RABAT, la capitale

Page 4 sur 38 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 21 ... 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Mar 15 Mai - 5:39

Bonjour Alain - Belle photo de cet ancien tramway et ils ont fait beaucoup de progres depuis celui qui est en place maintenant (page 1) et qui est aussi moderne que le notre ici.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17119
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Les traversées du Bou Regreg

Message  Langlois André le Jeu 7 Juin - 9:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]....en 1900

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]   ...en 1911

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]...en 1913

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]...en 1915
avatar
Langlois André

Messages : 1968
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 78
Localisation : 13008 - Marseille

http://andrelanglois.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Grostefan Alain le Jeu 7 Juin - 10:33

Obsèques de Madame La Maréchale LYAUTEY

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15596
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Jeu 7 Juin - 18:11

Bonjour Alain - Qui etait la Marechale Lyautey par rapport au Marechal???
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17119
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Admin le Jeu 7 Juin - 19:19

Ghislaine Jousse-Veale a écrit:Bonjour Alain - Qui etait la Marechale Lyautey par rapport au Marechal???
GHIS..... c'était sa gouvernante...!!! bounce  bounce Mais non, bien sûr.... C'était sa femme, car notre grand maréchal de France était marié....


Dernière édition par Admin le Mar 17 Mar - 15:19, édité 1 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11243
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Jeu 7 Juin - 19:41

Andre - Oui mais le Marechal Lyautey est mort dans les annees 30 a l'age de 80 ans deja...C'est la difference d'age et ce que j'avais lu a son sujet dans un livre d'histoire d'ailleurs qui m'a surpris...ahahah
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17119
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Grostefan Alain le Lun 11 Juin - 12:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15596
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Grostefan Alain le Lun 11 Juin - 12:47

Plage de SKHIRAT[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


C'était au retour d'un concours de pêche à la traîne que nous avions gagné Alain CIPIERE et moi.
Sur la droite on voit une partie de l'ile. Au premier plan, avec nos prises, Alain CIPIERE et sa femme Simone. En blanc avec casquette, ma femme. Moi je suis affairé avec le bateau qu'il faut atteler au tracteur et donc non visible sur cette photo.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15596
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

création de Rabat

Message  christiane gérard le Jeu 21 Juin - 17:14

Rabat, capitale du Maroc il y a de cela un siècle
Article | mar, 19/06/2012 - 20:50

Rabat, capitale du Maroc il y a de cela un siècle
L'idée ne devait pas répondre aux caprices du hasard, mais la reconduction d’un précédent historique qui marqua Lyautey, l’Amérique, et une nouvelle vocation pour le pays, tournée désormais vers l’Atlantique. Rabat serait la Washington du Maroc, tout comme Casablanca sa New York.

Au soir de sa vie, le fondateur de Rabat (Ribat al fath : le couvent de la victoire), le sultan Yacoub al Mansour, au XIIe siècle, devait regretter sa décision. De la mosquée qui devait être l’épicentre de la ville, il n’y eut que son minaret, témoin d’une œuvre inachevée. Les Mérinides en firent juste une nécropole dans ce qui est actuellement Chellah sur les vestiges romains. On retiendra dans cette fonction de cimetière marin, sous les Mérinides, le nom de la mère du sultan Abou Inane, Oum al ‘iz, nom d’emprunt, pérennisé par la commune rurale Oum ‘Azza. Quand le site abritera les Moresques expulsés d’Espagne en 1609, et leurs devanciers les Hornacheros, venus d’Hornachos de l’Estramadura, la rive sud du Bouregreg se fraya une expérience unique, à travers la nouvelle culture de ses nouveaux locataires, fruit d’interaction entre leur pays d’origine et celui d’accueil, et surtout par le recours à la piraterie. Le lieu sera désormais connu sous le nom de Salé le Neuf et ses habitants par les corsaires de Salé. Il s’agit en effet de Rabat.

C’est une séquence qui marqua la ville jusqu’à l’heure, car ceux qu’on appelle Rbatis, c’est-à-dire les habitants originaux de la ville étaient pour la plupart des descendants de Moresques, dont les noms étaient espagnols (Blanco, Pérès, Rodriguès, Guessous “altération de Jésus”, Palafrèj, Palamino, avec le phonème P qui n’existe ni en arabe ni en amazigh, ou référaient à des lieux d’Espagne (Moulinas, Ronda, Dénia, Fenjera...). Un haut fait d’interaction culturelle entre Islam et chrétienté, sans oublier les familles juives qui subirent le même sort de déportation, et dont plusieurs se convertissent à l’islam. Les corsaires de Salé le Neuf donnaient des sueurs chaudes aux armateurs chrétiens. Il ne restera du passé corsaire que des souvenirs, et les sultans alaouites eurent raison des ces Raïs retors, ou pirates qu’ils réintégrèrent dans le giron du Makhzen. Ils concédèrent la fameuse Casbah à une tribu arabe du Sahara, une sorte de phalange, les Oudaya, ce qui lui valut son appellation actuelle. Le visiteur de la Casbah ne manquera pas de constater les noms des rues des fractions de la dite tribu (Ouled Dlim, Ouled Jrar, Ouled Mtaa, Zirara...). La bourgade s’engouffra après les heures glorieuses de la piraterie dans l’oubli et végétera dans le petit commerce, l’agriculture et l’élevage avec de fréquentes razzias des tribus arabes des Zaers.

On retiendra de ces inimitiés le quolibet “aroubi”, on ne peut péjoratif, synonyme de rustre, forgé par les Rbatis, pour désigner leurs voisins. Le sultan Mohammed Ibn Abdellah, ou Mohammed III, dans ses déplacements entre les deux capitales Marrakech et Fès érigea en 1785 un palais dans ce qui est actuellement Dar al makhzen et posa l’embryon d’une ville. Les voies entre Marrakech et Fès via le Tadla et le Fazaz (Moyen-Atlas) devenaient périlleuses à cause des tribus rebelles et on préférait le chemin par le Tamesna, là où se trouve Rabat. Le hasard voulut que Mohammed Ibn Abdellah y mourût. Mais la bourgade ne fut qu’un lieu de passage ou d’estivage, comme avec le sultan Moulay Slimane qui y construisit un palais d’été, connu par Dar al Bahr entre 1792 et 1799. Belle œuvre, qui a connu quelques améliorations sous Hassan 1er. Avec le Protectorat, le palais, avec quelques extensions, sera connu par Marie Feuillet, dans sa nouvelle fonction d’hôpital militaire.

Après la signature du traité du Protectorat, le sultan Moulay Hafid se retira pour un moment à Rabat. Le Résident général, Hubert Lyautey, le suivit. Il n’y eut pas à l’idée de changer de capitale, mais le souvenir tumultueux qu’il eut à ses débuts à Fès l’amena à réfléchir sur l’opportunité d’une nouvelle capitale. L’idée ne devait pas répondre aux caprices du hasard, mais la reconduction d’un précédent historique qui marqua Lyautey, l’Amérique, et une nouvelle vocation pour le pays, tournée désormais vers l’Atlantique. Rabat serait la Washington du Maroc, tout comme Casablanca sa New York. Dans la même logique on voudra voir dans la mise en œuvre du périmètre irrigué du Tadla dans les années 40 et 50, sous l’ingénieux Corentin Talec, la Californie du Maroc. Le passé historique de Rabat étaya la décision de Lyautey. Il s’empressa de reconstruire la muraille almohade et choisit ses locaux face à la Casbah des Mérinides, connue sous le nom de Chellah. Depuis, la bourgade fut appelée au destin qu’on lui connaît. Sa vocation de lieu d’interactions entre les deux rives n’a jamais été entamée, même dans la douleur.

La ville de Rabat célébrera sous peu, le 28 juillet, le centième anniversaire en tant que capitale du pays. Est-ce trop demander à la ville, avec la sensibilité historique qu’on connaît à son maire, Fathallah Oualalou, de restaurer la casbah, avec toutes ses dépendances, sa scala, son fort construit par les Allemands à la fin du XIXe siècle, connu un moment par le fort de Ruttenburg, puis par le fort Hervé, avant d’être connu par la «Caravelle», dans sa nouvelle fonction de restaurant. Le lieu dit Bab al Oued qui a été le théâtre de grandes scènes d’embarquement et de débarquement est repoussant par ses odeurs... La Casbah, dans sa globalité, est un témoin d’un des épisodes les plus tragiques de notre histoire et des plus épiques aussi. Le Palais Dar al Bahr, l’ancien Marie Feuillet, et hôpital Mohammed V après, ne mérite-t-il pas un autre traitement, que de devenir un amas de décombres, lieu où a été reçu le ministre Regnault, accompagné du général Lyautey et de l’amiral Philibert, par le sultan Abdelaziz en 1907, dans ce qui était un moment le Pavillon de la médecine interne.

On sait tout de l’excellent travail de la commission de l’Histoire du Maroc, qui a à son actif plusieurs œuvres de restauration. Pourquoi ne mettrait-il pas le Palais Dar al Bahr dans ses projets ? Il serait notre Dolma Bahshe, ce beau palais ottoman d’Istanbul, construit presque à la même période, et qui porte, comme lui, les premiers signes de l’influence occidentale. Les célébrations s’envolent, les restaurations demeurent. C’est peut-être aussi l’occasion de penser à deux personnages d’exception qui contribuèrent à ce que Rabat soit ce qu’elle est : le sultan Mohammed Ibn Abddellah qui insuffla vie à une bourgade oubliée, puis Hubert Lyautey qui voulait reposer dans cette ville qu’il a refaçonnée.


Hassan Aourid. La vie éco
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2134
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Grostefan Alain le Ven 22 Juin - 9:46

CHRISTIANE

Je pense que nous avons la même source d'informations. Très intéressante d'ailleurs.

Amicalement.

Alain
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15596
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  christiane gérard le Ven 22 Juin - 11:00

Alain



Je trouve qu'il y a souvent des articles interessants


_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2134
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Rose Marie

Message  René Hermitte le Ven 22 Juin - 11:27

Bonjour tout le monde

Jean-Claude Ghislaine et autres ...
La plage de Rose Marie n'est plus qu'un lointain souvenir et ne ressemble plus à ce qu'elle était autrefois... De belles villas ont remplaçé les cabanons et le lieu a changé de nom, seul un restau a gardé ce nom de Rose Marie.. Je recherche la photo que mon frangin a faaite lors de son dernier passage...
Jean Claude, maintenant tu as les eaux bleues à Décines pour te consoler l'été de notre Rose Marie marocain avec un bras du Rhône et moultes camping alentours... ce que j'ai fait moi-même durant de nombreuses années ....
avatar
René Hermitte

Messages : 1437
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 70
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Lucien Calatayud le Ven 22 Juin - 15:20

René

Te lisant, tu me ficherais le bourdon. Les meilleurs moments de jeunesse que j'ai connus ont précisément été ceux que j'ai passés à Rose Marie. L'odeur n'était pas toujours agréable à respirer mais l'ambiance était tellement formidable. Une année même, j'en avais perdu mon slip de bain dans ce qu'on appelait " le trou de la reine". Le seul endroit où l'on pouvais encore se baigner lorsque la mer s'était retirée.  C'était les filles qui avaient plongé pour le récupérer, les salops de garçons passant leur temps à se bidonner voyant mon air c.. et obligé de resté dans l'eau. Fanfan le footballeur (USDM) était des nôtres.  Le soir venu, sur la terrasse d'une maison inoccupée je faisais danser tout ce petit monde avec mon  biniou. Ca fricotait à n'en plus pouvoir et c'est la seule chose qui me faisait râler. Car ça n'était pas du tout pareil que de n'avoir qu'un instrument à serrer contre soi alors que je voyais les autres échanger des air énamourés et finir les danses avec des lèvres plutôt enflées.Very Happy Very Happy  Quand bien même ces "fricotis fricotas" bien heureusement  jamais fille n'a eu  à pomponner. et c'est le même nombre qui se retrouvait l'année suivante.

PS: A Playa de Aro, j'ai fais connaissance avec la femme de Fanfan. durant tout le séjour nous sommes restés à la même table pour les repas et avons donc pu évoquer quantité de souvenirs du très gentil garçon qui  de ce temps fréquentait encore Poeymirau.
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4216
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Rose Marie plage

Message  René Hermitte le Ven 22 Juin - 16:05

Salut Lucien

Puisque nous parlions de la plage de Rose Marie, voici le panneau indicateur du restaurant Rose Marie la seule indication de l'ancien nom de cette plage paradisiaque...[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
René Hermitte

Messages : 1437
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 70
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Lucien Calatayud le Ven 22 Juin - 17:28

René

C'est vrai qu'on y mangeait bien dans ce restaurant. Il en avait d'ailleur deux de restos. Un tout près de la plage, un autre un peu plus loin en bord de route. Dans l'un comme dans l'autre, les "moules à la marinière" ou " à la meunières" notamment étaient si bien préparées que c'est par gamelle que j'en commandais. Oui mais voilà... Comme on peut le constater sur la photo, les environs n'étaient ni broussailleux moins encore boisés. Ce qui ne facilitait pas l'évacuation des moules ingurgitées la veille. D'où quelques tortillements avant que de pouvoir dénicher le petit coin indispensable à la conservation de sa bonne humeur, si vous voyez ce à quoi je fais allusion.Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Ce n'est qu'un détail assez sordide certes mais son importance n'est pas moindre. Et s'il est un reproche assez sévère que l'on pouvait faire à cette plage c'est bien l'absence d'un lieu d'aisance commun qui n'oblige pas à se munir d'un N° d'appel pour s'acquitter de l'un de ses besoins les plus pressants.Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4216
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 22 Juin - 19:21

Christiane - Tres interessant cet article d'histoire sur la ville de Rabat et merci. J'ai aussi retenu ce lien.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17119
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

RABAT et ses environs

Message  Jean-claude Brotons le Ven 22 Juin - 21:55

Bonsoir a tous les amoureux de cette plage .

Alain ,sur ta première photo de pécheurs ou l'on voit l'ile a droite ,je crois que c'est a cet endroit que deux Meknassis déposé le matin par une barque n'ont pu regagner le soir le rivage a cause de la mer démontée ,je crois que l'un des deux était le fils FOULQUIER .
Avant nous pouvions aller par la plage de Rose Marie a Skhirat en passant devant la résidence d'été du Roi ,allant jouer un match de volley on s'est fait arréter par les gardes ,papiers ....on a éclaté de rire avec les copains et copines ,coup de téléphone ....un gradé est arrivé ,nous a détaillé de bas en haut ,un peu plus sur les copines car nous étions tous en maillot .....Allez c'est bon pour cette fois .
L'année suivante ,terminé ,impossible de passer ,triple rangs de barbelés descendant jusque dans la mer et mur très haut cachant un peu la résidence du Roi .


avatar
Jean-claude Brotons

Messages : 634
Date d'inscription : 18/03/2011
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

RABAT et ses environs

Message  Jean-claude Brotons le Ven 22 Juin - 22:06


René " ne casse pas la baraque " au sujet de Rose Marie ,rien ne me feras l'oublier ,encore moins " Le Grand Large " a Décines ,je vois que tu te souvient des beaux coins de la région Lyonnaise ,mais cela a tellement changé ......... comme Rose Marie actuellement .......
avatar
Jean-claude Brotons

Messages : 634
Date d'inscription : 18/03/2011
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Grostefan Alain le Lun 25 Juin - 17:28

Rabat en 1830. Marché central
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rabat. Les trois portes donnant sur l'ex-avenue de France[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le marché central à Rabat
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15596
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  HUGUETTE ROMERO le Jeu 28 Juin - 19:05

BONJOUR LUCIEN.

JE NE T'AI PAS RENCONTRE ...... A PLAYA.QUEL DOMMAGE.!!!!!
AMICALEMENT.

HUGUETTE
avatar
HUGUETTE ROMERO

Messages : 3879
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 74
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77

Revenir en haut Aller en bas

la pointe des OUDAÏAS

Message  christiane gérard le Ven 29 Juin - 13:25

carte envoyée en novembre 1938

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2134
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 3 Aoû - 3:28

Christiane - Voici une photo plus recente que celle ci-dessus avec la permission de Mr. Elie Cohen de Montreal.

OUDAYAS

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17119
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  christiane gérard le Ven 3 Aoû - 17:59

Ghis



Presque quatre vingts ans séparent ces 2 vues.


_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2134
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: RABAT, la capitale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 38 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 21 ... 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum