Nos Films Préférés

Page 4 sur 33 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 18 ... 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  Grostefan Alain le Mer 31 Aoû - 11:29

SOUVENIRS, SOUVENIRS...
(Suite)
Série "Steve Mac Queen"






Dans les studios




Grand reporter (n'est-ce pas JEAN?)

A suivre...

Grostefan Alain

Messages : 14625
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Transfert de PUBs

Message  Grostefan Alain le Jeu 1 Sep - 16:35

Souvenirs, souvenirs...
(Suite et fin)
Roger COUDERC

Raymond MARCILLAC

Robert CHAPATTE

Jean NOHAIN

François CHALAIS

Denise GLASER

Roger LANZAC

Pierre BELLEMARE

Pierre TCHERNIA

ROULAND et TCHERNIA



Grostefan Alain

Messages : 14625
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

JEUX INTERDITS

Message  Admin le Sam 26 Nov - 9:53

JEUX INTERDITS
Qui n'a pas eu la larme à l'oeil en admirant le jeu cinematographique des ces 2 bambns dans "Jeux interdits". Film français de René Clément, écrit par Pierre Bost et Jean Aurenche, sorti en 1952, tiré du roman de François Boyer intitulé bizarement "Les Jeux inconnus".

Sans vouloir faire pleurer dans les chaumières, mais le brin de chemin parcouru par ces 2 gosses, dans cet atmosphère de guerre, de peur, d'exode est bouleversante.
en 2 mots : C'est l'exode de 1940. Un convoi de civils est mitraillé. Paulette, cinq ans, perd ses parents et se met à errer dans la campagne, serrant dans ses bras le cadavre de son chien. Elle rencontre Michel, un garçon de dix ans, qui l'emmène vivre dans la ferme de ses parents.
Paulette enterre le petit chien, puis les 2 enfants décident de créer des sépultures pour tous les animaux morts qu'ils découvrent : rats, crapauds, poussins, etc. Michel ne trouve pas très réussies les croix qu'il fabrique, et ils entreprennent de voler les crucifix qu'ils trouvent : sur le corbillard, à l'église, au cimetière.
S'ensuit des épisodes touchants que seule la magie enfantine peut créer. Mais c'est la guerre. Les adultes, en toute bonne consience séparent les gamins et Paulette est prise en charge comme pupille de la nation.
On peut se rappeler le final...: Dans une grande gare, bondée et bruyante, et comme un appel au secours, on entend une voix de fillette apeurée..."Michel, Michel... C'est Paulette qui cherche Michel, perdu à jamais pour elle...





Admin

Messages : 10618
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 27 Nov - 3:56

Bonjour - Andre - J'avais vu ce film quand je devais avoir 17-18 ans et je crois que c'est le film qui m'a le plus fait pleurer dans ma vie. C'etait joue admirablement par ces 2 gamins. Je ne sais pas si Brigitte Fossey est toujours dans le business de faire des films mais elle est bien connue aux USA ayant tourne pas mal de films. Mais dans ce film de 52 je crois qu'elle n'avait que 6 ans et elle etait brillante.

Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 16394
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  sandeaux le Mer 30 Nov - 2:37

On n'emporte pas son pays a la semelle de ses souliers, mais on en emorte ses souvenirs. En quittant le Maroc j'ai perdu une partie de moi-meme. Toutes vos photos m'ont rendu nostalgique du grec nostos ( retour) et algos (souffrance).

Je crois que depuis mon enfance l'histoire de la conquete de l'ouest m'a fait aimer les westerns avec ses cow-boys et ses indiens. Ils ont ete une part importante de mon amour pour le cinema. Le cavalier solitaire se perdant a l'horizon ou la file d'indiens chevauchant au sommet d'une colline desertique, font partie de mes reveries d'adolescent. J'ai marche dans Monument Valley la ou John Ford a fait emballer les chevaux de trait de la diligence de la Chevauchee Fantastique. J'ai recherche le metal precieux du Tresor du Hollandais. J'ai participe aux bagarres du grand McClintock pour suivre le Convoi des Braves ou m'elancer sur la Piste de la grande caravane. Je me suis identifie au Justicier solitaire, paye ma place pour le Dernier train de Gun Hill pour prendre ensuite celui qui siffla 3 fois ou celui devant partir a environ 3 heures 10 pour Yuma. Je me suis lance Sur la piste des Commanches, des Mohawks ou encore celle de la grande Caravane. Je me suis senti l'Homme de la plaine, des Vallees perdues, celui qui tua Liberty Valance. J'ai conduit la Dioligence vers l'Ouest, les bras epuises d'avoir serre les accoudoirs de mon fauteuil au cinema Camera comme s'il s'agissait des guides de cette diligence. Aujourd'hui, mon amour pour le cinema n'a pas change, mon coeur continue de battre a 24 image seconde. Oui je continue a rever de mon Camera, cette salle dont le nom brillait en me faisant fermer les yeux avec sa file d'attente s'allongeant devant une sorte de guerite aux allures de Taj Mahal ou mon pere Antoine te ma mere Lola vendaient des billets. La j'ai ecarquille les yeux et je me suis laisse guider vers un fauteuil et a peine assis un rideau de brocart se leva lentement devoilant une grande surface blanche et me plongeant dans le noir. Soudain un rayon de lumiere perca l'obscurite et une petite silhouette en noir et blanc, mal vetue avec un chapeau-melon, un pantalon sac, de grandes chaussures et une canne desuete apparut a l'ecran sous un concert d'applaudissements et de rires. Que reste-t-il de ces moments? L'image d'un enfant qui s'emerveillait devant une enseigne lumineuse dominant le hall d'entree d'un cinema, surlaquelle etait inscrites 3 syllabes magiques CA-ME-RA. Amities Claude

sandeaux

Messages : 270
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 79
Localisation : Snohomish USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  sandeaux le Ven 20 Jan - 0:54

YVONNE DE CARLO

Nee a Vancouver. Ses grands films: Le Grand Mclintock avec John Wayne/ Les 10 Commandements avec Charlton Heston. Yul Brynner/Les Rebelles avec Joel Mc Crea. Pedro Armendariz/ Tornade avec Cornel Wilde/ Les Demons de la Liberte avec Burt Lancaster. L'Esclave libre avec Clark Gable et Sidney Poitier.

AUDIE MURPHY

Le Vent de la Plaine avec Burt Lancaster. Audrey Hepburn/ Les Cavaliers de l'Enfer avec John Saxon/ Le Diable dans la peau de George Sherman/ Les Suvivants des Monts Lointains avec James Stewart. L'Enfer des Hommes. Lors du debarquement a Port Lyautey en octobre 1942 de l'armee americaine, un jeune conscrit prenomme Audie Murphy deviendra suite a ses exploits lors du debarquement en Sicile et en Provence, le soldat le plus des Etats Unis.

LES BERETS VERTS

Sur Nimes je devais affronter les menaces du maire communiste, celles de la CGT et du mouvement de la paix, qui lors de la sortie des Berets Verts voulurent s'opposer a sa projection au Majestic, sous pretexe de preserver l'ordre public , me mettant en garde contre les troubles qui pourraient eventuellement se produire. J'etais surpris de trouver de la part de ces herauts de la liberte une attitude aussi sectaire. J'estimais qu'en aucun cas je n'entendais m'opposer a la projection du film, m'etant toujours battu contre la censure au nom de la liberte d'expression. Inutile de vous dire que je venais de me faire de nombreux camarades.

sandeaux

Messages : 270
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 79
Localisation : Snohomish USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 20 Jan - 3:31

Bonjour a toutes et tous -  Claude - Veinard! tu as echappe le sale temps que l'on a alors que c'est toi la-bas a l'Est qui devrait avoir ca....Rien ne marche plus dans ce monde... - Meme l'aeroport de Seattle etait ferme! Je savais qu'Yvonne de Carlo etait canadienne mais je ne savais pas qu'elle etait nee a Vancouver. Audie Murphy, en effet avait ete le soldat le plus decore et avec cela venait un certain benefice. Ne plus payer d'impot de sa vie! Berets Verts jamais vu comme film ici mais tu avais eu tout a fait raison de le projecter.

Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 16394
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  sandeaux le Ven 20 Jan - 5:29

Jacques.

Chief Crazy Horse de George Sherman avec Victor Mature. Suzan Ball, Suzan Ball film Universal . 1955 ayant pour titre Le Grand chef a ne pas confondre avec celui de Fernandel. Distribue en Belgique sous le titre de Le chevalier de l'apocalypse( voir DVD etranger sur Amazone)

Les Berets Verts de Terence Young 1953 distribue par la Columbia avec Alan Ladd. Leo Genn. Stanley Baker (DVD sur Amazone)

Oasis d'yves Allegret avec Michele Morgan.Gregoire Aslan. Pierre Brasseur ( Voir Amazone)

sandeaux

Messages : 270
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 79
Localisation : Snohomish USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  sandeaux le Ven 20 Jan - 5:31

Jacques Lire les Berets Rouges

sandeaux

Messages : 270
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 79
Localisation : Snohomish USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  Admin le Sam 21 Jan - 23:19

Salut CLAUDE et vous TOUS,

Un rappel des informations des années folles du cinéma. Très émouvant...J'ai l'impression de me retrouver au Caméra avec la bande annonce des actualités... 70 ans de cinéma, un regard sur le monde à travers les "Actualités Françaises". Il est recommandé d'agrandir l'image (bouton entre HD et VIMEO). Démarrez en cliquant sur le triangle...
Cela ne devrait pas laisser non plus RENE indifférent....

Laissez moi votre avis sur ce film, car je peux en avoir d'autres...  


Dernière édition par Admin le Sam 21 Jan - 22:12, édité 2 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)

Admin

Messages : 10618
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  Admin le Sam 21 Jan - 23:29

Très instructif. En anglais malheureusement. De toute façon, les images parlent d'elles mêmes. Finalement, la guerre, c'est comme les films au cinéma... Mais, quand on sait comment ont terminés la plupart des ces fusilliers marins, C'est très dur et triste...

NORMANDIE 1944
Le débarquement de Normandie a donné le coup d'envoi à la fameuse bataille de Normandie, combats de la Seconde Guerre mondiale qui ont opposé, du 6 juin au 20 août 1944, les troupes alliées débarquées sur les côtes françaises de la Manche aux forces d'occupation allemandes en France. Le premier jour du débarquement de Normandie, ce sont plus de 100 000 hommes qui arrivent, avec des tonnes de matériel et la construction d'un port artificiel devant Arromanches. Même si l'avancée des alliés est ralentie par les défenses du « mur de l'Atlantique » allemand, la victoire revient finalement aux américains, britanniques et canadiens qui ont débarqué en ce « jour le plus long ». Au bout du compte, les allemands ont perdu 500 000 hommes dans la campagne de Normandie, dont la moitié ont été faits prisonniers.



Dernière édition par Admin le Sam 21 Jan - 22:17, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)

Admin

Messages : 10618
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  Admin le Dim 22 Jan - 0:20

RIO BRAVO

Un film américain de Howard Hawks avec John Wayne, Dean Martin, Ricky Nelson, Angie Dickinson et Walter Brennan. Sortie en salles en France en 1959.

Bourré d'humour et scènes « culte » (Dean Martin et Ricky Nelson poussant la chansonnette dans la prison), Rio Bravo a forgé de véritable stéréotypes (le vieil adjoint, la ville aux mains des méchants où seul résiste le sheriff). Howard Hawks magnifie une mise en scène volontairement classique, qui prend son temps.


____
John T Chance est le sheriff de Rio Bravo, une petite ville. Il met en prison pour meurtre Joe Burdette, dont le père, puissant propriétaire terrien, va tout faire pour le libérer. Pour l'aider, John n'a que son adjoint, Dude, devenu alcoolique, et le vieux Stumpy. La ville est pleine de menaces, et la prison devient une sorte de camp retranché.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous voulez en savoir plus… ??? Le jour où il passera sur le petit écran, prenez votre temps, observez les personnages. Atypiques et irremplaçables dans leurs rôles respectifs…

Un chef d’œuvre avec un scénario au goût de déjà vu, mais nuancé avec une pointe de saveur mélancolique à chaque scène… C’est ainsi que je l’avais perçu en 59/60. Vu pou la première fois à Chateaudun en Eure et Loir.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)

Admin

Messages : 10618
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les studios de OLD TUCSON.

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 22 Jan - 2:32

Rio Bravo, super Western, avait ete tourne au Studio de Old Tucson, a 11 kms de Tucson ou ma mere, soeur habitaient et bien sur quand les gosses etaient petits nous allions a Tucson pour les vacances et on ne manquait jamais d'aller faire un tour a ces Studios en plein desert. Les gosses adoraient les courses folles en caleche comme dans les Western... En 1995 il y avait eu un tres grave incendie et un tas de batiments ainsi que costumes et meme des copies de court metrages justement de John Wayne furent detruites. Des millions de dollars de perte a cause de cet incendie. Bref tout avait ete reconstruit en 2 ans. Tres interessant a visiter maintenant. Superbe musee. A ne pas manquer si vous etes dans le coin....mais il faut eviter l'ete car il fait tres chaud! Merci Andre pour ce video. Ricky Nelson malheureusement mort si jeune dans cet accident d'avion, un avion qu'il n'aurait jamais du louer ayant souvent eu de gros ennuis de mecanique. A ce Studio il y a toute une section dediee a ce film et ses acteurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 16394
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Les grands réalisateurs américains.

Message  sandeaux le Dim 22 Jan - 3:06

Au niveau des westerns trois grands realisateurs sont a retenir John Ford, Howard Hawks et Raoul Walsh.
____
Cote acteurs John Wayne,Gary Cooper, James Stewart ont su camper admirablement ces hommes au visage burine ayant vecu de miltiples aventures. Howard Hawks tout comme John Ford ont su adapter tous les genres cinematographiques, passant de la comedie, aux films d'aventures ou d'action avec facilite et brio.

____De la filmographie d'Howard Hawks certains films sont a retenir: cote Westerns la trilogie Rio Bravo (1959) avec Wayne et Martin, El Dorado(1967) avec Wayne et Mitchum et Rio Lobo (1970) avec Wayne. La Riviere Rouge (1948) avec Wayne et Clift et La Captive aux yeux clairs (1952) avec Kirk Douglas et une actrice inconnue jouant le role d'une indienne Elsa martinelli que l'on verra dix ans plus tard dans Hatari film d'aventure tourne en Afrique avec Wayne, Kruger, Buttons et un acteur francais Gerard Blain.

Cote films de guerre le merveilleux Les chemins de la gloire(1936) avec Frederic March et Lionel Barrymore et le film oscarisé avec Gary Cooper Le sergent York (1911).
Un film fantastique The Thing(1951) et deux comedies irresistibles L'Impossible Mr Bebe (1946) avec Katherine Hepburn et Cary Grant et Cherie je me sens rajeunir(1952) avec Ginger Rogers, Cary Grant et Marilyn Monroe.
A signaler deux grands classiques du film noir avec Bogart et Bacall, Le Grand Sommeil et Le Port de l'angoisse. Pour la petite histoire Elvis Presley devait jouer dans Rio Bravo. en plein tournage pour la M.G.M. il fut dans l'impossibilite de le faire.


__Raoul Walsh preparait un western grandiose La piste des geants (The big Trail) pour le premier role la Twentieth Century Fox avait pressenti Tom Mix ou Gary Cooper, mais l'un tournait au Texas et l'autre refusa. Walsh lasse finit par rechercher lui-meme son heros , Il traversait le studio, raconta-t-il, lorsqu'il surprit un grand gaillard qui brandissait d'un bras un sofa et de l'autre une chaise.

Il mesurait un metre quatre-vingt-quinze et pesait quatre-vingt dix kilos. Il avait une degaine qui l'avait fascine et avait tout l'ouest dans sa demarche. En trois enjambees, l'accessoiriste Marion Robert Morrison etait devenu John Wayne. Il allait prender la piste des geants pour ne plus la quitter.
__

La rivière rouge ______________L'Eldorado________________________Rio Lobo



sandeaux

Messages : 270
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 79
Localisation : Snohomish USA

Revenir en haut Aller en bas

Les Frères LUMIERE

Message  Admin le Mar 24 Jan - 22:31

Honneur aux inventeurs du cinématographes.

LES FRERES LUMIERE : LOUIS et AUGUSTE

On a pas l’air de s’en étonner, mais il faut savoir que 2 français, Les frères Auguste et Louis Lumière sont les inventeurs mais aussi les premiers producteurs et exploitants du cinématographe. C’est grâce à eux que nous avons pu et pouvons encore fréquenter les salles de ciné…Pas mal, tout de même.
Il me semble judicieux de les mettre à l’honneur dans cette rubrique. Ce sont de vrais metteurs en scène du cinéma.

sources : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En quelques mots… Ils sont originaires de Haute-Saône, nés à Besançon, Louis le 10 avril 1854 et Auguste le 19 octobre 1962.
En 1870, toute la famille part à Lyon. Antoine, le père devient célèbre pour avoir immortalisé, sur "plaque sensible" les célébrités lyonnaises. Auguste et Louis obtiennent respectivement, un diplôme de chimie et de physique.




De 1872 à 1894, les frères Lumière ont déposé plus de 170 brevets, essentiellement dans le domaine de la photographie.
En 1894, Antoine Lumière, le père découvre le kinétoscope d'Edison à Paris. De retour à l'usine familiale, il explique ce qu'il a vu à ses fils.
Après des mois de recherches, Louis parvient à créer un appareil qui pourrait marcher mais il se heurte au problème d'entraînement de la pellicule.




Une des premières photos en couleurs.

L'invention du cinématographe
En 1894, après de longues nuit blanches, Louis parvient à trouver la solution : utiliser le même principe que les machines à coudre : adapter au condition de la prise de vue, le mécanisme connu sous le nom de « pied de biche » dans le dispositif d’entraînement des tissus dans les machines à coudre. Dispositif réalisé d’abord à l’aide d’un excentrique circulaire remplacés ensuite par un organe triangulaire. Ce système est donc monté sur une manivelle qui permet d'éviter l'utilisation de l'électricité et ainsi d'alléger l'appareil.
Le principe du cinématographe est né…




Photo récente de la gare où a été filmé l'un des tous premiers films au monde...

Les films les plus célèbres que l'on peut visualiser avec le lien suivant...:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Projections privées et publiques de 1895. Le premier film tourné par Louis Lumière est « Sortie d'usine » qui a été tourné à Lyon,
le 19 mars 1895, la première représentation privée du cinématographe Lumière eu lieu à Paris le 22 mars 1895 dans les locaux de la Société d'Encouragement pour l'Industrie Nationale. En été 1895, Louis tourne le fameux « Arroseur arrosé ». C'est le film le plus célèbre des frères Lumière.



_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)

Admin

Messages : 10618
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les frères Lumière...suite et fin.

Message  Admin le Mar 24 Jan - 22:47

Le cinéma
À la fin du XIXe siècle, des industriels lyonnais, les frères Lumière, vont jouer un rôle de premier plan dans l’histoire du cinéma avec, en 1895 un des premiers films jamais réalisés, L'Arrivée d'un train en gare de La Ciotat, suivi de quelques autres que l’on dit réalisés dans leur villa ciotadenne, le château du Clos des plages : l'Arroseur arrosé, le Repas de bébé. Les frères Lumière réalisent aussi les premières photographies en couleur dans le golfe de La Ciotat.

Les plus célèbres films tournés en 1896 à La Ciotat.

L’arroseur arrosé


L’arrivée du train à La Ciotat

À La Ciotat se trouve aussi le plus vieux cinéma du monde encore existant, L'Eden, face au nouveau port de la ville. Sa réhabilitation via un comité de soutien présidé par Bertrand Tavernier est en cours, et le cinéma devrait rouvrir prochainement, de même qu'un musée Lumière-Michel Simon (l'acteur ayant fini ses jours à La Ciotat). La Ciotat est une des villes essentielles du Berceau du cinéma.


Dernière édition par Admin le Sam 21 Jan - 22:20, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)

Admin

Messages : 10618
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

les frères Lumières

Message  René Hermitte le Mar 24 Jan - 22:48

Bonsoir à tous

André, merci pour ce récit sur les frères Lumières inventeurs du cinéma et mécènes de la ville de ... La Ciotat ( tu te souviens de notre visite la dernière fois au plus vieux cinéma du monde dans cette ville ). La gare que tu nous présentes est celle de ... La Ciotat. On aperçoit sur la gauche le panneau qui indique le quai en direction de ... Toulon.
La plupart des premiers petits films, l'arroseur arrosé etc... ont été tournés dans leur propriété au quartier des plages, maintenant une copropriété dénommée le Palais Lumière ouvert à la visite en septembre seulement lors des journées du patrimoine. Pour nous, la dernière fois ce fût la visite de la maison Michel Simon sur les hauteurs de la ville qui restera gravée dans nos mémoires. Au Palais Lumière l'année prochaine nous ferons la visite si le bâtiment est ouvert au public...

René Hermitte

Messages : 1439
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 70
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  Admin le Mar 24 Jan - 22:51

Salut RENE,

Comme tu vois, j'ai abrégé l'historique... Mais je me suis bien amusé...

N'aurais-tu pas quelques photos prises ensemble de la salle de ciné, et de la maison de Michel Simon...???

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)

Admin

Messages : 10618
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  sandeaux le Mer 25 Jan - 7:00

Lumiere avec sa camera filma le monde dans sa realite. Melies par contre inventa l'illusion. Il sut creer le merveilleux a la quete de quelque chose d'autre incompatible avec le naturel. Il fut le premier a deceler dans le cinematographe un decalage genialement absurde de la realite. Il s'employa a lui donner une nouvelle dimension. Avec Georges Melies venait de naitre des creatures de legende, des morts-vivants, des fantomes, des maisons hantees avec ses corteges de frayeurs, de peur, d'effroi, d'angoisse et d'anxiete. Magie et genie de cet homme, inventeur des effets speciaux qui a permis au cinema d'evoluer, sans Melies et son imagination debordante, le cinema considerait par les freres Lumiere comme une invention sans interet et n'ayant aucun avenir aurait ete vite oublie. Ces courts-metrages, ces films de legende, cette eclosion continuelle de talent m'ont stimule et n'ont cesse de m'impressionner, comme ils ont impressionne George Lucas et Steven Spleiberg.

Le cinema fiction a la maniere de Monsieur Melies a ete pour moi comme un banquet, j'y ai retrouve tant de sensation, tant de bonheur quand je l'ai decouvert au point de continuer a en rever.

Si vous avez l'occasion d'aller voir Hugo, mis en scene par Martin Sorsese, il vous suffira de redevenir cet enfant qui s'emerveillait devant une grande surface blanche ou apparaisait une petite silhouette en noir et blanc, mal vertue, avec un chapeau-melon, un pantalon sac, des grandes chaussures et une canne desuete. Claude

sandeaux

Messages : 270
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 79
Localisation : Snohomish USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  sandeaux le Jeu 2 Fév - 3:47

Un film est une parcelle de notre memoire collective dont certains restaurateurs se sont faits les gardiens. Le film de cinema n'a jamais ete considere comme un objet a traiter avec soin et respect. On l'exploitait jusqu'a l'usure et on n'attribuait pas de prestige particulier a son support materiel. Un film n'avait de la valeur que le temps de son exploitation. C'est ainsi qu'a la fin des annees 1920 la quasi-totalite des negatifs, bobines, scenarios etait oubliee, abandonnee, jetee, vendue a des forains ou detruite. La necessite de conserver et de sauver les films n'apparut d'une maniere aigu qu'a partir du passage au parlant. L'idee de constituer une memoire du cinema s'est progressivement imposee ainsi que la notion de patrimoine culturel. Fils d'un projectionniste ambullant qui sillonnait apres la guerre de 1914, les villages autour de Remoulins dans le Gard, Jean-Paul Boyer sera l'un des gardiens qui consacrera sa vie a restaurer les films. Il transformera le moulin a huile de ses ancetres en laboratoires cinematographiques faisant de Redessan dans le Gard, la capitale mondiale de la restauration des films.Lors de projections privees qu'il faisait dans son atelier, impasse Melies, ce qui etait un prodige a mes yeux, ne donnait pas entiere satisfaction au perfectionniste qu'il etait. Technicien a la facon des Freres Lumiere et d'une imagination debordante a la maniere de Melies, Jean-Paul Boyer reste ce merveilleux magicien et ami que j'ai eu la chance de connaitre et d'apprecier.

sandeaux

Messages : 270
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 79
Localisation : Snohomish USA

Revenir en haut Aller en bas

Le cinéma de toujours

Message  MOLL Serge le Jeu 2 Fév - 9:44

Claude,
Merci de nous faire partager ta passion du cinématographe, de nous parler de Jean-Paul Boyer,inconnu de moi et d'apprendre que la capitale mondiale de la restauration des film se trouve dans le Gard à Redessan très précisément.Une question me vient à l'esprit : A-t-on la possibilité de visiter les laboratoires ou tout au moins une exposition sur ceux-ci dans l'enceinte de l'entreprise? J'habite à 1 heure de Nîmes et je serai heureux si cela pouvait se faire. sunny sunny
Bien amicalement
Serge

MOLL Serge

Messages : 4034
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 78
Localisation : Bedoin Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Henri LANGLOIS

Message  Admin le Jeu 2 Fév - 11:11

Salut les cinéphiles...

CLAUDE, RENE, SERGE et tous les autres qui aiment ce cinéma qui nous a apporté tant de plaisir, tant de rires et de pleurs aussi (...c'est ça , la sensibilité...), et qui nous laisse ce souvenir inéffable qui ne peut pas être intrinsèquement exprimé dans un langage courant. Car, comme dit CLAUDE, il y a une part de rêves dans ces souvenirs qui ne peut être traduite par des mots simples...

C'est peut être exagéré ce que j'exprime, aux yeux de certains, mais c'est ainsi que je le perçois...!!!

Mon cinéma...notre cinéma...Il a toujours 15 ans d'âge, il est exceptionnel, il a fait partie intégrante de notre éducation, il a été notre 2ème école de la vie...


Henri LANGLOIS[b]
Mais je venais surtout parler d'Henri LANGLOIS...Le pionnier de la conservation et de la restauration de films.
Vous connaissez...???
Il est né un 13 novembre 1914 à Smyrne (aujourd'hui Izmir) en Turquie et décédé le 13 janvier 1977 à Paris. Il est l'un des artisans fondateurs de la Cinémathèque française.
Il a commencé ces archives avec des fonds privés et seulement une dizaine de films. Au cours des décennies suivantes, la collection s'accroîtra jusqu'à atteindre plusieurs milliers de titres.

Voici le lien le concernant , si l'on veut en savoir d'avantage...: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je retiens une de ces expressions, parce qu'elle nous rassemble pour ce qui est de l'histoire....:

« Je suis né le 13 novembre 1914 à Smyrne. Mes parents étaient des français de l'étranger, ce qui m'a permis d'être en retard d'un siècle »
Henri LANGLOIS __


Dernière édition par Admin le Jeu 7 Juin - 16:51, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)

Admin

Messages : 10618
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Henri Langlois

Message  René Hermitte le Jeu 2 Fév - 11:19

Bonjour à tous

Il faudrait retrouver la photo de la plaque en pierre concernant cet Henri Langlois un ami de Michel Simon que nous avions photographiée à La Ciotat avec André un certain dimanche matin.
Le premier qui la retrouve il la place à la suite ...

René Hermitte

Messages : 1439
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 70
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Films Préférés

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 33 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 18 ... 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum