Mémoires de Blédards

Page 21 sur 29 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 25 ... 29  Suivant

Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Grostefan Alain le Mar 22 Avr 2014 - 9:48

XAVIER - SERGE
S'il avait été à Meknès il aurait consulté le Dr DELONGUEVAL spécialiste des patients célibataires (entre autres). Je ne pense pas, XAVIER, que le gars ait fréquenté sa bru. Là-bas, souvent, la mortadelle était attaquée par les scipions. Et la mouche se posait sur le béat. Il y avait peut-être des rillettes en fut. Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy 
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16179
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Admin le Sam 14 Juin 2014 - 22:57

Wouaouh.... Je n'avais encore lu ce passage d'Alain... Embarassed  Embarassed  Embarassed 

Alors, mon beau....!!!! tu te lâches...??? Coquin, va... §!!
 sunny sunny sunny 

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Admin le Sam 14 Juin 2014 - 23:03

...celle ci.... je n'avais envie de la rater...!!!J'ai l'impression de la doubler même... (?????)


Dernière édition par Admin le Mer 1 Fév 2017 - 6:16, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Grostefan Alain le Mar 18 Nov 2014 - 13:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tout est bon dans le hallouf
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16179
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Lucien Calatayud le Mar 18 Nov 2014 - 15:30

ALAIN


Mon père a travaillé chez les sœurs Lacourtablaise. Elles avaient leur propriété  sur les plateaux au dessus d'Aïn Taoujda,  et la propriété des Daumas n'était pas loin de celle où nous étions  plus tard, aux Aït Yazem.
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4703
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Grostefan Alain le Mar 18 Nov 2014 - 16:20

LUCIEN
Oui, les LACOURTABLAISE étaient près de Sebââ-Aïoun.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16179
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mar 18 Nov 2014 - 16:23

J'ai vu cette propriete en 2008 et ca a bien change maintenant. Du luxe...ahah.. Laughing
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17145
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Lucien Calatayud le Mar 18 Nov 2014 - 16:41

GHIS ET ALAIN

Avec mon frère aîné nous avons  eu l'occasion de déjeuner dans cette ferme. Le cuisinier était Marocain et voulant annoncer fièrement sa préparation il avait dit "c'est dou pet d'chamelle". Sa béchamel était il est vrai délicieuse.
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4703
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Marie-Joëlle Cremault le Mer 19 Nov 2014 - 17:11

Bonsoir LUCIEN, 
Oh quelle chance tu as eu chez les LACOURTABLAISE, nous, quand nous étions enfants et que nous n'aimions pas un met, la réponse fusait : "la prochaines fois les enfants, nous vous ferons des briques , à la sauce cailloux" et nous éclations de rire.
Je ne vois les photos , ni ne lis tous les textes, donc je ne puis répondre. 
Cf" le laboureur et ses enfants" ou" la cigale et la fourmi" , qui a bien pu écrire cela, Laughing ???
je n'ai pas la chance de me voir si belle dans mon miroir.
 Allons un peu de réflexion. peut être il n'y a pas unité de lieu et de temps ?
ihi , goce var,
avatar
Marie-Joëlle Cremault

Messages : 525
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Marie-Joëlle Cremault le Ven 21 Nov 2014 - 17:30

ALAIN, s'il te plait,
Puisque nous savons que tu as travaillé chez Monsieur ZNIBER, pourrais-tu nous dire, quelles fermes , ex propriétés de Français , sont devenues la propriété, de ce Monsieur ?  Et sous quel régime ? car je pense que c'est de la pleine propriété.  Les CASTELS et autres n'ont eu que des baux. Tu en sais plus que moi.
Y a t il un rapport de cause à effet, car les Celliers du Maroc, ont( ou ont eu) une adresse à Chalons sur Marne, as-tu  travaillé pour eux à Chalons ?
Ceci me parait intéressant pour tous et pour l'histoire du Maroc post marocanisation des terres (et autres biens). Monsieur Zniber n'ayant pas, ce me semble, eu l'attribution des terres après 30 ans de nationalisation.
Bonne soirée à tous, et merci de ta réponse Alain.


PS: je vois que seulement deux hommes du site ont connu la ferme des femmes LACOURTablaisE, 


 Car , rien de luxueux, dans la ferme , une  maison d'habitation, bcp de locaux pour le matériel et les chevaux. Chez les paysans pas de bling bling, mais on plante et on fait fructifier les terres.
Si tu parles de la cave, ah oui. Nous n'avons jamais eu de cave. Du ravalement des façades, ah oui,
Il y a des films flatteurs et des photos, itou, jusqu'en 1956. Mais, après...... les fourmis, ont pensées au retour en France. La preuve, si les façades ont été refaites, il n'y a plus de jardin d'agrément, il n'y a plus le petit verger réservé à notre consommation personnelle etc, etc....

C'est de la gestion pure et simple : pour les uns comme pour les autres ( à savoir le groupe Castel)
avatar
Marie-Joëlle Cremault

Messages : 525
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Grostefan Alain le Ven 21 Nov 2014 - 22:51

MARIE-JO
Bonjour. Non, ZNIBER avait la main mise sur les caves uniquement et non sur les terres.  Je suppose qu'il achetait le raisin. Je sais pas si ça fonctionnait sous forme de coopérative comme au temps des "colons" (terme non péjoratif pour moi).
Je ne suis pas au courant pour les celliers de Meknès qui auraient une adresse à Châlons. J'émets une hypothèse : "les celliers de Meknès se lanceraient-ils dans la production de vins *champagnisés?" Et pour ce faire ils prendraient contact avec la Champagne pour son savoir-faire?
Es-tu sûre qu'il s'agit de Châlons (sur Marne). Car il existe aussi Chalon (sur Saône). Orthographe différente.
Je n'ai pas vinifié en France. J'avais arrêté au Maroc quelques années avant mon rapatriement en Métropole l'été de 1983.


*Un vin champagnisé n'a pas droit à l'appellation "champagne". L'appellation est liée au terroir d'origine. D'ailleurs seuls les vrais champagnes ont le mot "champagne" écrit sur le bouchon.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16179
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Marie-Joëlle Cremault le Sam 22 Nov 2014 - 6:40

Merci ALAIN,
C'est déjà tout à fait différent :"" ll avait la main mise sur les caves".  TT ceci est bien loin ::: près de 60 ans. Et nous savons tous , que nos informations sont déformées , suivant les tendances des journalistes de leurs journaux, les années, les décennies etc... Donc les lectures actuelles sont bien différentes , cf GOOGLE et AUTRES
Si l'on lit des rapports de commissions européennes, et même  si nous regardons le TV Française, la production de fruits rouges : fraises notamment, il y a une totale différence avec ce qui est écrit sur GOOGLE et le développement par la descendante ZNIBER, sur la presque totalité de  production de ces fruits rouges.
Mais soyons objectifs et non médisant, cela se passe exactement , de même, dans le monde (produits équitables, etc, marchés publiques, etc...
Bon, nous sommes des grands parents , et ces écarts de générations semblent oublier que l'évolution le veut ainsi. Nous, je suis personnellement dépassée.
J'ai l'occasion de fréquenter des personnes de nationalités et de milieux sociaux très variés. Ce que j'entends, est ??? quoi ???  inoui .... une forme d'esclavagiste moderne, sans sécurité sociale etc...
LUcien nous en parlerons : Ces somptueuses maisons de la cote d'azur ont des gardiens qui ne sont pas payés, car le logement attribué leur sert de rémunération. C'est surement légal, trop long à expliquer. Mais il y a de parfaits employeurs,  qui rémunèrent , qui cotisent, Préférer des employeurs Norvégiens à des Saoudiens Google me lache, j'envoie. Bonne journée
avatar
Marie-Joëlle Cremault

Messages : 525
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Grostefan Alain le Mar 25 Nov 2014 - 23:35

Ferme Regnault aux Aït Harzalla
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ferme Aucouturier aux Aït Harzalla
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16179
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Les Blédars

Message  Admin le Jeu 2 Juil 2015 - 17:40

Un blédard...

Je suis tombé par hasard sur le mot « BLéDARD » et je ne savais pas qu’à sa création, ce mot avait une connotation quelque peu péjorative….

Il est écrit que blédard est un mot d’origine arabe dérivé du mot bled qui désignait un village perdu en Algérie. C’est logique et ça n’a rien de péjoratif.

Le terme est apparu dans le premier quart du XXème siècle alors que l’Algérie était une colonie française.

« Etaient dénommés blédards, les soldats français stationnées dans les villages reculés du pays où les algériens vivant dans ces villages.
Le mot, qui avait disparu suite à la décolonisation du pays est réapparu en France avec la   troisième génération issue de l’immigration maghrébine.( ??????)
Plutôt  utilisé par les jeunes, il commença par caractériser avec moquerie les nouveaux arrivants d’Algérie ou d’ailleurs, comme ceux restés au pays encore empreints des habitudes et des traditions locales.

C’est l’aspect inadapté et gauche de ces personnes dans l’environnement français qui est mis en avant dans cette dénomination. »
Bernard Maurès – Mémoires d’Omar Ben Moktar – 1998 imp. L’Harmattan


Etant jeune à Meknès, j’entendais souvent cette appellation dans les discussions d’adultes entre 2 verres d’anisette…Je lui donnais un sens comme «venu d’ailleurs»… mais j’étais petit…., tout petit…

J’aime ce mot… Quelque part, il fait voyager… !!!

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Grostefan Alain le Jeu 2 Juil 2015 - 18:17

ANDRE
C'est vrai que ce terme n'est pas très élégant pour désigner les campagnards. Mais moi je l'accepte car je suis fier d'être du bled, comme d'être pied-noir. Il n'y a pas à rougir d'être paysan. On est admiratif quand on évoque cette image poétique "le geste auguste du semeur'. Pourtant ce semeur est un paysan, un homme du bled, donc un blédard.
Les Parisiens se sentent supérieurs aux "provinciaux"... ça ne tient pas debout mais c'est ainsi.
Les Marocains eux-mêmes font une distinction entre les citadins et ceux du bled. Ces derniers sont désignés par "el'ârobiya".
Au fait le mot "barda" passé dans le langage militaire a quelle origine?
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16179
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  CONRAD-BRUAT Xavier le Jeu 2 Juil 2015 - 18:57

Effectivement, pour moi, le blédard a toujours été l'homme du bled, l'homme de la campagne, par opposition à l'homme de la ville, le citadin, sans aucune connotation péjorative.
Le citadin n'est pas le parisien ou le rbati, ah ah ah ... cheers


Dernière édition par CONRAD-BRUAT Xavier le Jeu 2 Juil 2015 - 19:01, édité 1 fois
avatar
CONRAD-BRUAT Xavier

Messages : 7035
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 78
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Admin le Jeu 2 Juil 2015 - 19:01

Barda...: je crois que par extension, ce mot qui pourrait être d'origine arabe, signifiait le paquetage du soldat...
C'est tout ce que je sais...!!!

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  CONRAD-BRUAT Xavier le Jeu 2 Juil 2015 - 19:08

Barda: équipement du soldat, chargement encombrant.
Voilà un mot qui résulte de la conquête de l'Algérie par la France. Ces mots arabes ont été entendus par des soldats français, ce sont essentiellement des emprunts oraux, souvent fidèles à leur première signification. À l'instar de «toubib» qui signifie vraiment médecin. Contrairement à «Barda» qui en arabe est une sorte de couverture douillette qu'on met sur le bas de la bête pour adoucir sa charge sur le dos et qui est devenu la charge que les soldats ont sur leur dos. Il y a eu un changement d'interprétation.


Bled: en Afrique du Nord, l'intérieur des terres, la campagne. en France, lieu isolé offrant peu de ressources.
Ce terme également issu de la conquête de l'Algérie a acquis une dimension péjorative dans son voyage de l'arabe au français. Dans sa forme algérienne et maghrébine, il signifie la terre ou le pays de manière tout à fait neutre. En français, l'expression «c'est un bled» a une connotation négative,on voit l'aspect de la terre, de la campagne isolée, avec toute la péjoration monstrueusement injuste que la plupart des langues réservent aux paysans. Cela résulte du jugement social porté dès l'Antiquité sur l'homme de la campagne sédentaire, attaché à sa terre travaillant de ses mains et traité comme un animal.
Alain Rey, Directeur du Robert
avatar
CONRAD-BRUAT Xavier

Messages : 7035
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 78
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Admin le Jeu 2 Juil 2015 - 20:54

Eh bien voilà qui a le mérite d'être précis, concis et très explicite...

Apprendre que le "barda" était une "petite couverture douillette pour derrières sensibles" placée sur le dos d'un animal de bât....!!!
Merci.... Je n'ai pas osé faire rimer "douillette" avec certaines parties sensibles...Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed

Qu'en pensent nos 2 célèbres blédards, Alain et Lucien...???

Sur ses lettres qui venaient de Kasba Tadla, mon père parlait beaucoup de départs, de missions, de convoyages à Ksar es Souk, Tindouf, Tamagourt...., pour des durées déterminées... Il parlait de bled et cela n'avait pas l'air d'être des voyages d'agréments ou de simples sinécures...

J'aime bien ces mots, bled, blédards, que j'associe plus volontiers à l'idée de campagne, de champs...  sunny  sunny

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  René Hermitte le Jeu 2 Juil 2015 - 21:27

Bonjour 

Je viens d'apercevoir la photo postée par Alain du "château"  de la comtesse de Bouderballa  Very Happy Very Happy

Bouderballa m'a immédiatement fait penser à une connaissance native de la région de Meknès,  Colonel en retraite que j'avais rencontré chez l'ami Michel Garcia de Cuers (Var) il n'y a pas si longtemps, ancien habitant de la ferme de Bouderballa,  hélas décédé depuis. 
Toutes mes pensées à son épouse et à sa famille. J'en avais parlé au moment des faits.

D'autre part en ce moment gros succès rencontré par un jeune humoriste le comte de BOUDERBALLA. 
J'ignore si ce jeune homme est originaire du Maroc mais j'apprécie ce qu'il dit sur la société actuelle, et surtout la jeunesse de nos quartiers.  il balance sec le bougre ... Very Happy  
Taper le comte de Bouderballa sur You Tube, fou rire assuré.
avatar
René Hermitte

Messages : 1452
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 71
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Admin le Jeu 2 Juil 2015 - 21:32

Une page du bled...

Je suis sûr que si je remets d'actualités un certain bled, Lucien arrive à 110 à l'heure...!!! Chiche...!!!


Quelques traits de vie au bled... selon Lucien...!!!

""Qu’importe ces petits travers, il faisait bon vivre sa vie d’adolescent en un tel lieu, d’y façonner  son futur par une observation  pointue de ce qui se passait autour de soi. Le comportement souvent  fort étrange de nos adultes servant  d’expérience et d’apprentissage de la vie. Une manière comme  une autre de s’aguerrir aux réalités comme aux aléas inhérents à toutes cohabitations.

L’œil et l’oreille en permanents aguets, bien plus souvent amusés qu'attristés par la dernière mésaventure venue frapper l’un ou l’autre de nos concitoyens, nous les enfants, ne trouvions à vrai dire ici qu’un embarras de distractions. De quoi saturer en tout cas nos têtes par une accumulation pléthorique d’images et de scènes.""

L. Calatayud  Idea  Idea


Dernière édition par Admin le Mar 14 Mar 2017 - 8:58, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11950
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 79
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Grostefan Alain le Jeu 2 Juil 2015 - 22:52

Je reviens sur le "barda". Xavier ce n'est pas la sous-ventrière. Au contraire cette protection de l'âne (ou d'un autre ongulé) se met  sur le dos de la bête. En Arabe c'est le "berdaâ". Pardessus on dépose le chouari lorsqu'on va au souk. Les militaires portant leurs affaires attachées dans le dos ont alors appelé ça un "barda", par esprit d'imitation je suppose.
En bon français le berdaâ c'est le bât.
Il y a quelque part sur le site une photo représentant des juifs fabriquant des "berdaâ".


Voilà cette photo. Juif de Demnate
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16179
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Lucien Calatayud le Ven 3 Juil 2015 - 11:24

Salut à tous

Concernant le mot Blédard:  Il ne peut avoir qu'un sens péjoratif étant donné son suffixe. Le Robert donne la définition suivante adoptée en 1926: Soldat français qui servait dans le bled, en Afrique du Nord.
Concernant le mot Barda: Il est effectivement d'origine arabe: Barda'a = bât nous dit encore le Robert. Il a ensuite pris la signification d'équipement du soldat et par extension: celui de chargement encombrant, bagage...
Conclusion: Ni Alain ni moi n'avons été soldats en AFN en 1926, ni Alain ni moi n'avons  donc eu à porter un barda donc, ni Alain ni moi ne sommes des blédards. CQFD. Very Happy Very Happy
En ce qui concerne la maison: C'est celle où nous avons atterris après les trois années passées au village. J'y ai habité  10 ans de 1940 à 1950 sauf les années d'internat à Poeymirau bien sûr.
En ce qui concerne le texte qui accompagne la photo: C'est un extrait du premier jet de mon 2ème livre: "Il était une fois un village". Le texte définitif est le suivant:
 
Il va sans dire qu’ici comme  ailleurs, le bouche à oreille  allait bon train. Il pouvait aussi bien verser  dans  la  médisance  que  voler  au secours d’une  famille. Balayant alors tout antécédent fâcheux, de très touchants élans de cœur relayaient  très spontanément les mesquineries qui avaient pu être commises la veille même. À ce point  que personne n’aurait pu  affirmer de  façon formelle qui était l’ami de qui, ni qui ne l’était plus ; qui  était en passe de réconciliation ou  au contraire quels étaient ceux qui n’allaient plus tarder  à se regarder en chien de faïence.
Qu’importait ces petits travers, il faisait bon vivre une vie  d’adolescent dans ce village, d’y façonner son futur, jetant des  regards pointus ici ou  là sur  ce qui s’y déroulait, de satisfaire ainsi sa  curiosité épiant le comportement  souvent étrange, parfois même assez déroutant de nos adultes et d’en tirer quelques nouveaux enseignements. Une manière comme une autre de s’aguerrir aux aléas inhérents à un régime de cohabitation.  L’œil et l’oreille en constant  aguets, le plus souvent amusés devant la dernière mésaventure survenue à  l’une ou l’autre  des familles, nous les enfants,  trouvions à vrai dire au sein de notre environnement de quoi saturer nos jeunes méninges  d’une foule  d’images, de sons et d’odeurs.
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4703
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires de Blédards

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 29 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 25 ... 29  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum