Meknès, Au Roi de la Bière
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-29%
Le deal à ne pas rater :
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur congélateur bas – 338L
352.99 € 499.99 €
Voir le deal

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

+23
MARTIN - MOLLARET Agnès
De Gentile Benoît
Jean-claude Brotons
Alain ROSSO
Xavier MARTIN
Denise Ponce
Wheatcroft Mauricette
René Hermitte
Ginette Favre
CONRAD-BRUAT Xavier
HUGUETTE ROMERO
Grostefan Alain
Ghislaine Jousse-Veale
MOLL Serge
andreo jean josé
Admin
JACQUELINE ROMERO
Jarry Lucien
Lucien Calatayud
M J C
christiane gérard
Yvon Garcia
Richard Brandlin
27 participants

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Ghislaine Jousse-Veale Mer 8 Mai - 16:06

André - Dans l'article ci-dessus ou la famille Gabay est mentionnee. Sais- tu ou ils sont maintenant, tout au moins les enfants Gabay. Ils vivaient à partir de 1942 a 1955 (comme ma famille) dans l'immeuble Bernard au dernier étage.
Ghislaine Jousse-Veale
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 13070
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 80
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Mer 8 Mai - 16:27

Notes de Richard

HÔTEL RESTAURANT " BELLEVUE ",Henri Guichard,propriétaire.
Ma mère à cette époque de 1948 avait l'Hôtel de Paris et en 1952 à 1956 avait le "Maroc-Hôtel" dans la même rue Rouamzine.
POUR TOUTES ET TOUS LES MEKNASSIS.
LE CONTENANT DE LA RUE DE LA CORSE PAR LES ABONNES AU TELEPHONE DE 1955,SUITE DE L'IDEE DE QUAMEFIL :
La rue de la Corse ou rue de la Poste se trouve entre le pont routier de Lafayètte et du Roi de la Bière du bd Mohammed V,éx République.
N° 6 REGINENSI Charles
N° 8 Boy-Sendra
N°15 BENSOUSSAN Mme Vve Charles
N°17 METAIS Jacques,Service Pois et Semence de la Cie Continentale du Maroc (domicile)
N°18 ASSURANCE L'ABEILLE et la Sté Marocaine d'Assurances,FABIANI Etiènne
N°19 RIVALS Pièrre
N°21 BERDUGO Jacob ./.

Le propriétaire du cinéma Empire,Mr.Grégoire SANDEAUX,père de Christophe,Antoine et de Marius.
Mr.Grégoire avait une très belle"PEUGEOT 202",étincelante,noire avec les garnitures et embouts chromés sur la carrosserie,N°immatriculation : 9088-MA 10,enregistrée à Casablanca,vers la fin de l'année 1948,toujours stationnée devant le Café"CYRNOS".
Après le décés de Mr.Grégoire à LANJARON(Espagne),lors d'une cure dans cette ville thermale,d'une crise cardiaque.

Cette magnifique"PEUGEOT"a été vendue à Mr.Lucien NEGRONI,retraité de Police,qui a eu l'octroi d'une licence de petit taxi N°71 par la Municipalité de Méknès,cette voiture faisait office de petit taxi.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Mer 8 Mai - 16:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]           La photo du cinéma Empire doit être avant de 1947,d'après les véhicules s'y trouvant. Je mise entre 1934 à 1938 environ. Meknès est déjà tout construit à cette époque.
En 1952,l'avenue principale était toujours avenue de la République jusqu'au 2 mars 1956,date de l'Indépendance du Royaume du Maroc,pour devenir Avenue Mohammed V.
Au cinéma"EMPIRE",le caissier en 1948, Mr.Xantropoulos,dont son fils Tony était à l'officine de la Pharmacie Déliège.
LE Contrôleur d'entrée du Cinéma,mon cher ALAOUI,très sympathique,je plaisentais souvent avec lui,je l'ai retrouver à Casablanca comme tailleur pour hommes.
Dernièrement,il m'avait dit qu'il habitait Mohammédia,à cause des déboires de sa deuxième femme (un vrai fiasco!!!),il a dû larguer son logement à sa "vipère",il ne pouvait plus la supporter.
" AU DEBUT,ELLE EST GENTILLE,MAIS APRES,ELLE EST DEVENUE UNE DIABLESSE".Au sujet de la Bijouterie" AU DIAMANT NOIR",le propriétaire était autrefois Mr.HASSINE à l'angle de l'avenue de la République et de la rue du Docteur PIGNET. Dans cette même rue où habite notre ami Abdélhamid.
***
- J'ai trouvé avec de grandes difficultés la page des abonnés au téléphone de la localité de TIMLOUKA de 1955,Zone de Taxation de Meknès : 
Téléphone N° 0.03 CHAUDRON René,Colon 
N° 0.05 FAGES Denis et LEPEUPLE Paul,Ferme Grandhaye 
N° 0.04 MARTINEZ Charles,Colon 
N° 0.01 PACQUANT François,Colon 
N° 0.02 PERRIN Marie(Mme) 
Mr.Pacquant était un client du Maroc-Hôtel,homme jovial et très sympathique avec qui je discutais souvent. 
Le Sphinx était un dancing au sous-sol de la Coupole, immeuble SIFICHE, avenue Mezergues. 
Le Hot Club de Meknès se réunissait également dans cette salle pour écouter l'orchestre Conrad dans son répertoire de jazz ou tout simplement écouter des disques des grands musiciens de jazz, c'est grâce à Conrad Matioscek que notre génération a découvert et appris a apprécier cette musique magnifique.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Mer 8 Mai - 16:45

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810     Tarzancasa    
Extraits de textes de Richard  et de ses correspondances avec d’autres meknassis de Dafina.

Mes remarques datent du 8 avril 2008. 

-  L'épicerie d'angle de la rue Saint Louis et de la rue du Commandant Chalureau existe toujours, mais les 2 étages du dessus, ne sont pas habités. 
Les petites parcelles voisines sur la rue du Commandant Chalureau, d'où se trouvent deux maisons basses, de très anciennes constructions. 
Mais une belle boucherie voisine s'y trouve, avec de la très bonne clientèle. 
Du quartier industriel qu'elle était, elle passe en quartier résidentiel, bien que seul reste en souvenir l'immeuble à arcades de la rue de Tanger. 

- La patronne du bal du samedi soir à la place d'Armes était Mme MARQUES. 
Cette femme n'avait peur de rien avec sa cigarette aux lèvres en parlant, devant sa caisse du comptoir. 
Elle savait bien solutionner tous les problèmes, cette une femme qui portait bien le pantalon, tandis que son mari est le contraire, dans son mutisme, ne parlait que peu,un vrai transporteur.
tarzancasa.


2008
 - On vient d'annoncer le décès de Mr BOLOYAN, torréfacteur au Marché Central. J'ai connu très bien Mr. BOLOYAN et sa femme blonde, toujours élégante, se pavanant devant le magasin. 
- Michel Jobert, dans son livre de souvenirs sur Meknes,"La rivière aux grenades", parlait de lui.
- Papazian, qui vendait du café au Marché Central, avait installé sa corpulente silhouette au deuxième rang de l'église ND des Oliviers… Il se préparerait à s'installer en Espagne, vers Motril ou Torremolinos.
- Qui se souvient encore de ses voisins de commerce, le fromager DOLE, les patissiers ROUX et MOOSBERGER, ou encore à l'intérieur du Marché, le Boucher Charcutier REGINENSI..
 - Robert SANCAN et son épouse Alice, exploitaient alors l'Hôtel Brasserie du Marché, que les vieux meknassis appelaient le"café Sancan", à l'angle de l'avenue Mézergues.
- Mr. CHANLIEU, le gérant qui tenait le cercle des officiers dans l'enceinte de la résidence du Général, commandant la Région de Meknès, habitait dans l'immeuble qui fait angle de la rue de Nantes et avenue Mézergues. 
- A côté du café Sancan, se trouvait l'horloger Mr.Amram
- LOUBATON, toujours en train de scruter avec sa loupe, les entrailles des montres.


Dernière édition par Admin le Mar 1 Juin - 18:49, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Mer 8 Mai - 17:08

Suite à un envoi de J.C. Brotons à Richard:
(Merci Jean Claude....)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]         - Le café de France ,le Petit Bal du Samedi Soir...... : c'est toute mon enfance ,Mme MARQUES cigarette aux lèvres ,surveillant sa caisse ,regardant du coin de l'oeil qui allait a la Brasserie de la Place d'Armes,quel monument cette femme ,elle portait bien le pantalon ,son mari tout le contraire ,pas étonnant qu'il s'est mis a conduire des camions,au moins il avait la paix.En accompagnant un transporteur ,Mr BOYER ,au retour des mines d'Aouli ,on avait pris en stop Mr MARQUES en panne (radiateur percé par un gros caillou),jusqu'à Meknes pour réparation ,pendant le trajet ,je ne me rappelle pas avoir entendu la voix de Mr MARQUES.Toutes mes amitiés,c'est toujours un plaisir de te lire. Lussac

Réponse de Richard :
- Je me souviens bien de Mr MARQUES car c'était le seul dans le coin de la place d'armes qui nous traitait avec respect, mais je n'ai pas connu ses enfants. Peut être la rouquine que l'on voyait de tant en temps, par contre le nom de son mari REGALDIE me dit quelque chose , sa famille n'avait pas une ferme par hasard ??? 
Te souvient tu du mess des sous officiers, quant il y avait un bal, tout le "gratin" de Meknès y allait , et bien sûr cela ne faisait pas les affaires de Mme MARQUES à cause de la présence de trop de MP et de policiers.......

- Une petite boutique de torréfaction se trouve entre le Métropole et le Gambrinus : l'odeur du café grillé saute au nez et vous faites un bond de 50 ans dans le passé... le souvenir de notre ami Boloyan plane prés du marché.
L'épicerie rue Berthelot existe toujours.

- Au sujet de la femme blonde,la jeune Mme BOLOYAN,c'est la fille de Mr.KIENLEN,l'hôtelier,qui gérait l'Hôtel CONTINENTAL,de l'avenue Lyautey. 
Notre Président de l'Association des Petits Taxis était son oncle,Gilbert KIENLEN,propriètaire de petit-taxi n°78,il avait une station d'éssence en face des jeux de boules Lafayétte,sous l'enseigne"BERYL",près des frères SORIA,garage de mécanique et d'éléctricité-auto,qui donnait justement aux éscaliers du passage soutèrrain de la rue Lafayette.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]        - Le Sphinx était un dancing au sous-sol de la Coupole, immeuble SIFICHE, avenue Mezergues. 
Le Hot Club de Meknès se réunissait également dans cette salle pour écouter l'orchestre Conrad dans son répertoire de jazz ou tout simplement écouter des disques des grands musiciens de jazz, c'est grâce à Conrad Matioscek que notre génération a découvert et appris à apprécier cette musique magnifique. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]            J'ai souvent entendu parler du Hot Club de Meknès et des "Jam sessions" au sous-sol de la Coupole. 
Maintenant on passe devant ce lieu mythique en se "recueillant", en mémoire des musiciens disparus, des émotions et des rêves partagés. Les "toujours jeunes initiés" ont gardé intact l'amour du jazz grâce à Conrad et à son orchestre.

MONSIEUR MARQUES !!!! 
C'EST UN HOMME MERVEILLEUX,D'OU AUCUNE INSULTE SORT DE SA PART,JE N'AI JAMAIS UN HOMME SI CALME DE MA VIE,ET JE L'AI APPRECIE A CAUSE DE SON CALME INEPUISABLE !!!!! 
JE N'AI JAMAIS VU Mr. MARQUES EN COLERE !!!!!! 
J'AI TOUJOURS DANS MON OREILLE,LE SOUVENIR DE SES PAROLES DE CONSEILLEUR,QUI M'A APPRIS UNE CHOSE,QU'ON APPREND PAS A L'AUTO-ECOLE ???? 
" POUR SAVOIR CONDUIRE,C'EST SAVOIR S'ARRETER A TOUT MOMENT !!!!! " 
DEPUIS CE JOUR-LA !!!!! J'AI TOUJOURS DANS MA TETE,LE CONSEIL DE Mr.MARQUES. 

MICHELINE MARQUES,SA FILLE ROUQUINE,QUI TRAVAILLAIT AVEC Mr.DISSARD,A L'ANNEXE DE LA PHARMACIE CENTRALE DU MINISTERE DE LA SANTE ????? 
ELLE S'EST MARIEE ENSUITE AVEC UN TRES BON PARTIE,LE FILS REGALDIE,QUI HABITAIT SUR LA ROUTE DE MOULAY IDRISS,PAS LOIN DE L'EPICERIE MAMAN.C'EST LA GRANDE VILLA AU STYLE PROVENCAL. 

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Mer 8 Mai - 17:41

Quelques voitures que Richard Brandlin a cité très souvent ça et là dans ses notes...

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 1951de11  Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 1951-s10   Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 De_sot11
1951-Studebaker-Commando
Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Pick_u10   Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Pick_u11   Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Vivaqu10
Pick up de 1948                                       pick up Fargo                     Viva Quatre

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Meugin Pierre Jeu 13 Aoû - 16:14

U[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]NE SUPERBE PHOTO DE RICHARD BRANDLIN TARZANCASA pour les intimes RIP
Meugin Pierre
Meugin Pierre

Messages : 64
Date d'inscription : 12/08/2020
Age : 71
Localisation : Tanger 90000 ou Orange84100

Lucien Calatayud et Jean-claude Brotons aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Ven 27 Nov - 17:32

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810     Tarzancasa

Extraits des textes de Richard de Dafina

3 mars 2012 – Richard à Yvon (Garcia)

Bonjour Yvon,
Alors,je te rajeunis d'une génération,puisque Mme Moralès est la bèlle-soeur de tes deux oncles,je te prèsente mes éxcuses de t'avoir si vieillit  !!!!
Si ton père était transporteur avec Roger Griboux,c'est que tu avais un oncle Mr.André GARCIA,qui avait le grand taxi n° 31 et puis ensuite en 1954 en échange de sa licence avec une licence de petit-taxi n°66,qui par la suite avec l'entremitance du Consulat de France d'un échange de la villa de Plaisance avec une petite ferme à Vic-Fésanzac dans le département du Gers.
André n'avait pas d'enfants et venait d'Algérie comme tant d'autres.
Grâce à ce changement de climat,le pauvre André mourut quelques temps aprés,j'ai su que sa belle soeur vit à Istres,Bouches-du-Rhône.
A mon avis,il aurait dû rester à Meknès,il aurait vécu encore plusieurs années.
J'étais ami d'André avec l'autre André MARTINEZ du grand taxi n°7,tous les trois, nous prenions ensemble un petit coup de "Rosé" au comptoir du "Continental" de la mère Lafont, dans le courant de l'après midi aux grandes chaleurs !!!!
Bien dommage que tu n'avais pas remarquer le petit-taxi n°13 stationné devant la Régie des Tabacs en face de la C.T.M.,en cela tu m'aurais connu avec ton oncle  !!!!
Je confirme que j'avais connu ton père, le transporteur, un homme vachement sympathique et agréable en conversation qu'André m'avait présenter autrefois.
En ce qui concerne Mme DUNAN, une dame assez hautaine et peu sympathique à mon égard, tandis que ses parents venus de France à l'occasion, me parurent agréables contrairement à leur fille, dans les Jardins de la Résidence de Mr le Consul Général de France à Féz.
Richard. santa


Dernière édition par Admin le Sam 4 Sep - 17:10, édité 2 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Ven 27 Nov - 17:33

Fév 2012 – Yvon Garcia à Richard Brandlin

Mme. MORALES Elise, est bien la belle sœur de mes deux oncles Pierre et Louis GARCIA, les deux plus jeunes frères de mon père François GARCIA.
Mes deux oncles fondateurs des Ets. GARCIA Frères Meknes et Fes, ont épousé les deux sœurs ainées de Mme. Elise MORALES, elle était la plus jeune sœur de mes deux tantes et donc la belle sœur des frères Pierre et Louis Garcia de Meknes.

M.MORALES et son épouse Elise dirigeaient la s.a.r.l fondée par mes deux oncles Etb. GARCIA Frères -18, Bd. Chafchaouni à FES.
Mes deux oncles ont fondé et dirigé une S.A - 118, avenue des F.A.R à Meknes.Pour conclure ce chapitre, mon épouse Mady n’a aucun lien avec Elise Morales et moi non plus.

En ce qui concerne Roger Griboux il était l’ami inséparable de mon père, ils étaient tout deux transporteurs à la CITAM et pour être plus précis, Roger GRIBOUX était l’époux de notre chère « Françoise » une figure réputée et inoubliable de MEKNES, qui s’est consacrée à son métier d’infirmière au bloc opératoire, dévouée pour tout le monde, elle était le bras droit du Dct. CORNETTE, elle a continué du temps du Dct. RAHALI, puis du Dct. Djezerski qui a assumé le service lorsque le Dct. RAHALI a pris ses fonctions de MINISTRE de la Santé à RABAT, et je pense que Mme. Dunand a pris la relève.

Mme. Griboux Françoise était la belle soeur de M. UROS qui était le chauffeur du consul de France à MEKNES et entre autre un chasseur redoutable, dynamique et plein d’humour que beaucoup de Meknassis ont dû connaitre. Quant-au Dct. Michaelli tout MEKNES les connaissait.
Richard, tu as mes coordonnées si tu en éprouvais le moindre besoin, ce sera avec plaisir.
Amitié Yvon GARCIA

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Ven 27 Nov - 17:37

Une question.... :

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Meknas26 Ne dirait-on pas l'ex avenue de la gendarmerie...???

Oui, bien sûr. A gauche, Bd Gouraud, on arrive sous le pont près du Lycée Technique. A droite, la 1ère rue s'appelle Ernest Dunand, la rue du charcutier Saunal.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Ven 27 Nov - 20:17

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810     Tarzancasa a écrit en 2012

Au N° 33 de l'avenue Jeanne D'Arc, avec ses beaux palmiers alignés sur toute la longueur jusqu'à l'hôpital Mohammed V, la Gendarmerie, au coin du croisement du bd Gouraud, notre sympathique Mr. JAVEY, peintre spécialiste en chiffre et lettres, grand causeur avec ses histoires humoristiques.
J'ai passé toute mon enfance et mon adolescence place d'Armes. Bien heureux que l'on ait trouvé "ma petite source". Le café de France avec le bal du Samedi Soir que nous regardions par les soupiraux de la salle. Les jets de pétards sous les GMC des militaires. La rue gay Lussac, le quartier industriel puis la petite source. L'arrêt des petits taxis en face de la brasserie de la place d'armes, la casa de Espana, le gremio portugais et puis plus tard l'hacienda.

La concurrence était rude avec le Café de France en face ! A l'époque c'était à celui qui offrait le plus grand choix de kémia pour attirer les militaires !

Pour la rue Ernest RENAN, Mr. SAUNAL était un maître charcutier, tout le travail sur la viande de porc, comme mon ami Maurice PERICHON.

Le laboratoire de la charcuterie était en dessous de la PHARMACIE DE LA CROIX VERTE de Mme Micaelli-Laroque, dont son mari était commissaire de Police et au dessus de la Pharmacie, se trouvait l'HOTEL DE PARIS de Mme Veuve BRANDLIN, qui n'est autre que ma mère.

A côté de la Pharmacie, il y avait le coiffeur Chypriote Mr.Achile LAMBROU, tous ces établissements se trouvaient à la rue Rouamzine.

J'ai connu les deux frères SAUNAL ainsi que le père fondateur qui vivait dans son laboratoire en 1948.

Alors, pour la fourrière, si c'était près des murs d'enceinte de la Médina, Te rappelles-tu peut-être du bas-fond de BOU-AMEIR ????

En descendant de la ville nouvelle, avant d'entrer en Médina sur la gauche, près de l'oued Boufekrane. (à vérifier).


Dernière édition par Admin le Ven 27 Nov - 20:19, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Ven 27 Nov - 20:18

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810     Tarzancasa en 2012/13


LYCEE POEYMIRAU de 1931 à 1957

En Octobre 1931, Mr MORILLOT, agrégé de Lettres, fils du doyen de la faculté des lettres de GRENOBLE, devient Proviseur 'le premier) de Lycée Poeymirau. UIl dirigea le Lycée d'Octobre 1931 à Juin 1943 (avec interruption 1939-1940 (Proviseur Mr CLER).
Les débuts du Lycée sont modestes. Il n'y a qu'un bâtiment central (donnant sur la place) comprenant un rèz de chaussée avec 7 classes et au premier étage un dortoir pour les internes garçons. La cour du Lycée est un terrain vague où l'on peut même placer son automobile.
Mr MORILLOT est assisté d'un Econome,Mr FAUCHE, et d'un Surveillant Général, Mr DEPIERRE Narcisse.
Le personnel administratif a triplé de 1928 à 1931-32, passant de 3 à 9 membres.Le personnel enseignant de son côté a doublé passant de 13 en 1928-29 à 25 membres en 1932.
Le nombre de classes augmente de 10 à 13.On doit agrandir le Lycéeet ajouter des classes sur les ailes du bâtiment central.En Octobre 1931 le Lycée Poeymirau possède 2 classes terminales(Philosophie et Mathématiques Elementaires).
La population de MEKNES passe de 54.156 habitants en 1931 à 74.871 en 1936 dont 12.310 Européens. Aussi les effectifs scolaires montent rapidement : de 200 élèves en 1931-32, on passe à 600 en 38-39 (dont 120 internes (80 garçons et 40 filles).
De 13 classes on est passé à 23 et de 25 enseignants on arrive à 38.
En 1939 il y a 2 classes terminales: Philo et Math Elem
2 " " de 1ére: 1ére AA' et 1ére B
2 " " de 2éme: 2éme AA' et 2éme B
3 " " de 3éme: 3éme AA'1 3éme A'2 et 3éme C
4 " " de 4éme
5 " " de 5éme
5 " " de 6éme

En 1933 le nombre de candidats au Baccalauréat est de 11 en Philo, 6 en Math Elem et 19 en 1ére.En 1939, ces chiffres ont doublé.
Le prsonnel administratif s'est développé en conséquence. Le Proviseur est assisté à partir d'Octobre 1937 d'un Censeur (Mr MICHEL André)
L'aspect général de Lycée a changé en 1939. Au bâtiment central primitif qui donne sur la place Poymirau se sont ajoutés 2 ailes comportant des salles de classes. Au 1er étage du bâtiment central: classes également.Le dortoir des garçons achevé en 1935 est situé plus au nord. Le dortoir des filles (1934) est situé à côté de l'Ecole Paul DOUMER actuelle. La cour existe, comprenant une partie réservée aux Sports et à l'Education Physique. En 1936, on construit même un garage pour bicyclettes.
La guerre de 39-45 apporte des perturpations dans la vie du Lycée.
Le Proviseur Mr MORILLOT, est mobilisé comme Lieutenant Colonel dans la Légion Etrangère. Ancien combattant de 14-18 (4 citations), le Proviseur fera de nouveau son devoir militaire, donnant l'exemple à tous.Beaucoup de professeurs et d'élèves sont mobilisés ou s'engagent dans l'armée. Le personnel enseignant se "féminise".
En Juin 1939 on compte 18 enseignantes et 23 enseignants
En Juin 1940 " " "          27 " " "                 16 " "


Dernière édition par Admin le Ven 27 Nov - 20:23, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Ven 27 Nov - 20:18

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810     Tarzancasa a écrit...

Ma mère avez en premier l'hôtel de Paris et puis ensuite ayant vendue le premier, nous avions racheter le" MAROC-HOTEL",en face du café "CHARLOT".
MEKNES - AIN SLOUGHI :
Qui se souvient ?????
De la LIGUE MAROCAINE DE LA PROTECTION DE L'ENFANCE  qui se trouve au PREVENTORIUM "ANTOINETTE PAGNON". TEL N° 208-35.
Ou se trouvait le sanatorium.. ???

CLAUDE - le terrain vague en face du Monument aux Morts est à 500 m de l'hôtel de Bordeaux où j'ai longtemps séjourné. Il y avait une fête foraine qui s'y installait régulièrement où j'ai fais mes premiers tours de manège en "pousse pousse" et autos tampons !

LE PREVENTORIUM ANTI-TUBERCULEUX "ANTOINETTE PAGNON" à  Aïn  Sloughi, donateur Mr. Emile PAGNON, viticulteur du Domaine de TOULAL, propriétaire également du GRAND HOTEL VOLUBILIS à MEKNES et du GRAND HOTEL DE FEZ.


Dernière édition par Admin le Mar 1 Juin - 21:30, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Ven 27 Nov - 20:30

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810     Tarzancasa a écrit 2008...


Je te remercie de placer sur le site ,des photos de l'hotel de Paris et du Maroc hôtel, que j' ai bien connu.Notamment le maroc Hotel car j'habitais chez mes parents au 6 du derb brahim impasse
Maroc Hotel comme nous le disions à cette époque.Comme tu le signale,la famille Sanchez habitait la porte d'entrée près del'accès à l'hotel et entre ces deux entrées nous avions la famille Gonzalez monsieur chauffeur de taxi de son état,ils avaient 1 enfant.
Puis nous contournions l'hotel arrivant devant un escalier assez raide.Au pied de cet escalier nous avions la famille Navarette ou si je m'en souvient le couple avait 2 enfants. Puis nous montions l'escalier et s'ouvrait à nos yeux une longue impasse,ou se succédaient nos maisons toutes du coté gauche.Nous habitions au n° 6
prés de nous la famille Parra avec leurs 2 enfants ensuite la famille Bressiani et leurs 3 enfants puis la famille Gonzalez (taxi) qui avaient rejoint l'impasse laissant vide l'appartement du bas qui lui a été occupé par monsieur Allal et madame avec un enfant ,en revenant dans l'impasse, il nous retait à situer une famille malchancheuse qui a été endeuillée du fait de l'effondrement de leur maison sur 6 personnes 3 ont perdues la vie (le père,la mère et la jeune fille) la famille Courbet, qui j'espère avec le temps les enfants survivants aurons pu reprendre une vie a peu prés normale.
PS taxi à monsieur Allal le N° 46( si la mémoire est restée à peu pres bonne. Tout ceci, le temps d'un moment, m'a rammener à une époque pas si lointaine et hélas derrière nous car beaucoup de ces personnes cités reposes en paix.

Mon cher tarzancasa, j'espère avoir donné un peu de vie à notre quartier ne serait-ce que l'instant d'une lecture. Et d'avoir pu raviver un peu les souvenirs j'en profite pour reitérer mes voeux pour l'année 2008 qui va trés vite arrivée

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Ven 27 Nov - 20:33

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810     Tarzancasa a écrit 2008...

Une réponse faite à Richard...

ROUAMZINE

Chers amis Merci... voilà déjà quelques belles images du Meknès d'aujourd'hui. Continuez, car si les cartes postales de Gigi sont magnifiques... ce ne sont que des souvenirs. Ce qui m'intéresse c'est de savoir comment on peut vivre aujourd'hui à Meknès.
Meknès était une riche région agricole, et il ne faut pas le nier, dans les bleds on vivait bien autour de l’exploitation des grandes propriétés de vignes, orangers et de blé... Alors, la question que je me pose, est de savoir ce que sont devenues ces grandes propriétés, qui les exploite et ce qu’on y cultive ?  
Car il est certain que ces terres à vigne, n’ont pas d’autre richesse que d’être des terres à vigne, et ne sont en aucun cas faites pour le maïs, sauf à être engraissées artificiellement et polluées, et sans grand rendement.
Je me souviens que vers les années 64/65 il avait été arraché de nombreuses vignes et orangers dans la région de Petit-Jean... et qu’on y prônait la culture de la betterave à sucre. Une usine avait été remontée, revendue (en occase...) par je ne sais plus quel pays. Elle était énorme pleine de tuyaux gigantesques, et il en sortait plein de vapeur et de fumées ... mais pas un gramme de sucre !!! La mélasse, récupérée et exportée par l’installateur à bas prix, contenait 90% de sucre... c’est lui qui se sucrait, et pour cela on avait arraché des hectares de vignes et d’orangers ...
Donc je conçois qu’on ne boive plus d’alcool dans les bars de Meknès, du moins qu’on ne consomme plus publiquement, mais qu’en est-il advenu de ces magnifiques propriétés, Boulaouane, Sidi-Larbi et autres qui faisaient la richesse de Meknes, et donc de tous ceux qui y vivaient, même s’ils n’en buvaient pas ?
Qu’en est-il devenu des immenses plaines à Blé qui couvraient toute la région au sud, entre Meknès et El Hajeb ? Les gros céréaliers juifs de Meknès, Berdugo et Cie... en étaient le grenier à grain, et faisaient vivre tout le Mellah.
Que sont devenues toutes ces entreprises, qui faisaient vivre plein de monde: les conserves Aïcha, les ateliers mécaniques agricoles des frères Monneret, l’atelier Berteli, le seul capable de réparer les boites automatiques des voitures américaines... sans oublier les bijoutiers (Hassin) et chemisiers qui commerçaient avenue Mohamed V, et bien sur, les centaines de fatmas, chaouchs et autres manoeuvres qui montaient de la Médina, pour y gagner autre chose qu’un simple quignon de pain... mais bien de quoi faire vivre leur famille.
Alors, aujourd’hui, si l’on n’est pas fonctionnaire... de quoi vit-on à Meknès, et qu’est-ce qui en fait la richesse ???
Qui peut se payer ces belles maisons que vous me montrez, et y vivre? Qui exploite cette belle région ?
Il a fait construire un dispensaire polyclinique en ville ancienne face au jardin d'El Haboul qui a pris son nom.

Comme le cas également d'autres bienfaiteurs (à côté de la petite source)


Dernière édition par Admin le Mar 1 Juin - 17:56, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Mar 1 Juin - 17:55

"Cette photo date de 1948 avec ce pick-up et de cette Vivaquatre, je table pour ce pick-up de 1948 de la marque américaine"FARGO"."
Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Pick_u11            Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Vivaqu11
Je ne possède plus la photo que Richard cite au début, voici ci dessus, les 2 engins dont il s'agit... (A.L./J)

Richard a écrit ce texte, répondant à quelqu'un... :
Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810           Je comprend à présent pourquoi tu as appris à conduire avec la Chevrolet de 1937 du taxi n°3 de Juan SANCHEZ,un homme qui parle peu,pas comme son frère Andalou du taxi n°20 Chevrolet noire de 1948.

Eh oui, l'essence à la pompe à la main à 17 centimes le litre, vendue à un minimum de 5 litres par déclic !!!!!

Moi, à la rue Rouamzine, je m'occupais à enregistrer les numéros de matricule des automobiles et de compter le nombre de taxis, la plupart des Américaines, de préférence les Chevrolet, Dodge, Plymouth, Pontiac, Ford,Packard comme celle du Président des Taxis, le taxi n°28 Mr.LARTIGUE.

Mr.GALY avait le taxi n°25,Mr.Abelan le taxi n°39,Mr.Martinez André le taxi n°40 Dodge, Mr.Martinez Alfred le peintre avait aussi le taxi n°7, Mr.André Garcia qui habitait à Plaisance avait le taxi n° 31 Chevrolet noire,Mr.François Sanchez avait le taxi n°15 Chevrolet de 1937 avait été pris en location avec la Sté de Films 20century Fox pour le tournage du film de LA ROSE NOIRE avec Tyrone Power,Cécile Aubry et Orson Welles en 1949.


Et je ne connais pas du tout l'appartement du 5ème,mais j'avais connu un ami qui habitait dans cet immeuble.
Son identité est Maurice PERICHON, célibataire, gérant de la Sté S.P.A.A.G.,cette société  exploitait  une chaîne de charcuterie et un laboratoire.

J'avais fait la connaissance par le travers de la belle gérante de la station d'essence"ESSO" qui se trouve derrière les Services Municipaux,elle me présenta à Mr.Périchon en tant que jeune chauffeur de taxi Français avec mon petit taxi n°13 en prenant de l'essence d'un jour de l'année 1957.

J'allais tous les soirs rejoindre mr.Périchon à la fermeture du magasin de charcuterie de l'avenue Mohammed V,il aimait que je le conduise au volant de sa belle Chevrolet coupée gris beige métallisée n°7146-27 mise en service en 1956,nous allions faire une promenade sur la route de Fés jusqu'au km.20.

Par sa connaissance,je me suis un peu introduit dans cette société pour avoir livré les commandes de charcuterie dans les succursales de la rue Mermoz et même au Quartier DONDEY pour le compte de l'Armée.

J'avais eu le plaisir de faire connaissance du chef du laboratoire Mr.Roland MOREAU et de son épouse (Mme Roland)qui était la gérante de la stalle au marché municipal.

Je pense que Mr.Périchon a dû quitter Meknès après moi, car je l'ai rencontré par hasard à Rabat en venant d'Oran en 1959 où il était installé mais m'avait avoué qu'il comptait par la suite s'installer à Dakar au Sénégal.


Dernière édition par Admin le Mar 1 Juin - 18:21, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Mar 1 Juin - 17:58

A un certain moment, Richard bien avant de nous quitter, m'avait laissé des notes, des listes, des adresses que j'ai placé quelquefois en son nom, à l'époque où il était fatigué...
J'en ai conservé une bonne partie...En souvenir de lui, je vais continuer à placer tous ses écrits en le nommant ...   Ce sera un peu en désordre certes, mais l'important est que cela soit dans le journal. Aussi, je vais continuer à étaler les écrits de Richard....

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810                 Pour la sellerie de Nicolas, je ne l'ai pas trouvée dans l'annuaire. Par contre étant chauffeur de taxi,je peux certifier que la rue renan est au quartier de la Gendarmerie.(Ma mémoire est toujours branchée).

Pour la Chemiserie Novelty, c'est vrai, 8,Avenue Mézergues, près du la Brasserie de l'Olivier,tél.205-24.
Pour ARMAND BIJOUTERIE-HORLOGERIE,47 et 49 Avenue Mohammed V,tél.215-84,le propriétaire était Armand ABITBOL. Ce doit être à la hauteur du cinéma "EMPIRE".

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Mar 1 Juin - 18:52

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810     Tarzancasa

   POUR TOUTES ET TOUS LES MEKNASSIS.

Le propriétaire du cinéma Empire, Mr.Grégoire SANDEAUX, père de Christophe,Antoine et de Marius.
Mr.Grégoire avait une très belle"PEUGEOT 202", étincelante, noire avec les garnitures et embouts chromés sur la carrosserie, N°immatriculation : 9088-MA 10, enregistrée à Casablanca, vers la fin de l'année 1948, toujours stationnée devant le Café"CYRNOS".
Après le décès de Mr.Grégoire à LANJARON (Espagne) lors d'une cure dans cette ville thermale, d'une crise cardiaque.
Cette magnifique "PEUGEOT" a été vendue à Mr.Lucien NEGRONI, retraité de Police, qui a eu l'octroi d'une licence de petit taxi N°71 par la Municipalité de Meknès, cette voiture faisait office de petit taxi.


La photo du cinéma Empire doit être d'avant de 1947, d'après les véhicules s'y trouvant.
Je mise entre 1934 à 1938 environ.
Meknès est déjà tout construit à cette époque.
En 1952, l'avenue principale était toujours avenue de la République jusqu'au 2 mars 1956, date de l'Indépendance du Royaume du Maroc, pour devenir Avenue Mohammed V.

Au cinéma "EMPIRE",l e caissier en 1948, Mr.Xantopoulos, dont son fils Tony était à l'officine de la Pharmacie Déliège.
Le Contrôleur d'entrée du Cinéma, mon cher ALAOUI, très sympathique, je plaisantais souvent avec lui, je l'ai retrouver à Casablanca comme tailleur pour hommes.
Dernièrement, il m'avait dit qu'il habitait Mohammédia, à cause des déboires de sa deuxième femme (un vrai fiasco!!!), il a dû larguer son logement à sa "vipère", il ne pouvait plus la supporter.

" Au début, elle était gentille, mais après, elle est devenue une « diablesse »..

Au sujet de la Bijouterie " AU DIAMANT NOIR", le propriétaire était autrefois Mr.HASSINE à l'angle de l'avenue de la République et de la rue du Docteur PIGNET.

J'ai trouvé avec de grandes difficultés la page des abonnés au téléphone de la localité de TIMLOUKA de 1955,Zone de Taxation de Meknès :

Téléphone N° 0.03 CHAUDRON René,Colon

N° 0.05 FAGES Denis et LEPEUPLE Paul,Ferme Grandhaye

N° 0.04 MARTINEZ Charles,Colon

N° 0.01 PACQUANT François,Colon

N° 0.02 PERRIN Marie(Mme)

Mr.Pacquant était un client du Maroc-Hôtel,homme jovial et très sympathique avec qui je discutais souvent.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Mar 1 Juin - 18:53

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810     Tarzancasa
Rue Rouamzine

N° 309 - 57 HÔTEL RESTAURANT " BELLEVUE ", Henri Guichard, propriétaire. Ma mère à cette époque de 1948 avait l'Hôtel de Paris et en 1952 à 1956 avait le "Maroc-Hôtel" dans la même rue Rouamzine.

La rue de la Corse ou rue de la Poste se trouve entre le pont routier de Lafayette et du Roi de la Bière du bd Mohammed V, ex République.

N° 6 REGINENSI Charles
N° 8 Boy-Sendra
N°15 BENSOUSSAN Mme Vve Charles
N°17 METAIS Jacques, Service Pois et Semence de la Cie Continentale du Maroc (domicile)
N°18 ASSURANCE L'ABEILLE et la Sté Marocaine d'Assurances, FABIANI Etienne
N°19 RIVALS Pierre
N°21 BERDUGO Jacob

guichard roger,
Je pourrais te trouver et t'indiquer où se trouve pour voir cette carte postale de l'Hôtel"BELLEVUE" à la place Rouamzine à Meknès.

Tarzan


Dernière édition par Admin le Mar 1 Juin - 18:55, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Mar 1 Juin - 18:55

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810     Tarzancasa
Bijouterie "AU DIAMANT NOIR",HASSINE Albert,Immeuble Habous,avenue Mohammed V, téléphone 214.80

Bijouterie-Horlogerie-Orfévrerie" ARMAND ",Mme HASSINE Joseph,47,avenue Mohammed V,téléphone 215.84.

Horlogerie-Bijouterie " AUX DIAMANTS", LAMY et HASSINE, 29 avenue Mohammed V, téléphone 203.55

Bijouterie-Horlogerie,HASSINE Albert,3,rue de Marseille.

Bijouterie"LE COFFRET A BIJOUX", HASSINE Raymond, 23,avenue Mohammed V (Ce dernier se trouve à l'angle de l'avenue et de la rue du Docteur PIGNET.

Mr.AFFLACK était bien installé à l'avenue Mézergues entre le "METROPOLE" et l'OLIVIER avec sa clinique des montres.

Mme PIGIS était voisine avec ses fromageries, beurres et laiterie, j'adorais cette femme élégante avec sa "Fiat Jardinière"500, elle habitait au lotissement des Anciens Combattants.

Pour le BAR " FRANC-COMTOIS", c'est bien à Lemoigne face à la porte du Marché entre notre ami Mr LECUELLE, vulcanisateur des pneus et la Brasserie SANCAN.

Il y avait aussi à la rue Jean Jaurès,  la Socièté Franc-Comtoise d'Automobiles Peugeot.

Le propriétaire du BAR était en même temps le Directeur de la Succursale de Peugeot, Mr.Edmond GAYET avait une double ressource !!!!

N'oublions pas au passage de mon ami Mr.AMRAM LOUBATON, l'horloger attenant à la Brasserie de Sancan.
Et la Boulangerie LEVEIL sur la même rue.

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Mar 1 Juin - 19:00

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810     Tarzancasa

Richard avait écrit :

Ma mère avait en premier l'hôtel de Paris et puis ensuite ayant vendu le premier, nous avions racheter le " MAROC-HOTEL", en face du café "CHARLOT".

Le terrain vague en face du Monument aux Morts est à 500 m de l'hôtel de Bordeaux où j'ai longtemps séjourné. Il y avait une fête foraine qui s'y installait régulièrement où j'ai fais mes premiers tours de manège en "pousse pousse" et autos tampons !

Réponse de Santiago
Je te remercie de placer sur le site ,des photos de l'hotel de Paris et du Maroc hôtel, que j' ai bien connu. Au Maroc Hôtel, j'habitais chez mes parents au 6 du derb brahim impasse
Maroc Hôtel comme nous le disions à cette époque. Comme tu le signale,la famille Sanchez habitait la porte d'entrée près de l'accès
A l'hôtel et entre ces deux entrées nous avions la famille Gonzalez, chauffeur de taxi de son état. Ils avaient 1 enfant.
Puis nous contournions l'hôtel arrivant devant un escalier assez raide. Au pied de cet escalier nous avions la famille Navarette où si je m'en souviens, le couple avait 2 enfants. Puis nous montions l'escalier et s'ouvrait à nos yeux une longue impasse,ou se succédaient nos maisons toutes du coté gauche. Nous habitions au n° 6 prés de nous la famille Parra avec leurs 2 enfants ensuite la famille Bressiani et leurs 3 enfants puis la famille Gonzalez (taxi) qui avait rejoint l'impasse laissant vide l'appartement du bas qui lui a été occupé par Mr Allal et madame avec un enfant , en revenant dans l'impasse, il nous restait à situer une famille malchanceuse qui a été endeuillée du fait de l'effondrement de leur maison sur 6 personnes 3 ont perdues la vie (le père,la mère et la jeune fille) la famille Courbet, qui j'espère avec le temps les enfants survivants aurons pu reprendre une vie a peu prés normale.

PS – le taxi à Mr Allal, le N° 46 ( si la mémoire est restée à peu  près bonne. Tout ceci, le temps d'un moment, m'a ramené à une époque pas si lointaine et hélas derrière nous car beaucoup de ces personnes cités reposes en paix.
Mon cher tarzancasa, j'espère avoir donné un peu de vie à notre quartier ne serait-ce que l'instant d'une lecture. Et d'avoir pu raviver un peu les souvenirs.

2008 Santiago, alias Rouamzine

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin Mar 1 Juin - 21:49

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 27-8810     Tarzancasa a écrit...

Extraits Dafina

- Qui peut reconnaître à l'endroit de Plaisance/El Bassitine le passage à niveau de l'Oasis,en tournant à droite avant Plaisance ???
- Place d’Armes - Le stade Berthézène était strictement réservé aux miltaires…Qui ne connaissait pas le vieux récalcitrant Folcher, le patron de la Brasserie de la Place d'Armes,qui lui, ne "connaissait" que sa caisse… Tandis que Mme Marquès, la "gendarme" du Petit Bal du Samedi Soir trônait derrière la caisse…
- J'ignore si Henry BAUDRAND est le fils du grand LOULOU nageur et water-poloïste du CNM de l'époque glorieuse. En effet, j'ai de la mémoire pour me rappeler de ses parents qui venaient tout juste d'acheter un nouvelle voiture Peugeot 403 Break Grise de 1957 immatriculée N° 7747 MA 26 Ils habitaient au bd de Paris en face de l'Ecole Marolo.
- En 1955, l'Ecole "El Hédim" était une simple école primaire, téléphone N° 305-47,près du Commissariat de Police.

- Je me rappelle des trois Studebaker bleues de Meknès, celle du Dr.VINCENT, beau-père du Dr.CORNETTE DE SAINT CYR, de celle de Mme ABECASSERA de la rue Rouamzine et celle qui faisait tous les soirs l'Avenue de la République pour se pavaner un peu ,la sage-femme Mme KOHLENN-CARRA.
- La rue Rouamzine veut dire en arabe les "BELLES ECURIES" !!!!!!(ROUA ZININE)

-  L’hôtel Sultan - En1918, Mr.Navarro était le propriétaire de ce fabuleux et historique hôtel, lequel l’aurait vendu à Fillioux, qui lui, l’aurait vendu à Bourdelier.

Les fontaines de la Médina
- Les fameuses fontaines répertoriées par le Grand Vizir.
Il me paraît plausible que la « fontaine des 7 robinets » serait celle de la Place El Hédime !!!
La fontaine de l'aile de « l'oiseau mouche » serait sur le versant du Jardin de l'Harboul près du dispensaire Poulain.
La « fontaine des forgerons » en partant de Bab Bérrima vers Bab Jdid,où se trouve également les menuisiers.
Puisque tu as parlé de 1918...cette année là le grand vizir Mohammed el Mokri a ouvert une enquête aux fins de classement de huit seqqaïas à Meknès...Parmi celles ci le "fontaine des 7 robinets", la "Fontaine de l'Aile de l'oiseau mouche" et la "Fontaine des forgerons"...

- A l'époque, la "Fontaine des 7 robinets" était située sur la "place Souiqa";
- La "Fontaine de l'Aile de l'Oiseau Mouche" dans la rue Djnah-El-Amane;
- La "Fontaine des forgerons" au "souk des Armes"...
Les autres fontaines de MEKNES faisant l'objet en 1918 d'une procédure de classement auprès du service des Antiquités,Beaux Arts et Monuments Historiques du Maroc étaient:
- Seqquïa El Adoul,  Seqquïa Lala Aïcha Adouïa,  Seqquïa Kerstoun,  Seqquïa El Touta,  Seqquïa Si Quaddour El Allami

A Meknès comme dans beaucoup d'autres villes, les fontaines ne sont plus alimentées. Certains avancent des problèmes d'hygiène, d'autres nous ont clairement dit que l'eau avait été privatisée et que les fontaines étaient une perte "sèche" pour les nouvelles sociétés propriétaires !

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN  - Page 19 Empty Re: Meknès,les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum