Meknès, ses deux Mellahs

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la vie du Mellah

Message  René Hermitte le Dim 3 Mar - 16:57

Salut André, Abdel

Il a été Franc Maçon pendant 17 ans... Pourquoi a été ...? Il ne l'est plus ? Bizarre ? Aurait-il été remercié après avoir été traduit devant la justice maçonnique ? Est-ce lui qui en parle directement ?
Je suis curieux .... n'est-ce pas ? Very Happy
L'école hébraique Talmud Thora devant laquelle nous avions fait stopper Djilali avec sa calèche et son cheval...pendant un très long moment de nostalgie et de réflexion.
J'avais plein de copains dans cette école ( les juifs, mes frères préférés ...)
Abdel, Charlot le jeune gardien de la synagogue qui demeure dans la rue derrière qui organise des visites pour les voyageurs en provenance d'Israèl, il paraît dissipé sur une vidéo que j'ai pu visionner... Le connais-tu ?
avatar
René Hermitte

Messages : 1439
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 70
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

JUIFS de MEKNES

Message  Marie-Joëlle Cremault le Dim 3 Mar - 18:21

Quel était le nombre de juifs à Meknès en 56, et maintenant. S'il vous plait
avatar
Marie-Joëlle Cremault

Messages : 526
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Abdel Quamefil le Dim 3 Mar - 19:00

Marie-Joëlle Cremault a écrit:Quel était le nombre de juifs à Meknès en 56, et maintenant. S'il vous plait


A Meknes, avant le grand départ: plus d'une dizaine de milliers d'ames (les déclarés, les recensés), aujourd'hui, une trentaine, tous, presque ont plus de 60 ans.
La communauté juive au Maroc est condamnée à disparaitre, puisque les jeunes juifs une fois ils ont le bac (francais) ils quittent le pays sans avoir l'intention d'y retourner, les parents par la suite finissent par rejoindre leurs enfants.
On ne peut pas changer l'histoire.


René,
Je vois de quelle personne tu parles.
Lui et un autre (Botbol) font partie des derniers 'souchiens' du mellah de Meknes, les derniers des derniers. Il est trop tard pour eux de quitter le Maroc pour une autre destination, surtout que l'autre coin est assez bien rempli.
avatar
Abdel Quamefil

Messages : 215
Date d'inscription : 20/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Marie-Joëlle Cremault le Lun 4 Mar - 7:47

Merci ABDEL
Ainsi va la vie, deux générations depuis l'indépendance. Nous sommes donc des grands-parents!
L'évolution , nous la vivons en France, des jeunes partent même travailler en Pologne (pour ne parler que du pays le plus surprenant)
Les Juifs qui ont quitté, l'Afrique du Nord, pour Israël, voient maintenant leurs enfants quitter Israël pour essaimer dans le monde.
Les juifs épousent des goys, les cathos, des protestants , ou des juifs, ou des musulmans. Je parle de personnes qui s'aiment et ne perdent pas pour autant leur identité, sans conversion, dans le respect de la différence, et avec la richesse que peut apporter ce mélange de nationalité, religion etc...
Par, petites allusions, nous voyons des membres du site, qui ont des enfants travaillant à l'étranger.
D'autres qui s'y sont installés.
Et pour moi c'est très bien.

avatar
Marie-Joëlle Cremault

Messages : 526
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Abdel Quamefil le Lun 4 Mar - 8:15

Par l'intermediaire d'un enfant du vieux mellah, j'ai finalement reussi à savoir où se trouvait l'infirmerie (pharmacie au sens de l'epoque) du mellah devenue par la suite un "depot de vente en gros d’huile ou sucre".
Beaucoup d'entre vous se souviennent d'une conversation au sujet du PALMIER, ce fameux palmier (nakhla) penché comme s'il voulait dire bonjour à la rue descendante (aujourd'hui une rue commercante) qui s'appelle officiellement avenue du Mellah et faussement sur certaines photos avenue Lyautey. L'infirmerie en question se trouve sur cette rue là qui descend en direction de Sidi Said, entre Bab Berrima et Bab el-Mellah mais beaucoup plus proche de Bab el-Mellah, un peu derriere cette porte. Si on emprunte le sens de la carrosse on va se retrouver du coté de Bab Berrima. La muraille qu'on voit sur la photo existe toujours et heureusement.
avatar
Abdel Quamefil

Messages : 215
Date d'inscription : 20/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  JACQUELINE ROMERO le Lun 4 Mar - 13:20

Merci ABDEL pour tes recherches, effectivement la Pharmacie, nommée ainsi à l'époque, se trouvait bien là.
avatar
JACQUELINE ROMERO

Messages : 797
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 78
Localisation : Saintes Charente Maritime 17100

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Grostefan Alain le Jeu 14 Mar - 11:15



A Casablanca le seul musée du judaïsme du monde arabe



CASABLANCA — "En vérité, je ne savais pas qu'il y avait des juifs d'origine marocaine", s'étonne Sidi Ahmed, un lycéen musulman en visitant le musée du judaïsme de Casablanca, le seul de son genre dans le monde arabe.

Le jeune homme, venu avec sa classe de Dakhla, au Sahara occidental, dans le sud du pays, participait à une visite scolaire du musée du judaïsme marocain, abrité dans une bâtisse blanche nichée dans un beau jardin au coeur d'un quartier résidentiel de Casablanca.

"Grâce à cette visite, j'ai découvert qu'il y avait des Marocains juifs à Fès, à Meknès et dans d'autres villes. Je suis heureux de l'avoir appris", confiait tout récemment le jeune homme à l'AFP.

"C'est l'unique musée juif dans le monde arabe", souligne sa conservatrice Zhor Rhihil, fonctionnaire marocaine de confession musulmane.

Le musée a été créé en 1997. Il rassemble des objets de culte juifs marocains, des vêtements, des outils et même un atelier de bijoutier, témoignages de l'histoire et de la vie de la communauté juive marocaine, vieille de deux millénaires.

Il y a actuellement quelque 5.000 juifs au Maroc, dont 2.000 à Casablanca, selon Mme Rhihil.

"L'objectif du musée est de préserver le patrimoine marocain dans sa totalité", dit-elle en soulignant que les visites d'écoles visent à montrer "aux Marocains qu'il y a d'autres Marocains, qui ne sont pas de la même confession qu'eux".

Il demeure des synagogues dans les principales villes du Maroc et Casablanca en compte plusieurs, ainsi que deux écoles juives fréquentées par des élèves juifs et musulmans.

Présente au Maroc depuis l'Antiquité, la communauté juive avait crû au cours des siècles, bénéficiant notamment de l'apport des juifs expulsés d'Espagne à partir de 1492 par les rois catholiques.

A la fin des années 1940, elle comptait quelque 250.000 personnes, soit environ 10% de la population, mais elle est désormais réduite à quelques milliers, une grande majorité ayant quitté le Maroc pour Israël après la fondation de l'Etat hébreu, puis ensuite après la guerre des six jours de 1967.

Près d'un million de juifs dans le monde sont originaires du Maroc, installés en majorité en Israël, mais aussi en France, aux Etats-Unis ou au Canada.

Le musée est dirigé, depuis sa création, par une forte personnalité, Simon Levy, 76 ans, ancien militant communiste qui a passé une bonne partie de sa vie dans l'action politique et s'est battu pour l'indépendance du Maroc.

Il venait de terminer sa thèse de doctorat d'Etat sur les "parlers arabes des juifs du Maroc" lorsque la communauté lui a proposé de mettre sur pied le musée.

La philosophie de ce lieu, "c'est que les juifs du Maroc ne disparaissent pas corps et biens", dit M. Levy qui se bat aussi pour que les livres d'histoire parlent des juifs marocains, ce qui n'est pas le cas jusqu'à présent, selon lui.

"Cela veut dire que pour un petit musulman aujourd'hui, un juif c'est uniquement quelqu'un qui tue des Arabes en Palestine, alors qu'il y a dans ce pays un énorme apport des juifs (...) Je veux que le petit musulman connaisse son pays dans sa diversité historique", lance-t-il.

Simon Levy espère que des progrès du processus de paix au Proche-Orient ramèneront des juifs marocains dans leur pays
d'origine."Chaque fois qu'il y a une amélioration du climat au Moyen-Orient, un certain nombre de juifs marocains viennent se
réinstaller au Maroc", dit-il.

Pour Mme Rhihil, l'existence du musée témoigne de la tolérance des Marocains. "Il faut arrêter avec cette image péjorative des musulmans qui ne s'intéressent pas à l'autre, qui ne sont pas tolérants", plaide-t-elle.

Mais la présence du musée ne plaît pas nécessairement à tout le monde, ce dont témoigne la présence d'un policier devant sa porte.
(Source DAFINA)
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15793
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Abdel Quamefil le Dim 21 Avr - 22:29

Un petit reportage en compagnie d'un natif de Meknes. Pour ceux qui ne m'ont pas encore vu dans la vraie vie, je suis juste derriere la camera.

J'espere que j'aurai l'occasion de faire d'autres reportages sur Meknes, avec une bonne caméra, mais avec les autres.. avant qu'il ne soit trop tard study
avatar
Abdel Quamefil

Messages : 215
Date d'inscription : 20/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  JACQUELINE ROMERO le Dim 21 Avr - 23:40

Merci ABDEL de nous faire partager ton petit reportage, je pense que la communauté juive doit apprécier, émouvant ce monsieur , on le voit très nostalgique, pas de la misère qui existait à cette époque, mais de sa vie communautaire et en famille.
avatar
JACQUELINE ROMERO

Messages : 797
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 78
Localisation : Saintes Charente Maritime 17100

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Admin le Lun 22 Avr - 0:17

ABDEL....

Champion du Monde.... Presque un vrai pro... Exactement ce que l'on attendait d'un tel reportage... Ce Mr Jacob COHEN parle clairement d'un vêcu sans emphase, sans fioriture, avec juste ce qu'il faut d'une pointe de mélancolie suffisante...

J'ai très apprécié... Tu m'avais déjà parlé de l'existence de ce reportage...De toi à moi, actions à renouveler...Documents exceptionnels...Cela ouvre beaucoup d'horizons...

Merci ABDEL - Merci Mr Jacob COHEN...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11518
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Lun 22 Avr - 1:33

Bonjour Abdel et merci pour ce reportage dans le mellah de Meknes avec Monsieur Cohen. En effet Jacqueline Mr. Cohen, tres emouvant et nostalgique. J'espere Abdel que tu peux nous refaire des videos de ce genre qui sont tres interessantes. Dans ma vie a Meknes je n'avais ete qu'une seule fois au Mellah et cela etait en 53 ou 54. Une amie de ma classe a Poeymirau m'avait invite a connaitre sa famille. Et ils habitaient dans ce genre de quartier que tu nous montres.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17330
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

visite du Mellah

Message  René Hermitte le Lun 22 Avr - 8:46

Bonjour Abdel, Jacob Cohen i koulchi l'ness dial Mellah el balli oul l'mellah jdid
Bravo et merci Abdel.. super reportage sur le Meknès de l'époque que j'ai connu ainsi que nombre de nos amis..  
Abdel lorsque tu m'as appelé sur Skype la dernière fois je t'ai rappelé quelques minutes plus tard mais trop tard wallou tu étais parti autre part.

Je retiens ce que dis Jacob Cohen concernant la peur permanente des juifs surtout pendant les périodes troublées..  
Je confirme totalement...

Au moindre événement les boutiques des mellahs baissaient leurs rideaux, les portes se fermaient et il n'y avait plus personne dans les rues..  même certaines rues commerçantes de la ville nouvelle.
Fait surprenant,  chacun arborait un drapeau marocain à sa fenêtre ou à son balcon.. Les émeutiers passaient ainsi leur chemin.  
"A Lioudi Mat khafouch, mat khafouch criait la foule excitée..."
Juifs n'ayez pas peur, n'ayez pas peur..."  Mais la peur régnait quand même...
   
avatar
René Hermitte

Messages : 1439
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 70
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Lucien Calatayud le Lun 22 Avr - 17:02

Aucun de vous ne semble avoir vécu la panique qui s'est emparée des juifs mais surtout des petites juives qui se trouvaient en ville nouvelle au moment de l'annonce de la mort du roi Mohamed 5. J'ignorais ce qui se passait. Devant pareil affolement je questionnais donc au hasard:
"Rentrez vite chez vous!" qu'on se bornait de me répondre.
Si vous aviez vu avec quelle précipitation la rue s'est vidée et quelle peur se lisait sur les visages des pauvres filles qui couraient vers la médina.
Ce n'est que rentré à la maison que par la radio, j'ai pris connaissance de ce qui se passait.
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4475
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mar 23 Avr - 3:14

Lucien - Nous aussi avions eu peur quand nous avions entendu que le roi etait decede lors de cette operation, mais soulages aussi quand nous avions appris que le chirurgien etait suisse plutot que francais.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17330
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Annie MEDINA le Mar 23 Avr - 11:14

Merci ABDEL pour ce reportage émouvant qui m'a tout appris sur la vie des juifs dans le mellah. Mon père travaillait au commissariat de la ville ancienne et avait beaucoup d'amis juifs. Il connaissait bien les coutumes et aurait sûrement regardé ces images avec émotion.
avatar
Annie MEDINA

Messages : 92
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 72
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Admin le Mar 23 Avr - 22:52


... Jacob Cohen

Né(e) à : Meknès , le 15/08/1944

Jacob Cohen est un écrivain juif marocain. Il est polyglotte et voyageur, militant antisioniste, anciennement traducteur et enseignant à la faculté de droit de Casablanca.

Né au Nouveau Mellah de Meknès, Jacob Cohen a fréquenté l'école primaire Talmud Torah de Meknès, l'école de l'Alliance Israélite de Meknès, le lycée-yeshiva du Marshan à Tanger où il a passé deux ans puis la terminale au lycée Moulay Ismaïl de Meknès où il obtient son baccalauréat.

Jacob Cohen obtient une licence en droit à la faculté de Casablanca puis entre à Science-Po à Paris où il obtient son diplôme de Science-Po ainsi qu'un DES en droit public. Il émigre à Montréal, puis à Berlin. En 1978, il retourne au Maroc et devient maître-assistant à la faculté de droit de Casablanca jusqu'à 1987. Il s'installe alors à Paris où il se consacre à l'écriture.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11518
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Denise Ponce le Ven 26 Avr - 18:42

Abdel,
J'ai eu beaucoup de plaisir a regarder la vidéo sur la médina de Meknes, ça m'a rappellé le mellah, avec une marée de personnes colorées grouillantes et bruyantes, odeurs poivrées salées sucrées, on avait que l'embarras du choix.
J'aimais beaucoup cette ambiance chaude pleine de vie ça grouillait de partout dans des ruelles tres étroites, de temps en temps un homme qui poussait une charrette hurlait pour qu'on lui laisse le passage.
Ce sont des souvenirs qui me sont gravés, tout défile comme si je m'y trouvait, voila Abdel un extrait de ma vie au Maroc.
avatar
Denise Ponce

Messages : 225
Date d'inscription : 28/10/2010
Localisation : Yvelines

http://picasaweb.google.com/106918952415168016176

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Grostefan Alain le Mer 12 Juin - 16:24

TMIMA la nourrice




Tmima quittait son mellah tous les jours, de son pas nonchalant, un panier en osier qu'elle balançait d'une main pour récolter son salaire, l'équivalent d'une théière remplie de blé, tandis que de l'autre, elle tenait son petit dernier. Elle ondoyait son corps altier aux seins lourds, la tête couverte, drapée dans son izaar retenu par un losange en argent parfaitement ciselé, une ceinture épaisse à la taille enserrant une large jupe qui claquait au vent dans ces petites ruelles poussiéreuses des villages marocains. Ses bijoux cliquetaient d'une cadence régulière et ce bruit chéri annonciateur de l'arrivé de Tmima résonnait au loin et du même coup rassurait les familles qui savaient enfin que la petite bouche affamée et hurlante serait bientôt nourrie par la nourrice juive.
 
Oh oui ! qu'elle les nourrissait ces petites bouches, sans distinction, ni de sexe, ni de religion, ces minuscules bouches aux lèvres vermeilles avides de son lait qu'elles tétaient goulûment au risque de s'étouffer. Accueillie et traitée comme une reine, elle n’hésitait pas à se lever la nuit pour courir apaiser une faim urgente. On se confondait en excuses, elle consolait les mères sans lait en leur tendant son mouchoir, petit bout de tissu qu’elle sortait d’entre ses seins généreux pour sécher les larmes de la pauvre petite. “Wakha, Tmima est là, compte sur moi !" Disait-elle en embrassant la mère éplorée.
Tmima en a allaité des enfants, ô combien ! Sans le réaliser, elle a tissé un lien solide entre eux, dorénavant frères et soeurs de lait liés à vie. Aujourd’hui, ils ont dépassé la soixantaine tous ces enfants bien nourris. Ils continuent à se rencontrer fréquemment unis par ce même elixir. Certains ont dû quitter le pays et continuent malgré cela à se voir régulièrement, à se donner les nouvelles des uns et des autres, à partager joies et peines, naissances et deuils, leurs enfants ont pris le relais, juifs et musulmans, hommes et femmes tous nourris par Tmima.
A l'heure de toutes les haines, on en rêve de cette mamellle magnifique et bienfaisante; source de vie, indépendamment de la religion des uns et des autres. A quelle mammelle métaphorique nous faudrait-il se nourrir tous ensemble pour devenir frères et soeurs à vie ? A la source commune de la tolérance, sans doute, mamelle généreuse qui ne se tarit jamais et nous comble profondément.
 
*C’est le fils d’un de ces frères de lait qui m’a raconté cette histoire, je le remercie du fond du coeur.


(Relevé sur DAFINA)
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15793
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Jeu 13 Juin - 3:35

Alain - Mais que c'est beau ce text. Merci.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17330
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Admin le Sam 13 Juil - 17:02

....
Construction du nouveau Mellah....................Une rue du Mellah ancien................... Porte mellah

Plan des 2 Mellah


Dernière édition par Admin le Mar 24 Déc - 11:49, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11518
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Admin le Sam 13 Juil - 17:31


C'est écrit sur la CP ... Une carte pour passer le bonjour à la famille Paulet, de la part d'un gars qui nous embrasse...(?????) On ne le connait même pas...Laughing  Laughing  Laughing

Cimetière abandonné au Mellah ...  




_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11518
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Admin le Sam 10 Aoû - 18:23

ALAIN,
Excellente pêche que tu as faite là... Elle permet de remettre l'histoire à jour, de rappeler effectivement la place prépondérante de la communauté juive au sein du Maroc...

Je viens aussi de relire de façon plus attentionnée, ton documentaire sur la présence des juifs berbères au Maroc...

Merci pour tout.


Dernière édition par Admin le Sam 22 Aoû - 16:44, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11518
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Admin le Mar 20 Aoû - 19:29


Perspective sur la médina et le mellah... On retrouve avec plaisir nos 2 palmiers...

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11518
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum