Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Page 35 sur 36 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant

Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Grostefan Alain le Mar 2 Jan - 12:52

LUCIEN
Le 1er de l'an (1er Moharem) chez les musulman n'est pas à une date fixe car leur année n'a pas 365 jours un quart comme notre calendrier. Je pense que tu le sais mais ta réponse à HUGUETTE m'a interpellé. Very Happy
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16252
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Lucien Calatayud le Mar 2 Jan - 16:03

ALAIN

Tu as parfaitement raison. Le calendrier Musulman est bien plus complexe que le nôtre. Si j'ai bien compris, son cycles est trentenaire: soit 19 mois de 354 jour et 11 mois de 355 jours. C'est en 2016 ou 2017 que leur nouvel an est tombé un 11/9 (jour et année de naissance de mon épouse soit dit en passant). Il a même coïncidé avec celui des Juifs. Ce cycle porte un nom. Il n'est d'ailleurs pas une invention arabe ou musulmane. Mais je ne me souviens pas de cette appellation. Il faudrait que je me recycle sérieusement pour me remette et garder en mémoire ce genre de chose. Difficile si ce n'est impossible  quand on a près 32000 jours derrière soi. Ce qui revient à dire quand quelques milliards de neurones on déserté le navire emportant avec eux toute une cargaison de connaissances. Ce qui revient aussi à dire que la soute est presque vidé de son contenu, qu'il ne subsiste plus que quelques rudiments d'acquis, suffisants bien heureusement pour me permettre d'écrire ce genre de C...IES. Embarassed
Mais pour revenir au sujet, celui du calendrier musulman, je dirais: pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Very Happy
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4780
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Le Maroc Historique

Message  Grostefan Alain le Mar 2 Jan - 17:03

LUCIEN


Le calendrier hégirien

Le calendrier hégirien ou calendrier musulman est un calendrier lunaire synodique , fondé sur une année de 12 mois lunaires  de 29 à 30 jours chacun. Une année hégirienne compte 354 ou 355 jours, et est donc plus courte qu’une année solaire d’environ 11 jours.

L'année actuelle est 1439 de l'hégire, allant du 22 septembre 2017 au 11 septembre 2018.
L'année précédente était 1438 de l'hégire, qui débuta le 3 octobre 2016 et finit le 21 septembre 2017.
L'année suivante sera 1440 de l'hégire, qui débutera le 12 septembre 2018 et finira le 31 aout 2019.


C'est l'observation à l'œil nu de la nouvelle lune qui signale le début du mois pour les musulmans, et non le calcul astronomique. Or, le premier croissant de lune peut être visible à Riyad mais pas au Caire, d'où des différences de début de mois entre les pays. La date de début de chaque mois dépend de ce qui est visible dans chaque lieu. Par conséquent, les dates varient d'un pays à l'autre, généralement d'un jour ou deux seulement.

De ce fait, le calendrier musulman fondé sur l'observation mensuelle de la nouvelle lune à l'œil nu ne peut pas répondre aux besoins des populations musulmanes qui voudraient l'utiliser, puisqu'il ne permet pas de gérer des activités à long terme, de prévoir, de programmer et d'organiser à l'avance tout ce qui doit l'être. Ces faiblesses ressortent encore plus nettement lorsque chaque État et communauté musulmane de la planète procèdent à leur observation mensuelle individuelle de la nouvelle lune, débouchant sur une panoplie de calendriers dont les données pour le même jour diffèrent d'un pays à l'autre.

À titre d’illustration, le 1er chawwal 1426, jour de célébration de l’Aïd el-Fitr, correspondait au mercredi 2 novembre 2005 en Libye et au Nigeria, au jeudi 3 novembre dans 30 pays dont l’Algérie, la Tunisie, l’Égypte, l’Arabie saoudite et une partie des États-Unis, au vendredi 4 novembre dans 13 pays dont le Maroc, l’Iran, le Bangladesh, l’Afrique du Sud, le Canada, une partie de l’Inde et une partie des États-Unis, et au samedi 5 novembre dans une partie de l’Inde4. Cet état des choses n’est nullement exceptionnel, il se renouvelle chaque mois.
En conséquence, le calendrier islamique fondé sur l’observation de la nouvelle lune n’est utilisé dans les sociétés musulmanes contemporaines que pour déterminer les dates associées à des célébrations religieuses. Pour tous leurs autres besoins, les musulmans du monde entier utilisent, depuis environ deux siècles, le calendrier grégorien, fondé sur le calcul astronomique.

Source: wikipedia
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16252
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Lucien Calatayud le Mer 3 Jan - 9:56

ALAIN

Hégirien de  hégire (ère des musulman)! C'était le mot qui ne me revenait plus en mémoire, un mot que nos académiciens ne reconnaissent d'ailleurs pas et que nos dictionnaires n'ont donc pas cru devoir retenir. 
Merci ALAIN d'avoir pris la peine d'éclairer nos chandelles.
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4780
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Grostefan Alain le Mer 10 Jan - 10:55

La 5B2 opère dans le RIF


« Créée en janvier 1925 au Centre Aéronautique de Cuers, cette escadrille de GOLIATH-JUPITER bombardiers équipés en terrestres ne reçut que peu à peu son personnel tout jeune sortant d’écoles et son matériel entièrement nouveau. Le personnel n’avait qu’un entraînement à peu près nul au bombardement.

Le 12 août 1925, convoqué d’urgence rue Royale, j’ai la grande satisfaction d’apprendre que la 5B2 doit se préparer secrètement à partir pour le Maroc. Le 19, le Département fait savoir officiellement qu’il envisage la mise à la disposition du commandement militaire au Maroc de l’escadrille 5B2, pour participer aux opérations de guerre.
Le 26, l’ordre de départ est donné et le 28 août, premier jour favorable, 5 GOLIATH décollent de Cuers et atterrissent le lendemain à Casablanca après une nuit d’escale à Alicante. Beau voyage de 1800 km accompli dans des conditions pénibles par de jeunes équipages ne s’étant jamais écartés de Cuers.

Le 4 septembre à Meknès, le maréchal Pétain inspectait équipages et appareils qui arrivaient le lendemain à Fez.
Le 8 septembre la 5B2 effectuait son premier bombardement : l’objectif était Adjdir.
Quelle était la situation militaire et politique au Maroc ? Quels évènements nécessitaient l’envoi d’une escadrille de la Marine ?
Durant les années précédentes, les Riffains avaient obtenu sur les espagnols des succès militaires, les obligeant à évacuer une grande partie des territoires occupés et à se replier sur Melilla et Tetouan.

Nos voisins n’étaient cependant pas suffisamment intéressés par le Maroc pour venger cet échec par une nouvelle  expédition.
Le corps d’occupation fut fortement retranché autour des praesidio de Melilla et Tetouan. L’arrivée de ravitaillement et de renforts étant ainsi largement assurée par voie de mer, il pouvait facilement résister à une attaque riffaine.

Abd-el-Krim, chef de guerre, ne peut maintenir ou accroître son autorité sur le Riff qu’en combattant : la ligne des postes français créés en 1924 par le maréchal Lyautey sur les hauteurs de la rive droite de l’Ouergha, chez les tribus récemment ralliées à notre cause, parait une proie trop facile. Le Rogui, sollicité peut-être par des puissances étrangères, dirigera vers ces postes son activité.

Le 13 avril 1925, les harkas riffaines envahissent le pays Beni-Zeroual malgré la résistance des fractions indigènes restées fidèles au Maghzen.
La dissidence se propage rapidement chez les tribus ralliées situées au-delà de nos postes. Le 26 avril elle gagne au Sud de l’Ouergha en direction de Souk el Arba de Tissa, qu’elle atteint bientôt, menaçant directement Fez située à une journée de marche.

Les postes, défendus par une section ou une demi compagnie, protégée par des blockhaus abritant une escouade, sont encerclés et attaqués au canon, à la grenade et au fusil.
Les pertes sont sévères, l’eau fait rapidement défaut, les médicaments manquent pour soigner les nombreux blessés. Les commandants de ces postes réagissent de jour et de nuit contre les attaques riffaines, tout en affirmant par télégraphe optique leur volonté de résister jusqu’au bout, mais en demandant instamment à être ravitaillés en munitions, médicaments et eau.
Avec les bataillons disponibles, trois groupes sont constitués sous les ordres du général Colombat, des colonels Cambay et Freydenberg. Ils vont pendant les premiers mois parer au plus pressé, secourir, ravitailler ou replier les postes, colmater les brèches qui s’ouvrent dans notre front sous la poussée riffaine.

L’aviation militaire fournit une aide précieuse à ces groupes mobiles : elle les éclaire, les protège, les dégage à la mitrailleuse et à la bombe, quant l’étreinte dissidente devient par trop angoissante.
Chaque jour elle surveille les postes encerclés. Volant à une dizaine de mètres de haut, malgré le tir très précis des riffains, nos aviateurs lancent des sacs de glace, de médicaments, de grenades, de cartouches, à ces petites garnisons qui sont à bout de forces ; ils les protègent à la mitrailleuse et à la bombe ; volant plus bas encore, ils ramassent les messages que ces postes ne peuvent plus transmettre par optique. L’habileté, l’énergie, l’esprit de sacrifice des aviateurs font l’admiration de tous.

Chaque soir les avions rentrent criblés de balles, quelques équipages sont portés disparus.


Kasbah Tadla Dépannage du Goliath de la 5B2


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]                  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Source : Article du Lieutenant de Vaisseau CAMPARDON
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16252
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Admin le Ven 19 Jan - 20:07

Casablanca, le 8 août 1907

Débarquement des troupes dans le port de Casablanca


Pourquoi l’intervention militaire française qui a déclenché le débarquement à Casablanca, le 8 août 1907

Un court historique : L’assassinat le 19 mars 1907 à Marrakech du Dr. Mauchamps est l’un des événements qui provoqua le débarquement des Troupes à Casablanca.
Le 29 mars, par mesure de représailles, le colonel Lyautey, venant d'Algérie, passe la frontière algéro-marocaine et occupe la ville d'OUJDA dans le Maroc oriental.
Le 30 juillet 1907, des tribus de la Chaouïa ( Région de Casablanca ) entrent dans Casablanca et massacre une équipe d'ouvriers européens qui travaille au port. Immédiatement une escadre de croiseurs et de contre-torpilleurs fût dirigée vers Casablanca.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il faut savoir que la résistance marocaine à ce débarquement fût importante. De nombreux combats eurent lieu dans la ville d'abord et en banlieue ensuite.
La ville de Casablanca comptait en 1907 un peu plus de 30000 habitants dont 1000 étrangers environ. Il y eut beaucoup de morts. Ce sont les bombardements qui causèrent le plus de victimes.
Une fois la ville prise, l'armée française creusa des tranchées autour de Casablanca, les tribus de la Chaouïa continuèrent malgré tous leurs harcèlements.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La suite en photos en suivant ce lien ... :
Sources : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12048
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Lucien Calatayud le Sam 20 Jan - 10:23

JIMMY

Dans l'avant dernière photo on voit un tarare. On se demande qu'est-ce qu'il fiche  au milieu du fatras. Et en agrandissant la photo, on est surpris par l'état squelettique des chevaux. A peine un peu plus de privation de nourriture et les rôles étaient inversés. Ce sont les cavaliers qui auraient été forcés de porter leurs montures.

Plus bas, rien à voir avec la pacification du Maroc. Seulement pour donner un aperçu de la tâche des brancardiers au plus fort ou à l'arrière des combats en 14/18.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4780
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Lucien Calatayud le Sam 20 Jan - 10:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'une des précédentes photos nous montre l'amiral Philibert.
Voici le témoignage d' un blessé. Les faits ne sont bien entendu que rapportés par Eric Dyvorne.
"Une grande dame vêtue en infirmière, les cheveux blancs sous le voile, lui succède peu après. Elle me demande tous les renseignements nécessaires à l’établissement de mon billet d’hôpital et en prend soigneusement note ; au cours de l’entretien, dont elle fait, du reste, à peu près tous les frais, car je n’ai guère l’humeur bavarde, en ce moment encore moins qu’en tout autre, elle me glisse qu’elle est mademoiselle Philibert, la sœur de l’Amiral dont j’ai certainement entendu parler, ce que je lui affirme sur l’heure." (journée du 24 octobre 1914)
Bien cordialement, Eric DYVORNE
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4780
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Admin le Sam 20 Jan - 20:07

Salut Lulu,

Toi aussi tu as noté le tarare dont la présence ici est plutôt anachronique..".Ce sont les aléas du direct comme disent les spécialistes".... Ce qui prouve bien au moins que le tarare était déjà sur place...., nous sommes en 1917, je crois...J'avais préparé un p'tit texte sur ce sujet, puis je l'ai effacé....

Je n'aime pas trop ta dernière image, prise apparemment en France en 14/18...!!! ce n'est qu'un dessin bien sûr et on ne peut pas le prendre pour un acte authentique... je n'y vois qu'une gravure; mais l'image est très pénible...
Ce n'est pas un blessé qui est trainé ainsi sur cette image mais un allemand mort...Ce n'est qu'une image ""aquarellisée""... Nous sommes dans un cimetière français en 14/18...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Transports de blessés en 1907


Dernière édition par Admin le Ven 16 Mar - 21:07, édité 3 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12048
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Admin le Sam 20 Jan - 23:19

h


Dernière édition par Admin le Ven 16 Mar - 21:06, édité 3 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12048
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 21 Jan - 0:20

André - ah bon...Les 2 freres (Zouaves)  de ma mère ont fait cette guerre. Un décédé la haut en France et l'autre blessé (en 1915) et tous les deux se reposent maintenant dans le cimetière européen de Casablanca qui est très bien entretenu d'ailleurs et que j'avais visité en 2008 lors de mon séjour au Maroc.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17065
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Admin le Dim 21 Jan - 10:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Succession. Les mœurs politiques sont désormais plus pacifiques, mais la succession royale est toujours un enjeu, à la fois juridique et politique.

Le Maroc renvoyait parfois l’image d’un havre de stabilité : un royaume à la dynastie multiséculaire, le deuxième système politique le plus ancien au monde après le Japon. Pourtant, l’apparente continuité dynastique des Alaouites cache mal la guerre pour le pouvoir que se sont souvent livrée frères et cousins, pères et fils, oncles et neveux. L’histoire des origines de la dynastie régnante n’est d’ailleurs rien d’autre que celle d’une guerre fratricide entre deux des fils de Moulay Cherif.

Lien à suivre...http://telquel.ma/2014/04/15/histoire-petits-crimes-entre-alaouites_134141

Chronologie : La succession difficile des sultans alaouites

1631. Allégeance des habitants du Tafilalet à l’Alaouite Moulay Cherif.
1635. Abdication de Moulay Cherif en faveur de son fils Moulay M’hammed.
1664. Mort de Moulay M’hammed défait par son frère Rachid à Angad.
1672. Moulay Ismaïl succède à son frère Moulay Rachid, mort accidentellement. Plusieurs membres de sa famille lui contestent le trône.
1727. Mort de Moulay Ismaïl et début d’une crise de trente ans sur fond de lutte pour le trône.
1757. Début du règne de Mohammed III.
1790. Mort du sultan et début d’une nouvelle période de crise.
1792. Moulay Slimane succède à Moulay Yazid.
1822. Abdication de Moulay Slimane en faveur de son neveu Moulay Abderrahmane.
1859. Proclamation de Mohammed IV, fils de Moulay Abderrahmane.
1873. Proclamation de Hassan Ier.
1894. Mort de Hassan Ier, éviction de Moulay M’hammed et régence de Ba Ahmed.
1900. Mort de Ba Ahmed, début du règne personnel de Moulay Abdelaziz.
1907. Abdication de Abdelaziz en faveur de son frère Moulay Hafid.
1912. Début du protectorat français au Maroc. Moulay Hafid est remplacé par Moulay Youssef.
1927. Mort de Moulay Youssef. Les Français choisissent un de ses fils pour lui succéder.
1953. Mohammed Ben Youssef est déposé par la France, qui le remplace par un autre Alaouite, Mohammed Ben Arafa.
1961. Hassan II succède à Mohammed V.
1962. Le principe de succession par primogéniture est inscrit dans la constitution.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12048
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  CONRAD-BRUAT Xavier le Jeu 8 Mar - 19:47

Ruines de maisons juives incendiées à Fez en 1912
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
CONRAD-BRUAT Xavier

Messages : 7084
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 78
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Admin le Jeu 8 Mar - 20:58

Quelques vues sur les épisodes de la pénétration française au Maroc oriental (1906 – 1912).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]         Les Spahis


Rapide rappel historique :

Les Spahis sont engagés avec des chasseurs d’Afrique, des tirailleurs, des zouaves, des artilleurs, des gendarmes et diverses autres unités dans les expéditions qui jalonnent la conquête du Maroc oriental.

Après quelques déploiements préliminaires avant 1906, la véritable intervention française dans la région débute en 1907, sous le commandement du général Lyautey. L’armée française occupe Oujda en mars 1907, pacifie les confins algéro-marocains (Bou-Denib et Bou-Anan en 1908, Taourirt en 1910) et imposera au sultan Moulay Hafid, la signature du traité de Protectorat le 30 mars 1912.

Le terme « spahis » est d’origine turque et persane. Il désigne l’homme de guerre, libre et propriétaire de son cheval. Les premiers Spahis sont recrutés par Yusuf, un allié de la France, pendant la conquête de l’Algérie, au début des années 1830. Par une ordonnance du 7 décembre 1841, tous les spahis sont unifiés sous l’autorité de Yusuf en un corps de vingt escadrons. L’ordonnance du 21 juillet 1845 organise le corps des spahis en trois régiments dénommés 1er régiment de Spahis d’Alger, 2e régiment de Spahis d’Oran et 3e régiment de Spahis de Constantine.

C’est à partir de 1921 que les régiments de Spahis sont désignés avec le qualificatif de leur pays de recrutement (principalement l’Algérie, le Maroc et la Tunisie). Ceux-ci ont participé à tous les conflits du XIXe et du XXe siècle.
Depuis la fin de la guerre d’Algérie, les régiments ont tous été dissous, à l’exception du 1er RS (1er Régiment de Spahis), héritier du 1er Régiment de Spahis marocains mais qui conserve les traditions de tous les Spahis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]       1907 Le Caïd de Casablanca prisonnier sur le Galilée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]      1907 occupation d'Oujda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]       Les spahis posent....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]       Oujda


Dernière édition par Admin le Jeu 8 Mar - 21:20, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12048
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Admin le Jeu 8 Mar - 21:20

Quelques images sur les épisodes de la pénétration française au Maroc oriental (1906 – 1912)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’auteur des photographies présentées ici et sur le post précédent est Aristide Coulombier, du 1er Régiment de Spahis d’Alger. Engagé jeune dans l’artillerie lourde, il rend ses galons de sous-officier pour passer au 1er Spahis et participe, de 1906 à 1912, à différentes campagnes à la frontière algéro-marocaine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Avec le lien ... : A voir : les photos de 1909 à 1912 – Lieu : Algérie, Maroc, Lagouat, El Goléa, Berkane, Colomb Béchar, Oujda, Sidi Yahia, Taourirt
Photographe ; Coulombier Aristide – ECPAD – Référence : D21-01-55

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12048
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 9 Mar - 17:22

Interessant cela Andre - Mes arrieres-grands parents du cote de ma mere avaient quitte la France pour l'Algerie a l'ouverture de la colonnie en 1800 et quelques annees ensuite leurs enfants (dont ma grand-mere maternelle) avait quitte cette Algerie a l'ouverture du protectorat marocain en 1912.....Et elle se repose maintenant dans le cimetiere europeen de Casa ainsi que ses fils depuis quelques annees. Il y a beaucoup de choses que je ne connaissais pas de cette epoque que tu decris plus haut.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17065
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Admin le Ven 16 Mar - 22:49

Une plaque qui a attiré beaucoup l'attention : Le "Tank Desjobert"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]                  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est Jacques Merlin, modérateur sur le F.I.M. (Forum, Insignes et Médailles, que l'on retrouve dans "Blogs et Forums Amis" du RdlB, qui m'a adressé l'info concernant la recherche sur l'origine de cette plaque (ou insigne...) datant de 1917.
Gravé sur une plaque de cuivre certainement, " Tank Desjobert", une kasbah,  genre fort ,, "les Aït Ch'leuh d'Itzer, le 12 octobre 1917....1918. Au verso, gravés, les noms des principaux responsables de ce "tank".  
Personnellement, j'ai procédé aux recherches avec lui mais c'est Jacques qui en a découvert l'origine exacte.
Par " Tank", il faut comprendre "Fort" ou "camp" ( il y en avait beaucoup dans la région dans les années 13), mais surtout "Redoute".... "Redoute Desjobert" , "camp Desjobert", "caserne Desjobert"...

Il s'agit du camp du 19ème GOUM stationné à la redoute Desjobert à proximité d'Itzer.

Bravo Jacques pour l'avoir découvert...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]             Voici où se trouve Itzer....Vallée de la haute Moulouya.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]              La Redoute Desjobert
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]                Le village... au fond, la kasbah dont il ne subsisterait plus rien...?????


Dernière édition par Admin le Mer 28 Mar - 23:14, édité 3 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12048
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Admin le Ven 16 Mar - 22:58

Les "Redoutes au Maroc durant la Protectorat"

Parlant de "redoutes", cela m'a donné l'idée de faire un petit reportages sur ces camps militaires dont certains existent encore ou présentent quelques vestiges...
L'honneur revient bien sûr, on l'a compris, au camp Poublan, dont la porte de la Redoute est toujours dressée en V.N. , non loin de l'ancien immeuble de l'Air, démoli de nos jours...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]                       un coin de la caserne
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]                        1916 - l'entrée de la redoute
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]                        2006 - Toujours debout


Dernière édition par Admin le Dim 18 Mar - 15:51, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12048
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Admin le Ven 16 Mar - 23:25

Les Redoutes au Maroc durant le Protectorat

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]        Bekrit
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Bou Anan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Bou Denib
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Bou Denib - l'entrée de la redoute

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12048
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Admin le Ven 16 Mar - 23:26

Les "Redoutes" au Maroc durant le Protectorat

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▲▲   ▼▼    Bou Denid - ▼▼ l'intérieur du camp, au fond , on aperçoit la porte d'entrée de la Redoute...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▲▲   El Aïoun -  à gauche, les remparts de la ville, au fond, la Redoute...▼▼ Vue d'ensemble du camp...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Admin le Dim 18 Mar - 16:14, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12048
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Admin le Dim 18 Mar - 15:51

Les "Redoutes au Maroc durant le Protectorat"


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▲▲▲ - 3 vues du camp d'El Hajeb.... la Redoute vue de extérieur, de l'intérieur avec ses curieuses tentes caïdales...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une Redoute au 1er plan.... mais où...???? manaarf...!!!


Dernière édition par Admin le Mer 28 Mar - 19:42, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12048
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Admin le Mer 21 Mar - 19:52

Les "Redoutes au Maroc durant le Protectorat"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▼▼  ▲▲   La Redoute de Ouarzazate - Belle bâtisse où se tenaient les Goumiers, le 10ème Goum, de 1926 à 1931. Le lieutenant Laffite commanda cette compagnie.
On se rappelle que les Goumiers marocains étaient des soldats appartenant à des goums, unités d’infanterie légères de l'armée d'Afrique composées de troupes autochtones marocaines sous encadrement essentiellement français. Ces unités ont existé de 1908 à 1956.
Un goum est une compagnie, un Tabor est un bataillon...  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les maisons militaires datant de cette époque existeraient toujours, avec leurs pignons particuliers. La rambarde de bois est également d'époque Protectorat.
3 vues qui montrent l'état actuel de ces vestiges ▼▼
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sources : Sources : La redoute, le poste Légion et annexes – Jacques Gandini
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Admin le Mer 28 Mar - 19:42, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12048
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Admin le Mer 21 Mar - 20:29

Les "Redoutes au Maroc durant le Protectorat"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]         Aïn Leuh...bataillon d'infanterie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]          Ksar Es Souk... mon père y séjourna de 1940 à 44
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]           Guercif
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]          L'entrée majestueuse de la caserne de Ksar Es Souk - les deux régiments d’artillerie d’Afrique, RAA ( dont le 64ème rég. d'artillerie d'Afrique) et RACM (rég d'artillerie coloniale du Maroc), tenant régulièrement garnison au Maroc (Casablanca et Meknès pour le RAA...).


Dernière édition par Admin le Mer 28 Mar - 19:41, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12048
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maroc Historique, les Campagnes, le Protectorat

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 35 sur 36 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum