BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Page 25 sur 37 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 31 ... 37  Suivant

Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Ven 29 Jan - 23:05



Le NC 701/702 « Martinet » était un bimoteur qui trouve ses origines dans un avion allemand, le Siebel 204, bimoteur de liaison équipé de moteurs Argus AS 411 TA à hélices bipales, qui avait effectué son premier vol en 1941, le rôle principal qui lui était dévolu était le transport et la formation des équipages.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Ven 29 Jan - 23:17

Les Bases au Maroc




Voici d'autres bases aériennes au Maroc :


   Base aérienne 150 Rabat-Ville « Colonel Faye »
   Base aérienne 151 Rabat-Salé « Commandant Guedj » (dissoute en 1961)
   Base aérienne 152 Agadir
   Base aérienne 153 Oujda (dissoute en 1959)
   Base aérienne 154 Médiouna (dissoute en 1960)
   Base aérienne 155 Casablanca (dissoute en 1960)
   Base aérienne 200 Nouasseur (dissoute en 1959)
   Base aérienne 201 Sidi-Slimane (dissoute en 1959)
   Base aérienne 202 Ben Guerir
   Base aérienne 204 Boulhaut (dissoute en 1959)
   Base école 707 Marrakech (dissoute au second semestre 1961)
   Base école 708 Meknès « Commandant Mezergues » (dissoute en 1961)
   Base école 724 Fès « Capitaine Petit-Jean » (dissoute en 1961)
   Base aérienne Jema-Jahim
   Base aérienne Ksar-El-Souk no 11/708 (rattachée à la BA 708 Meknès)
   Base aérienne Kasba-Tadla
   Base aérienne Ouarzazate

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Ven 5 Fév - 18:43

Quelques cadrans d'un Tableau de bord

Dans la partie "Equipement et Appareils de Bord", sans rentrer dans les détails. Je possède toujours mes manuscrits d'époque durant mont mon stage à Rochefort, il y a presque 60 ans. Je voulais m'en servir pour les définitions des appareils telles qu'on nous les présentait en 1957.  Mais par rapport aux appareils modernes actuels, ça fait un peu désordre...Aussi je me suis servi des définitions de Wikipédia... plus modernes et plus dans les normes...

......

Le 1er et le 2ème -  Ici, 2 sortes d'horizon artificiel - L'horizon artificiel ou indicateur d'assiette est un instrument de bord qui mesure l'assiette de l'aéronef par rapport à l'horizon. Il a pour but de fournir au pilote une référence stable par rapport à l'horizon réel.
Le détecteur d'assiette est constitué par un gyroscope avec 2 degrés de liberté dont l'axe propre est asservi à la verticale locale par un système érecteur. Le gyroscope est réglé à zéro avant le décollage et, en théorie, il conserve cette position fixe dans l'espace quels que soient les mouvements de l'avion. Il permet donc de mesurer l'angle entre l'axe de l'aéronef et l'horizontale, angle de tangage, et l'angle avec la verticale, angle de roulis.
Ces indications sont utiles aux pilotage de l'avion, en particulier dans le cas du vol aux instruments en l'absence de référence visuelle extérieure d'où son nom usuel d'horizon artificiel.( vols de nuit, en ciel nuageux...)

Le 3ème - L'altimètre - Un altimètre est un instrument de mesure permettant de déterminer la distance verticale entre un point et une surface de référence. Il renseigne l'altitude si la mesure est effectuée par rapport au niveau de la mer, la hauteur si c'est par rapport au niveau du sol local et le niveau de vol si c'est par rapport à une surface isobare théorique.

Le 4ème - Le variomètre - Le variomètre est un instrument servant à mesurer la vitesse verticale (ascendante ou descendante) de l'avion, donc son rythme de variation d'altitude.
Si l'altitude varie, la pression varie, c'est grâce à cette variation de pression que le variomètre fonctionne. Il contient une capsule soumise à la pression statique via la prise de pression statique, et en communication avec le boitier via un petit tube capillaire.
...à suivre...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Ven 5 Fév - 19:09

Quelques (autres) cadrans d'un Tableau de bord
(...suite)

....

N°1 - L’anémomètre est un instrument qui permet de mesurer la vitesse et la pression du vent. Associé à une girouette, il peut également apporter des précisions concernant sa direction. Il est essentiellement utilisé en météorologie mais, les informations qu’il fournit peuvent aussi servir au transport aérien, à la navigation ou à estimer les effets de retombées radioactives ou de poussières industrielles.

N°2 - Conservateur de cap ou "directionnel" - Le directionnel ou conservateur de cap est un gyroscope qui fournit une information de cap. Son inertie est suffisante pour ne pas subir les perturbations et accélérations parasites comme le compas magnétique, ce qui permet une tenue de cap suffisamment stable pour effectuer des changements de caps précis.

N° 3 et 4 - L'indicateur de virage à bille - L'indicateur de virage, appelé Turn coordinator (en anglais) est généralement associé à un indicateur d'inclinaison à bille.
- il mesure le taux et le sens du virage.
- il contrôle la régularité du virage.
Il se présente sous deux formes : - une bille aiguille - une bille maquette

(...à suivre)

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Ven 5 Fév - 21:08

(Encore) Quelques (autres) cadrans d'un Tableau de bord

........
Manomètre Huile................radio compas....................Rotation turbine

Radio compas (N°2) : ADF ou NDB, ces deux termes bien que différents sont souvent confondus. Le terme ADF pour Automatic Direction Finder appelé également Radio-compas en français désigne le récepteur à bord de l'aéronef. Alors que le terme NDB pour Non Directional Beacon ou Locator désigne la station émettrice au sol.
Définition plus simpliste... : Une antenne sur l'avion capte un signal radio émis par un émetteur au sol appelé NDB (Non Directional Beacon). L'information délivrée au pilote est présentée par une aiguille qui indique la direction de cette station (l'angle se nomme GISEMENT).

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 5 Fév - 21:13

Salut Andre et demain j'ai  un ami qui vient de Ottawa ici voir sa famille et il passera me voir et je ne manquerai pas de lui montrer cette ingeressante rubrique d'avions etc...Il est bilingue et ancien pilote. Il avait fait plusieurs missions avec mon mari sur notre planete, surtout au Zaire, (quand ca s'appelait encore comme cela), Mali, Maroc, et aux Indes.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17144
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 7 Fév - 22:21

Salut Andre - Hier cet ami dont je te parle plus haut est venu chez moi et nous avons regarde ensemble les 2 rubriques d'avions et il a trouve les posts et photos excellents.  Il avait commence a piloter des l'age de 17 ans et professionnellement pendant 50 ans et depuis l'age de 68 ans je crois, seulement par plaisir de se balader. Il a un cessna de 4 places. Il a un tas d'histoires a raconter sur sa profession bien sur mais certaines choses il ne peut pas en parler car c'etait des  "covert operations" comme faisait mon mari. Quand il retournera a Ottawa il  va essayer de me trouver des photos dans son fourbi et qu'il a le droit de montrer et c'etait lors de missions au Maroc.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17144
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Grostefan Alain le Lun 22 Fév - 22:04

Du carburant pour les grandes manoeuvres aériennes
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16178
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Mar 23 Fév - 21:00

Alain,

...Du carburant pour les grandes manoeuvres aériennes....

Tu as tapé dans le mille...Il y a quelques temps, en participant à d'autres recherches sur l'aviation, j'ai piqué droit sur ce sujet et je l'ai enregistré, au cas où....
Et tu me donnes l'occasion d'en parler...:

Ces caisses chargées de bidons de Benzol étaient réservées pour l'équipe (ou le Parti) bleu des grandes manoeuvres de 1912/1913 du 9ème corps d'Armée, qui eurent lieu le mercredi 11 au mardi 17 septembre à Thouars, Montreuil-Bellay et Loudun, sous la direction de Joffre, assisté des généraux Chomer pour le Parti Bleu et Pau, pour le Parti Rouge.


Organisation  des manœuvres


Parti Bleu : Le siège de l’escadrille à Voultegon, dans les Deux-Sèvres :
Directeur du service de l’aviation : lieutenant-colonel Bouttieaux, assisté des capitaines Ludman et Lailler.

Parti Rouge : Installée à Coudon, au sud de Tournon-Saint-Martin (Indre) :
Directeur du service de l’aviation : lieutenant-colonel Estienne, assisté des capitaine Sourdeau et Patard.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]....[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]....[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
1 clic sur chaque photo...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Grostefan Alain le Mer 24 Fév - 0:12

ANDRE
Quand les grands esprits se rencontrent...Very Happy
Est-ce de la transmission de pensée?
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16178
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Les premières escadrilles

Message  Admin le Ven 4 Mar - 17:11



Le temps des premières escadrilles au Maroc...


Dernière édition par Admin le Sam 5 Mar - 18:50, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les premières escadrilles (suite)

Message  Admin le Ven 4 Mar - 17:19


Honneur au boxeur et à l'aviateur Georges Carpentier...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les premières escadrilles (suite)

Message  Admin le Sam 5 Mar - 18:57

Les premières escadrilles-bombardiers... Un sujet qui a été traité dans la rubrique des Insignes et Médailles...On suppose que le pilote lui même, largue sa bombe manuellement par dessus bord...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  CONRAD-BRUAT Xavier le Lun 7 Mar - 19:40

Cendrier
avatar
CONRAD-BRUAT Xavier

Messages : 7035
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 78
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Lun 7 Mar - 22:41



Belle trouvaille... Il ne doit pas y en avoir bézef ...!!! cheers

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Lun 7 Mar - 23:50


1955 - Un Mistral à Meknès - Les bâtiments

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La saga du FOUGA

Message  Admin le Dim 20 Mar - 21:19

La SAGA du FOUGA 1

Quand on aime , on ne calcule plus… Et le Fouga…., j’ai beaucoup aimé… !!!
C’est la plus belle invention de l’aéronautique française, même si cela n’engage que moi…Il y a certainement et même sûrement plus « grandiose » que lui. Mais lui, c’est un Fouga et il n’y en a pas deux comme lui…

Les « Fouga » en France, on les voit un peu partout, dans les meetings, pot de fleur, en plus en moins bon état dans les aéroclubs, dans les musées... Mais finalement à part de savoir que cet avion servait dans les écoles de pilotage, leur carrière est rarement évoquée.

La genèse du Fouga Magister


Le bandeau du blog "Spotaéro" sur lequel j'ai puisé mes principales sources...J'ai l'accord du webmaster, Mr Baptiste Aubertel...  C'est un blog ouvert, lui même en partie d'inspiration extérieure. Aussi je me permets d'utiliser ses photos et extraits de texte.  

Sources
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Fouga Sylphe N°2 F-WFOIJ au meeting d'Orly, 11 juin 1950. Photo Richard W Kamm avec la courtoise de August T Horvath

On lui trouva rapidement une mission, celle d'atteindre des altitudes que les planeurs de l'époque ne pouvaient aller chercher facilement.  Ce qui est certain, c'est qu'il servit aussi de banc d'essai au réacteur PIMENE TURBOMECA récemment créé.

FOUGA CM8 R13 - Cyclone [Sylphe I]

Photo ci dessus : Une création des établissements FOUGA, d'Aire sur Adour.
Le Fouga CM8 R13, dans sa première dénomination CYCLONE a été le premier planeur à  réaction à  avoir volé au monde, le 14 juillet 1949.


Dernière édition par Admin le Lun 21 Mar - 20:06, édité 4 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Dim 20 Mar - 21:19

La SAGA du FOUGA 2


Le Fouga est né dans l'entreprise du même nom sous les crayons des ingénieurs Castello et Mauboussin (CM), les précurseurs de l'aventure Fouga (du nom de l'industriel qui a construit l'usine) en créant des planeurs durant l'occupation.
Après la libération, ils continuent dans cette veine avec le CM 7, (planeur léger) et le CM 10, planeur lourd.

« CM » venant bien sûr de "Castello et Mauboussin ».
Ce petit biréacteur a été conçu voici plus de 67 ans dans le sud ouest de la France à Aire sur Adour.


N° 1 de la série... Le 1er Sylphe immatriculé F-WFOI


Le Gemeau II immatriculé F-WEPJ équipé d'un réacteur Marboré.


Il y a eu plusieurs versions du Gémeau (deux appareils qui se sont vus greffés un ou plusieurs réacteurs). Ici le Gémeau I équipé de 2 réacteurs Pimené de 110 kgp chacun.


Dernière édition par Admin le Dim 20 Mar - 22:15, édité 5 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Dim 20 Mar - 21:20

La SAGA du FOUGA 3

C'est le 21 mai 1951 que l'Etat notifie à la Société Fouga un marché pour la réalisation d'un biplace d'entraînement à réaction. Jusqu'alors, ce genre d'avion provenait de la conversion en biplace d'un chasseur existant construit en grande série ( T.33 provenant du F.80, DH.115 dérivé du DH.100 MIG.15UTI du célèbre MIG.15, etc) aussi la France se lance-t-elle dans une expérience nouvelle.
Le pari repose sur deux réalités nationales: le réacteur Turboméca Marboré d'une part, les petits "jets" de Fouga d'autre part.

Le Prototype du Magister avait un nez plus arrondi que la version de série


le MIG 15 russe au décollage...


Lockheed F-80 (P-80) Shooting Star


Dernière édition par Admin le Mer 23 Mar - 20:56, édité 3 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Dim 20 Mar - 21:20

La SAGA du FOUGA 4
...Le Fouga Magister fait son 1er vol le 23/07/1952 piloté par Léon Bourriaux sur l'aérodrome de Mont de Marsan. Malheureusement, le 03/11/1952 le prototype s'écrase lors d'un vol de routine tuant ses deux occupants (le pilote ayant effectué un tonneau à basse altitude au dessus de la piste, l'aile a touchée le sol et le pilote n'a pu redresser).

Assemblage final à Toulouse

Cela ne portera pas préjudice au programme et le 11 juin 1953 l'état commande 5 avions présérie au détriment du Morane Saulnier 755 Fleuret. Le malheureux concurrent aura après transformation en quadriplace une belle carrière puisqu'il est devenu le MS 760 Paris.

Le MS755 Fleuret, , ancêtre de MS750 (Maurane Saulnier), le futur "PARIS"

Le MS760, le Paris - Réacteur quadriplace

Le Fouga Magister, CM 170 à Meknès - Un des fouga de Meknès, l'appareil porte uniquement son code, pas d'insigne.


Dernière édition par Admin le Lun 20 Nov - 21:00, édité 4 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Dim 20 Mar - 21:37

La SAGA du FOUGA 5

L'Armée de l'Air dispose, avec le CM.170R, d'un outil révolutionnaire sans égal à 1'étranger.

Pour l'Ecole de l'Air, l'état-major décide en janvier 1956 la progression suivante:

 - Début: 40 h sur MS 733 (Maurane Saulnier) ou 60 h sur T6D (North Américain T6)

 -   Perfectionnement: à Salon 120 h de Fouga ou à Marrakech 100 à 120 h de Fouga (chasse ou bombardement)

 -   Spécialisation: Meknès 100h à 110h 35 sur Fouga et 70h sur Vampire


A leur entrée en service la décoration des fouga était tout aluminium avec les drapeaux de dérive et la cocarde. (ici le N°70)

Un Fouga à la base de Salé

Le Fouga à l'école de l'air D’Aix en Provence

Les livraisons se poursuivent régulièrement et le 1er janvier 1957, l'école possède 83 Magister. Le 1er juillet suivant, elle dispose de la totalité de sa dotation, soit 48 avions.

Les pilotes de la Patrouille de l'Ecole de l'Air, probablement en 1959, de gauche à droite : Cne Angot, Sgc Roger, Adj Rouchon, Adj Perret.
Cette patrouille évoluait dans les meeting aériens entre 1957 et 1963 en parallèle à la Patrouille de France alors sur Mystère IV.

En 1957, il est décidé de mettre en place des Fouga à l'école de spécialisation réacteur alors équipée de Vampire, de T-33 et d'ouragan.


Dernière édition par Admin le Mer 23 Mar - 21:00, édité 2 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Dim 20 Mar - 22:18

La SAGA du FOUGA 6

Le moteur Marboré


Le CM 170 a été conçu comme un avion d'entraînement biplace à réaction et, à ce titre, sa construction était entièrement métallique. Par son dessin, son aérodynamique étudiée et par un certain nombre d'aménagement techniques il a été calculé pour avoir des performances assez voisines des monoplaces de chasse de l'armée de l'air, c'était aussi l'occasion pour l'entreprise Turboméca de prouver qu'elle était capable de motoriser des avions opérationnels.

Moteur Marboré II de Fouga LFHJ
LE FOUGA CM.170R à MEKNES (1958-1961)

En 1957, il est décidé de mettre en place des Fouga à l'école de spécialisation réacteur alors équipée de Vampire, de T-33 et d'ouragan.
Le Fouga d'EALC n'a cependant pas été affecté à Salon directement  avant cela, il a connu les chaleurs du Maroc.

En juin 1960, les appareils produits étaient encore équipés de marboré II


T33 à Meknès

Le 24 février 1958, les six premiers appareils sont pris en compte par la BE.708 - Meknès. Après leur convoyage de France par des équipages de Châteaudun.

J’étais personnellement présent en début du 3ème trimestre de 58 pour ces opérations à Châteaudun direction Meknès…


Un des Fouga de Meknès, l'appareil porte uniquement son code, pas d'insigne.


Dernière édition par Admin le Mer 23 Mar - 21:06, édité 3 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Admin le Lun 21 Mar - 20:46

La SAGA du FOUGA


Les marquages sont très sobre, l'appareil ne porte même pas son numéro de série sur le nez, il faut tout de même imaginer qu'à l'époque les appareils n'avaient pas de marquage anti collision..


Voilà l'arrivée du Fouga en unité au Maroc à Meknès pour commencer sa carrière après avoir été pris en compte par l'armée de l'air le 03/03/1958.

Au premier janvier 1959, l'Ecole de Chasse possède sa dotation complète de 40 avions. Parmi les derniers appareils reçus figurent des avions équipés de servo-conmandes. En effet, après expérimentation sur le 013 puis montage sur le N° 60 de série, les servo-commandes font leur apparition à partir du N° 160 affecté à Meknès le 24 juillet 1958.

L'amélioration du pilotage étant manifeste, la BE.708 échangera petit à petit ses plus vieux appareils en profitant des retours de ses avions chez Fouga pour modification, la noria commencera en avril 1959, notre Fouga n'y échappe pas puisqu'il retourne dans le sud ouest le 28/12/1959 jusqu'au 11/08/1960 chez Fouga avant une nouvelle fois d'être stocké.


Fouga à Meknès - Le Fouga N°57 codé AE en patrouille serrée en 1958-1959, on le voit encore, la décoration est très sobre !


Dernière édition par Admin le Lun 27 Nov - 18:02, édité 2 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BE 708 Meknès - Bases au Maroc - 1ères escadrilles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 25 sur 37 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 31 ... 37  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum