Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Page 41 sur 43 Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42, 43  Suivant

Aller en bas

MERCI GHISLAINE !!!!

Message  Richard Brandlin le Sam 22 Sep - 21:39

    Cette vidéo sur le Maroc est bien présenter.
    Les principales villes qui  y figurent sur cette vidéo sont captives en enchanteuses comme si ont étaient du voyage,elles sont différentes de l'une à l'autres avec leurs spécialités à chacune d'elle.
   Les bruits sont là,mais il ne manque que l'odeur.................pour y être de vrai  !!!!
  Merci encore  une autre fois Ghislaine de ta participation.
                                                                       Richard./tarzancasa
santa
avatar
Richard Brandlin

Messages : 518
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 84
Localisation : CASABLANCA

http://richardbrandlin@yahoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Admin le Ven 28 Sep - 21:46

CHRISTIANE,
Madame est servie... Et 2 ghassoul pour la 13...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]...[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Aucun mérite, je les avais déjà dans une boîte prêtes à l'emploi...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12408
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Sam 29 Sep - 4:01

Christiane - Je ne connaissais pas du tout cette argile. Je me demande si on vend cela ici. Je vais verifier.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 16219
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Lucien Calatayud le Sam 29 Sep - 10:59

CHRISTIANE

Nous connaissions plus ou moins les propriétés des argiles ( glaises, marnes, kaolins...). Certaines, dites smectiques ont notamment la propriété d'absorber les corps gras. C'est le cas de la terre à foulon qui peut être est utililée pour dégraisser les laines ou pour purifier les huiles minérales. Même chose en ce qui concerne la bentonite qui en plus, est utilisée comme boues de forrage. Je pense donc que le rhassoul fait partie de cette catégorie d'argiles. Au fait, ça se prononce comment rhassoul ? C'est la question qui est posée. A ma connaissance ça se prononce "r'soul" du mot "r'sel" ou "r"sala" (laver) avec un S. A ne surtout pas confondre avec ghzèla où "GH" se prononce aussi comme R, mais dont le mot signifie gazelle.
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4821
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

prononciation

Message  christiane gérard le Sam 29 Sep - 11:42

Lucien
Pour la prononciation ,je ne sais pas .Je n'ai jamais été capable de prononcer certains sons qui sortent du fond de la gorge.
Bonne journée

_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2125
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Prononciation

Message  CONRAD-BRUAT Xavier le Sam 29 Sep - 14:54

Bonjour,

Pour moi, c'est ghassoul. Le gh est une spirante vélaire sonore. Il est représenté en arabe dialectal par un g avec un point dessus (ġ). Il se prononce comme le r mais avec un raclement léger du fond de la gorge. Il se situe à mi-chemin du r et du kh (jota)(spirante vélaire sourde) qui, lui, est représenté par un h avec un accent circonflexe inversé dessous et se prononce avec un raclement prononcé du fond de la gorge.
avatar
CONRAD-BRUAT Xavier

Messages : 7051
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 79
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Lucien Calatayud le Sam 29 Sep - 15:25

XAVIER

Tu sais probablement mieux que moi faire les équivalences entre les lettres des deux alphabets. Je dois avoué que ça n'a jamais été mon fort. Il est vrai que le "R" en arabe se prononce de façon roulé ce qui n'est pas le cas dans le mot en question. N'ayant pratiquement plus parlé arabe depuis plus de 50 ans j'ai bien sûr perdu le fil de ce genre de subtilité. Toutes mes excuses au passage à Christiane pour l'avoir aussi mal renseignée.
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4821
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  CONRAD-BRUAT Xavier le Dim 30 Sep - 0:13

Eh bien, figurez-vous qu'aux dernières nouvelles, prises chez mon frère dans deux dictionnaires, un d'arabe classique et un d'arabe dialectal, le mot se prononce en spirante vélaire sourde soit "maskhout". Tu vois Lucien, moi aussi j'avi trompi...
avatar
CONRAD-BRUAT Xavier

Messages : 7051
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 79
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  christiane gérard le Dim 30 Sep - 9:58

Lucien, Xavier
Je n'ai pas vraiment suivi votre discussion.Je vous prie de m'en excuser !

_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2125
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Admin le Dim 30 Sep - 14:09

Saaaaaaalut,

XAVIER...dis moi mon beau.... Pour tes trucs de consonantique, tu n'aurais pas le son dès fois...??? bounce bounce bounce

Blague à part; Pour ne pas mourir idiot, je suis allé chez Mr. Internet et là j'en ai appris pas mal...C'était une révision pour moi, évidemment affraid (???... Evil or Very Mad Twisted Evil Razz rappelle toi Xavier que l'on avait déjà aborder le sujet dans un ailleurs oublié).

C'est savant. J'ai appris plein de mots nouveaux, mais attention, accrochez vous aux branches...pas facile à retenir :
On y parle de consonne fricative, de spirale équivalent dévoilé de "w", phénomène drelu, et puis de mode d'articulation de consonnes, soient les "nasales", "occlusives", "affriquées", "fricative", "roulées", "injectives", éjectives", latéraux centraux, prémalisées...

J'ai bien fait d'y aller.... Vas-y XAVIER, tu peux me poser des questions...j'attends Basketball Basketball Basketball

Au fait, merci...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12408
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Lun 1 Oct - 4:47

Christiane - Xavier - Andre L. - Lucien - Au moins toi Christiane comme tu dis tu n'a pas suivi leurs discussions, mais le malheur c'est que moi oui et je n'ai rien compris...Laughing "spirante velaire sourde" mais qu'est ce que ca veut dire ca??? On avait appris ces mots au Maroc? Very Happy Aussi "fricatives, affriquees, lateraux centraux etc.etc." confused Au secours! J'ai vraiment besoin d'aller passer plusieurs mois, voir annee en France pour reapprende ma langue maternelle... Au Quebec ils sont nuls alors....
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 16219
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Admin le Lun 1 Oct - 18:43

Les us et coutumes, c'est aussi ça... :

Le repos (et le repas) du guerrier [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

...et la prière.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12408
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

LA MAIN DE fATMA

Message  christiane gérard le Jeu 4 Oct - 9:56

LE SYMBOLE DE LA "khamsa"
d'après la gazette de Dafina

La fameuse « Khamsa » ou main de fatma, est présente dans l’architecture, dans l’orfèvrerie et dans la décoration. Que signifie cette main et d’où vient-elle ? Est-elle un symbole particulier ou une simple superstition ?

La khamsa est une sorte de « main protectrice » ou de « main de Dieu ». Certains associent la signification des cinq doigts aux cinq livres de la Torah pour les Juifs. Dans les Pays Arabes le symbole de la Khamsa est très connu. On le voit peint sur les façades et les portes des maisons. On le porte comme insigne, comme parure, comme bijoux. Les Juifs la portent comme accessoire. La Khamsa a gardé une signification dont l'explication de son origine est restée inconnue.

Tant les Arabes que les Juifs, s'octroyaient le titre historique de ce symbole. Ils sont du moins tous d'accord que la Khamsa est un symbole protecteur. D’un cote comment les Musulmans l’utilisent contre le mauvais œil, et qu’à t-il de relation avec leurs religion ? A-t-elle une puissance ? et pourquoi elle s’appelle la main de fatma ?

En effet la Khamsa est un symbole de protection qui date depuis le temps quand Moïse se trouvait en Egypte.

Et si on lit dans La Bible le livre de tous les temps, nous parle des dix plaies qui ont frappé les Egyptiens et dont les Juifs récitent l'histoire tous les ans à la veille de Pâques. L’Eternel Dieu dit a Moïse (Exode, chapitre 12 les versets : 3 et 4) Parlez à toute l'assemblée d'Israël, et dites: Le dixième jour de ce mois, on prendra un agneau pour chaque famille, un agneau pour chaque maison. Si la maison est trop peu nombreuse pour un agneau, on le prendra avec son plus proche voisin, selon le nombre des personnes; vous compterez pour cet agneau d'après ce que chacun peut manger. Au verset 7 : On prendra de son sang, et on en mettra sur les deux poteaux et sur le linteau de la porte des maisons où on le mangera.

En ce temps-là. Moïse, qui devint plus tard le chef de son armée, de peindre, avec du sang de mouton, le dessus de la porte d'entrée de chaque maison juive. Probablement voyant que la peinture l'attardait, et comme Moise l'avait limité avec le temps, ordonna à ses hommes de tremper les mains dans le seau plein de sang et de les appliquer au-dessus des portes des maisons juives, ce qui rendait la tâche plus facile, laissant ainsi l'empreinte des cinq doigts.

Après que L’Eternel Dieu était passés, tous les premiers-nés égyptiens ont trouvé la mort même chez les premiers nés des animaux, alors que les premiers-nés juifs étaient épargnés.
Au verset 30 du même chapitre, Pharaon se leva de nuit, lui et tous ses serviteurs, et tous les Égyptiens; et il y eut de grands cris en Égypte, car il n'y avait point de maison où il n'y eût un mort…

Les Egyptiens se sont finalement rendu compte que les maisons juives portaient le signe de la main (Khamsa) avec du sang. Car L’Eternel Dieu avait reconnu le sang de l’agneau sur les maisons juifs, et avaient frappé les maisons Egyptiennes, qui ne portaient pas ce signe.
Les Egyptiens avaient saisi, que ce symbole avait sauvé les Juifs. Depuis ils ont adopté aussi le signe de la main comme l'avaient fait leurs voisins juifs. En effet puisque ce signe symbolisait la protection, les peuples du Moyen Orient et d'Afrique du Nord (Berbère) l'ont gardée et continuent à l'utiliser, pour quelle raison ? Et il ya eu même des inventions des Khamsa avec un œil sur le paume et avec un serpent entre les doigts

Il est à noter que même la plupart des Juifs qui portent encore aujourd'hui la Khamsa ne se doutent pas de son origine.

Mokrane NEDDAF

_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2125
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Lucien Calatayud le Jeu 4 Oct - 14:54

CHRISTIANE

C’est une belle et bonne version du symbole de la main que tu nous donnes. Elle n’est cependant pas la seule. Toutes celles que j’ai eu la curiosité de lire sont d’ailleurs aussi complexes les unes que les autres.

La représentation symbolique la plus forte de la main est sans doute contenue dans le verbe hébreux yada « connaître » qui fut formé à partir de la racine yad, « la main » à laquelle fut ajoutée le mot Aeïn qui signifie l’œil. Toutefois en hébreux, yada ayant aussi le sens d’aimer, l’on peut donc dire que, dans l’acception religieuse juive et kabbalistique, connaître et aimer sont une seule et même chose qui s’incarne dans la main. Par ailleurs, la main, telle qu’elle était perçue par les Anciens était reliée aussi bien au cerveau, à la tête qu’au cœur par l’intermédiaire des cinq doigts. Chacun des doigts correspondant astrologiquement à un astre (Venus, mercure…) Enfin selon l’hindouisme, il existe un yoga des doigts, le mudra-yoga, couramment utilisé dans les danses sacrées, où chaque position des doigts, mouvement ou geste des mains a une signification particulière et forme un langage à part entière. On ne peut non plus passer sous silence le langage des sourds. Ce n’est bien entendu là qu’un court aperçu des symboles, mythes et légendes relatives à la main. Il y aurait encore tellement de choses à dire sur les mains, (main droite ou main gauche) qu’il est mieux de ne se limiter qu’à ce court résumer.
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4821
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  christiane gérard le Jeu 4 Oct - 15:01

Merci Lucien pour ce complément d'info sur la main

_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2125
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 5 Oct - 4:07

Bonjour - Chistiane -Tu vois j'avais achete cette "main" dans un magasin de touristes a Ifrane en 2008 (a cote du Chamonix) sans vraiment rien savoir ce que cette "main" signifiait. J'avais trouve cela original a donner comme cadeau a mon retour. Maintenant je connais son histoire avec ton texte et celui de Lucien. Merci. - Andre - Merci pour tes photos du repos et repas du guerrier.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 16219
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Grostefan Alain le Jeu 11 Oct - 11:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le village de Alnif est situé dans le sud Maroc, à une altitude de 880 mètres dans une zone rocailleuse. Dans l’oasis, sont cultivés blé dur, dattes, amandes, oranges ou figues, mais les produits les plus intéressants de ce rude paysage aride sont le henné et le cumin.

Originaire d’Asie, les plants de cumin de cette zone sont très appréciés pour leur qualité et leur arôme intense. Il est planté à la fin du mois de janvier et récolté entre la fin avril et début mai avant
que la plante ait complètement mûri et perdu la plupart de ses graines. C’est pour cela qu’elle a cette couleur vert vif.

Le cumin est coupé manuellement à l’aide d’une faucille, monté en bottes et accroché sur un bâton pour sécher à l’ombre avant d’être battu pour libérer les graines. Ces dernières sont tamisées plusieurs fois en utilisant un conteneur de feuilles de palmier tissées, pour enlever la poussière, et de la paille fine. Ils peuvent se conserver
jusqu’à deux ans. Ce sont généralement les femmes qui récoltent et traitent cet ingrédient fondamental de la cuisine marocaine.

Le cumin est utilisé pour préparer tajines, couscous et soupes traditionnelles, et est également apprécié avec les légumes et les viandes bouillies. Il a des propriétés curatives différentes et est utilisée en médecine traditionnelle pour traiter la toux, le rhume, la sinusite et les coliques.

Vues de l'oasis de ALNIF

Vues de l'oasis de ALNIF
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15720
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 12 Oct - 3:33

Alain - J'ai toujours du cumin chez moi et je suis la seule qui aime cela ici parmi les membres de ma famille et meme amis..Ils ne savent pas ce qui est bon! Je m'en sers quand je fais BBQs et met cela sur mes viandes et poulet. Merci pour ton article.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 16219
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Grostefan Alain le Ven 12 Oct - 11:03

GHISLAINE
C'est bien, tu es une vraie piednoire. Si tu fais une épaule d'agneau à la vapeur, tu manges ça chaud avec un peu de cumin et de sel. Agrémenté de quelques légumes à la vapeur également ça se laisse manger miam miam...
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15720
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Admin le Dim 14 Oct - 16:26

Resalut LULU...
C'est simple... Il te faut des outils informatiques, même très simples...En fait, j'ai téléchargé Picasa et Photofiltre, et je m'amuse avec les deux...
Photos pittoresques comme on les aime...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Admin le Mer 2 Juil - 20:47, édité 4 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12408
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Grostefan Alain le Jeu 18 Oct - 10:04

Un siècle de présence des soeurs chrétiennes au Maroc

En 1912, huit mois après la proclamation du protectorat, huit sœurs se sont installées au Maroc, pays qu'elles ne quitteront plus. En 100 ans de présence en terre marocaine, leur œuvre, sociale et médicale, est empreinte d'intégration, de dévouement et d'abnégation. A tel point qu'aujourd'hui encore bien des Marocains gardent un souvenir
impérissable et une reconnaissance sans faille envers ces religieuses affectueusement surnommées "err'hibate".

En octobre dernier, on célébrait le centenaire de la présence des sœurs religieuses au Maroc. A cette occasion, différentes manifestations furent organisées à Casablanca et s'étaleront jusqu'en 2012 sur l'ensemble du territoire national.

“Nous n'avons jamais hésité à aider l’autre quand il avait besoin de nous !” s'exclame Soeur Thérèsa, résumant le parcours des Sœurs au Maroc. “Nous n’avons jamais eu l'impression de servir des étrangers, on fait partie de ce pays et on ne s’est jamais considérées étrangères”, ajoute fièrement Sœur Monique.

Au service de son prochain

De son côté, Vincent Landel, archevêque de l'église catholique au Maroc, se souvient, quand il était petit, des Sœurs avec leurs longs “hijab”, qui faisaient le tour des maisons pour collecter des aides au profit des enfants défavorisés.

Vincent Landel, né et élevé au Maroc, avait attiré l’attention d’un groupe de religieuses, lors d’une homélie prononcée pour célébrer le centenaire de leur présence au Maroc, sur ce que le monde vit aujourd’hui, notamment le “printemps arabe” se référant aux valeurs de liberté, de justice et de dignité.

Quant à Aicha Echchenna, l’icône du tissu associatif au Maroc, elle reconnaît dans une interview accordée à l'hebdomadaire d'expression arabe Al Hayat, qu’elle doit beaucoup aux sœurs dans son parcours professionnel: “elles m’ont formée et encadrée quand j’ai débarqué à 17ans à Casablanca. En cela je leur serai toujours reconnaissante. Elles
ne jugent personne, et se contentent de comprendre et d'agir”.

La retraite? Connais pas

Faisant preuve de discipline et de rigueur dans leur travail, tous les médecins qui ont servi aux cotés des sœurs témoignent de leurs qualités rares. Aïcha Echchenna se souvient aussi que les Sœurs montraient beaucoup d’intérêt à prendre soin des sections les plus sensibles à l’ex-hôpital Colombali, (Ibn Rush actuellement), où se trouvaient des patients atteints de maladies contagieuses. Sans oublier le service de pédiatrie.

“Le Sacrifice est notre slogan. Notre seul but est de rendre service aux patients et aux enfants défavorisés, peu importe les obstacles qui ne limitent point notre courage, et notre rigueur car, derrière tout cela, il y a de l’amour.”

Sœur Simone

Avoisinant les quatre-vingts ans, Sœur Simone, Sœur Thérèse et Sœur Monique ne veulent toujours pas prendre leur retraite. Elles gardent la même énergie, la même discipline et entendent bien poursuivre leurs mission et donner l’exemple à la nouvelle génération de religieuses. “On ne pense pas à accéder à un poste supérieur, ou à un poste de responsabilité. Pour nous, il s’agit bien d’aider les autres, sentir de la joie en compagnie d’un patient. Et rendre un service sans
contrepartie”, explique Sœur Thérèse.

Le dispensaire itinérant

“J’étais prête à aller dans n’importe quel pays du monde, sauf en Afrique du Nord”, reconnaît Sœur Cécile en parlant de son parcours dans une des lettre qu’elle a rédigée en 1969. Mais le destin en a voulu autrement et la voilà qui débarque au Maroc, pays où elle a vécu une expérience humaine qui a complètement changé sa vie.

Après Salé, Casablanca, Taroudant et Fès, Sœur Cécile s’installe enfin à Midelt, en 1961, où elle travaille comme infirmière dans un dispensaire local. L’action sanitaire de Cécile était bien accueillie. Dans cet établissement, les sœurs s'occupaient les orphelines et soignaient les malades.

Sœur Cécile rendait même visite aux patients à domicile, et pour atteindre les ksour lointains, elle n’hésitait pas à prendre le moyen de locomotion le plus commode: l'âne.

Sœur Cécile... ou la ‘timraboutines’ amoureuse de l’Atlas

Plus tard, et en 1969, se rendant compte de la souffrance et du manque affligeant des soins chez les nomades, sœur Cécile a alors imaginé et inventé le dispensaire itinérant: elle suivait les nomades lors de leurs déplacements, prenait soin d’eux et a même passé des nuits à leurs côtés.

En 1974 , Sœur Cécile avait à son actif 659 familles nomades visitées, soit un total de 3833 personnes. Elle aimait les Berbères qui le lui rendaient bien et l'avaient surnommée timraboutines (amrabet= adepte d’une zaouia). Soeur Cécile s'était alors liée d'amitié avec l'une de ces femmes.

“Nous étions très heureuses en nous consacrant à soigner les gens, nous étions même plus heureuses à montrer aux autres comment on vivait nous deux chacune sa religion dans une atmosphère empreinte de
tolérance et de dialogue chrétien-musulman.”

Sœur Cécile dans l’une de ses lettres.

Quand Sœur Cécile meurt le 11 octobre 1983, elle parlait le berbère couramment, et avait même rédigé un dictionnaire des termes berbères avec leurs équivalents en français.

Aujourd’hui encore, on se rappelle son histoire, qui reste gravée dans la mémoire des nomades. Sœur Simone, a transformé son histoire en un chef-d’œuvre: Bucoliques, bèrbères...Itto, fille de l’Atlas publié en 2010 aux éditions Le Fennec.

Religieuses et humaines avant tout

A Casablanca, Hajja M’barka une ancienne habitante de Derb Elbaladia, dit à leur propos: “il ne leur manquait plus que de prononcer la chahada”. Elle se rappelle quand Soeur Cécile leur rendait régulièrement visite pour soigner ses enfants dans leur centre.

“Les sœurs recevaient des patients même le jour de la fête du trône”, confie Hajja. Une des femmes qui accompagnaient Hajja M’barka, a même révélé que c’était grâce aux sœurs qu’elle avait pu voir la mer pour la première fois de sa vie.

“Elle organisait des excursions pour les enfants, ainsi que des ateliers d’apprentissage de couture et de tissage. Franchement, j’ai été surprise par les accusations de prosélytisme à leur encontre.”

Une habitante de Deb Lihoudi de Casablanca

Tous enfants d'Abraham

Pour Aicha Echchenna, qui a vécu 40 ans avec elles, les sœurs n’ont jamais fait preuve de prosélytisme:“Personnellement j'étais encore plus curieuse que les soeurs quant à la religion et je voulais en discuter avec elles. Mais à chaque fois elles évitaient le sujet et répondaient que nous sommes tous enfants d’Abraham, et que nous prions
le même dieu !”.

Aujourd’hui encore, les sœurs dont le nombre rétrécit de façon irréversible, continuent à aider les femmes et les enfants démunis: alphabétisation, soins médicaux, apprentissage de couture et de tissage...

Omar Lebchirit
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15720
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Lucien Calatayud le Sam 17 Nov - 11:01

Bonjour tout le monde

A cours d'idées, ce qui est devenu l'ordinaire, je ne me borne donc qu'à rappeler ceci:
En arabe dialectal, on peut rencontrer  le mot "sif" sous deux significations.
exemple: "fes sif el schems ka i hrag" (en été le soleil brûle) ou encore "jina bes sif" (nous sommes venus forcés ou par force). Mais que signifie en réalité "bes sif". La question ne se pose pas aux initiés bien sûr.
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4821
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Admin le Sam 17 Nov - 11:29

Salut les présents...

LUCIEN,
Merci pour ces rappels ou ces connaissances que tu nous distilles souvent... Par exemple...: "bes sif" dont j'avais oublié le mot mais dont je connaissais la signification, sans pour autant être un bon initié...
Peux-tu , STP, me traduire des phrases comme ...:
- je ne sais pas bien parler l'arabe (je sais que cela débute par "ma ka.....)
- Où se trouve le.....!!!
- Je suis né dans le sud...

En fait, des phrases courantes et simples. Histoire de me remémorer certaines expressions aussi...

ALAIN,
Merci pour ton exposé sur les soeurs dominicaines qui ont vécu et servi au Maroc..Te souviens tu que ce sujet a fait l'objet d'une rubrique spéciale dans l'autre site...???

Ne penses tu pas qu'il serait préférable de le placer dans un forum plus adéquate...???
Merci de me répondre. Il y a beaucoup à dire (même si c'est à redire) sur ce thème, surtout si l'on le traite par le biais des premiers hôpitaux du Maroc ..

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12408
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scènes et Types, Artisanat, Us et Coutumes 1

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 41 sur 43 Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42, 43  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum