Meknès, Au Roi de la Bière
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-60%
Le deal à ne pas rater :
Red Dead Redemption 2 – PS4 ou Xbox One
15.99 € 39.99 €
Voir le deal

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

+5
CONRAD-BRUAT Xavier
René Hermitte
Andreo Adrien
Jacques Merlin dcd
Admin
9 participants

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Mar 23 Nov - 19:34

Ecole militaire de DAR BEïDA

DAR BEïDA à Meknès

L’École militaire de Dar el-Beïda, actuelle Académie royale militaire (ARM), fut créée par le général Lyautey fin 1918 à Meknès. Le recrutement des élèves était fait uniquement dans l’élite de la société marocaine. Cette institution moderne, unique en son genre en Afrique du Nord et subsaharienne, était destinée à former des officiers marocains appelés à encadrer la troupe marocaine (infanterie et cavalerie) au sein de l’armée française. Ils exerçaient ensuite des fonctions administratives, telles que pachas, caïds ou khalifa dans les différentes régions du pays...

Dar el-Beïda a ainsi contribué à former de jeunes cadres militaires marocains qui furent utilisés dans les différentes campagnes de « pacification », à l’intérieur même du pays, ainsi que dans les nombreux conflits extérieurs que l’armée française eut à mener.
L’École connaîtra de nombreuses réformes et s’ouvrira davantage sur son environnement.


l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès 1954_510
Sources...: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - Mohamed Bekraoui


Dernière édition par Admin le Ven 13 Mar - 20:06, édité 1 fois
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Ven 26 Nov - 12:50

FONDÉE PAR LYAUTEY L’ ÉCOLE MILITAIRE DE DAR EL BEIDA VOULAIT ÊTRE LE SAINT-CYR DU MAROC

L’ école militaire de Dar el Beida fut sans doute un lieu privilégié de contact entre officiers français et fils de familles marocains. Là, des affinités de caste, plus importantes pour un Lyautey que les affinités de race, purent s’exprimer. L’idéologie qui les rendit possibles, et sans doute aussi sincères, était, au fond, la même que celle que Jean Renoir fait si bien sentir dans son film La Grande Illusion: le capitaine de Boïeldieu et le colonel von Rauffenstein fraternisent, au-dessus de la guerre qui déchire leurs peuples, parce qu’étant de la même classe, ils partagent les mêmes valeurs et éprouvent les mêmes répugnances. Lorsque Lyautey compare les M’Tougui, les Goundafi, les Glaoui à des Montmorency marocains, à des barons musulmans, il donne ainsi libre cours à cette utopie d’internationale aristocratique derrière laquelle se remparait son conservatisme...
l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Dar_el10


Dernière édition par Admin le Ven 25 Juin - 17:59, édité 11 fois
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Jacques Merlin dcd Ven 26 Nov - 15:39

Bonjour à Tous,
Une photo prise en 1962, de l'entrée de l'Académie Royale.
Antoine Pénalver va y découvrir son ami Daniel, en casquette, les mains derrière le dos :
l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès 1962_m10

Très cordialement.
Jacques Wink  Wink  Wink
Jacques Merlin dcd
Jacques Merlin dcd

Messages : 177
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 76
Localisation : Au soleil

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Ven 26 Nov - 18:57

Création de l'Ecole Militaire de Dar-El-Beïda par LYAUTEY en 1918

Les services rendus par les soldats marocains aux troupes d’occupation dans les différentes campagnes de « pacification » menées au Maroc, et surtout l’expérience de la Première Guerre mondiale, ont largement démontré aux hauts responsables militaires la richesse des ressources du Maroc en combattants. Or, les Troupes auxiliaires marocaines (TAM), qui ont imposé leurs qualités guerrières, leur discipline, leur bravoure et leur endurance, sont encadrées par d’anciens officiers des méhallas chérifiennes : caïds rha, khalifas, caïds mia...  Respectivement commandants, capitaines et lieutenants... , sortis des rangs, souvent âgés, insuffisamment instruits, sans prestige, ni ascendant sur leurs hommes. C’est pourquoi le général Lyautey décide de créer, en 1918, une école spéciale pour former des officiers marocains destinés à encadrer la troupe marocaine au sein de l’armée française, et à exercer ensuite des postes makhzéniens administratifs, tels que pachas, caïds ou khalifas dans les différentes régions du pays.

LE PROJET DE LYAUTEY DE CRÉATION DE L’ÉCOLE

En juin 1918, cinq mois avant la fin des hostilités en Europe, Lyautey propose au ministre de la Guerre son projet de création d’une école militaire à Meknès, qu’il expose dans un rapport volumineux, détaillé et précis qui englobe plusieurs articles et annexes  Ministère français des Affaires étrangères, Nantes... Dans ce rapport, le résident général définit les buts et objectifs du nouvel établissement, son organisation, son fonctionnement, le personnel d’encadrement, le mode de recrutement des élèves officiers et les crédits nécessaires aux travaux d’aménagement. Le haut commandement français, les officiers coloniaux notamment, dont le souvenir de la mutinerie des Askris à Fès, en avril 1912, est encore présent à l’esprit, accueillent d’abord la proposition de Lyautey avec réserve et méfiance. La plupart des Marocains se montrent également réticents au projet. Le résident général doit alors insister, expliquer pour convaincre et faire accepter son idée. Le ministre de la Guerre finit par s’incliner et accepter finalement le principe de la création de l’école, mais exige, au préalable, que les crédits demandés soient diminués avant de soumettre le projet au Parlement. Une décision ministérielle, datée du 3 septembre 1918, autorise ainsi la création de l’École, qui ne commence à fonctionner qu’en juillet 1919  Askri, « L’École militaire d’élèves officiers marocains... En plus de l’accord du gouvernement français, Lyautey doit obtenir l’aval de Moulay Youssef.

Dans ce but, il adresse au souverain, le 18 janvier 1919   MAE-N, dossier no 144, cité, Lyautey à Sa Majesté... une lettre, par l’intermédiaire de Marc, secrétaire général du gouvernement chérifien, qu’il charge de le convaincre de l’utilité de cette institution moderne : « J’attache un très grand intérêt à cette création dont mieux que personne, vous pouvez apprécier l’intérêt politique et l’importance militaire. Je vous demande de bien faire comprendre à S.M. la portée de cette innovation dont on ne trouve aucun équivalent en Algérie, ni en Tunisie » Lyautey à Marc, Rabat, le 18 janvier 1919...., souligne Lyautey dans cette lettre à Marc, qui accompagne celle adressée à My Youssef. Dans cette dernière, Lyautey sait se montrer persuasif ; il insiste tout particulièrement sur le respect des « usages et des traditions des élèves..., la plus grande latitude leur sera laissée pour l’exercice du culte musulman. Des permissions leur seront accordées dans une large mesure à l’occasion de toutes les fêtes religieuses et notamment pendant tout le Ramadan qu’ils pourront passer dans leurs familles »

Il nomme comme directeur de l’École, le commandant Quétin, que le Souverain connaît bien, car il a déjà eu l’occasion de commander la Garde noire, et qui aura comme adjoint, le chérif Moulay Abderrahmane ben Zidâne. Naqib des chorfas alaouites de Meknès et de Moulay Idriss Zerhoun. Historiographe de la dynastie alaouite et de la ville de Meknès, Ben Zidâne   Sur le personnage et son œuvre, cf. notamment Mustapha... est un homme de haute et vaste culture, auteur de nombreux ouvrages d’histoire, de littérature arabe, de poésie..., dont un grand nombre demeure manuscrit. Ses fonctions lui permirent de rassembler une masse impressionnante de documents inédits : lettres, correspondances diverses, cartes, photographies, notices bibliographiques sur les sultans alaouites et les différents personnages du Makhzen..., qui constituent, indéniablement, des références historiques incontournables sur l’histoire du Maroc à l’époque moderne et contemporaine. Il légua une œuvre très riche, variée et précieuse, qui fut transférée à la bibliothèque et aux archives royales à Rabat.

Lyautey fixa deux objectifs principaux à la nouvelle École : le premier est militaire : « Pourvoir à un besoin urgent d’officiers pour l’encadrement des troupes marocaines (infanterie et cavalerie), de même race et de même religion que la troupe », affirme-t-il. Il considère, en effet, que les gradés marocains qui encadrent les TAM, sont d’anciens officiers, sortis des rangs, âgés, fatigués, qui n’avaient « reçu aucune instruction préalable, avaient la plupart du temps une origine modeste et, pour cette double raison, n’avaient sur la troupe qu’un très faible prestige »   MAE-N, dossier no 144, rapport de Lyautey au ministre... Le second objectif est essentiellement politique car, en attirant les fils des grandes familles marocaines urbaines et rurales dans l’armée, il visait à obtenir leur appui et leur adhésion à l’action du Protectorat, à un moment où la conquête militaire venait juste de commencer et le recrutement des contingents marocains ne cessait d’augmenter. Lyautey était, d’ailleurs, persuadé que « rien ne détourne davantage de la revendication que l’exercice du commandement »

Source Le Net


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 3:45, édité 8 fois
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Ecole militaire de Dar Beida

Message  Andreo Adrien Dim 28 Nov - 0:08

André bonsoir,

beaucoup de choses à dire sur les grands généraux Marocains sortis de cette école, juste citer quelques noms:
-général Mohamed Oufkir(que j'ai salué vers 1965 à Tan-Tan il parlait trés mal l'arabe) se serait suicidé en se tirant lui même une balle dans le dos ? en 1972
-général Ahmed Dlimi le 25/01/1983 mort accidentellement sa voiture percutée accidentellement par un camion fou à Marrakech (le chauffeur n'a jamais été retrouvé)?
-général mohamed Medbouh (Meknes et cadre noir de Saumur)mort brutalement le 11/07/1971 à Skhirat
-Colonel M'hamed Ababou un génie ambitieux mort à 35 ans le 11/07/1971 Skrirat
-Général Gharbaoui tué par les hommes d'Ababou pendant l'attaque le 11/07/1971
-Général N'Michi fusillé le 13/07/1971 sans jugement
-Général Bougrine fusillé le 13/07/1971    "    "
-Général Amharhe   "             "                  "
-Colonel Boulhimez           "
-colonel Chelouati             "
Ce triste mois de juillet 1971 le maroc perdit 13 de ses grands Généraux sur 16 sortis de Dar Baida
plus  Oufkir et un peut plus tard Dlimi.
je pense que le général Hosni Benslimane dar beida +1er de sa promotion à Saint Cyr est toujours en service?
Sans commentaire
Adrien
Andreo Adrien
Andreo Adrien

Messages : 377
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 79
Localisation : Sarreguemines 57200 et Agadir

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty L'Ecole militaire de Dar Beïda

Message  Admin Jeu 6 Jan - 8:23

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès 90345410                        l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès 94412810
l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Meknes11
Dar Beïda , vues panoramiques


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 17:26, édité 5 fois
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty L'Ecole militaire de Dar Beïda

Message  Admin Jeu 6 Jan - 8:29

L'Ecole militaire des Elèves-Officiers marocains de Meknès

Quand le Maréchal Lyautey décida de créer une école d'officiers indigènes, il chercha pour l'installer un cadre digne d'elle. Dar El Beïda, avec ses tours altières coiffées de tuiles vertes, ses colonnades, ses vastes cours, ses jardins, ses mosaïques et ses plafonds artistement travaillé» sollicita son attention, son passé la retint.
Palais de Bar El Beida, construit par le Sultan Sidi Mohamed ben Abdallah au milieu du XVIIIe siècle pour servir de maison de retraite aux sultanes éparses de ses tumultueux prédécesseurs, fut aussi sous le règne de Moulay Hassan non seulement l'arsenal et la base militaire du Grand Sultan, mais la Kaschla du Tabor des Haraba, autrement dit l'Ecole des officiers instructeurs marocains formés par notre mission française.

L'Ecole de Dar El Beida, en gestation, se reliait donc à une tradition, et qui plus est à une tradition française. Cela suffit, avec la présence de Poey-mirau à Meknès, pour emporter la décision. Le palais, situé dans un site merveilleux, offrait en plus le très grand avantage d'être connu de l'élite marocaine dont le Maréchal avait résolu de faire sa clientèle, La création de l'Ecole répond aux buts suivants :
1 ° Donner à la troupe Spahis et Tirailleurs Marocains des Officiers de même race qu'elle, recrutés judicieusement parmi l'élite des campagnes, de façon à la rapprocher de nous, tout en mettant au service de l'Armée Française le prestige que donnent encore dans ce pays la naissance, le rang social et la fortune ;
2° Former de bons chefs de section et de peloton ;
3° Donner à ces jeunes gens une éducation susceptible d'éveiller en eux les sentiments d'honneur, de dévouement, de loyauté qui sont l'apanage de la carrière des armes et leur rendre plus facile la fréquentation: de leurs camarades français, sans les sortir tout à fait de leur milieu, ce qui serait une faute.
Le choix des élèves appartient au Commissaire Résident Général., il porte chaque année sur un nombre de candidats élevé permettant dès l'entrée d'exercer une sélection sérieuse.

Les élèves admis suivent un cours préparatoire au certificat d'éludés primaires qu'ils doivent obtenir avant de passer au peloton des élèves-officiers. A partir de 19 ans, les élèves désirant embrasser la carrière des armes sont autorisés par le Ministre de la Guerre à contracter un engagement de 4 ans au titre d'un régiment de spahis ou de tirailleurs marocains.
Pendant ces quatre années, les élèves-officiers poursuivent simultanément leur formation générale et leur préparation militaire, s'ils réussissent aux examens qu'ils passent au terme de leurs éludes, les élèves-officiers sont promus sous-lieutenant de réserve au titre indigène et font, en cette qualité, deux années de stage probatoire dans un régiment avant de pouvoir être titularisés, avec leur grade, dans l'armée active. L'avenir militaire des officiers marocains sortant de Dar El Beida est limité au grade de capitaine.
Mais tel n'est pas le but restreint et étroit de l'Ecole. Elle a d'autres fins.

Le Maréchal Lyautey a vu plus loin, lorsqu'il recommande de recruter les élevés de Dar El Beida parmi les familles caïdables de l'Empire.
Après 12 ou 15 ans d'épreuves et de services loyaux dans notre armée, les élèves de Dar El Beida, fils de caïds, chioukh ou notables des Djemaa des tribus berbères, peuvent être appelés à succéder à leurs pères, oncles ou parents.
Quelques anciens élèves de la première promotion, malgré une formation hâtive — ils n'ont fait que 2 années d'école exercent déjà, à la satisfaction quasi générale, des fonctions de caïds et khalifa. Ceux des promotions actuelles dont la formation intellectuelle et morale a été plus poussée seront une pépinière d'excellents éléments où l'Administration pourra choisir et trouver des hommes instruits, pondérés, formés à nos méthodes comme à l'obéissance et à l'habitude du commandement.
Encouragé par des résultats déjà brillants, Monsieur le Résident Général Lucien Saint, comme ses prédécesseurs, porte à l'Ecole le plus haut intérêt. C'est à lui qu'elle doit son orientation actuelle vers des fins précises et tangibles.
Le recrutement des élèves, limité aux possibilités d'emploi, fait qu'il n'y a pas et qu'il n'y aura jamais dans leurs rangs de ratés et de mécontents.
Le Tableau d'Honneur de l'Ecole, inauguré en 1925 par M. le Résident Général Théodore Steeg, est déjà lourd de gloire.
On peut y lire, les noms de :
3 officiers indigènes morts au champ d'honneur,
4 Chevaliers de la Légion d'honneur pour faits de guerre,
les 49 citations à l'Ordre, méritées par les 43 officiers déjà sortis de Dar El Beida.


Chef de Bataillon TARRIT Commandant l'Ecole Militaire des Officiers Marocains.

Texte tiré de : Meknès, "Terre Marocaine"


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 17:38, édité 5 fois
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty L'école militaire Dar Beïda

Message  Admin Jeu 6 Jan - 16:20

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Photo_44
Plan d'après les levés du Cdt Le Vallois, en 1884

Meknès bien avant le Protectorat puisque ce plan de J. Le Valois date de 1884... Ceci donne une idée très juste de ce qui était Meknès, plan au 1/40.000 où on y distingue Bou Ameir,  bab Tizini, Berdaïne, le 1er Mellah, le Palais à l'intérieur du Makhzen et le bassin El Héri et surtout Dar Beïda, ex palais du Sultan, abandonné durant ces années et les jardins du Sultan nommés "l'Aguedal".


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 17:47, édité 8 fois
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Jeu 6 Jan - 16:24

L'école par l'image...
l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Eom_gu10
l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Meknes13
l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Meknes14


Dernière édition par Admin le Ven 2 Juil - 22:05, édité 3 fois
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Ecole Militaire de Dar Beida Meknès

Message  René Hermitte Jeu 6 Jan - 18:12

Bonjour à tous

L'Ecole militaire de DAR BEIDA  Meknès a vu la création d'une école de Gendarmerie Royale Marocaine calquée sur le modèle français.
Un certain pourcentage parmi les  cadres instructeurs sont issus de la Gendarmerie Départementale française sur volontariat tel mon excellent  collègue et ami depuis mon séjour à Lyon,  l'Adjudant-Chef M...  venant de l'Etat Major de la Légion de Marseille La Timone dans les années 1995.
( Il a pris ma place le bougre ...  Very Happy ). Il s'y est tellement plu à DAR BEIDA Meknès qu'il y a convolé avec  femme marocaine  et chapeau neuf ...    Very Happy
René Hermitte
René Hermitte

Messages : 1419
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 74
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Mer 2 Mai - 18:49

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Dar_be11        Photo de De la Martinière.  les 1ers grands photographes au Maroc.


Dernière édition par Admin le Mer 30 Juin - 21:52, édité 6 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Grostefan Alain Mer 19 Nov - 15:54

Les anciens élèves officiers  marocainsde l'Ecole Militaire de Dar El Beïda à Meknès

General Jean Jacques de Butler (1893-1984).Commandant de l'Ecole des Eleves officiers Marocains Dar El Beida a Meknes.

Mohamed Oufkir, Mohamed Medbouh, Ahmed Dlimi, Ahmed Marzouki, M'hamed Ababou l'un des principaux participants au Coup d’État Skhirat.
Outre un grand nombre d'officiers :Amharche, Hammou ben Akka Amahzoune et Mahjoubi Aherdane,le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali tué en 1971 à Skhirat,Driss Ben Omar El Alami, Ahmed Bentoudja (promotion dar beida année 1924), Mbarek Bekkaï1er Premier ministre du Maroc 7 décembre 1955 – 15 avril 1958.- Kettani, le 1er general des FAR,promotion dar beida année 1926.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Source Le Net

29/2/1940: Commandant de l'Ecole des Elèves officiers Marocains Dar El Beida à Meknes.
-rang du bas, de gauche à droite : lieutenant Ammi Driss Baquayd ,
Mohamed Ben Ahmed Oufkir, Jean de Butler, Abdelhai Labsir,
Mohamed Embarek Serghini.

-rang du haut, de gauche à droite : Allal Ben Mansour Oudyi, Mohamed Ben Gamrani,
Bennani Mostafa Ben Mohamed , Oamar El Mokr
Grostefan Alain
Grostefan Alain

Messages : 13338
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 84
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Mer 19 Nov - 18:07

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Dar_be10
l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Acole_10                Terrain de manœuvres sur l'ancien espace des jardins du Sultan (Aguedal) attenant à Dar Beïda.


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 17:44, édité 4 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Mer 19 Nov - 20:39

J'avais à une certaine époque préparé certaines recherches sur le sujet et j'ai tout laissé en plan... Merci à toi d'avoir ressorti ce texte tiré certainement de Wikipédia...L’ école militaire de Dar el Beida fut sans doute un lieu privilégié de contact entre officiers français et fils de familles marocains.
J'ai des CPA et photos dans mes fichiers.... Je vais prendre le temps de les placer en totalité...
3 CPA des années 50/55
l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Exteri11
l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Exteri10
l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Exteri12


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 3:53, édité 4 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Mer 19 Nov - 20:48

Fondée par LYAUTEY, l’ ÉCOLE MILITAIRE DE DAR EL BEIDA voulait être le St CYR du MAROC

Là, des affinités de caste, plus importantes pour un Lyautey que les affinités de race, purent s’exprimer. L’idéologie qui les rendit possibles, et sans doute aussi sincères, était, au fond, la même que celle que Jean Renoir fait si bien sentir dans son film La Grande Illusion: le capitaine de Boïeldieu et le colonel von Rauffenstein fraternisent, au-dessus de la guerre qui déchire leurs peuples, parce qu’étant de la même classe, ils partagent les mêmes valeurs et éprouvent les mêmes répugnances.

Lorsque Lyautey compare les M’Tougui, les Goundafi, les Glaoui à des Montmorency marocains, à des barons musulmans, il donne ainsi libre cours à cette utopie d’internationale aristocratique derrière laquelle se remparait son conservatisme...

Suite aux extraits du livre de "Meknès, Cité impériale, Histoire d'une mélancolie" par Francis Ramirez et Christian Rolot.


l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès 488_0010        1911 ou 1912.... L'arrivée des troupes françaises à Meknès, le premier camp militaire formé dans l'espace de Dar Beïda...


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 3:54, édité 5 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Sam 22 Nov - 11:44

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès 1954_d11        1954 - les jardins de Dar Beïda


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 17:49, édité 6 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Sam 22 Nov - 18:29

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès 1912_610

1912 - Le Palais à l'arrivée des troupes françaises...

Le Palais Dar El Beïda qui abrite actuellement L'Académie Royale Militaire a été bâti par le Sultan Mohamed Ben Abdellah.  Sa construction fut entreprise entre 1760 et 1775. Il fallut donc une 15zaine d'années pour la terminer.

L'architecte en était probablement un écossais converti à L'Islam connu sous le nom de El Hassan El Alej El Inglizi. Le Sultan Sidi Mohamed, petit fils du grand Sultan Moulay Ismaïl qui a laissé tant de souvenirs glorieux dans l'histoire, le Palais de Dar El Beïda fut ensuite abandonné, pillé au cours des convulsions traversées par le Maroc et ses diverses épreuves qu'il subit, auxquelles s'ajoutèrent les atteintes du temps, n'allèrent pas sans entamer sa beauté.

Le Sultan Abderrahman, l'allié d'Abd-el-Kader pendant la campagne d'Algérie, le transforma en arsenal et dépôt de vivres.
Sous le règne de Moulay Hassan, il fut non seulement l'Arsenal et la base militaire de ce Sultan, mais la Kaschia des Tabors des Harabas, autrement dit l'Ecole des Officiers Instructeurs Marocains formés par la mission française.

Palais de grande allure, quoique assez délabré mais en voie progressive de restauration par le Service des Beaux Arts, situé dans un site verdoyant, ancienne demeure des Sultans, connu de la société marocaine, fut choisi en 1919 par le maréchal Lyautey pour y installer l'Ecole des Elèves-Officiers marocains.


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 13:18, édité 5 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Sam 22 Nov - 18:32

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès 1916_10             Le Palais du Sultan dans l'enceinte de Dar El Beïda...


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 3:56, édité 2 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Sam 22 Nov - 18:35

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès 1920_g10          1911 - Visite de l'Arsenal par le général Dalbiez - Arrivée des Troupes françaises à Meknès...


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 3:57, édité 5 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Sam 22 Nov - 18:38

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Olivie11         Janvier 1913...??? pourquoi pas. Le tampon est de 1913; La CPA, plutôt 1912. Le Général Lyautey et son état major défile sur l'espace Aguedal attenant au Palais Dar Béïda et non au camp des oliviers. C'est mon avis.


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 17:58, édité 4 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Sam 22 Nov - 18:41

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès 55818810        1916 - l'arsenal...


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 17:48, édité 4 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Sam 22 Nov - 18:45

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès 1787610           1916... la cour de l'Arsenal


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 18:02, édité 4 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Admin Sam 22 Nov - 18:49

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès 1954_d10          1954 - le Patio du bloc scolaire
Photographe : Belin


Dernière édition par Admin le Jeu 1 Juil - 4:00, édité 3 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
Admin
Admin

Messages : 15053
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 82
Localisation : Marseille

https://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès Empty Re: l'Ecole militaire Dar Beïda à Meknès

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum