Actualités contemporaines, festivals

Page 2 sur 42 Précédent  1, 2, 3 ... 22 ... 42  Suivant

Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 24 Aoû - 17:21

L'architecture au fil des siècles
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’ancienne Anfa est devenue Casablanca, probablement la ville la plus high-tech du pays. Affaires, commerces, fêtes et dolce vita marocaine... Tout se passe à Casablanca !
Au milieu du XVIIIe siècle, le sultan Sidi Mohammed Ben Abdallah décide de relever les ruines de l’antique Anfa (la colline), petite ville berbère fondée au VIIe siècle. Partiellement entourée de ses remparts, l’ancienne médina, avec ses méandres de ruelles et ses échoppes, permet de découvrir mille petits métiers.
Casablanca 1930
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dans les années 30, Casablanca devient la vitrine de l’architecture de cette période. Les quartiers éloignés sont reliés et organisés autour de la place de France, aujourd’hui devenue place des Nations-Unies et de la place Administrative, actuelle place Mohammed V. À 3 km du centre ville, le quartier des Habous est une « nouvelle » médina, destinée dans les années 20, à accueillir les populations rurales attirées par le développement de la ville. Aujourd’hui, la tradition d’innovation architecturale perdure avec l’inauguration, le 30 août 1993, de la mosquée Hassan II, l’une des plus grandes et belles mosquées du monde (200 m de haut).
Casablanca 2014
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Casablanca aujourd’hui
La vie de la Casablanca moderne est à l’image de l’ambiance trépidante du quartier du Mâarif. Cette zone, autrefois modeste et située à l’ouest du Parc de la Ligue arabe, s’est transformée peu à peu en l’un des quartiers les plus en vue de la ville, dominé par les tours jumelles du Twin Center. Anfa, quartier chic de Casablanca, mérite aussi la visite. Plus en centre ville, le boulevard Mohammed V a conservé ses arcades sous lesquelles boutiques et restaurants s’alignent sur près de 2 km. En fin de journée, une promenade sur la corniche de Aïn-Diab est incontournable. Le long de la mer, entre le phare d’El Hank et le marabout de Sidi Bou Abderrahmane (village accessible seulement à marée basse), cette côte parfois rocheuse est l’annexe balnéaire de Casablanca. On peut y siroter un verre en admirant le coucher du soleil. Plus tard dans la soirée, les discothèques poursuivent l’animation d’une ville réputée ne jamais dormir.
À retenir
Casablanca bouge, déborde d’énergie et incarne une des multiples face du Maroc moderne qui cohabite avec les vestiges d’une ville à la très riche histoire.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

PORTRAITS D'EXPATRIES - Le Petit Journal

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mar 26 Aoû - 16:29

PORTRAIT D’EXPATRIE – Jules "C’est stimulant de sortir un peu de son milieu"
Lepetitjournal.com vous propose de (re)découvrir le portrait de 4 Français expatriés à Casablanca, qui partagent en vidéo leur vision du Maroc, ses atouts et ses surprises.
Aujourd’hui, Jules vous donne les raisons qui l’ont poussé à s’expatrier.
Jules a 26 ans. Il est en VIE (Volontariat International en Entreprise) dans le domaine des machines agricoles depuis un peu plus d’un an.
Alors que c’est le hasard qui l’a emmené au Maroc, Jules est étonné de découvrir un pays beaucoup plus moderne qu’il ne le pensait et s’enrichit de tout ce qu’il vit. Car il a la chance de vivre en ville mais de travailler à la campagne, ce qui lui fait découvrir le Maroc sous différents angles.
Visionnez son portrait vidéo
PORTRAIT D’EXPAT – Sophie "J’aime la qualité de vie que j’ai au Maroc"
Sophie, 29 ans, habite Casablanca depuis 6 ans. Venue pour un stage d’un an, elle a ensuite été embauchée, et elle est en pleine évolution de carrière. Elle est réellement attachée à Casablanca, ville cosmopolite, accueillante et beaucoup plus moderne que ce qu’elle imaginait. Elle n’en oublie pas une triste réalité, celle des bidonvilles qui côtoient les beaux quartiers : "on ne vit pas dans le même Maroc que la plupart des Marocains".
Et même si elle considère que c’est à elle de s’adapter à cette nouvelle culture parce qu’elle ne vit pas chez elle, les raisons sont multiples actuellement pour ne pas avoir envie de rentrer en France…
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  Lucien Calatayud le Jeu 28 Aoû - 18:43

Ghislaine
De ce bel et long  exposé pour lequel il convient tout d'abord de  te remercie, je retiens surtout  la  chose suivante:  C'est  bien universellement le même cancer qui gangrène l'essor de quoi que ce soit. Il est nommé ce cancer en fin de poste. Il dit ceci:

"Mais encore faut-il que tous les acteurs s’y mettent, notamment le secteur privé et surtout les banques pour le financement. Sans l’implication de tous, il ne faudra pas s’attendre à des miracles."


J'aimerais  pour ma part qu'on m'explique comment le privé peut "s'y mettre", comme il est dit, sans la participation des banques" mais aussi des assurances. 
A notre simple niveau, passé un certain âge (70 ans je crois),  aller donc  souscrire un prêt auprès d'une banque?  Vous vous apercevrez vite que c'est avec une même cordialité, celle qu'on vous a réservée à l'accueil, qu'on vous montrera la sortie. Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4705
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  andreo jean josé le Jeu 28 Aoû - 18:47

Ghislaine Jousse-Veale a écrit:
L'architecture au fil des siècles
L’ancienne Anfa est devenue Casablanca.....
Ghislaine..cette photo est une maquette du futur quartier "Anfa".avec l'informatique on arrive à faire des maquettes plus vraies que vrai..je suis étonné que personne ne l'ai remarqué..d'autant plus que les travaux de construction ont démarré...tu parles aussi du marabout de Sidi Bou Abderrahmane accessible seulement à marée basse..mais comme dans la pub des lunettes ça c'était avant, depuis un pont le relie à la berge ce qui le rend accessible, à marée haute comme à marée basse
avatar
andreo jean josé

Messages : 934
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 77
Localisation : Salé

Revenir en haut Aller en bas

La Viticulture a Benslimane

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Lun 1 Sep - 17:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le secteur de la viticulture remplit de nombreux rôles sociaux et économiques de grande importance, dans l'activité agricole de Benslimane, puisqu’il crée annuellement 420. 000 journées de travail et offre un revenu qui dépasse 1,2 MDH

Le Moussem du raisin qu'abrite la commune de Cherrat à Bouznika célèbre en cette nouvelle édition le fruit de la vigne en vue de la réhabilitation du secteur viticole et la promotion des conditions de sa production.
La viticulture occupe une place de choix dans l'activité agricole de la province de Benslimane, puisqu'elle s'étend sur une superficie viticole cultivée dans la région de 1.800 ha (soit 2,6%) qui se répartit entre 80% en raisin de table et 20% en vignoble de cuve.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mer 3 Sep - 16:41

On va faire un tour au Maroc... Very Happy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aéronautique
Bombardier démarre la production dans sa nouvelle usine à Nouaceur

C’est fait. La zone production de l’usine de l’avionneur canadien, Bombardier, à Nouaceur (Casablanca) a été livrée par l’aménageur de l’unité, CTP Maroc. Des sources proches du dossier affirment que Bombardier a même entamé le process production. C’est en octobre 2013 que CTP Maroc avait décroché, suite à un appel d’offres, le marché de construction de cette usine gigantesque de 14.000 m² couverts dont 9.500 pour la zone de production de 18 m de hauteur sur la plateforme industrielle, Midparc. Valeur de la transaction : 140 millions de dirhams. Selon le top management de CTP Maroc, l’usine sera totalement livrée vers la fin de cette année. Pour le spécialiste marocain de la conception et la construction des bâtiments industriels, basé à Tanger, la construction de cette usine clé en main aux standards internationaux constitue une nouvelle référence dans son CV.
Pour rappel, Bombardier prévoit d’investir environ 200 millions de dollars sur une période de huit ans au Maroc, notamment en équipement, en immeubles et en frais de démarrage. La main-d’œuvre devrait atteindre quelque 850 travailleurs dûment formés d’ici 2020. Dans son usine casablancaise de transition, Bombardier assure l’assemblage des premières pièces des programmes de commandes de vol des avions de la Série CRJ (Bombardier Canadair Regional Jet). Ses activités ont démarré en janvier 2013 et la production est destinée à sa ligne de montage à Mirabel au Canada. Dans cette usine provisoire, l’entreprise compte 133 collaborateurs, dont 112 employés locaux.
in: 30 aout 2014
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

L'Algue Rouge

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Sam 6 Sep - 16:19

AGADIR AU PAYS DE L'OR ROUGE
La "mousse du Japon ou de Ceylan", le "kanten" pour les Japonais, ou encore l'agar-agar: l'algue rouge se récolte en grande partie sur nos côtes dans la région d'Agadir entre autres:  Histoire de l'exploitation de cet "or rouge marocain".
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Elle pourrait s’appeler "Algue du Maroc" tant nos côtes en sont riches : récoltée sur les plages sauvages dans la région d’El Jadida surtout, elles le sont également au large des côtes d’Essaouira ou d’Agadir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

DE LA PART DE JOSE

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 7 Sep - 3:16

Découverte de gaz au Maroc à Sidi Mokhtar, région d'Essaouira par la Sté Britannique Longreach oil  & Gas Ltd (gisement estimé 776 milliards de m3... le Maroc bientôt producteur et exportateur.

Premier baril de pétrole de schiste pour la compagnie San Léon Energy sur son site d'exploitation de Thimadit...potentiel de 11,000 barils/jours pendant 30 ans...ci-joint images associées...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  HUGUETTE ROMERO le Lun 8 Sep - 8:38

Le Maroc classé 12ème exportateur mondial des plantes médicinales


Le secteur des plantes aromatiques et médicinales (PAM) au Maroc est l’un des plus riches au monde, en raison de sa diversité parmi lesquelles près de 400 espèces sont reconnues pour leur usage médicinal et/ou aromatique, ainsi que pour leur potentiel de développement, en particulier pour l’exportation. Actuellement, le Maroc est classé 12ème exportateur mondial des plantes aromatiques et médicinales (PAM) avec près de 25 millions de dollars pour les PAM cultivées et 37 millions de dollars pour celles cueillies en milieu naturel.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Il existe près de 30 exportateurs de PAM au Maroc, un nombre qui ne cesse de croître, mais demeure relativement faible compte tenu du potentiel du marché. Comme le secteur continue de se développer, les organismes gouvernementaux responsables de la protection des forêts et parcours nationaux sont confrontés à un défi de taille, à savoir comment conserver la biodiversité, les ressources naturelles du Maroc tout en créant un environnement dans lequel les populations rurales peuvent participer aux activités  de la cueillette spontanée en milieu naturel afin d’améliorer leurs moyens de subsistance, tout en augmentant la valeur ajoutée des l’exploitation de PAM à l’échelle nationale.
Au cours des quatre prochaines années, un projet d’un montant global  de 13 millions de dollars, œuvrera, aurenforcement des capacités des institutions gouvernementales, des organisations non gouvernementales et des populations locales concernées en matière de conservation et de valorisation de la biodiversité en vue d’augmenter la valeur ajoutée des plantes aromatiques et médicinales cueillies en milieu naturel. Une démarche qui sera basée sur l’introduction de la certification internationale «FairWild®» qui garantit l’accès  à des marchés à forte valeur ajoutée, la conservation de la biodiversité et la durabilité de la production tout en assurant le retour d’une partie des bénéfices vers les populations locales (commerce équitable).
Le projet est mis en œuvre par le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la Désertification (HCEFLCD), les programmes des Nations unies pour le développement (PNUD) étant chargés de l’assurance qualité et du suivi évaluation.


          
          Source: Liberation
avatar
HUGUETTE ROMERO

Messages : 4139
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 74
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  HUGUETTE ROMERO le Lun 8 Sep - 15:12

Rencontre à Al-Hoceima: «L’importance des plantes aromatiques et médicinales»
  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |        
    
 «La diversité biologique unique dont dispose le Maroc reste encore sous exploitée», c’est ce qui a affirmé El khanchoufi Abdeslam directeur de l’Institut national des plantes aromatiques et médicinales de Taounate.
Le Maroc dispose d’un patrimoine naturel et d’une diversité biologique uniques dans le pourtour méditerranéen mais qui restent encore sous exploités, a affirmé, samedi à Al-Hoceima, le directeur de l’Institut national des plantes aromatiques et médicinales de Taounate, El khanchoufi Abdeslam.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les plantes aromatique et médicinales (PAM) constituent aujourd’hui une alternative très importante pour la création de la richesse et de la valeur ajoutée pour tout pays, mais également une opportunité qu’il faudrait saisir par le Maroc qui se situe à proximité d’un grand marché consommateur, qu’est l’Europe, a souligné El khanchoufi Abdeslam, lors d’une journée d’étude sous le thème «Etat des lieux et perspectives de valorisation des plantes aromatiques et médicinales dans la région».
Dans ce sens, ajoute le responsable, l’Institut universitaire de Taounate dédié à la recherche et au développement du domaine des plantes aromatiques et médicinales (PAM) vise à contribuer aux efforts de transformation et d’innovation en la matière, faisant profiter les opérateurs des grands projets nationaux tels que l’INDH et le Plan Maroc vert qui offrent des opportunités importantes en matière d’équipement et de financement des projets novateurs.

Cette journée d’études sera couronnée par des recommandations émises par des chercheurs et des experts relatives notamment aux possibilités d’investissement dans ce secteur, particulièrement pour les coopératives et les industriels, a ajouté Mohamed Boudra.
Cette rencontre qui s’est déroulée en présence notamment du wali de la région de Taza-Al-Hoceima-Taounate, Jeloul Samsam, a connu une série d’interventions sur «La valorisation des plantes aromatiques et médicinales, l’expertise et le contrôle de la qualité», «La valorisation et la protection du zatar endémique», «Le label bio à la lumière de la législation nationale et internationale» et «Les besoins de l’industrie en matière de plantes aromatiques et médicinales».
 
Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
HUGUETTE ROMERO

Messages : 4139
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 74
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  HUGUETTE ROMERO le Lun 8 Sep - 15:40

Ifrane: 2ème ville la plus propre au monde
  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    
Ifrane, la capitale écologique du Maroc, est la 2ème ville la plus propre au Monde après Calgary au Canada, rapporte le journal électronique « MBC Times ».
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][b]
La ville d’Ifrane a obtenu ce classement au vu des résultats d’une enquête sur la qualité de vie qui tient compte des facteurs tels que la disponibilité de l’eau, le ramassage des déchets, le système des égouts, la pollution atmosphérique et la densité du trafic.
« N’ayant pas d’industries, la qualité de l’air est optimale » à Ifrane, indique le journal, qui souligne que cette ville « est considérée comme l’une est villes les plus propres au monde ». « Le parc national d’Ifrane est un parc naturel marocain, l’un des représentatifs par la richesse de son écosystème et de ses paysages. Il constitue un pôle touristique de prédilection pour les randonneurs et les pêcheurs qui pratiquent ce sport dans une ambiance sereine », relève-t-il, ajoutant que ce parc, qui s’étend sur plus de 500 km2, abrite notamment la plus grande forêt de cèdres du Maroc et englobe un ensemble de gîtes à caractère biodiversitaire d’une rareté remarquable (parc de Tizguite, Val d’Ifrane : les sources Vittel, Lac Daït Aoua, Daït Hachlaf, Daït Ifrah, Daït Iffer et d’autres), outre la station ski à Michlifen.
Le journal électronique note qu’à la suite de l’énorme croissance démographique et la surexploitation des ressources naturelles des 30 dernières années, le monde a connu une détérioration « sévère » de l’environnement, ajoutant toutefois que certaines des villes, comme Ifrane, « intègrent dans leurs programmes environnementaux des stratégies de croissance économique et de création d’emplois ».

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
HUGUETTE ROMERO

Messages : 4139
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 74
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Lun 8 Sep - 16:37

Xavier - Tu en sais des choses agar-agar. Je ne connaissais pas du tout ces algues rouges. 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les coopératives d’huile d’argan sont nombreuses sur la route Marrakech Essaouira, nous avons fait un arrêt dans l’une de celles ci (Afous Argan) située à Ounagha à une vingtaine de km d’Essaouira. Là nous avons eu droit à une démonstration du processus de fabrication de l’huile d’argan à partir de laquelle la coopérative réalise ensuite ses produits cosmétiques et alimentaires. Une petite dégustation suit la démonstration avant de passer à la boutique …
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Savons argan
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Region Zagora

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Lun 15 Sep - 17:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 28 Sep - 17:31

Dakhla est une ville du Sahara occidental sous contrôle duMaroc, anciennement appelée Villa Cisneros en hommage à Francisco Jiménez de Cisneros. Dans le cadre de l'actuelle administration marocaine, elle est le chef-lieu de la région d'Oued Ed-Dahab-Lagouira et de la province d'Oued Ed-Dahab.
Dakhka:  Près de 100 DH pour le développement de la filière cameline
En bénéficiant à 300 éleveurs, ce projet devra booster la production dans les années à venir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une enveloppe budgétaire de près de 99,27 millions DH a été consacrée au développement de l’élevage des dromadaires et à la valorisation des produits camelins dans la région de Oued Eddahab-Lagouira qui compte un énorme potentiel dans ce secteur. Selon un rapport de la direction régionale de l’agriculture à Dakhla, ce projet de développement de la filière cameline, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Maroc Vert, devra bénéficier à 300 éleveurs dans la région, où l’élevage de dromadaires demeure une activité majeure tant sur le plan économique, social que culturel. Etalé sur 10 ans, ce projet
concerne la création et l’équipement de six centres de collectes de lait et six autres pour la collecte de fourrages, l’aménagement et l’équipement d’une usine de traitement de lait à Taouarta, la valorisation des produits camelins, l’acquisition de dromadaires mâles pour l’amélioration de la race ainsi que la mise en place de système de suivi et d’encadrement sanitaire du cheptel.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  andreo jean josé le Jeu 2 Oct - 9:18

Ghislaine!

Merci pour cet article, qui se veut rassurant.Je ne connait pas ceux qui ont signé cet article et qui se targuent de 35 années de connaissance du Maroc, moi je ne serais pas aussi optimiste.Le Maroc j'y suis né en 1940, j'ai passé seulement cinq années de ma vie en Europe, et tout le reste partagé entre l'Algérie et le Maroc (ou je vis d'ailleurs toujours)..Je ne serais pas aussi catégoriques vis à vis de l'insécurité. la menace terroriste existe partout (même en France), à la place de ceux qui ont signé, je serais plutot méfiant... c'est une forme d'ingérence que de se prononcer à la place des autorités....
avatar
andreo jean josé

Messages : 934
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 77
Localisation : Salé

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Jeu 2 Oct - 16:03

Bonjour Jose et Alain - Vous avez raison et personnellement, surtout apres ce que m'a dit recemment le Consulat de France ici a Vancouver, il faut etre tres prudent et je ne vais pas aller en detail ici. Nous ne sommes pas sortis de l'auberge de cette situation actuelle et cela est bien triste. Mais j'ai un ami qui revient d'une dizaine de jours au Maroc, de Tanger a Essaouira, et il s'est senti plus en securite qu'il se sent bien souvent a Lyon ou il vit. Very Happy Personnellement, actuellement j'hesiterai quand meme de faire un tour dans certains de ces pays et esperant que tout s'arrange le plus rapidement possible afin que je puisse rendre visite a mon pays de naissance d'ou je n'ai que de tres heureux souvenirs.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Lun 6 Oct - 16:27

J'avais lu il y a quelques mois dans un livre ecrit par le grand photographe americain Paul Bowles,(j'ai mis quelquechose a son sujet dans la rubrique des Grands Photographes)  une page sur cette villa ci-dessous et hier sur un article d'un journal dans l'internet j'ai trouve ci-dessous.

Villa Calpe : à Tanger, la renaissance d’un joyau architectural longtemps menacé par la spéculation
Derrière une façade plutôt ordinaire de la médina tangéroise se cache la plus incroyable des demeures : La Villa Mimi Calpe, construite dans les années 1860 et ouverte au public le temps de la promenade artistique «Être ici».


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En dévalant, un peu paumés, la rue Salah Eddine El Ayoubi, nous nous étonnons que les commerçants ignorent tout de la Villa Mimi Calpe, pourtant située à quelques mètres de leurs boutiques. Nous finissons par la trouver en bas de la rue, au numéro 71, cette bâtisse coloniale jaune d’aspect plutôt sobre, pour ne pas dire franchement banal. Nous redoublons d’étonnement: Mais que diable fait cette maison dans le parcours artistique Être ici ? Qu’a-t-elle de si spécial ? Nous nous engageons dans un monumental escalier en pierre, qui semble avoir été taillé par des géants, et découvrons, ébahis, ce qui doit sûrement être le plus beau jardin privatif de la ville. Arbres bicentenaires, fougères luxuriantes, philodendrons fous… Véritable maîtresse des lieux, la Nature est partout, se déploie sur les murs, se glisse dans les fenêtres et serpente sur les sentiers. Muets d’émerveillement, comme hypnotisés, les promeneurs se fraient un chemin parmi cette fabuleuse végétation, repèrent une bâtisse, puis deux, puis trois, toutes noyées sous les branchages. Ici «résidaient en belle intelligence des membres des trois religions monothéistes nées en Méditerranée : musulmane, juive et chrétienne», lit-on sur une brochure distribuée par les habitants.
Sana Guessous.
2014-09-30
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Lun 6 Oct - 16:41

SOUSS : COUP DE POUCE AUX PRODUITS DU TERROIR

MEILLEUR ACCÈS AUX MARCHÉS POUR L’ARGANE ET LE CACTUS D’AIT BAÂMRANE - L’OPÉRATION DE L’ONUDI FINANCÉE PAR LA CONFÉDÉRATION SUISSE 32,6 MILLIONS DE DH SUR QUATRE ANS

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ce projet permettra une meilleure diffusion de l’indication géographique et aussi l’amélioration du marketing mix afin de faciliter l’accès de ces produits aux marchés internationaux
Malgré ces importants appuis, des défis cruciaux restent à résoudre sur ce dernier plan notamment. Dans ce sens, des efforts seront déployés pour la diffusion de l’utilisation des indications géographiques et pour l’amélioration du marketing mix afin de faciliter l’accès de ces produits aux marchés internationaux.
Malika Alami
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  andreo jean josé le Ven 10 Oct - 19:36

Renault envisage de fabriquer ses moteurs au Maroc
C'est une éventualité que le Maroc ne peut qu’espérer voir se concrétiser. A un mois de l’inauguration de son usine de Oued Tlelat (Oran) en Algérie, le groupe automobile Renault annonce qu’il envisageait d'ouvrir une unité de fabrication de moteurs au Maroc en vue de servir la demande locale de plus en plus forte et réduire ses coûts de production au Royaume.
est-ce qu'il s'agira de moteurs "hallal" et si oui, quel en sera la carburant????
avatar
andreo jean josé

Messages : 934
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 77
Localisation : Salé

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 17 Oct - 16:42

Programme "plages propres" - Les écoliers d'Agadir, promoteurs des valeurs écologiques
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"La place Bijaouane à Agadir vibre au rythme de l’ambiance créée par le village pédagogique de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), lancé officiellement le mardi 14 octobre, pour une semaine de sensibilisation et d’éducation à l’environnement au profit des écoliers de la ville et de ses environs. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le wali de la région Souss-Massa-Draâ et gouverneur de la Préfecture Agadir Ida Outanane, Mohamed El Yazid Zellou, en présence de nombreuses personnalités dont les représentants des élus, du ministère de l’Education nationale et de l’ONEE. Et comme d’habitude, la presse a fait acte de présence pour la couverture de l’événement. Il y avait des pros mais également certains détenteurs du trophée Lalla Hsanaa «Jeunes Reporters». Ils ont fait le tour du village bondé d’enfants qui ont pris d’assaut les ateliers dès les premières heures de la matinée. Ils ont pu filmer, noter et enregistrer l’intense activité dans les ateliers thématiques avec ces débats entre enfants et moniteurs autour de l’économie de l’eau et de l’électricité, du traitement des déchets…
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Tourisme Rural

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Sam 18 Oct - 19:18

Un ambitieux programme pour donner un coup de fouet au tourisme rural
La SMIT est chargée de l’exécution et du suivi du programme. Des centres d’accueil seront créés dans chaque territoire, des sentiers aménagés et des sites naturels valorisés. Les appels à projet seront lancés d’ici la fin de l’année.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[/b]

Anne-Sophie Martin.2014-10-11
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 19 Oct - 18:58

Hommage à des enseignants de la langue amazighe
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"L' institut royal de la culture amazighe (IRCAM) a rendu, jeudi à Rabat, un vibrant hommage à plusieurs enseignants pour leurs efforts visant le renforcement et la promotion de l'enseignement de la langue amazighe, à l'occasion de la Journée mondiale des enseignants.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Le 14 Octobre 2014 Ilham Lamrani Amine

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mar 21 Oct - 16:42

Agro-Industrie
La marque Aïcha raconte son histoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Qui ne connaît pas Aïcha, la poupée qui a marqué des générations de Marocains ? Cette saga industrielle et commerciale a eu droit à tout un ouvrage, «Aïcha mon Histoire». Une œuvre de Patricia Defever-Kapferer publiée aux éditions Langages du Sud. L’histoire de la marque fondée en 1929 à Meknès par le Français Paul Sibut associé à Neyron, le rachat de leur petite usine de 400 m² par la famille Devico en 1962, la création du premier laboratoire agroalimentaire au Maroc, l'ascension de Aïcha... Le livre raconte en près de 200 pages de textes et d'images, l’histoire de la marque.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17152
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités contemporaines, festivals

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 42 Précédent  1, 2, 3 ... 22 ... 42  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum