Echos et Infos d'ailleurs

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Echos et Infos d'ailleurs

Message  Grostefan Alain le Sam 23 Mar - 18:17

Commandant de bord sur Boeing 737
à Royal Air Maroc: Latifa FADOUACH




La femme qui fait voler des Boeing 737. Elle est devenue commandant de bord en 2005, troisième marocaine à ce grade après Bouchra Bernoussi et feue Oumaima Sayeh.
A l’occasion de la journée mondiale de la femme, Royal Air Maroc a rendu hommage à son personnel féminin en confiant deux vols reliant Casablanca et Paris à un personnel strictement féminin. Une manière de démontrer les capacités de ses ressources humaines femmes et de leur reconnaître leur contribution au développement de la compagnie. Elles sont nombreuses dans le personnel navigant commercial et l’effectif en général, mais sont en nombre réduit chez les pilotes, dont très peu de commandants de bord.

Latifa Fadouach est l’une des rares femmes à arborer ce grade dans la compagnie nationale. Cadette d’une fratrie comprenant deux frères et trois sœurs, elle naît et grandit à Casablanca. Elle y poursuit ses études et y vit une enfance qu’elle qualifie de très équilibrée grâce à l’éducation qu’elle reçoit de ses parents.
«Nos parents nous avaient toujours traités de la même manière et éduqués dans le respect de l’autre, le partage et l’échange. Ce qui fait que je n’ai jamais ressenti de différence liée au genre entre mes frères et moi».

Cette parité et équité dans laquelle elle baigne depuis son enfance lui facilitera, de son propre aveu, la tâche et l’aide à
exprimer tout son potentiel dans son parcours et ses études. Elle décroche donc en 1985 son baccalauréat en sciences mathématiques au Lycée Chaouki des jeunes filles et intègre les classes préparatoires pour deux ans.

4 000 heures de vol et quelques années d’attente avant de décrocher le graal

A ce moment, toutes les portes lui sont ouvertes, mais la jeune Latifa n’a pas encore tranché quant à son avenir. Ingénierie ? Pharmacie
? Une annonce parue dans un journal attire son attention et lui permet de réaliser un vieux rêve d’enfance. Latifa Fadouach caressait depuis toute petite le rêve de devenir pilote. Elle se rappelle d’ailleurs de la bande dessinée qu’elle lisait souvent qui retraçait les aventures de Jerry Drake, alias Mister No, pilote d’un piper en Amazonie. «Il m’arrivait souvent de m’allonger dans le jardin avec mon frère pour regarder les avions voler dans le ciel. On était fascinés par les trainées de condensation qu’ils laissaient et on se posait des questions sur leur destination, leur altitude, …», se souvient-elle. Elle passe donc le concours en 1987 avec 399 autres candidats. Ils ne seront que sept à être reçus.
Elle garde de très bons souvenirs de sa formation.
«Je me rappelle qu’on avait un chef pilote chevronné qui nous avait fait pendant le dernier vol de test des acrobaties avec l’appareil. A un moment donné je me retrouve sur le dos de l’avion, uniquement maintenue sur mon siège par les harnais de sécurité. Lui très à l’aise m’a demandé si tout allait bien et moi impressionnée essayait de faire bonne figure  en répondant que tout allait pour le mieux», raconte-t-elle. Entre théorie et pratique, la formation dure 4 ans. «Durant les deux premières
années, il y a énormément de certificats à préparer au début. Ce n’est que pendant les deux dernières années que l’on commence réellement à apprendre le métier».
Elle commence avec ses collègues de promotion par un petit avion avec un instructeur avant d’être «lâchée» au bout d’un certain nombre d’heures de vol pour le premier vol solo. Le sien se passera en 1990 aux commandes d’un TB - 20 Trinidad, un avion à hélices monomoteur. L’expérience est unique ! Une navigation à vue avec comme seul repère les indicateurs de l’avion et une carte sur les genoux qui retrace le trajet tant de fois répétés en tête et préparé minutieusement. Une fois ce premier vol effectué, tout s’enchaîne rapidement. En 1992, elle se retrouve à bord de son premier vol commercial toujours en adaptation avec un instructeur avant d’être réellement «lâchée» au bout de 4 à 6 mois.

Ce n’est pas pour autant que le pilote devient totalement indépendant puisque tout au long de la carrière, il suit des formations et subit des contrôles de connaissances  sur des procédures normales et des procédures en cas d’urgence avec, chaque année, un exercice en ligne et deux sur simulateur. Latifa Fadouach a commencé ses vols sur le Boeing 727 avant de passer au 737
sous toutes ses variantes. Il a fallu cependant attendre pour devenir commandant de bord. «Il faut cumuler 4 000 heures de vol, mais tant qu’il n’y a pas de départs en retraite et tant que la flotte aérienne est maintenue, on reste toujours à la place droite, même si le nombre d’heures réglementaires est dépassé», explique-t-elle.

Le fait d’avoir un conjoint commandant de bord lui facilite la tâche

En 2005, une place se libère. La compagnie lance une offre de stage de formation. Latifa Fadouach est retenue et devient ainsi la troisième femme marocaine commandant de bord après Bouchra Bernoussi et feue Oumaima Sayeh.  
Au sol, Latifa Fadouach est une mère de famille normale avec trois petites filles. «Certes, avec mon travail, je ne suis pas toujours présente mais j’ai la chance d’être avec un conjoint également commandant de bord qui comprend les impératifs et les contraintes du métier». Et pour les enfants ? «On essaie de leur donner le maximum, mais il faut dire aussi qu’ils sont nés dans cet environnement et pour elles, il est tout à fait normal que papa ou maman s’absente souvent et doit quitter inopinément le soir ou le matin. On se permet toutefois de faire notre sport dès qu’on arrive». Le couple est d’ailleurs friand de sports alpins et ne rate pas une occasion pour aller skier avec les enfants.

Latifa Fadouach reste passionnée de son métier et déclare qu’au-delà de la sensation de liberté et des sensations fortes qu’il procure, il faut toujours garder en tête que le pilote est là pour maîtriser l’avion et amener à bon port et en toute sécurité les passagers ou la marchandise qu’il transporte.

Source :DAFINA
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15645
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 24 Mar - 3:27

(«Nos parents nous avaient toujours traités de la même manière et éduqués dans le respect de l’autre, le partage et l’échange. Ce qui fait que je n’ai jamais ressenti de différence liée au genre entre mes frères et moi».
Cette parité et équité dans laquelle elle baigne depuis son enfance lui facilitera, de son propre aveu, la tâche et l’aide à exprimer tout son potentiel dans son parcours et ses études. Elle décroche donc en 1985 son baccalauréat en sciences mathématiques au Lycée Chaouki des jeunes filles et intègre les classes préparatoires pour deux ans.)


Waouh -  Bravo pour ce Commandant de Bord, Madame Latifa Fadouach et merci Alain de nous avoir mis cet article sur notre site. Ainsi qu'a toi Andre pour nous parler de ces 3 dames, Fatema Takieddine, Naima Belhouferte et Imane Taiime dans leur travail et passion.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17206
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Lun 25 Mar - 3:34



Touria Chaoui, pionnière du ciel ...

Le 1er mars 1956, la veille du jour de la signature de l’acte d’indépendance du Maroc, Touria Chaoui est assassinée. Aujourd’hui encore, le mobile de ce crime n’est pas déterminé. Est-ce un crime passionnel ? Est-ce un crime politique, en raison de son engagement personnel dans la vie de son pays en cette phase tellement délicate ? Mais, Touria Chaoui était aussi une jeune femme instruite, cultivée, émancipée. Une autre hypothèse, peut-être, n’est pas à écarter : est-ce cette image qui annonce la femme marocaine de la deuxième moitié du XXe siècle, qu’on a voulu assassiner ?

Pour en savoir plus -

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17206
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  JACQUELINE ROMERO le Lun 25 Mar - 10:05

Bonjour GHISLAINE
 et merci pour l'article de TOURIA CHAOUI, j'ai consulté le lien et j'ai apprécié,
 je ne connaissais pas l'histoire et le sort de cette brillante et jeune marocaine
avatar
JACQUELINE ROMERO

Messages : 798
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 78
Localisation : Saintes Charente Maritime 17100

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Grostefan Alain le Lun 25 Mar - 12:31

SAYAH OUMAIMA
Première femme marocaine pilote de ligne ( 1986 ) et commandant de bord.
Elle est décédée en 1994, dans le crash de l'ATR de la ligne Agadir-Casablanca, en tant que passagère .

Une prestigieuse avenue de Casablanca porte son nom.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15645
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  JACQUELINE ROMERO le Lun 25 Mar - 14:04

triste fin pour cette marocaine première femme pilote SAYAH OUMAIMA, c'est très bien qu'ils aient pensé à mettre son nom à une grande avenue de Casablanca

Merci à vous d'avoir rendu hommage à ces femmes marocaines,  j'ai bien apprécié
avatar
JACQUELINE ROMERO

Messages : 798
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 78
Localisation : Saintes Charente Maritime 17100

Revenir en haut Aller en bas

Portraits de femmes

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Jeu 28 Mar - 2:19

PILOTE D'AVION A REACTION,  HANAE ZAROUALI



Que de chemins parcourus! Une selection rude, tant somatique qu'académique, une formation solide Multi disciplinaire à prédominance aéronautique et une évaluation initiale en vol sont autant d'étapes
que le sous-Lieutenant Hanae Zarouali a pu franchir avec impétuosité et acharnement:
Elle est le premier officier féminin des Forces Royales Air (FRA) à être lâché sur un avion à réaction.
Ce jour-là, la mission n'était pas comme les autres. Le jeune officier féminin se met en double avec son moniteur qui la regarde piloter et analyse « les faits et gestes » : tenue machine, mesures de sécurité, maîtrise des procédures, division d'attention, tout est passé au crible et rien n'est laissé au hasard.
Enfin, le test a été probant. Le moniteur appose son sceau approbateur pour un vol en solo.
Aussitôt dit, aussitôt fait. La machine se met en branle, tout le monde est à son poste : le starter est réactivé, le directeur des vols, jumelles à la main, est prêt à intervenire et le photographe est à l'oeuvre pour éterniser l’évènement.  Notre cavalière du ciel en herbe enfourche sa monture :
tellement confiante et sereine que rien ne trahit son pincement au coeur.
Seule dans la cabine, elle ne doit compter que sur elle-même. Après un vide d'un instant, elle retrouve ses facultés et passe à l'oeuvre : actions vitales, autorisation d'usage de la tour, essais de freins, roulage et point fixe. Tous les paramètres au vert, elle s'aligne. Une main sur la manette et l'autre sur le manche, elle surveille le badin et se lance jusqu'à la vitesse de « déjaugeage ». Sésame, ouvre toi!
Comme par magie l'avion quitte le sol, prend son envol et entame son ascension jusqu'au palier.
Le tour de piste d'honneur étant effectué, elle atterrit et rejoins le parking. Dés sa descente d'avion, elle est arrosée par quelques seaux d'eau, mouillée de la tête au pieds, la voilà adoubée par ses pairs. Un pari est gagné mais d'autres défis restent à relever pour que la conquête du ciel soit poursuivie, et que la demi-aile retrouve sa moitié dans un macaron doré. Ce qui est sûr c'est que le sous-lieutenant Zarouali a ouvert la voie à ses consœurs pour faire carrière de pilote militaire, à l'instar des pionnières ayant rendu accessibles tous les métiers du personnel non navigant depuis 1976.
En tout cas, les Forces Royales Air sont au rendez-vous dans le Maroc du renouveau où la femme,
égale de l'homme, retrouve sa place entière dans notre société moderne. Par cet évènement, les FRA posent un autre jalon dans le chemin du progrès social, instauré par SM le Roi dans le cadre de l'INDH.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17206
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Grostefan Alain le Jeu 5 Déc - 16:33

Oujda avait un bateau à son nom
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15645
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

ECHOS et INFOS d'ici et d'ailleurs

Message  Grostefan Alain le Lun 7 Déc - 14:24

Le Canada va légaliser la consommation du cannabis

"En légalisant le cannabis, le Canada deviendra le premier pays du G7 favorable à cette loi.

Le Canada va légaliser la consommation de cannabis, a annoncé vendredi le nouveau Premier ministre, Justin Trudeau, dans son discours de politique générale pour 2016, lu par le Gouverneur Général du Canada, David Johnston, devant le Parlement, et repris par l'AFP.
Ainsi, des "mesures législatives (...) qui légaliseront et réglementeront la consommation de marijuana et limiteront l'accès à cette substance" devraient être adoptées dès 2016 et mises en place dans les prochaines années. Avec cette légalisation, le Canada deviendra le premier pays du G7 favorable à cette loi.
Et en France ?
La légalisation du cannabis était l'une des mesures annoncées par le Premier ministre lors de sa candidature. "Elle faisait partie des promesses de campagne de Justin Trudeau, ce dernier ayant déclaré en avoir déjà consommé 'cinq ou six fois' dont une en 2010, lorsqu'il siégeait déjà au Parlement en tant que député libéral", rappelle Metronews.

Aux Etats-Unis, quatre Etats ont déjà légalisé la marijuana. En France, la question n'est pas d'actualité. Néanmoins, une étude du think tank libéral Terra Nova, révélée par Le Monde en décembre 2014, estimait que la dépénalisation du cannabis pourrait réduire les coûts de la répression et sa légalisation rapporterait même près de 2 milliards d’euros à la France par an."
Source "Planet".

Je me pose une triple question. A partir de cette légalisation:
-la consommation va-t-elle rester stable ?
-va-t-elle diminuer?
-va-t-elle augmenter?
Donnez votre sentiment à ce sujet,  si vous le désirez, amis  lecteurs du site. Je vous en saurai gré.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15645
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Echos et Infos d'ailleurs

Message  Admin le Lun 7 Déc - 14:51

C'est une info et une  question à la fois...

Je reviendrai peut être sur ce sujet une autre fois, mais là, sans réflexion particulière, tout de go, sans besoin de "bream storming" comme disent les ricains, JE DIS NON....
Je suis contre, surtout si l'utilisation de drogues ou herbes particulières ne sont ordonnées à des fins médicales...

A chacun son opinion...!!!

La France a d'autres excellentes raisons de récupérer 2 milliards d'euros par an....!!!!


Dernière édition par Admin le Lun 19 Juin - 17:21, édité 3 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11333
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Grostefan Alain le Lun 7 Déc - 15:06

ANDRE
Merci pour ton intervention. je n'ai pas dit mon sentiment à ce sujet pour n'influencer personne.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15645
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Admin le Lun 7 Déc - 16:43

Attention...

Une petite précision... : Il existe le cannabis thérapeutique à usage purement médical, généralement prescrit pour ses vertus antiémétiques, contre les vomissements et les nausées par exemple.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11333
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Alain ROSSO le Lun 7 Déc - 17:01

Portes ouvertes pour d'autres trafics, démonstration faite par le corps médical des dégâts sur le cerveau , c'est le prix d'un bulletin de vote . pas de changement pour les producteurs, cela fait autant de dégâts que l'AK 47 c'est moins douloureux ,c'est la vie en rose ;.......C'EST LACHE .......
avatar
Alain ROSSO

Messages : 493
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 74
Localisation : toulouse agadir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Grostefan Alain le Mar 8 Déc - 11:37

Personnellement je pense que puisque c'est légalisé pourquoi s'en priver? J'ai bien peur que ce raisonnement simpliste amène des jeunes (et des moins jeunes) à s'y risquer, entraînant ainsi une décadence de la société qui n'a vraiment pas besoin de cela. Alors que l'Etat cherche à dissuader les gens de fumer pourquoi offrir cette drogue.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15645
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Grostefan Alain le Mar 8 Déc - 11:46

Le WiFi c’est dépassé, voici le LiFi

Fini les ondes radio néfastes, il suffira bientôt d’allumer la lumière pour charger un film ou envoyer un mail. Le LiFi, futur du WiFi, est un système français qui transmet Internet par faisceaux lumineux et qui devrait bientôt se démocratiser.
Comment ça fonctionne ?
Le Li-Fi (Light Fidelity) est une alternative au WiFi qui utilise les lampes à diodes électroluminescentes (LED) pour transmettre Internet. Les ondes de la lumière visible, comme les ondes radio, sont capables de transmettre les informations.
Le Li-Fi réussit là où le Wi-Fi a échoué

Et, cerise sur le gâteau, le Li-Fi promet une transmission de données sans ondes électromagnétiques. Contrairement à celles-ci, les ondes lumineuses ne traversent pas le corps humain. Geeker devient moins mauvais pour la santé.
Le Li-Fi pour tous .

Pour les professionnels et commerciaux intéressés par cette alternative au Wi-Fi, Oledcomm développe des "kits découverte" comprenant tablette, lampes LED, application de géolocalisation, ports et beacons (capteurs), permettant entre autres le marketing mobile et la diffusion d’informations. Le kit est disponible ici au prix de 399€.

Voir  la video... : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15645
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Grostefan Alain le Sam 12 Déc - 13:00

COCORICO!
La Champagne et le champagne à l'honneur


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15645
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Grostefan Alain le Mer 16 Déc - 23:11

Les douaniers de nos aéroports font bien leur travail
Voici quelques-unes de leurs trouvailles
Sabre
Cane couteau
Couteau et étoiles de ninja

Une hachette

Sabre japonais

Couteau dans un peigne


Dernière édition par Grostefan Alain le Jeu 17 Déc - 21:23, édité 1 fois
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15645
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Grostefan Alain le Jeu 17 Déc - 18:19


Qui fournit les connexions Internet à Daech ?
L’Etat islamique est grand utilisateur d’Internet, beaucoup de sa communication et de son recrutement passe par des services en ligne. Comprendre comment les djihadistes se connectent à Internet est un sérieux enjeu de renseignement.

En Turquie, près de la frontière syrienne, des journalistes du Spiegel ont rencontré des fournisseurs d’accès à Internet. Dotés d’un sens de l’entreprise à toute épreuve, ces deux associés ont amassé un beau pécule en vendant des forfaits internet par satellite aux djihadistes de l’organisation Etat Islamique. Avec 2500 forfaits, ils cumulent 100.000 dollars de revenus mensuels. C’est que l’abonnement est vendu pas moins de 500 dollars pour 6 mois de connexion. En plus de ce forfait fort onéreux, l’EI doit s’équiper d’antennes paraboliques pour capter l’Internet satellitaire, à 500 dollars l’unité. Avec cela, les djihadistes bénéficient d’une connexion proche de celle d’un ADSL classique.
Ces satellites, auxquels se connectent les djihadistes eux appartiennent à des européens. Eutelsat est français (avec 26% d’argent public dedans), Avanti Communication est britannique, SES est luxembourgeois. La couverture satellite de ces fournisseurs d’accès permet de se connecter au réseau quasi sur toute la planète. Evidemment, ils assurent ignorer que des djihadistes utilisent leurs services. Ce qui est plausible puisque Daech paye des intermédiaires turcs, en liquide et que ces entreprises assurent ne faire affaire qu’avec des « grossistes ». Peut être aussi que les services de renseignements occidentaux sont déjà branchés dessus.
Côté djihadiste, certes, l’accès à Internet coûte très cher, mais c’est aussi très pratique. Ce sont les émirs de Daech qui accordent les connexions et les antennes. Le contrôle est donc total sur les troupes. La quantité de connexions disponibles reste importante. Un constructeur d’antennes allemand a reconnu au Spiegel avoir livré 6000 paraboles par an en Turquie depuis 2013. La majorité d’entre elles partirait en Syrie.

Source : Dafina
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15645
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Grostefan Alain le Ven 18 Déc - 15:32




Demain, Paris-New York en voiture.

Demain, Paris-New York en voiture.
Les Russes veulent construire une autoroute permettant de relier l’Europe et l’Amérique. Un projet démentiel, initié par un proche de Poutine et qui vise à faire de la Russie le centre du monde
Ce sera la plus longue route du monde en continu.

Parallèlement à cette super-autoroute, et probablement une ligne de chemin de fer à grande vitesse, le plan de développement prévoit la construction de pipelines et, au-delà, la création de villes nouvelles.
Vladimir Iakounine président des chemins de fer russes:
"Un projet plus que jamais vital"
« Grâce à cette route, la Russie deviendra un centre pour la conception et le développement de très hautes technologies.
Ce réseau de transport global lui donnera une position centrale, estime Iakounine.
C’est un projet inter-Etats et inter-civilisations.
L’ensemble est appelé à devenir une “zone du futur”. »
Cette aventure va bien sûr coûter très cher.
« Plusieurs centaines de milliards, mais les retombées économiques seront si immenses qu’elles couvriront largement l’investissement », conclut Vladimir Iakounine.
On a vu avec Sotchi que quand Poutine veut, il obtient.



La route la plus glacée du monde:

L’autoroute du pôle Sud est une piste gelée de 1 500 kilomètres reliant la station américaine Mc Murdo en Antarctique à la base Amundsen-Scott. La signalisation se résume à quelques drapeaux et des bonshommes de neige réalisés par les voyageurs lors de leur arrêt pipi…

La plus longue:

La Trans-américaine traverse 17 Etats, 6 fuseaux horaires et 4 zones de climats différents. Avec ses 30 000 kilomètres de long, elle ne sera même pas battue par le projet du TEPR russe. Mais il subsiste une portion de 100 kilomètres à la hauteur du canal de Panama qu’on doit traverser en bateau.

La plus haute:

Construite par l’armée indienne, la passe de Khardung, dans l’Etat indien du Cachemire, s’élève à 5 602 mètres d’altitude. A cette hauteur, aucune chance de pouvoir enclencher la troisième : il n’y a pas assez d’air pour le moteur.

La plus dangereuse du monde:

La Cumbre Pass doit sa réputation à un bilan hallucinant : 6 morts par mile parcouru ! Reliant La Paz à Coroico, les 60 kilomètres de pistes bordées de précipices font 300 morts chaque année. La cause première ? Les pluies torrentielles qui ravinent la route ou la transforment en patinoire. Et le brouillard rendant la visibilité parfois nulle. On comprend mieux ce « score »…

R504 : La Route des ossements:

Egalement connue sous le nom d’autoroute Kolyma. Construite entre 1932 et 1964 par les prisonniers du goulag, elle traverse la Sibérie orientale en reliant Iakoutsk à Magadan. Entre 200 000 et 500 000 prisonniers sont morts lors de la construction des 2 032 kilomètres de route. Dans une région où la température moyenne en janvier est de… moins 50 °C, les « travailleurs » mouraient d’épuisement, de faim et de froid. Pour ne pas avoir à creuser des tombes, leurs dépouilles ont été incorporées au ciment utilisé lors de la construction. Aujourd’hui, cet axe, également surnommé « autoroute de l’enfer », est indispensable pour les populations du Nord

Source :Paris Match


Dernière édition par Grostefan Alain le Mer 23 Déc - 19:53, édité 1 fois
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15645
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Amazonie

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mer 23 Déc - 16:45

Amazonie
Les Indiens renouvellent leurs traditions pour défendre la biodiversité

Soucieux de préserver leur environnement, les indigènes d'Amazonie ont, en 2010, abandonné la chasse au profit du cacao, devenu leur principale source de subsistance.  

"Troquer la chasse pour le cacao en Équateur, protéger un poisson de rivière au Brésil, créer des autorités autonomes contre le pillage de richesses au Pérou : en cette année de l'Accord climatique de Paris, des indigènes d'Amazonie ont misé sur la biodiversité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le 22 decembre 2015
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17206
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Alain ROSSO le Mer 23 Déc - 19:45

Grostefan Alain a écrit:
"Isère. Yassin Salhi, qui avait décapité son patron, s'est suicidé
Yassin Salhi, l'homme écroué pour avoir décapité son patron et attaqué un site gazier en Isère, s'est suicidé mardi soir dans sa cellule à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis."

Source : Ouest-France


Si tous les assassins et autres terroristes du même acabit pouvaient faire de même cela éviterait bien des frais d'entretien à notre pays.

Cet acte devrait etre une tradition, je pense qu'il est écologique.
avatar
Alain ROSSO

Messages : 493
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 74
Localisation : toulouse agadir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Admin le Jeu 24 Déc - 9:15

Alain,

J'ai bien lu ton reportage sur l'idée de l'autoroute de Poutine...Faut avoir de l'imagination... Y'a mieux pour dépenser son pognon...!!!
Un bon point pour avoir dégoter cette info...Avant d'être au point et amorti au niveau des dépenses, il y aura beaucoup d'eau qui coulera sous les ponts de la Volga...!!! cheers

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11333
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour Ghislaine

Message  Alain ROSSO le Jeu 24 Déc - 11:44

Ghislaine est un PUIT DE SCIENCES
avatar
Alain ROSSO

Messages : 493
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 74
Localisation : toulouse agadir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos et Infos d'ailleurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum