Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Meknès, ville de garnisons

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Admin le Mer 21 Fév - 4:04

Les dossiers concernant "Meknès, ville de garnisons" ne sont complets.
Il reste encore une 30taine de sujets à traiter, à placer sur les casernes, les garnisons, les camps... Voici le premier... :  

Rapide historique concernant le 41è rég de Transmissions

       Le 41e Régiment de transmissions est issu du 41e Bataillon du Génie, créé en 1920 à Rabat au Maroc, à partir d'éléments du 8e Bataillon du Génie.
Les quatre compagnies du 41e Bataillon du génie étaient cantonnées dans les villes du Maroc : Casablanca, Fes, Marakech et Meknès, tandis que l’État-Major résidait à Rabat.

ll est transformé en 1946 en régiment et reçoit son drapeau des mains du Général Lucien Merlin.
Il participe à hauteur d'une compagnie aux combats en Indochine, en même temps qu'une sédition voit le jour au Maroc. Le 41e Régiment de transmissions qui obtint l’inscription « Indochine » au motif d’avoir formé le personnel des transmissions de la guerre d’Indochine.
.... à Meknès, la 22ème CDT (Cie de Transmissions), la salle de lecture. Elle devait se trouver dans l'espace Bissey, où casernaient la Légion, les Zouaves, les Spahis... (???????)

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Admin le Mer 21 Fév - 4:43

Le camp Havy (rebelote...)

...Trouvé ce plan. en 12 : Bâtiments du Génie...  à voir si bon endroit ( ???????)

A propos du plan qui situait les premières dispositions des campements militaire entre autre le camp des oliviers . En face des bâtiments du Génie se situait le centre Havy qui était une espèce de pensionnat réservé aux enfants de militaires et avait quelques classes d'école primaire ,ce centre était dirigé par Mme Dondey, femme ou fille du Colonel (caserne Dondey)

à suivre...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Admin le Mer 21 Fév - 21:12

Suite caserne Helfert

34° ESCADRON DU TRAIN
                                           
    Créé le 1°avril 1946 à Meknès, comme formation de transport automobile. Le 1° septembre 1950, cet Escadron met sur pied la 104° Cie Muletière qui stationne à El-Hajeb. Il est dissous le 1° février 1952.
Symbolique : Roue dentée traditionnelle du Train. L’aigle, qui se rencontre facilement au Maroc, évoque la capacité à s’affranchir des obstacles. Etoile chérifienne rappelant la localisation. Devise en arabe et en français : «  Toujours prêts » symbolise la disponibilité du personnel.
Homologation : H 370 le 12 avril 1948.
Fabricants : Drago ( Fig.1) Courtois ( Fig.2)
                   
  Défilé du train, caserne de Meknès


Lien pour caserne Helfert
1949-1951 Film photos 34éme Escadron du Train à Meknès, quartier Helfer route d'El Hajeb
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Admin le Jeu 22 Fév - 16:06

Le Camp des Sénégalais  - Les Troupes Coloniales dans la conquête et la pacification du Maroc

Complément d'info sur ce sujet vaguement traité dans cette rubrique

L'arrivée des Sénégalais dans les corps de l'armée française date de 1908. Il faut savoir quand même qu'avant tout cela, les relations profondes dans tous les domaines entre le Sénégal et le Maroc datent de quelques siècles en amont relations qui ont toujours perduré.
En 1908, ce sont deux bataillons qui entrent dans la composition d’un corps de débarquement de 14000 hommes. Ils participent dans le corps du général d’Amade aux premières opérations du Tadla et en Chaouïa ; c’est le 2e BTS du commandant Aubert qui occupe Kasbah-Tadla ; le 23 juin 1908, il s’engage, à Sidi-Salah, contre
5000 guerriers qu’il refoule.
Je ne rentre pas dans l'histoire... Juste quelques photos restantes sur ces valeureux Sénégalais durant leur installation dans les premiers camps de Meknès, "les sources et lavoirs" et les "Oliviers"...

Les familles sénégalaises dans les camps de Meknès à partir de 1916


           

Photos prises aux lavoirs ou au camp des Oliviers à Meknès vers 1916


Dernière édition par Admin le Jeu 22 Fév - 16:50, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Admin le Jeu 22 Fév - 16:49

( suite et fin...)
Les familles sénégalaises dans les camps de Meknès...









_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Admin le Dim 25 Fév - 18:34

  32 ème Section d'infirmiers militaires à Meknès

    1913 - Début des installations du Service sanitaire
    1923 - Hôpital Louis 32ème section d'infirmiers

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Admin le Dim 25 Fév - 22:31

Société de secours aux blessés militaires

        Est à la base du mouvement Croix-Rouge française; avant 1940 seule reconnue par le Comité International de la Croix Rouge à Genève.
A fusionné avec l'Association des dames françaises et l'Union des femmes de France le 7 aôut 1940 pour créer l'association "Croix-Rouge Française"
Autres formes du nom :
- Croix-Rouge française. Société de secours aux blessés militaires
_ Société de secours aux blessés en temps de guerre. France
_ Société de secours aux blessés militaires des armées de terre et de mer. France



_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

transfert Villes de garnisons...

Message  Grostefan Alain le Mar 6 Mar - 15:08

VIVE LA QUILLE!!!
Quartier Baudot - 12ème RCA - Classe 53-1
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15559
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Lucien Calatayud le Sam 17 Mar - 11:11

ALAIN

Preuve en est que si nous étions fier de servir la Patrie durant une période de...? (18 mois en ce qui me concerne), que c'est aussi pendant cette période que se forgeaient de vraies amitiés, on n'était pas moins pressé de voir la quille arriver pour renouer avec la vie civile
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4845
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Admin le Mer 28 Mar - 23:07


Photo inédite certes, mais très précise dans sa datation.... 26 mars 1917, les zouaves à Meknès, au camp des Oliviers...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Admin le Mar 17 Avr - 22:00



J'ai trouvé cette affiche sympa....
Le 16 juin 1955, c'était la fête du régiment au 12ème RCA, quartier Baudot... C'était un grand jour d'attractions sur la Carrière du Quartier Baudot qui se terminait par un bal le soir...

Mon père avait reçu une invitation, on y est allé en famille... je devais avoir 8 ans peut être. J'ai un souvenir émerveillé des attractions hippiques...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Admin le Mar 17 Avr - 22:09

Autre chose... :

     . C'est l'entrée d'une ancienne caserne de Meknès...Cette photo doit appartenir à notre amie Antoinette Lopez, il me semble...
Malheureusement, elle ne me répond pas.... Si d'aventure quelqu'un se souvient...??? Il sera le bienvenu...!!!
Peut être s'agit-il de l'ex camp Poublan dans le quartier de l'ex-immeuble Martel construit sur pilotis...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Admin le Jeu 7 Juin - 21:27


C'est bien l'entrée du KM10 . Quelques détails qui peuvent expliquer qu'on ne reconnait pas au premier coup d'oeil :
- Les eucalyptus ont poussé ( eh Serge, ça fait un demi siècle qu'on a quitté l'endroit...)
- Les murs d'enceinte autour de l'entrée sont repeints en plus foncé ( comparez avec le mur tout à fait à droite ) et ma foi, c'est pas si mal...
- Les deux plots blancs de part et d'autre de la grande porte ( on ne voit pas celui de gauche ) servaient de socle à deux petits chars. Cette caserne de L'ERGM assurait la maintenance des blindés, à cette époque mon père était artificier.
Sinon,rien n'a changé excepté l'uniforme du planton à l'entrée ( Il y a un bidasse à la porte comme avant, mais bien sûr ce sont désormais les FAR* qui occupent l'endroit .
L'entrée n'était pas au bord de la route mais au bout d'un chemin qui y menait, celui-ci est aujourd'hui goudronné et élargi ce qui explique peut être qu'on ne le reconnait de suite, par contre le panneau arrondi est d'époque.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re:Meknès,ville de garnisons

Message  MOLL Serge le Ven 8 Juin - 15:47

.Eh oui André,comme.le temps passe !!! Un demi siècle et 1O ans très exactement.J'ai tout de suite reconnu l'ERGM - KM 10 en voyant la photo. Ton père au service munitions et moi à l'atelier de réparation de chars.
.Les camions du personnel civil nous déposaient et nous reprenaient sur cette petite route,la pointeuse se trouvait  à gauche après la porte d'entrée de l'établissement.
avatar
MOLL Serge

Messages : 4157
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 79
Localisation : Bedoin Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

le kilomètre 10

Message  René Hermitte le Ven 6 Juil - 10:25

Et moi j'habitais quelques centaines de mètres plus loin en face de l'entrée du kilomètre 10, à l'école nationale d'agriculture .
                                 Chaque matin quand nous étions à bords de  la navette (un petit car vert provenant des surplus de l'armée ) pour nous mener à l'école primaire de Meknès,    nous dépassions les appelés du contingent du kilomètre 10 qui effectuaient leur footing matinal en courant le long de la route de Meknès en direction de la base aérienne, encadrés par leurs gradés sous officiers ( soit 10 kms aller 10 kilomètres retour ) parfois sous une chaleur terrible...
                                 J'ai encore le souvenir de ces militaires qui suaient sang et eau sous le beau soleil du Maroc.
avatar
René Hermitte

Messages : 1466
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 71
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Admin le Mer 5 Sep - 13:21

EMB : L’Ecole du matériel de Bourges (1943 – 2010)

Issue de l'Ecole des Spécialistes du Matériel (ESM)-(E.S.T).Meknes.
                                                     

Héritière de l’École Supérieure et d’Application du Matériel (ESAM) et insérée aux écoles militaires de Bourges (EMB), l’école du matériel a repris depuis le 1er août 2009 le flambeau de la formation des maintenanciers (C'est-à-dire, un militaire qui a suivi une formation professionnelle afin d'obtenir un diplôme qui lui permet d'assurer la maintenance ...) de l’armée de terre et des autres armées.

Voici son historique :

Création à MEKNES en 1943.
En 1943, la conférence des alliés à ANFA sonne l’heure du réarmement des unités françaises. Elle révèle l’importance de la maintenance des matériels techniques et des personnels amenés à les soutenir. Afin d’assurer la formation des spécialistes du nouveau service du Matériel de la 1re Armée française commandée par le général de Lattre de Tassigny et de l’ensemble du corps expéditionnaire français, la 1re école des spécialistes du Matériel est créée au Maroc à MEKNÈS en 1943.

Elle assure la formation de l’ensemble des officiers et des sous-officiers du Service qui interviendront au plus fort des combats au profit des unités françaises et alliées lors des campagnes de France et d’Italie.

Installation à Bourges dès 1945.
Une fois le territoire national libéré, le service du Matériel poursuit son effort en expérimentant de nouveaux matériels, créant de nouvelles structures et ouvrant de nouveaux centres de formation à Bourges et Fontainebleau.
C’est ainsi qu’une nouvelle école, héritière de MEKNÈS, s’implante à Bourges et prend l’appellation d’École Militaire du Service du Matériel (EMSM) le 1er janvier 1945 et s’installe alors dans les quartiers Auger et Carnot, qui avaient abrité jusqu’alors les 1er et 37e régiments d’artillerie. Commandée par le lieutenant-colonel Joyon, elle reçoit ses premiers stagiaires le 9 mars 1945.
L’école de Fontainebleau ouvre quant à elle en août 1946, et devient portion centrale de 1948 à 1966, Bourges étant annexe durant cette période.

Sources : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 12561
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ville de garnisons

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum