BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Page 27 sur 29 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29  Suivant

Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mar 9 Oct - 15:54

ahahaha La dinde etait tres belle et une pure "yankee" et tu m'apprends des choses sur elle Very Happy Celle que mon gendre avait acheté vennait de la Californie. En tous les cas elle etait délicieuse et nous étions une dizaine à table (il manquait Olivia bien sur). J'oublie la chienne qui a fait le tour de la table 36 fois en nous regardant comme si elle disait "et moi alors?" Very Happy
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 15996
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Admin le Mer 10 Oct - 21:11

Souhaitons la bienvenue au dernier rentrant dans notre site ce jour  : PELLETREAU Jean Christophe.

Jean Christophe est le petit fils de Théophile Jean Delaye, peintre orientaliste et dessinateur très connu au Maroc et en France, que l'on retrouve souvent dans nos rubriques traitant la peinture et le dessin.
Il est aussi le petit fils de Jacques Pelletreau connu à Meknès comme étant le directeur de la Banque du Maroc à Meknès.

Voici ce que Jean Christophe a mentionné en préambule dans sa demande d'inscription au RdlB...:

"Je souhaite pouvoir accéder à certains dessins et tableaux de peintres orientalistes, dont ceux de mon grand-père maternel Théophile Jean-Delaye.
Mon père qui a 88 ans bientôt, est intéressé par votre site dans la mesure où il a vécu avec ses parents, son père Jacques étant directeur de l'agence de la Banque du Maroc à Meknès, avenue de la République.

Je m’appelle Jean Christophe Pelletreau, j’ai 58 ans né à Chalon sur Saône le 11 Novembre 1959 en catastrophe juste à l’arrivée de mes parents de retour du Maroc, plus précisément de « Petit Jean », Sidi Kacem depuis.

Mon père, Claude Pelletreau, fils de Jacques et Marguerite Pelletreau est né le 20 Novembre 1931 à Rabat.
Jacques Pelletreau a été muté à l’Agence de Meknès de La Banque d’état du Maroc en 1938 en tant que directeur, et logeait donc à ce titre avec toute sa famille au-dessus de la Banque dans un logement de fonction. Je n’ai pas l’adresse.

- Mon père entra au lycée Poeymirau en classe de CM1 (8°) en cours d’année 1938 sans doute comme le montre la photo ci-dessous trouvée sur votre site par mon fils .Il y resta jusqu’à la 5°, courant d’année 41, date à laquelle son père fut muté à Rabat.

- Ma mère, Anne Marie Pelletreau, née Delaye, est née le 4 Avril 1936 à Rabat. Elles est la fille du Lieutenant-Colonel Théophile –Jean Delaye, qui comme vous le savez était un cartographe qui, en dehors de son métier, avait comme passion de peindre le Maroc et il le fit jusqu’à sa fin dans sa maison de Saint Donat dans la Drome ou j’ai eu la chance de l’avoir comme grand père de 1959 à 1970. Cette partie de ma famille n’a pas vécu à Meknès à ma connaissance.

Mes parents sont maintenant dans leurs 80 ans, et j’essaye avec mes enfants de classer les documents de famille et donc la nombreuse production de tableaux, dessins, lithos, cartes journaux et livres qui portent sa signature. En cherchant sur internet, j’ai découvert que votre site c’était intéressé à lui et à publié quelques photos et bios de lui. J’ai dévoré cela avec passion mais pour consulter certains dessins, il faut se connecter sur votre site, d’où ma demande. Je suis sûr que j’ai encore beaucoup d’œuvres à découvrir que ma famille ne connait pas !

Voilà, je ne suis pas de Meknès, mais la famille de mon père y a vécu, et je souhaite m’inscrire sur votre site pour consulter les œuvres de mon grand-père. Je fais cette recherche pour le compte de mon père et de ma mère qui ne maitrisent pas bien internet, et pour moi et mes enfants, pour leur parler de cet arrière-grand-père qu’ils n’ont pas connus. Je ne cherche pas spécialement d’infos sur mon grand-père lui-même, nous en avons beaucoup, mais je rêve de découvrir toutes ses œuvres.

Pour terminer sur une note heureuse pour moi, me voici avec Théophile, dans l’allée des marronniers du Chaffal, sa maison de Saint Donat ou j’ai vécu avec mes parents .


Cordialement, Jean-Christophe Pelletreau."


Dernière édition par Admin le Mer 10 Oct - 21:22, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mer 10 Oct - 21:22

Bienvenue à Jean-Christophe et sa famille dans  le Roi de la Bière et le plaisir de vous lire.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 15996
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Admin le Ven 19 Oct - 21:45

Amis et Amies du RdlB, Bonjour


Le 18 Octobre 2018, notre site du « Roi de la Bière » a entamé sa 9ème année d’existence…

C’est un peu le temps des bilans. S’agissant des résultats, on a de quoi être satisfait.

Environ 82 300 messages ouverts (plus de 85 000 avant l’opération de compression). Une page de garde  traitant 33 forums différents comprenant 172 sujets actuels, lus par 1 620 000 ( environ ) visiteurs et 249 inscrits, après mise à jour.

On peut tous s’en féliciter, vu notre groupe composé de seniors du 3ème âge.  Bravo à tous et toutes.

Le site étant une charge administrative de plus en plus lourde à gérer, Christiane et moi sommes désolés de vous annoncer que nous allons prendre beaucoup de recul quant à notre participation dans la gestion très obligeante du RdlB. Il y a aussi des problèmes de santé incontournables exigeant plus de sérénité.

Le thème à présent est de trouver une solution pour laisser le forum à tous ses adhérents sans pour autant diminuer son intérêt et sa présentation actuelle…
Aussi, pour moi, cette mise en veilleuse doit passer par un verrouillage des rubriques importantes.
Je peux expliquer pourquoi et suis prêt à répondre (par mail de préférence) à toutes questions sur ce sujet.… !!!

A vous tous, merci de votre compréhension. Toutes vos suggestions seront accueillies avec attention…A bon entendeur, salut…

Bien affectueusement à tous et toutes.

André

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Grostefan Alain le Sam 20 Oct - 14:39

Il n'y a pas que Venise qui soit triste... Le RDB, comme Félicie, aussi. Je comprends que, l'âge étant là, la lassitude s'empare de nous. Le coeur n'y est plus. Les soucis de santé parfois se font sentir et l'avenir qui se rétrécit ne sont pas faits pour nous forger un bon moral.
Le RDB se met en veilleuse... Dommage, il permettait à certains d'entre nous d'entretenir un contact par le biais d'un post bref. D'autres nous lisaient en silence. A chacun son goût, ça ne se discute pas.

Je remercie en tout cas les créateurs de ce site et principalement CHRISTIANE et ANDRE nos deux chevilles ouvrières. ANDRE le méticuleux a pris beaucoup de son temps pour veiller à la bonne tenue du RDB.
Ne soyons pas pessimistes. Le RDB ne meurt pas. Il sera encore accessible à certaines rubriques uniquement.
Cependant le rideau semble se refermer. Le clown (moi) est triste.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15558
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Lucien Calatayud le Dim 21 Oct - 11:24

Les mots me manquent pour exprimer ce que je ressens.
Je me contente donc de dire « CHAPEAU » aux deux créateurs de notre RDLB. Il fallait un certain courage pour tenter l’aventure mais aussi faire preuve d’un certain doigté pour ensuite maintenir la fraternelle ambiance qui s’est tout naturellement installée dès l’ouverture du site.
Entretenir autant de rubriques exige tout à la fois beaucoup de patience et une certaine rigueur. Réduire leur nombre revient donc à faciliter le travail de surveillance et celui du maintien de l’ordre. Mais c’est surtout le moyen le plus simple et le plus efficace de prolonger la vie du site. Je ne peux donc qu’approuver la décision de nos amis (es) Jimmy et Christiane qu’on ne remerciera jamais assez.
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4845
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Admin le Dim 21 Oct - 15:13

Lucien, Alain, Ghislaine......,

Merci à vous pour votre réaction positive suite à l'annonce faite ci dessus, concernant la mise en veilleuse (terme symbolique...) de notre "ROI de la BIERE"....
La façade de cette Brasserie située sur "l'AVENUE" est inévitablement un des symboles incontournables de notre jeunesse, passée entre les murs, les murailles,le "Zerhoun", l'oued "Wouislane" (c'est ainsi qu'on le nommait), les OLIVIERS....

Mais d'autres symboles tout aussi caractéristiques sont restés très présents dans nos mémoires, de manière indéfectible.... En premier, à tout seigneur, tout honneur, le mirage de la VALLEE HEUREUSE continue à nous faire rêver.

La voici cette Vallée ▼ ▼ dans son état actuel.... Un vestige, une ruine de ce chef d'œuvre qui pérenne encore dans son ancien fief et dont la vue ravive toujours autant notre émotion, notre souvenir.


Mais oui, c'est loin.....!!! C'est loin tout ça... !!! Et "pourkoitouça".... pour reprendre l'expression d'un de nos copains du Lycée.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Admin le Dim 21 Oct - 15:40

Et celui là.....!!!!

C'est sûr que si on ne le met pas sa toile au devant de la scène, il va nous faire la gueule...

Le "CAMERA"..... Il n'y en avait qu'un, et c'est nous qui l'avions.... king  king On va bien sûr le placer dans le peloton de tête de nos préférences.


photo de Ch. Salset

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 21 Oct - 15:48

J'espere que la Vallee Heureuse est toujours la. J'etais dans ce coin en 2008 et enormement de constructions tout autour. Que des heures ma soeur et moi avions passe dans ce jardin quand nous etions gosses. Je connais une grande partie du Canada, des USA. Mexique et nulle part dans ces 3 pays un jardin pareil existe.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 15996
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Lucien Calatayud le Lun 22 Oct - 11:06

JIMMY

Puisque tu as posté une photo de la Vallée Heureuse, en voici une autre avec son verso mal écrit et d'un style on ne saurait plus naïf. Very Happy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4845
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Reportage sur Meknes

Message  René Hermitte le Jeu 25 Oct - 15:00

Bonjour à tous

Qui a vu cette semaine  ce très beau reportage sur Meknes et ses peintres notamment Eugène DELACROIX ( le radeau de la Méduse ) qui y a vécu plusieurs jours principalement dans le  vieux Mellah.
La Directrice de l'institut français de Meknès ( en haut de la côte en revenant des piscines et du rond point Bouameur ) a décrit et expliqué dans le détail les plus grands tableaux sur Meknès  en les décrivant successivement lors de l'exposition à l'institut. 
Il me semble que cette directrice est celle que nous avions déjà vu sur les lieux en présence du Waly lors de notre grand voyage Meknes Nimes 2008 où si vous préférez Meknes en mon cœur.
avatar
René Hermitte

Messages : 1466
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 71
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Grostefan Alain le Mer 31 Oct - 11:07

                                              "Allo In"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15558
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  HUGUETTE ROMERO le Mer 31 Oct - 13:48

ALAIN...
TRÈS  MIGNONS CES  BÉBÉS 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
HUGUETTE ROMERO

Messages : 3906
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 75
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Admin le Mer 31 Oct - 17:16

René Hermitte a écrit:Bonjour à tous

Qui a vu cette semaine  ce très beau reportage sur Meknes et ses peintres notamment Eugène DELACROIX ( le radeau de la Méduse ) qui y a vécu plusieurs jours principalement dans le  vieux Mellah.

Salut René,

Je ne l'ai vu qu'à moitié..... j'avais des amis chez moi.... mais j'ai retrouvé le reportage sur Internet et je me le réserve pour une autre fois. Pour la directrice en question, il me semble bien que cela soit la même.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Lucien Calatayud le Mer 31 Oct - 18:36

L’un de mes camardes de régiment vient de nous quitter. Une disparition qui m'a très profondément chagriné et qui bien sûr m’a replongé dans ma période militaire. Et comme j'avais écrit (ou plutôt résumé) quelque part dans mes mémoires les faits les plus saillants des 18 mois que j'ai passés au 1er RCA à Rabat, l'occasion m'est offerte de vous les faire partager.


 
·       1950/52
Mes obligations militaires
 
 
   Rares sont ceux de ma génération qui éprouvent le besoin de raconter dans le détail comment se sont déroulées leurs obligations militaires. Il est vrai que, passé la courte période dite  « d’instruction », le reste du temps s’écoulait ordinairement vide de sens dans une oisiveté languissante avec pour tout horizon, les quatre murs d’une caserne. 
  Curieusement, aucune occasion ne s’est  présentée jusque là pour moi de  raviver cette partie de ma vie. Ce qui explique que des 18 mois passés au 1er RCA (Régiment des Chasseurs d’Afrique) stationné à Rabat,  je ne garde  que  les quelques souvenirs qui ont résisté au temps.  Avant donc qu’ils ne  resurgissent plus que sous de floues réminiscences celles d’une existence antérieure, je saisis l’opportunité qui m’est offerte de les revivifier. Je n’aurai d’ailleurs pas à secouer trop énergiquement ma mémoire pour les relater puisque rares sont les faits qui ont émaillé ce fragment de mon passé. 
 
  La toute première chose  qui me revient à l’esprit  tant elle m’avait paru étonnante c’est que j’ai été le seul pied-noir de mon contingent affecté au 1er escadron du régiment. Etait-ce dû au fait que j’avais, par mégarde et un peu aussi par vantardise, fait savoir que je parlais couramment le dialecte marocain ou n’était-ce dû qu’à une bizarrerie du hasard ? Tout ce que je puis dire à ce propos c’est, d’abord que je n’ai eu aucun mal à me fondre au sein de mes conscrits, tous d’origine  métropolitaine et que d’autre part, le capitaine qui ne comprenait pas un mot d’arabe a  eu recours en maintes occasions à mes traductions.
Le premier escadron occupait une modeste partie du camp Garnier. Le reste du régiment se trouvait au camp Pagnard. Une sorte d’autonomie qui présentait autant d’avantages que d’inconvénients. Mais je ne m’étendrai pas sur cette singularité?
 Ce dont je me souviens aussi  c’est qu’à mon arrivée j’étais flanqué de deux valises : une minuscule qui contenait quelques affaires personnelles et une autre qui épousaient les formes d’une  machine à écrire. Ce qui bien entendu n’avait pas manqué de  soulever quelques railleries du genre :
« Pistonné ! Tu vas te la couler douce au secrétariat du régiment ! » ou encore « Tu comptes faire un reportage avec ta machine ? »  Mais pas plutôt installé dans mon coin de piaule,  j’avais sorti mon biniou de son étui et m’étais mis à jouer quelques airs en vogue.  Non seulement l’ambiance, jusque là plutôt maussade, s’était instantanément égayée, mais une véritable ruée  de jeunes appelés surgis des chambrées voisines s’était engouffrée  dans la nôtre. Tous s’étaient mis à chanter et à frapper des mains et des pieds ; en bref, à s’amuser comme des petits fous, reléguant leurs nostalgies et leurs angoisses aux oubliettes.   
 Mais d’autres faits, bien plus  saillants ont marqués ma période militaire. Ce sont  précisément  ceux-là que je me propose de relater en détail.
 Il est peu de dire que je ne me suis jamais senti une âme de combattant moins encore celle d’un héros.  Mais comme j’avais vainement remué ciel et terre pour dénicher une  embauche dans le civil et sans doute aussi parce que l’habit militaire ne me déplaisait pas, l’idée m’avait  effleuré l’esprit de souscrire un engagement de cinq ans. Une perspective  qui bien heureusement s’était estompée au fil des jours, le caractère fielleux de notre Chef d’escadron en étant la principale cause. Un véritable briseur de candidature d’engagement que cet officier tant ses humeurs étaient changeantes, parfois même étranges et tant ses réactions incontrôlées se sont parfois montrées violentes et même brutales.
Saurais-je mieux dire que je n’étais pas de ceux à qui la côte d’amour (l’élément prépondérant dans ce milieu militaire)  a épargné les désagréments.  Des hauts et des bas ont par conséquent  alterné tout au long de mes dix huit mois dans les jugements de ce haut gradé.
Pour  exemple: 
Quelques réservistes étant arrivés en pleine nuit, plutôt que de remuer ciel et terre pour compléter l’équipement de la piaule qui leur était affecté, j’ai tout bonnement cru plus simple  de prêter les  draps et les couvertures de  lits non occupés de notre chambrée; étant convenu que  j’en reprendrais possession le matin même. Mais voilà… c’était oublier que l’occasion allait s’offrir trop belle d’assouvir quelques nouvelles aigreurs à notre capitaine et qu’une simple inspection des chambres allait satisfaire ce besoin.
« Dès ce soir tu es consigné pour six nuits, me dit-il, ajoutant : Depuis quand  se permet-on de  démunir sa chambrée d’une partie de son équipement ? »
 Il ne s’agissait pourtant que d’un simple  dépannage ponctuel. Mais aller faire entendre une chose aussi élémentaire à un officier  imbu de son autorité et qui agit plus par humeur que par raison ?
Que l’on se rassure, la consigne n’était pas le bagne. Après le souper, il convenait  simplement de se munir d’une couverture de son propre lit, de se rendre au poste de garde et d’aménager son petit coin pour la nuit. Le plus difficile étant de trouver le sommeil au milieu des bruits et des lumières continus du poste. Pour tout confort  une épaisse natte de crin posée à même le ciment et sa couverture. C’est bien évidemment la tête vide et les yeux tout gonflés qu’aux premières heures  du matin on se devait de  rejoindre son escadron.
  Cette année-là les grandes manœuvres s’étaient déroulées du côté d’Azrou et d’Ifrane sous le haut commandement du Général Juin.
Le hasard fit que, posté au croisé de deux routes bordées de forêts avec pour mission  d’interdire tout passage,  je n’ai hélas eu d’autre choix que de  lancer une grenade offensive sur  un véhicule militaire qui  malgré mes sommations n’avait pas  marqué d’arrêt. Tous les occupants ayant aussitôt sauté à terre, tous s’étaient  précipités d’un même pas décidé vers moi, un colonel en tête suivi d’un commandant et de quelques  officiers de moindre grade. Saupoudrés  de plâtre de la tête aux pieds, tous paraissaient résolus de me faire payer cher mon audace. Aucunement  disposé pour ma part  à me laisser malmener, sans tergiversation je mis  tout ce beau monde  en joue avec injonction d’avancer mains en l’air.  Et alors que l’avalanche de menaces que le colonel  proférait tout le long  du parcours qui nous séparait du campement  laissait augurer le pire pour ma pomme, non seulement je n’ai plus entendu parler de cette drôle d’aventure mais, chose pour le moins surprenante,  à peine les faits rapportés au capitaine, celui-ci  m’avait invité à  trinquer  en compagnie de tout son entourage. Le verre  levé haut, il avait  clamé d’un ton qui se voulait solennel :
    « Voilà ce qu’on appelle un soldat ; un vrai! » des paroles qui m’avaient fortement rassuré. Je m’étais même dit  non sans  un certain soulagement : « Te voilà remonté pour un bon moment dans son estime ! »
Hélas,  c’était ignorer que lorsque l’adversité vous a dans le collimateur elle ne vous lâche plus.
Et ce qui devait arriver arriva :
En permission chez mes parents, simple coïncidence ou acharnement du sort, toujours est-il qu’un caprice de la bagnole qui devait m’emmener à la gare me fit louper mon train au départ de Meknes et  arriver au camp avec une  bonne heure de  retard. Bien entendu, les conséquences ne se firent pas attendre :
 « Tu me feras de 4 jours de  taule pour t’apprendre à respecter les heures de permissions !»
Là, j’avoue que  ce fut moins drôle.  Se trouver confiné jour et nuit dans la pleine obscurité d’un local  de trois mètres sur trois en compagnie de quelque blattes furtives qui, aux heures des repas viennent  grignoter les quelques miettes de pain, contraint  au surplus de dormir tout habillé, les pieds dans des chaussures sans lacets, avec interdiction absolue de fumer,  voilà qui n’avait rien d’une vie de nabab. Je parierais même que plus d’un de mes conscrits devait frémir d’effroi à la seule idée d’essuyer pareille sanction. Ce ne fut pas  mon cas.  J’avoue même n’avoir pas été du tout mécontent d’avoir pu expérimenter ce genre de situation avant l’achèvement de mon service.
 
  Ces quelques péripéties relatées, place maintenant à celui des souvenirs qui dans ma mémoire  demeurera impérissable. Il ne s’agit pourtant que  d’un pot d’adieu. Mais pas n’importe quel pot d’adieu : celui que de jeunes engagés, volontaire pour l’Indochine  m’ont offert à l’occasion de mon propre départ. J’avais été chargé de leur instruction. De vrais fauves réputés ingérables, m’avait-on dit. Coupables pour la plupart de méfaits plus ou moins sérieux commis dans le civil, tous  avaient trouvé refuge dans l’armée. 
   Le simple mais émouvant mot  rédigé en commun est significatif de l’état d’esprit que j’avais su installer dans ce peloton.  Je vous en livre  fièrement le contenu :
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Lucien Calatayud le Sam 3 Nov - 9:09, édité 2 fois
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4845
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Admin le Mer 31 Oct - 20:21

Bravo Lulu.....

Merci pour ces souvenirs de soldat.....

Les gars de notre âge qui éprouvent l'envie de raconter leur jeunesse quelque soit les épisodes de leur vie de jeune adulte, ne sont pas aussi rares qu'ont le pense...
Il n'y a que ceux, plus anciens encore, revenus des "fronts" d'Europe par exemple ou d'autres moins lointains, qui taisent ce passé des faits de guerre ou des institutions militaires de l'époque... Je ne sais pourquoi......?????

C'est bien de se raconter. J'ai bien aimé te lire.
J'ai en ma possession la copie de la lettre du 25/10/1951.... Tu me l'as envoyée il y a un bon bout de temps. Je l'ai dans mes dossiers.

Bien avec toi en ce jour pénible de la perte de ton copain.




_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  René Hermitte le Jeu 1 Nov - 8:50

Salut Lucien

Avec toute ma sympathie pour la disparition de ton camarade de régiment.

Ce beau texte sur ton passage à l'Armée m'a fait me souvenir de mon engagement dans l'arme du train des équipages (avec ma clarinette) aux FFA Allemagne  dans le Bad Wurtemperg  que j'ai sillonné en long large et en travers jusqu'à Berlin ( dur dur )  puis au camp de LA BRACONNE à ENGOULEME avec des Officiers et gradés  (ainsi que des anciens tirailleurs) anciens  d'Algérie qui ne portaient pas particulièrement  les pieds noirs dans leur cœur...

André, je t'appelle
avatar
René Hermitte

Messages : 1466
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 71
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Lucien Calatayud le Ven 2 Nov - 11:48

RENÉ

Quel genre de clarinette tu pratiquais? 

On avait un clarinettiste/ saxo dans l'orchestre du 1er RCA. 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4845
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Lucien Calatayud le Ven 2 Nov - 11:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Là, c'était à Ifrane? Une petite mise entrain et dernières mises au point après le repas et avant le bal.
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4845
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

UN MESSAGE QUE JE VIENS DE RECEVOIR

Message  christiane gérard le Ven 2 Nov - 14:43

De Invité A christiane gérard


Quelqu'un a-t-il des infos ?



bonjour ma mere elle et nee en 1926 a marrakech et elle etait maitresse des travaux manuels a l'ecole lalla aouda fills de meknes et ca derectise ces madame franaux christine d'apres ce que nous a laissez comme document et lettre elle a travaille 17 dans plusieur ecole je voudrais trouve des personne qui on connus notre mere merci 
tous salutation distingue

_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2100
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

la clarinette

Message  René Hermitte le Ven 2 Nov - 17:02

Lucien, pour faire suite à ta demande

Je n'ai connu qu'une seule sorte de clarinette celle en ébène de couleur noire comme celle de  Claude Luter ( Very Happy Very Happy Very Happy ) mais je soufflais aussi  en même temps dans mon saxo ténor marque SELMER comme celui de Gilbert LEGRAND de l'orchestre CONRAD ( Very Happy Very Happy ) pour  divertir mes camarades de chambrée aux FFA puis au CAMP de la Braconne.

A propos des FFA à AkERNE, j'avais retrouvé un vieux Mdl-CHEF du nom de YOUNG ,  ancien meknassi  fils de militaire de la Légion étrangère   qui demeurait avec sa famille avant l'Armée dans un immeuble en face des services municipaux de Meknès. 
Alsacien d'origine, ce gradé (casque à boulons) ne supportait pas que je joue de la musique après l'extinction des feux.
Meknassi ou pas Meknassi, rien à faire, il ne voulait pas savoir , j'ai failli écoper d'un passage en taule  Crying or Very sad

Après mon séjour à l'Armée j'ai été candidat dans la musique de la Garde Républicaine de Paris  puis simultanément pour la batterie fanfare de la Gendarmerie Mobile à CHATELLERAULT.
Oui oui, tout ceci avant mon arrivée dans la Départementale mon cher Colonel de BAYONNE ici présent, qui nous suit sur le ROI DE LA BIERE et que je salue bien bas   Very Happy Laughing Laughing
avatar
René Hermitte

Messages : 1466
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 71
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Lucien Calatayud le Sam 3 Nov - 12:01

RENÉ

Je t'ai posé cette question parce qu'il existe des clarinettes appelées: "clarinettes basses"  utilisées en particulier par les jazzmans. Gilbert Legrand avec qui j'ai eu l'occasion de m'entretenir en 60/61 par là; jouait à la fois du saxo ténor, de l'alto, de la clarinette et de l'accordéon. Où trouvait-il le temps d'entretenir autant d'instruments? ça manarf!
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4845
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 4 Nov - 1:44

Hello Lucien - Très intéressant ton récit sur tes obligations militaires. Dans ma famille de l'époque mes grands-parents avaient surtout des filles....donc pas de militaire et mon père à cause de son handicap pas de service pour la France. Mais les seuls deux freres de ma mère bien avant ma naissance (des Zouaves) eux ont servi la France mais décédés jeunes à la guerre.  
Sur la photo de l'orchestre c'est toi le jeune à gauche avec l'accordéon???
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 15996
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIENVENUE au "ROI de la BIERE".....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 27 sur 29 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum