petit vin,et le n° 22 conduit par un Portugais qui ne parlait jamais,mais consciencieux avec jamais d'accrochage,toujours la peinture verte éclatante de cet autobus)

Tu vois l'homme de Bab Gnaoua,quand j'allais chez mon ami le pâtissier près de la Mosquée JAMAA ZITOUNA pour lui donner un coup de main et de manger gratuitement ses gâteaux,ce sacré ABID était vachement sympathique !!!!
Il ne faut pas croire que tes 80 piges t'handicapes à quelque chose ?????
Richard/tarzancasa"

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11607
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin le Mer 8 Mar - 23:20

Richard BRANDLIN (suite)

" LES HISTOIRES DU PASSE DE MEKNES "


Albert LAREDO est Casablancais d'origine,il y a aussi une Tangéroise et son mari qui habitent à Toronto,ils sont des grands marcheurs autour du Lac,elle est membre d'un autre forum similaire , elle se reconnait à son pseudo de "préciosa".
Si tu passes dans les environs du lac, tu auras de la chance de les rencontrer, même avec du mauvais temps, ils ne manquent pas l'occasion de leur entrainement !!!!
Mon ami Simon OUAKNINE,le coiffeur qui a son salon de coiffure à la Côte des Neiges,vers les n° 5800. C'est un ancien casablancais de famille Marrakchi.

Richard à Claude Sandeaux,
"J'ai très bien connu ton grand père,ton père et ton oncle. Kosmas avait un très bèlle "Peugeot 202" immatriculée n° 9088-MA 10,noire,stationnée en face du cinéma"Empire".
Après sa mort,cette voiture a été vendue à Mr.Lucien NEGRONI,inspècteur de police en retraite,qui avait bénéficier d'un licence de petit taxi,en guise ce récompense de ses services à l' Etat.
De ce fait,la Peugeot 202 est devenue le petit taxi n° 71 du nouveau propriètaire,qui habitait dans l'immeuble Zemmouri.
Ton père Antoine SANDEAUX avec sa bèlle "Traction Avant Citroën" noire,stationnée devant le cinema"LE CAMERA",emmenant tous les après-midi ton frère à l'école.
Ton oncle Christophe SANDEAUX,propriétaire de la Brasserie" LE REX " en face du cinéma"LE CAMERA",avait de cette époque la voix aphone à cause d'une maladie des cordes vocales. "



"Le coiffeur Chypriote au nom d'Achille LAMBROU voisin de la Pharmacie de la Croix Verte...je me rappelle quand Achille avait acheté sa première voiture,une Peugeot"302" d'occasion d'un modèle d'avant-guère(1939),parce que Mme LAMBROU voulait se montrer comme une riche,mais malheureusement cette voiture faisait des misères à son propriétaire à cause des pannes consécutives et avec des réparations onéreuses que le Salon de Paris ne pouvait plus répondre à ces dépenses exorbitantes !!!!
A la grande déception de Mme Lambrou,Achille a été obligé de s'en débarrasser en vendant cette maudite voiture.
Quant à Antoine avec sa nouvelle fourgonnette en descendant le"Capoblanc" rude pente qui nèscèssite énormément de prudence pour un novice de la conduite !!!!! (Quand je pense que je dèscendais des milliers de fois avec mon petit taxi !!! )
Il a dû dèscendre à toute vitèsse et quand il s'est trouvé en bas au rond point,il a dû freiner brusquement en braquant la direction,CE QUI FÛT FATAL POUR TES EGRATIGNURES !!!!! ( ce qui ne faut jamais faire......)
Je ne me souviens pas de Pépita SEVILLA,mais je me souviens du Commissariat de Police où j'avais fait connaissance du policier de garde Georges RAMON,pour déposer les fiches de renseignements de l'hôtel.
J'achetais le pain chez Mr et Mme ANDRADES."

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11607
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Jeu 9 Mar - 0:44

Andre - J'ai relu les 14 pages cette apres-midi.  Quel plaisir. Et j'ai ri et pleuré aussi, tant de souvenirs. Il avait connu des personnes que je connaissais, des membres de ma famille qui ne sont plus la malheureusement. Il nous manque beaucoup. Je corresponds regulierement avec sa fille Caroline.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17411
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Jimmy

Message  Alain ROSSO le Jeu 9 Mar - 12:41

Mr Lambrou le coiffeur je l'ai connu rue Jean Mermoz à coté des Cycles BALDO et MARTINEZ ,il y a maintenant un marchand de SFENJ qui est le neveu du marchand de SFENJ de la rue Rouamzine qui nous a tous connu à l'époque, et j'ai bien connu le fils Jeannot fana moto qui avait son petit atelier dans une cour ou il y avait un dégraisseur teinturier rue Jean Mermoz .
Richard BRANDLIN était une mémoire de Meknes.
Alain Zizi
avatar
Alain ROSSO

Messages : 497
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 75
Localisation : toulouse agadir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Grostefan Alain le Jeu 9 Mar - 14:50

ZIZI
Notre ami Guy Martre allait se faire couper les tifs chez Achille.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15883
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Alain

Message  Alain ROSSO le Jeu 9 Mar - 18:09

Si Guy était son client,Il avait une clientèle de marque ,il me semble que tonton Pierrot se les faisaient couper chez lui de temps en temps,il allai aussi chez Max place d'Armes,comme mon père qui se faisait faire des brulages,nous c'était David et la planche au chateau d'eau.
il à 92 ans et se porte bien bonnes nouvelles de 24 heures,dommage sa tete ,lui aurait pu nous en livrer des souvenirs sur Meknes
Zizi
avatar
Alain ROSSO

Messages : 497
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 75
Localisation : toulouse agadir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin le Jeu 9 Mar - 21:49

Alain Z,

Salut Zizi...,
Qui a 92 ans : Guy ou David...???
La planche sur les accoudoirs du fauteuil.... Tu as connu ça, aussi.... la coupe en brosse ou au carré.... affraid affraid
Je ne me souviens plus du prénom de son frère, le cordonnier...Les essayages de godasses se faisaient côté coiffeur.... La place du cordonnier était très restreinte. J'en ai passé des moments à sa fenêtre, à le regarder travailler...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11607
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Grostefan Alain le Ven 10 Mar - 1:11

ANDRE
Il y avait les coupes au rasoir (le coupe-chou) aussi. Pas besoin de tondeuse.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15883
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Jimmy

Message  Alain ROSSO le Ven 10 Mar - 8:20

Le frère de DAVID le coiffeur, son Prénom MAYER il nous faisait des chaussures montante extra son atelier faisait 1m2 le petit tabouret sous la fenetre avait sur la longueur les bords relevés.
Alain Zizi
92 ans c'est TONTON PIERROT de Lyon
avatar
Alain ROSSO

Messages : 497
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 75
Localisation : toulouse agadir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Grostefan Alain le Ven 10 Mar - 10:10

ZIZI
Bel âge pour le tonton Pierrot! Joyeux anniversaire à lui.
Ah, il disait qu'il avait le pied marin, comme le marseillais également. Le marseillais a commencé le premier à *"bromedger" et le tonton a suivi. Je croyais qu'ils allaient se retourner comme des chaussettes. Ils étaient pâles tous les deux. Le marseillais s'était allongé au fond du bateau, chose à ne pas faire car le mal de mer empire alors. Il a fallu les ramener sur la terre ferme. Nous étions à 3 km en mer et donc ça nous a fait perdre un temps précieux pour notre partie de pêche. Ils en ont été quitte pour nous payer l'apéro lorsque nous nous sommes retrouvés le soir.
Et c'est après ce fait divers que nous sommes rentrés d'Acilah à Plaisance pour le méchoui chez Guy. Là encore le tonton s'est illustré mais cette fois-ci dans le domaine de l'humour. Il faisait mine de vouloir épouser la bonne qui n'arrêtait pas de s'exclamer "a ouili,ouili!". C'est un bon vivant et l'ambiance méchoui + vin rosé bien frais aide à bien vivre. Very Happy
Nous avons passé là quelques moments supers de convivialité et de rigolades dont le souvenir est indélébile dans notre mémoire.

*Bromedger a ici le sens "donner involontairement à manger aux poissons". Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15883
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

ALAIN G.

Message  MOLL Serge le Ven 10 Mar - 19:22

Quand on a le mal de mer le mieux c'est de quitter le bateau et se mettre à l'eau un moment.
avatar
MOLL Serge

Messages : 4193
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 78
Localisation : Bedoin Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Alain

Message  Alain ROSSO le Sam 11 Mar - 0:42

Le tonton ne se souvient de plus rien la maladie c'est comme ça ,c'est un bon vivant ,quand nous nous sommes retrouve chez Guy c'était déja bien allumé les yeux scintillaient  Mémorable .
Zizi
avatar
Alain ROSSO

Messages : 497
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 75
Localisation : toulouse agadir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin le Mar 23 Mai - 21:00

Richard BRANDLIN (suite)

" LES HISTOIRES DU PASSE DE MEKNES "


Extraits de textes de Richard  et de ses correspondances avec d’autres meknassis de Dafina.

Mes remarques datent du 8 avril 2008.

-  L'épicerie d'angle de la rue Saint Louis et de la rue du Commandant Chalureau existe toujours, mais les 2 étages du dessus, ne sont pas habités.
Les petites parcelles voisines sur la rue du Commandant Chalureau, d'où se trouvent deux maisons basses, de très anciennes constructions.
Mais une belle boucherie voisine s'y trouve, avec de la très bonne clientèle.
Du quartier industriel qu'elle était, elle passe en quartier résidentiel, bien que seul reste en souvenir l'immeuble à arcades de la rue de Tanger.

tarzancasa.

- La patronne du bal du samedi soir à la place d'Armes était Mme MARQUES.
Cette femme n'avait peur de rien avec sa cigarette aux lèvres en parlant, devant sa caisse du comptoir.
Elle savait bien solutionner tous les problèmes, cette une femme qui portait bien le pantalon, tandis que son mari est le contraire, dans son mutisme, ne parlait que peu,un vrai transporteur.

2008
 - On vient d'annoncer le décès de Mr BOLOYAN, torréfacteur au Marché Central. J'ai connu très bien Mr. BOLOYAN et sa femme blonde, toujours élégante, se pavanant devant le magasin.
- Michel Jobert, dans son livre de souvenirs sur Meknes,"La rivière aux grenades", parlait de lui.
- Papazian, qui vendait du café au Marché Central, avait installé sa corpulente silhouette au deuxième rang de l'église ND des Oliviers… Il se préparerait à s'installer en Espagne, vers Motril ou Torremolinos.
- Qui se souvient encore de ses voisins de commerce, le fromager DOLE, les patissiers ROUX et MOOSBERGER, ou encore à l'intérieur du Marché, le Boucher Charcutier REGINENSI..
 - Robert SANCAN et son épouse Alice, exploitaient alors l'Hôtel Brasserie du Marché, que les vieux meknassis appelaient le"café Sancan", à l'angle de l'avenue Mézergues.

- Mr. CHANLIEU, le gérant qui tenait le cercle des officiers dans l'enceinte de la résidence du Général, commandant la Région de Meknès, habitait dans l'immeuble qui fait angle de la rue de Nantes et avenue Mézergues.
- A côté du café Sancan, se trouvait l'horloger Mr.Amram

- LOUBATON, toujours en train de scruter avec sa loupe, les entrailles des montres.

Le café de france ,le petit bal du samedi soir ,c'est toute mon enfance ,Mm MARQUES cigarette aux lèvres ,surveillant sa caisse ,regardant du coin de l'oeil qui allait a la brasserie de la place d'armes,quel monument cette femme ,elle portait bien le pantalon ,son mari tout le contraire ,pas étonnant qu'il s'est mis a conduire des camions,au moins il avait la paix.En accompagnant un transporteur ,Mr BOYER ,au retour des mines d'Aouli ,on avait pris en stop Mr MARQUES en panne (radiateur percé par un gros caillou),jusqu'a meknes pour réparation ,pendant le trajet ,je ne me rappele pas avoir entendu la voix de Mr MARQUES.Toutes mes amitiés,c'est toujours un plaisir de te lire. Lussac

- Je me souviens bien de Mr MARQUES car c'était le seul dans le coin de la place d'armes qui nous traitait avec respect, mais je n'ai pas connu ses enfants. Peut être la rouquine que l'on voyait de tant en temps, par contre le nom de son mari REGALDIE me dit quelque chose , sa famille n'avait pas une ferme par hasard ???
Te souvient tu du mess des sous officiers, quant il y avait un bal, tout le "gratin" de Meknès y allait , et bien sûr cela ne faisait pas les affaires de Mme MARQUES à cause de la présence de trop de MP et de policiers.......

- Une petite boutique de torréfaction se trouve entre le Métropole et le Gambrinus : l'odeur du café grillé saute au nez et vous faites un bond de 50 ans dans le passé... le souvenir de notre ami Boloyan plane prés du marché.
L'épicerie rue Berthelot existait encore.

- Au sujet de la femme blonde,la jeune Mme BOLOYAN,c'est la fille de Mr.KIENLEN,l'hôtelier,qui gérait l'Hôtel CONTINENTAL,de l'avenue Lyautey.
Notre Président de l'Association des Petits Taxis était son oncle,Gilbert KIENLEN,propriètaire de petit-taxi n°78,il avait une station d'éssence en face des jeux de boules Lafayétte,sous l'enseigne"BERYL",près des frères SORIA,garage de mécanique et d'éléctricité-auto,qui donnait justement aux éscaliers du passage soutèrrain de la rue Lafayétte.

- Le Sphinx était un dancing au sous-sol de la Coupole, immeuble SIFICHE, avenue Mezergues.
Le Hot Club de Meknès se réunissait également dans cette salle pour écouter l'orchestre Conrad dans son répertoire de jazz ou tout simplement écouter des disques des grands musiciens de jazz, c'est grâce à Conrad Matioscek que notre génération a découvert et appris à apprécier cette musique magnifique.

- J'ai souvent entendu parler du Hot Club de Meknès et des "Jam sessions" au sous-sol de la Coupole.
Maintenant on passe devant ce lieu mythique en se "recueillant", en mémoire des musiciens disparus, des émotions et des rêves partagés. Les "toujours jeunes initiés" ont gardé intact l'amour du jazz grâce à Conrad et à son orchestre.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11607
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re:Les carnets d'adresses de Richard Brandlin

Message  MOLL Serge le Mar 23 Mai - 23:20

ANDRE
Merci pour "Les histoires du passé de Meknès". J'ai connu ces lieux et certaines personnes que décrivait Richard et plus particulièrement le sous-sol de la Coupole pour les jam sessions avec Conrad. Quel bel hommage lui rendait-il !!
Une pensée pour toi Richard, tu nous manque beaucoup. Tu étais l'encyclopédie vivante de notre belle ville de Meknès.
avatar
MOLL Serge

Messages : 4193
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 78
Localisation : Bedoin Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum