Meknès, la ville Nouvelle 1

Page 38 sur 39 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Immeuble Gascogne.

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Jeu 12 Jan - 23:03

Lucien - Dans mes photos j'ai retrouve ces 2 autres que j'avais pris en 2008 dans la rue Gascogne. La premiere vuu d'un autre cote que la precedente que j'ai mis plus haut. Est-ce que la 2eme photo ci-dessous te dit quelque chose?



J'avais demande a des gens sur cette rue pourquoi cet immeuble ancien sur la rue de Gasgogne etait "vide" et on m'avait repondu que les locataires etaient partis car il devait etre demoli pour faire place a autre chose mais que rien n'avait ete encore fait depuis 5 ans.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17125
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Immeuble Gascogne.

Message  Jean Riote le Ven 13 Jan - 5:29

Bonjour à tou(te)s,
Salut LUCIEN,
Pour t'aider à t'y retrouver, consulte le plan de Meknès-1952.
Tu le trouveras dans la première rubrique de la page d'accueil du Forum dénommée: Informations, procédures d'utilisation, adresses et liens amis.
Clique sur cette rubrique et tu trouveras le plan 1952 de Meknès.
Amitiés,
Jean.
avatar
Jean Riote
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rue et immeuble de Gascogne: plan de situation.

Message  Lucien Calatayud le Ven 13 Jan - 11:50



Bonjour à vous trois Ghislaine, Jean ainsi qu'à ce filou de Rudy qui voudrait me faire passer pour un briseur d'isolateurs. Moi qui fut un si gentil garçon à qui l'on aurait donné le Bon Dieu sans confession rien qu'en me regardant.

Mais retrouvons tout notre naturel sérieux.

Comme me l'a conseillé Jean, j'ai consulté le plan de Meknes (1952). Et voilà donc le vilain croquis que j'en ai extrait pour mieux situer la rue de Gascogne et les immeubles du même nom.

Bien amicalement

Lucien
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4221
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Rue de Gascogne

Message  Jean Riote le Ven 13 Jan - 12:36

Merci LUCIEN
Ton vilain croquis est très explicite et je situe maintenant parfaitement ces immeubles ou je suis passé si souvent quand j'étais à l'école du Bd de Paris.
avatar
Jean Riote
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Immeuble de Gascogne.

Message  Jean Riote le Ven 13 Jan - 15:59

Bonjour à tou(te)s,
Et bien voilà mon petit LUCIEN ! Un bon croquis vaut mieux que mille mots !
Si tu le permets je vais le compléter ce beau croquis:
- le point d'interrogation c'est la rue de Provence;
- après l'immeuble de Gascogne il y avait un petit terrain vague arboré puis une rue perpendiculaire faisait se rejoindre les rues de Provence et de Gascogne, c'était la rue du Poitou je crois;
- plus haut, parallèle à la rue de Lorraine c'était la rue de Bretagne. Et juste au coin se trouvait la fameuse clinique de Bretagne-Surmely-Kendouci.
Amitiés,
Jean.
avatar
Jean Riote
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Immeuble de Gascogne.

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 13 Jan - 18:50

Bonjour a vous tous - Jean - A partir de l' ex avenue Lyautey, et parrallele a cette avenue etait comme tu dis la rue de Provence qui longeait le long de l'immeuble Bernard a droite et a gauche au coin, le Clavecin et a sa fin en face l'Immeuble Zemmouri. Ensuite la rue de Gascogne, ensuite la Lorraine et ensuite la rue de Bretagne. La rue de Poitou commencait a l'avenue Lyautey, et allait comme tu dis, c'est a dire qu'elle etait entre l'avenue de la Republique que l'on appelait aussi l'avenue Jean-Jaures et de l'autre cote ce qu'on appelait a l'epoque l'avenue de l'aviation. Amities.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17125
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

La quincaillerie Trémège.

Message  Jean Riote le Ven 13 Jan - 20:00

Bonsoir à tou(te)s,
Tout à fait GHIS...
Te souviens-tu de la quincaillerie Trémège ? Qui s'en souvient ?
Elle se situait rue de Provence, juste après la vitrine du Clavecin, magasin de disques et d'instruments de musique.
Pas de vitrine: une simple porte très haute, toujours ouverte, donnant dans un magasin de la taille de 3 cabines téléphoniques ! Des étagères jusqu'au plafond, assez haut ! Il ne tenait pas 3 personnes dans l'espace accueil de la quincaillerie. Mr TREMEGE à l'intérieur bien sûr, le client sur le pas de la porte... et si vous étiez 3, la dernière personne restait sur le trottoir d'où il suivait la situation !!! Mr TREMEGE était toujours habillé d'une blouse qui fut sans doute bleue, mais devenue grise et lustrée de crasse dû au frottement du tissu avec tant d'objets métalliques ! C'était un petit bonhomme au visage gris comme sa blouse, toujours souriant, toujours prêt à rendre service... mais il ne fallait pas être pressé car son magasin était un foutoir de chez foutoir... seul lui s'y retrouvait mais il lui fallait du temps... On pouvait lui demander n'importe quoi... il avait de tout... Les agriculteurs, les blédards y trouvaient toujours ce qu'il leur fallait ou ce qu'ils souhaitaient. Bref on ne repartait jamais les mains vides de chez lui... un poème... une figure...
Vieux garçon, il finit tragiquement assassiné, vers 1954 ou 55, dans l'arrière salle de son magasin.... car il disposait aussi d'une arrière salle où il vivait... une arrière-salle de la taille d'un timbre-poste évidemment !
Amitiés,
Jean.
avatar
Jean Riote
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LA QUINCAILLERIE TREMEGE

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 13 Jan - 20:28

Bonjour Jean - Je me rappelle bien de cette quincaillerie car j'etais souvent a cote au Clavecin pour mes affaires de musique et apres on se regalait vraiment d'aller chez ce Monsieur dont tu me rappelles ce jour son nom, et quand je dis "on", je parle de ma soeur et aussi de ma cousine Chantal Lafont qui habitait dans l'immeuble Bernard.  Il nous voyait arriver et il essayait de faire de la place et Chantal (pour ceux qui l'ont connu) n'avait pas sa langue dans sa poche, lui en sortait de bien bonnes que je n'avais pas le droit de repeter a mes parents....Elle n'avait que 11 ans comme ma soeur et moi 13 ans. Quel fourbi il y avait la-dedans.  On achetait rien, c'etait seulement pour la tchatche et curiosite de ce qu'il avait dans ce minuscule magasin qu'on allait le voir. Par contre, malgre que j'avais appris qu'il etait mort, je ne savais pas qu'il avait ete tue comme ca.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17125
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Rue de Provence ?

Message  Lucien Calatayud le Sam 14 Jan - 11:24

Salut Jean

Tu situes bien la rue de Provence là où j'ai mis un point d'interrogation. C'est tout à fait logique puisque c'était semble-t-il le quartier où la plupart des rues avaient un nom de province. Ce qui me laisse penser que les indications de la photo que l'un de nous a placée en page 27 ne sont pas tout à fait exactes. A moins que quelque chose ne m'échappe, une jonction direct entre l'avenue Lyautey et la rue de Provence me paraît en tout cas irréelle? Je reposte cette photo ici-même de façon à ce qu'on puisse la réexaminer. D'autre part, tu me remets en mémoire le terrain libre qui se trouvait tout à côté des immeubles en question. En effet, il suffisait de le traverser pour se trouver à la Place D'arme ou au du Petit Chicago ce marché particulièrement remuant les matins.

A en juger les précisions que tu es encore en mesure de fournir, tout laisse croire que tu as gardé en mémoire un très fidèle souvenir du coin !!

Amitiés

Lucien



_________________
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4221
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

La quincaillerie Trémège.

Message  Lucien Calatayud le Sam 14 Jan - 14:27

Excuse moi Jean !! Si je partage entièrement ce que tu écris, je pense que la question mériterait d'être posée de manière un peu différente. Aux anciens meknassis il convient plutôt de demander: "Qui ne se souvient de la légendaire quincaillerie TREMEGE"? Parce qu'elle était à elle seule une légende.

A peine ce souvenir évoqué et chacun de revivre les mêmes images: celles que nous meknassis partageons plus ou moins: Deux ou trois secondes suffisaient à notre sympathique quincaillier pour se remémorer l'emplacement de l’objet demandé et hop! C'était parti : il se faufilait comme lui seul le pouvait faire au milieu du fatras quand il ne grimpait pas quelques marches de sa petite échelle. Farfouillant alors dans le méli-mélo des écrous, des clous, des visseries, il ressortait toujours victorieux, la toute minuscule pièce au bout des doigts. Et puis survint malheureusement l’inexplicable et brutal drame avec son lot d’incompréhensions, de peines et de regrets nous sachant tous définitivement privé d’une aussi singulière mais tellement plaisante figure.

Amicalement

Lucien
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4221
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

La rue de Provence.

Message  Jean Riote le Sam 14 Jan - 20:36

Re-,
Salut LUCIEN,
ândek l'hak ! (merci AMBI pour l'orthographe...).
La rue du Poitou faisait communiquer les rues de Gascogne et de Provence , comme je l'ai déjà dit. Et la rue de Provence n'a jamais, selon moi, débouché avenue Lyautey.
Quant à la photo que tu reprends, effectivement il me semble qu'elle comporte une erreur: ce qui est appelé rue de Provence n'est ni plus ni moins que le début de la rue Mermoz.
Qui peut abonder ce point ?
Oui, je connais un peu ce quartier car je suis allé à l'Ecole de Bretagne et quelques années plus tard mon ami ZITOUNE et moi avons beaucoup fréquenté le coin car l'un de nos amours de jeunesse habitait dans le coin !
Amitiés,
Jean.


Dernière édition par Admin le Ven 11 Sep - 22:48, édité 2 fois (Raison : Correction fautes orthographe)
avatar
Jean Riote
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La rue de Provence.

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Sam 14 Jan - 21:00

"A moins que quelque chose ne m'échappe, une jonction direct entre l'avenue Lyautey et la rue de Provence me paraît en tout cas irréelle? Je reposte cette photo ici-même de façon à ce qu'on puisse la réexaminer"

Bonjour Lucien et Jean - La rue de Provence n'allait pas en direction de l'avenue Lyautey mais commencait a l'ex avenue de l'Aviation, direction avenue de la Republique. Page 27 petite erreur. C'et la rue de Poitou qui commencait a l'ex avenue Lyautey et allait vers la rue de Gascogne etc..etc...comme j'ai indique dans mon post d'hier de 18 heures 50. Tu decris tres bien, ainsi que Jean, ce Mr. Tremege et sa quincaillerie. J'en parlais d'ailleurs avec mon pere ce matin au telephone qui l'avait connu et il me disait aussi que souvent sa porte avait ete defoncee par des voleurs. Apparament il cachait son argent dans son fourbi et probablement la cause de son assassinat me dit mon pere. Bonne soiree a vous toutes et tous.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17125
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

La rue Mermoz.

Message  Grostefan Alain le Sam 14 Jan - 21:35

JEAN

Tu as raison. C'est bien le début de la rue Mermoz et non la rue de Provence. Ândek l'haq. Et pardon de contrarier LUCIEN.

Amitiés

Alain
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15605
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

RUE MERMOZ

Message  Jean-claude Brotons le Sam 14 Jan - 21:40

Bonsoir a tous

LUCIEN ET JEAN je confirme ,c'est bien le début de la rue Mermoz ,en remontant vers soi on allait vers le Moulin du Mogreb ,les bains douches ,le Savoy et la place d'Armes .

Amicalement
avatar
Jean-claude Brotons

Messages : 634
Date d'inscription : 18/03/2011
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

Rue de Provence - Rue Mermoz.

Message  Invité le Sam 14 Jan - 22:43

Re-,
GHIS, AMBI, JEAN-CLAUDE... merci à vous de participer activement à la "reconstruction" de ce quartier.
Merci aussi à LUCIEN qui a vu avant tout le monde que la légende d'une photo posait problème... et a permis de rectifier... sans pour auitant jeter la moindre pierre à celui ou celle qui a légendé la photo.
Merci à tous de votre participation.
Amitiés,
Jean;
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

RUE DE L'AVIATION ET RUE MERMOZ

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 15 Jan - 3:25

Bonjour a toutes et tous - Alain/Jean/Lucien/Jean-Claude - Ci-dessous photo d'une partie de ce plan que j'ai et je n'arrive pas a trouver votre rue Mermoz. Les rues Provence, Gascogne, Lorraine, Bretagne se terminent toutes sur la rue de l'Aviation comme on voit sur ce plan (en jaune) a moins que cette avenue s'appelait aussi rue Mermoz? Et on voit le Moulin du Mogreb a la droite de cette rue Aviation..

avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17125
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Rue de l'Aviation et rue Mermoz.

Message  Invité le Dim 15 Jan - 8:16

Bonjour à tou(te)s,
Bonjour GHIS,
Rue de l'Aviation et rue Mermoz, kif kif bourricot... c'est la même rue.
Elle s'est appelée Aviation, puis Mermoz...
Ce que tu as surligné en jaune fluo c'est bien la rue Mermoz...
Amitiés,
Jean.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

RUE MERMOZ

Message  Jean-claude Brotons le Dim 15 Jan - 8:38

Bonjour a tous

Ghislaine et Jean ,c'est exact ,en jaune la rue Mermoz appelé avant rue de l'Aviation ,c'est un ancien plan ,le stade Berthezen n'était pas encore construit et la rue de la République aboutissait a la Place d'Armes .

Jean le kif kif bourricot m'as fait rire car au lycée il m'avait valu quatre heures de colle par un prof pas trés compréhensible sur les usages du pays .

Amicalement
avatar
Jean-claude Brotons

Messages : 634
Date d'inscription : 18/03/2011
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

La rue Mermoz.

Message  Lucien Calatayud le Dim 15 Jan - 10:20

Mais mon cher Alain, je ne vois pas ce qui pourrait me contrarier puisque tout le monde est de mon avis. Tu as certainement dû prendre le train en marche, en tout cas pas à sa gare d'origine, celle qu'en l'occurrence l'on pourrait nommer " tout début du dialogue" . Mais "chi bess ma kaïn" ou bien "wa-lou bess" ( autrement dit "il n'y a aucun de mal" pour ceux qui ne connaissent pas l'expression)Laughing

Bien amicalement

Lucien
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4221
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Ma kaïn mouchkil.

Message  Grostefan Alain le Dim 15 Jan - 11:56

LUCIEN

Ma kaïn mouchkil (il n'y a pas de problème).
Amitiés

Alain
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15605
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Rue Mermoz.

Message  Jean Riote le Dim 15 Jan - 12:17

Bonjour à tou(te)s,
JEAN-CLAUDE, LUCIEN, AMBI... et toutes celles et tous ceux qui ne disent mot mais consentent... je suis heureux de constater avec vous qu'il me reste quelques neurones valides !
Amitiés,
Jean.
avatar
Jean Riote
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Tiens bon, Jean !

Message  Lucien Calatayud le Dim 15 Jan - 14:24

Mais on n'en a jamais douté mon cher Jean. Tu nous l'a maintes fois prouvé. C'est même une chance que je t'envie parce qu'en ce qui concerne les miens de neurones, hélas, mille fois hélas, ils se font de moins en moins nombreux et ceux qui se maintiennent en place sous un crâne qui se dégarnit se font de plus en plus boiteux.Crying or Very sad Je t'envie certes mais cela ne signifie pas que je t'en veux.Laughing "Tiens bon mon ami", serais-je même tenté de dire, notre RDLB ne pouvant se passer de mémoires aussi fidèles. Elles nous tiennent lieu d'encyclopédie.

Amicalement

Lucien
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4221
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Le bon positionnement des rues de Provence, Poitou et Mermoz.

Message  Admin le Dim 15 Jan - 20:25

Salut TOUT LE MONDE....

La RUE DE POITOU donnait bien sur l'AVENUE LYAUTEY, directement en face de la rue LA FAYETTE. La rue MERMOZ donnait aussi sur cette avenue mais LEGEREMENT DECALEE...
TOUTES LES 2 donnaient sur la rue LA FAYETTE.... ABDEL et moi avons raison...!!!Au regard de la photo placée en amont par ABDEL, la rue MERMOZ et "CHICAGO" se trouvent (invisibles) à droite, après les arbres...

Prenez soin de suivre ce plan que j'ai monté et présenté il y a quelques semaines et plus.....




Dernière édition par Admin le Lun 16 Jan - 11:13, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11245
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, la ville Nouvelle 1

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 38 sur 39 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum