Meknès, ses deux Mellahs

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Dim 15 Avr - 0:08

Bonjour Abdel - Et bien je te remercie pour 2 choses dans ce post que tu viens de nous mettre, d'abord cette belle photo bien sur qui nous montre nos juifs a une epoque et je me suis ensuite precipitee sur Wiki pour savoir qui etait ce Mr. Pierre Loti. Waouh! tres interessant. Quelle magnifique carriere cet homme a fait et le nombre de livres qu'il a ecrit.  Quand j'irai a Vancouver a la grande bibliotheque je verrai s'ils ont certains de ses livres.
Ghislaine Jousse-Veale
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 14982
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  christiane gérard le Dim 15 Avr - 10:40

bonjour



Merci pour cette rubrique et ces photos.A quelle époque les juifs s'habillaient-ils ainsi?

bonne journée à tous


_________________

Amitiés Christiane

christiane gérard
christiane gérard

Messages : 2067
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  HUGUETTE ROMERO le Dim 15 Avr - 13:20

SALAM A TOUS..........

LA DAFINA MAROCAINE : TRES BON..... BIEN NOURRISSANT !!!!!!





La Dafina est une recette de cuisine d’origine juive marocaine. Ce plat populaire chez la communauté juive dans le monde cuisiné les jours de sabbat et bénéficiant d’un succès universel.

Pour des raisons religieuses, les Juifs ne cuisinent pas le jour du shabbat. Néanmoins, le shabbat devant revêtir un caractère de délice, il est également prescrit de manger un plat de viande chaud. Ce problème est résolu en cuisinant la dafina dès le vendredi soir avant la tombée de la nuit, et de la laisser mijoter sur un petit feu (de nos jours, une plaque chauffante) pendant près de 15 heures ce qui lui donne un goût très particulier. Au bout de 15 heures de cuisson, les ingrédients caramélisent. Le cholent (plat ashkénaze) suit le même principe, mais son goût est fortement différent.

La dafina est généralement composée de viande de bœuf, de pommes de terre, de pois chiches, d’œufs et de blé. On y trouve aussi parfois du riz. Il existe aussi la dafina dite “de pessah” (Paques Juives) à base de petits pois.(sans pois chiches, ni riz, ni blé) Condiment : a table, on ajoute sel, poivre, et cumin.

BON DIMANCHE

HUGUETTE
HUGUETTE ROMERO
HUGUETTE ROMERO

Messages : 3817
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 75
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Loti

Message  René Hermitte le Dim 15 Avr - 13:54

Ghislaine

Pierre Loti avant de devenir le grand écrivain français que l'on connait était Officier de marine à l'Arsenal de Toulon et était domicilié au Mourillon un quartier de la ville vers les plages à 2 pas de mon ancien domicile... En tant qu'Officier de Marine il a fait de grands voyages ( jusqu'au Maroc à l'intérieur des Terres ) qu'il décrit de la plus belle manière dans ses ouvrages.
A son époque la ville de Toulon était constellée de fumerie d'Opium ramenée par les marins d'Extrême Orient dont Pierre Loti était friand, il ne s'en est jamais caché... Il n'en reste pas moins qu'il était un grand écrivain qui a marqué la littérature française...
Quant aux juifs de Toulon, actuellement il n'y en pas beaucoup contrairement à Marseille où ils se sont installés en nombre après la décolonisation des pays du Maghreb. Au Moyen âge un quartier de Toulon leur était réservé autour de la rue des Tombades en centre ville, Tombades voulant dire en vieux français les abats, ce qui reviendrait à dire qu'ils exerçaient les professions de boucher voir de commerçants en alimentation et autres... Pour info la ville de Toulon a été punie par la reine Pédoque pour avoir commis un pogrom envers cette population pacifique au cours duquel 40 personnes auraient perdu la vie... La raison m'en est inconnue à l'heure actuelle mais je pourrais peaufiner le cas échéant si cela intéresse nos lecteurs ! ....
René Hermitte
René Hermitte

Messages : 1464
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 72
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  christiane gérard le Dim 15 Avr - 18:21

Merci René.Très interessant et nous attendons des précisions sur ce pogrom

Je comprends maintenant pourquoi Maman m'avait interdit de lire ses ouvrages.Il fumait de l'opium!!!!ahchouma !!!

_________________

Amitiés Christiane

christiane gérard
christiane gérard

Messages : 2067
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

la cérémonie de l'acier (Dafina)

Message  christiane gérard le Jeu 3 Mai - 14:08

Article | mar, 01/05/2012 - 01:29

LA COUTUME JUIVE MAROCAINE DE L'ACIER DITE TAHDID
La cérémonie de l’acier dite "Tahdid" était faite pour écarter le mauvais oeil et les demons "Jnouns" des nouveaux -nés garcons avant la circoncision. Pourquoi l’acier? On dit que l’acier, est un remède sûr pour faire fuir les demons.
Apres l'accouchement, la nouvelle maman était entourée d’innombrables protections afin de la protéger et de protéger son enfant contre le mauvais oeil, en particulier quand il s’agissait d’un garcon.
Dès la naissance du nouveau -né, la femme restait allitée jusqu’au jour de la circoncision. Peut -être était-ce pour la protéger de l’extérieur ou pour qu’elle regagne ses forces. Des feuilles contenant des dessins de "Hamsas"(main) et de poissons, ainsi que des parchemins où etaient écrits des "Hjabat", textes bibliques, étaient placés dans la chambre de la nouvelle accouchee. Les "Hjabat" etaient livrees par le rabbin de la synagogue qui venait accompagne de ses élèves. Ils tapaient a la porte en chantant une benediction au son des "you-you" emis par les voisins.

Comme double precaution, sous le lit du nouveau ne, on mettait un couteau et du sel, pour ecarter les mauvais genies et au dessus de son lit on placait de la pate cuite en forme de couronne.

Le soir, comme tous les soirs durant les sept jours qui precedaient la circoncision, les invites se rassemblaient dans la maison du nouveau-ne. Comme dans toutes nos fetes, d'abord on buvait, on riait et surtout on mangeait copieusement. Deux chanteurs et poetes, s’asseyaient chacun d’un cote de la porte, pour entamer un dialogue poetique et musical dit "Hrobi", louant les eloges de la maman et du bebe et faisant rire les convives.

C’est a minuit, heure solennelle ou les demons s’acharnent, que commence le Tahdid ou ceremonie du sabre.

Les hommes restaient dans la chambre, les femmes sortaient et la porte de la chambre etait fermee. C'est aux hommes que revenait la tache delicate de la chasse aux demons. Les invites chantaient avec foi pendant qu’un membre de la famille passait un sabre le long des murs, sur la porte et a travers toute la chambre. Ainsi par ce geste, on assurait la protection du nouveau ne contre les "Jnouns" jusqu’au jour ou circoncis, il serait protege par Dieu en tant que membre du peuple d’israel.

Certains disent que l’origine du "Tahdid" s’inspire du "Chant des Chants" le "Chir Hachirim" dans le passage ou le roi Salomon, dans son lit est entoure de soixante soldats, dont chacun tient une epee. Le rite du "Tahdid" bien que peu courant est encore pratique par certains, fideles aux coutumes ancestrales des Juifs Marocains.
La ceremonie de l’acier dit "Tahdid" etait faite pour ecarter le mauvais oeil et les demons "Jnouns" des nouveaux nes garcons avant la circoncision. Pourquoi l’acier? Ont dit que l’acier, est un remede sur pour faire fuir les demons.

Apres l'accouchement, la nouvelle maman etait entouree d’innombrable protections afin de la proteger et de proteger son enfant contre le mauvais oeil, en particulier quand il s’agissait d’un garcon.

Des la naissance du nouveau ne, la femme restait allitee jusqu’au jour de la circoncision. Peut etre etait-ce pour la proteger de l’exterieur ou pour qu’elle regagne ses forces. Des feuilles contenant des dessins de "Hamsas"(main) et de poissons, ainsi que des parchemins ou etaient ecrits des "Hjabat", textes biblique, etaient places dans la chambre de la nouvelle accouchee. Les "Hjabat" etaient livrees par le rabbin de la synagogue qui venait accompagne de ses eleves. Ils tapaient a la porte en chantant une benediction au son des "you-you" emis par les voisins.

Comme double precaution, sous le lit du nouveau ne, on mettait un couteau et du sel, pour ecarter les mauvais genies et au dessus de son lit on placait de la pate cuite en forme de couronne.

Le soir, comme tous les soirs durant les sept jours qui precedaient la circoncision, les invites se rassemblaient dans la maison du nouveau-ne. Comme dans toutes nos fetes, d'abord on buvait, on riait et surtout on mangeait copieusement. Deux chanteurs et poetes, s’asseyaient chacun d’un cote de la porte, pour entamer un dialogue poetique et musical dit "Hrobi", louant les eloges de la maman et du bebe et faisant rire les convives.

C’est a minuit, heure solennelle ou les demons s’acharnent, que commence le Tahdid ou ceremonie du sabre.

Les hommes restaient dans la chambre, les femmes sortaient et la porte de la chambre etait fermee. C'est aux hommes que revenait la tache delicate de la chasse aux demons. Les invites chantaient avec foi pendant qu’un membre de la famille passait un sabre le long des murs, sur la porte et a travers toute la chambre. Ainsi par ce geste, on assurait la protection du nouveau ne contre les "Jnouns" jusqu’au jour ou circoncis, il serait protege par Dieu en tant que membre du peuple d’israel.

Certains disent que l’origine du "Tahdid" s’inspire du "Chant des Chants" le "Chir Hachirim" dans le passage ou le roi Salomon, dans son lit est entoure de soixante soldats, dont chacun tient une epee. Le rite du "Tahdid" bien que peu courant est encore pratique par certains, fideles aux coutumes ancestrales des Juifs Marocains.


Dernière édition par christiane gérard le Jeu 3 Mai - 18:52, édité 1 fois

_________________

Amitiés Christiane

christiane gérard
christiane gérard

Messages : 2067
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Jeu 3 Mai - 18:18

Bonjour a vous toutes et tous - Christiane - Tres interessant et merci de nous presenter cet article sur cette coutume juive marocaine de l'acier - Rene - Je n'etais pas venue recemment sur cette rubrique et je vois ce matin ton article sur Mr. Pierre Loti et t'en remercie. J'avais par contre telephone a la blibliotheque publique de Vancouver s'ils avaient ses livres mais malheureusement non - Huguette - A toi aussi merci pour nous parler de ce plat "dafina".
Ghislaine Jousse-Veale
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 14982
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Abdel Quamefil le Mar 15 Mai - 14:56

Voici ce qui reste de la communauté juive de Meknes.
Et dire qu'à une certaine époque elle était forte de 15 000 membres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Office du samedi soir à la synagogue de la ville nouvelle
Abdel Quamefil
Abdel Quamefil

Messages : 210
Date d'inscription : 20/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mar 15 Mai - 17:39

Bonjour Abdel - Bien triste de voir cela. Je pense qu'a Casablanca la communaute est beaucoup plus large.
Ghislaine Jousse-Veale
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 14982
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

quartier juif au Maghreb arabe

Message  René Hermitte le Mer 16 Mai - 8:09

Chalom à tous et particulièrement à Abdel.
Petit tour matinal à Meknès et ses 2 mellah pour mettre une photo du quartier juif non pas de Meknès mais à Oran où ce quartier ne se nommait pas Mellah typiquement marocain...



Sur cette photo où l'on remarque que des hommes qui portaient tous un chapeau non pas noir comme au Maroc mais des chapeaux de toutes sortes ainsi que des casquettes. On ne voit pas de kipa ou de grands chapeaux noirs comme en Israél. Autres lieux autres coutumes...
René Hermitte
René Hermitte

Messages : 1464
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 72
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

la vie juive

Message  René Hermitte le Mer 16 Mai - 8:20

Puisque nous sommes dans la vie juive je viens de trouver Un beau tango rapide aschkenaze avec des cuivres comme on aime....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
René Hermitte
René Hermitte

Messages : 1464
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 72
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Lucien Calatayud le Mer 16 Mai - 11:36

Bravo René
L'ancien accordéoniste que j'étais s'est régalé.
Amitiés
Lucien
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4818
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Lucien Calatayud le Jeu 17 Mai - 10:59

Bonjour tout le monde

J'ai pris le temps de parcourir tout ce qui s'est dit dans cette rubrique réservée au mellah. Notamment ce que Chrisitane nous décrit plus haut. Et je me pose cette simple question: A sa naissance, Jésu a-t-il eu droit aux mêmes rituels de protection! Dans l'affirmative, leur efficacité est pour le moins contestable. Non?
Amicalement

Lucien
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4818
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Lucien Calatayud le Jeu 17 Mai - 11:40

Bonjour
Nombreux sont ceux qui ont placé un petit commentaire sur les mellahs. Adrien a même fait une relation entre el melh (le sel) et le mellah. Plusieurs légendres existent d'ailleurs à ce sujet. Quelqu'un pourrait peut être compléter cette amorce d'explication? Celle que je détiens et qui est sans doute connue, me paraît si affreuse que je me réserve de ne la livrer que si aucune autre n'est proposée.

Amicalement

Lucien
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4818
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

le mellah

Message  René Hermitte le Jeu 17 Mai - 17:40

Oui Lucien je vois ce dont tu parles ( la version affreuse ).
On dit que c'était les habitants du quartier juif qui étaient chargés (ou obligés) de saler les têtes des ennemis tués au combat. D'où ce nom attribué au quartier "Mellah" provenant de "Melh", le sel comme chacun sait.
Vrai ou faux, je n'en sais rien...
Toujours est-il que j'ai vu une photo ancienne des remparts de Fes où étaient alignées les têtes de guerriers ennemis venant des tribus rebelles au Roi de l'époque, salées et fichées sur des piques..
René Hermitte
René Hermitte

Messages : 1464
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 72
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Lucien Calatayud le Jeu 17 Mai - 17:53

En plein dans le mille René et je ne vois rien à ajouter.

Amicalement Lucien
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4818
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Jeu 17 Mai - 23:57

Les etres humains sont cruels quand meme!
Ghislaine Jousse-Veale
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 14982
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Grostefan Alain le Jeu 24 Mai - 11:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pèlerinage juif au Maroc

Comme chaque année, ce week-end a eu lieu le grand pèlerinage juif au Maroc. Ils sont 5 000 a être venus d’Israël et de partout dans le monde pour vénérer les 1 200 saints enterrés ici. Des juifs du Maghreb qui cette année auront fait l’impasse sur les pèlerinages en Tunisie, en Algérie ou en Egypte, du fait du printemps arabe, préférant venir se
recueillir depuis jeudi dernier au Maroc.


Le lieu qui attire le plus de pèlerins est certainement le sanctuaire de Amrane Ben Diouane. Ce saint repose depuis 250 ans dans un cimetière juif, planté au milieu d’une oliveraie sur les hauteurs de Ouazzane. Pour entrer dans le sanctuaire et prendre part à ces 5 jours de festivités, il faut montrer patte blanche. Seuls les Marocains munis d’une autorisation délivrée par la communauté juive sont admis à l’intérieur. Malgré la chaleur, les pèlerins, chantent, prient partagent et sont heureux de se retrouver sur la tombe de leurs ancêtres. Autre haut lieu du pèlerinage, de la Hiloula, c’est Essaouira avec le sanctuaire de Rabbi Haim Pinto Ztasal, où la ferveur du pèlerin s’exprime en chants et psalmodies. C’est donc avec ferveur que les juifs marocains sont venus honorer leurs ancêtres. Ils n’en oublient pas moins de prier pour la paix, comme le rappelle tous les rabbin et
pèlerins interrogés. Enfin, dimanche, à l’issue de 5 jours de hiloula, la communauté juive solidaire en a profité pour lever des fonds via une vente aux enchères de bougies, afin d’entretenir et de rénover les 1200 tombes de saints marocains. Histoire que cet héritage, ce témoignage de coexistence pacifique, reste lui bel et bien vivant.
Grostefan Alain
Grostefan Alain

Messages : 14672
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 82
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Lucien Calatayud le Jeu 24 Mai - 11:50

Alain
Comme quoi la religion de Moïse (à ma connaissance celle qui relève du premier testament) celle aussi qui est à l'origine de bien d'autres,  se perpétue  de siècle en siècle avec les mêmes ferveurs. Ce qui d'évidence, n'est pas le cas de celles qui en découlent.

Amicalement Lucien
Lucien Calatayud
Lucien Calatayud

Messages : 4818
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 88
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

mur des lamentations à Jérusalem

Message  René Hermitte le Jeu 24 Mai - 18:21

Le mur photographié par mon ami ¨Prosper de Meknès en Avril 2012

René Hermitte
René Hermitte

Messages : 1464
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 72
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 25 Mai - 0:03

Alain - Merci de nous parler de ce recent Pelerinage Juif au Maroc car la presse ne nous a rien dit a ce sujet la. Quand meme 5,000 personnes sont venues d'Israel et d'aillleurs. Je ne savais meme pas qu'il y avait ces lieux de pelerinages dans ces regions du Maroc. Du coup je suis allee, armee des noms d'endroits que tu nous donnes, visiter google...
Ghislaine Jousse-Veale
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 14982
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

la Mahia

Message  christiane gérard le Mar 29 Mai - 17:56

La mahia, par Elie Cohen

La seule Mahia que nous pouvions boire au Maroc vers les années 50 et 60 était faite "illegalement" par les juifs des mellahs.
Il était interdit de fabriquer et de vendre de la mahia durant sa jeunesse au Maroc.
Il y avait un monsieur à l'époque , aux environs de 1959, habitait à la petite porte du mellah.
Du cote de la synagogue , ce monsieur faisait rentrer chez lui les clients assez furtivement en regardant à droite et à gauche pour s'assurer que personne n' observait (du vrai roman serie noire), et à l'intérieur il avait son laboratoire...alambic,tubes et tout le reste..et bien sur il remettait aux clients sélectionnés une ou deux bouteilles incognito, genre vin cacher, rempli de sa mahia de figues faite maison, évidemment il n'avait pas sa propre étiquette, sa publicité se faisait de bouche à oreille.
C'était toute une époque, c'était la mahia de Rabat, c'était là, la manière de s'en procurer... ces temps là, il n'y avait pas d'autre moyen pour en avoir.

C'etait de la mahia clandestine.....mais...
Quelle eau de vie ! Quelle eau de figue ! Quelle MAHIA !!!

_________________

Amitiés Christiane

christiane gérard
christiane gérard

Messages : 2067
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mar 29 Mai - 21:54

Bonjour - Christiane - Premiere fois que j'entends parler de cette eau de vie Mahia. Et c'etait interdit d'en fabriquer a l'epoque. On fabriquait bien du vin pourtant. N'est-ce pas une histoire politique??? Ca me rappelle quelque chose que j'ai vu de mes propres yeux en 2008 quand j'etais au Maroc et dans un petit bled, des policiers marocains et des gens connus de cette petite ville venaient le soir tard acheter de l'alcool a la maison d'une personne que je connaissais et qui avait un petit magazin a la sortie de cette petite ville  et qui vendait tous les alcools possible en pleine vue....Non seulement vins, mais vodka, gin, whisky etc...Et est-ce contre la religion juive de boire de l'alcool comme les musulmans??
Ghislaine Jousse-Veale
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 14982
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meknès, ses deux Mellahs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum