Autres cinémas de nos jeunes années, Affiches

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Aller en bas

Re: Autres cinémas de nos jeunes années, Affiches

Message  Lucien Calatayud le Sam 30 Juin - 8:26

Qui se souvient de la pub: "BB aime Charrier"? (orth.?)
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4833
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

a vous

Message  Alain ROSSO le Sam 30 Juin - 20:04

et du film passé à l'EMPIRE "LA VERITE" avec BB extraordinaire
Zizi
avatar
Alain ROSSO

Messages : 555
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 76
Localisation : toulouse agadir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres cinémas de nos jeunes années, Affiches

Message  Grostefan Alain le Mar 4 Sep - 11:07

                         
La Mousson (The Rains Came)                                                                            le renard des océans
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15667
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres cinémas de nos jeunes années, Affiches

Message  Admin le Mer 5 Sep - 6:19

LE CINÉMA MAROCAIN, avant, pendant et après le Protectorat

Aperçu historique par Ahmed BOUGHABA

L’histoire  du  cinéma  au Maroc se confond pratiquement avec l’histoire du cinéma tout court.
En effet, après la naissance de cet art immatriculé n° 7, les opérateurs des frères Lumière ont choisi le pays du soleil couchant pour mener quelques expériences. Nous étions alors au début du cinéma. Avec ingéniosité et savoir-faire, les techniciens des Lumière ont introduit le cinéma bien avant le protectorat.
En 1896, ils débarquèrent avec leur matériel pour filmer la vie quotidienne marocaine. Les années passent, cinéastes et techniciens se succèdent et créent des œuvres atypiques sur les réalités du Royaume Chérifien. Cela donnera naissance à un nouveau genre, communément appelé « Ci-néma Colonial ».
La période du protectorat sera rythmée par les tournages de ces films dits coloniaux. Le Maroc est ainsi devenu une sorte d’espace « exotique » pour les cinéastes occidentaux, notamment les Espagnols, les Allemands, les Italiens et...les Polonais, avec, protectorat  oblige,  une  nette  prédominance  des  ci-
néastes français. De J. Pinchon et Daniel Quentin (Mektoub (1919), à André Zwoboda (La Septième porte, 1947 et Noces de sable, 1948), en passant par d’autres illustres réalisateurs comme Luiz-Morat, Alfred Vercourt etc.

Tous ces cinéastes ont apprécié la vie marocaine, ses décors et ses lumières. Orson Welles modifie la donne avec son Othello (1949).
Présenté sous la bannière du Maroc, le film remporte la Palme d’or à Cannes en 1952.
Avec Orson Welles, Joseph von Sternberg (Morocco, 1930), Jacques Becker (Ali Baba et les 40 voleurs, 1955), Alfred Hitchcok (L’Homme qui en savait trop, 1956), David Lean (Lawrence d’Arabie, 1962), John Huston (L’Homme qui voulait être roi, 1975)... et, de nos jours encore, bien des réalisateurs venant du monde entier, le Maroc est devenu terre d’accueil pour les cinéastes.

En 1944 sont créés le Centre Cinématographique Marocain (CCM) et les Studios Souissi de Rabat. C’était, entre autres, un moyen adéquat de contrecarrer le cinéma égyptien, déjà fort développé. La résistance à l’occupation française va, de son côté, jouer un rôle dans l’avènement du cinéma au Maroc. A côté des résistants politiques se trouvait un jeune cinéaste marocain, du nom de Mohamed Ousfour, qui avait précocement découvert le cinéma et la magie de l’image. Il a tourné pendant  ces  années  plusieurs  films,  documentaires  et reportages, que la télévision marocaine utilise encore aujourd’hui.
Les années Ousfour passent. Viennent celles des diplômés de l’IDHEC. Toute une génération de cinéastes et de techniciens, diplômés de la fameuse école française, intègre le CCM, une institution au sein de laquelle ils ont, pendant les années 1960, l’occasion de réaliser des « actualités » pour le cinéma, des documentaires (en 16 et 35 mm) et des courts-métrages (en 16 mm). Ces cinéastes participent également aux tournages de films étrangers qui s’effectuent au Maroc.

Sources à suivre  : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Casablanca, le Vox où se produisait Edith Piaf


Dernière édition par Admin le Mer 5 Sep - 6:35, édité 2 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12483
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres cinémas de nos jeunes années, Affiches

Message  Admin le Mer 5 Sep - 6:20

Cinémas au Maroc, autrefois et aujourd'hui.

C'était le Cinéma VOX à Rabat dans les années 50-60.

Cinéma de la jeunesse de nos familles et qui s'appelait auparavant Cinéma Variétés, endroit où tous les chanteurs Français célèbres des années 30 et 40 y venaient chanter, comme Charles Aznavour, Charles Trénet et Gilbert Bécaud et devenant plus tard le Vox, propriétaire Mr. Pages, et qui nous passait les films à la demande unanime des habitants du quartier .


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12483
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres cinémas de nos jeunes années, Affiches

Message  Admin le Mer 5 Sep - 6:23

Nos cinémas au Maroc

A partir des années 1920, la Résidence va riposter en installant son quartier réservé de la prostitution et l’exploitation des mineures marocaines d’une part, et en organisant des circuits pour les touristes étrangers, qui se livraient à leur sport favori de séances photographiques !

Pas loin du célèbre quartier des Habous se trouvait un non moins célèbre quartier nommé Bousbir !
         
Flandrin reçoit le Résident Général chez lui dans ses ateliers de Casa...

Liens à suivre : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12483
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres cinémas de nos jeunes années, Affiches

Message  Grostefan Alain le Mar 11 Sep - 19:12

                 
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15667
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres cinémas de nos jeunes années, Affiches

Message  Grostefan Alain le Ven 14 Sep - 20:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15667
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres cinémas de nos jeunes années, Affiches

Message  Grostefan Alain le Mer 19 Sep - 16:23

I love you Spécial webmaster I love you

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15667
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres cinémas de nos jeunes années, Affiches

Message  Grostefan Alain le Ven 28 Sep - 12:40

Very Happy HITCOCK s'est-il inspiré de ce train du Maroc? Very Happy

  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15667
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Les cinémas du Maroc

Message  Grostefan Alain le Dim 7 Oct - 20:00

avatar
Grostefan Alain

Messages : 15667
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres cinémas de nos jeunes années, Affiches

Message  Admin le Jeu 18 Oct - 17:55



Dans les années 55, c'était la grande vague du siècle....James Dean et Marylin prônent les avantages du jean LEWIS...Dieu et Déesse, en leur temps…. C'était l’époque de l'Amérique convaincante.... Mais les années ont passé.......Elles est où cette Amérique et ses idoles…. ???

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12483
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres cinémas de nos jeunes années, Affiches

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum