Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Lucien Calatayud le Ven 26 Mai - 8:50

Salut tout le monde.

Je me pose la question suivante:
Comment se fait-il que personne d'autre que Richard ait su faire partager dans le détail ce qu'il a vécu à Meknes. Nous, on ne sait parler que des souvenirs d'école ou presque.
J'en suis à mon quatrième bouquin. Plus de 200 pages chacun et rien que des souvenirs de bled. On n'en demande pas tant bien sûr à personne, mais tout de même? Les citadins ont bien engrangé eux aussi quelques souvenirs. Pourquoi ne pas en évoquer certains sous forme d'anecdote. Ce n'est pas demander la lune que d'aligner quelques phrases qui fasse sourire ou même grincer des dents, peu importe. Pas besoin de disposer d'une licence de littérature non plus pour raconter une petite histoire même si elle comporte quelques "fotes" d'ortho. ou de français. Qui n'en fait pas?
Aller! On attend qu'un premier courageux se dévoue. Il fera office de locomotive parce que d'autres suivront. J'en suis certain. Et puis ça secouera notre site de sa semi-léthargie et ça fera du bien au moral de tout le monde.
Aamen!! Very Happy
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4165
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Grostefan Alain le Ven 26 Mai - 10:32

LUCIEN
Serais-tu un  doux rêveur? J'ai promené mes espadrilles sur plusieurs sites. L'ex-LDO, l'ADAMM, l'AKKPL (Port-Lyautey), l'ADAFES et le nôtre (RDB). C'est partout le même comportement des adhérents. Il y a ceux qui participent activement; ils sont peu nombreux et de plus leur nombre diminue avec le temps. Il y a ceux qui lisent et ne réagissent que lorsqu'ils ont un plus à apporter à ce qu'ils viennent de lire. Il y a ceux qui lisent mais ne se manifestent pas du tout. Et enfin il y a ceux qui ne lisent plus du tout peut-être parce qu'ils sont désabusés ou désintéressés. Conter des anecdotes de la vie, peu de gens (comme tu le fais toi) sont prêts à sauter le pas.
Je pense qu'un site a une durée de vie limitée à une décennie. C'est triste mais je  crois que c'est inéluctable.
Je souhaite sincèrement me tromper.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15550
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Lucien Calatayud le Ven 26 Mai - 16:59

ALAIN

Il est toujours doux de rêver. Comme disaient les marocains du bled, en maintes occasions: "ma y 'arry, ma y ksy" (ça ne déshabille ni ça habille). C'est vrai qu'il ne sert à rien de secouer l'arbre s'il n'a plus de fruits. Mais le cerveau lui est bien plus conservateur qu'un fruitier. On peut donc  tenter d'en secouer certains. Il en tombe ce qu'il en tombe. Tout est bon à prendre dès lors que ça évoque le passé et que ça nourrit notre site.
De toute façon c'est dans ma nature que de rêver. Ca ne me coûte rien et en plus ça me fait du bien.  Very Happy
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4165
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Grostefan Alain le Ven 26 Mai - 19:43

LUCIEN
Tu as raison et ce n'est pas pour rien que tu es notre plus ancien adhérent actif, toi le doyen.
Pour "ma t'âri, ma t'ksi" ça se dit à quelqu'un qui a dit "merci". En effet un "merci" ne coûte rien, ça ne rapporte rien. C'est imagé en Arabe (ça ne te dévêtit pas, ça ne t'habille pas).
avatar
Grostefan Alain

Messages : 15550
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 80
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re:Les carnets d'adresses de Richard Brandlin

Message  MOLL Serge le Ven 26 Mai - 22:05

LUCIEN et ALAIN
J'voudrai bien mais je n' peux point. Je crois bien  depuis que le RDLB existe, certains d'entre nous, avons raconté nos souvenirs d'enfance, d'ados voire même d'adulte. Nous n'allons pas remettre le couvert au risque de se faire traiter de radoteurs ou de séniles. 
Dommage:(Sleep
avatar
MOLL Serge

Messages : 4088
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 78
Localisation : Bedoin Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Ven 26 Mai - 22:37

Hello Lucien - STP n'oublie pas de me dire quand ton bouquin sera termine, ok??? Au sujet de notre Richard et a mon avis ce n'etait pas comme nous qui avions eleve des enfants etc.etc.etc., une vie tout a fait differente de la sienne  et il avait beaucoup plus de temps que nous de se consacrer a mettre sur papier ses souvenirs. Il n'avait connu sa fille que tres tard dans la vie malheureusement (je corresponds avec elle de temps en temps). Lors de ses derniers jours je correspondais avec lui par telephone et c'etait un plaisir de l'entendre raconter et se souvenir de tant de choses de sa vie au Maroc depuis sa venue (etant gosse) au Maroc avec sa mere.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17030
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Admin le Ven 26 Mai - 23:24

Merci Lucien d'avoir relancé ton propos sur ces souvenirs que beaucoup d'entre nous ont essayé, quoiqu'on en dise, de nous en faire bénéficier selon leurs moyens ou leurs capacités à faire resurgir leurs souvenirs...

C'est vrai que pour ce qui est des "taiseux" de notre Forum,  quelquefois, juste un "merci" suffirait à écarter tous sentiments malveillants...

Pour répondre à Ghis.... La vie privée de Richard n'a rien à voir dans sa réussite et son abnégation au service des autres, pour nous distribuer ses connaissances, son savoir, ses souvenirs, et ce, dans tous les forums qu'il a marqué de son empreinte indélébile, bien aidé en cela par sa volonté de faire bien et juste.
Il a eu aussi la conscience et l'intelligence de réunir tous les éléments techniques, informatiques, journaux, bottins et autres supports, pour nous délecter de son savoir au service de la mémoire meknassie et de l'âme des meknassi(e)s.  C'était son cheval de bataille. C'était un moyen dans sa conquête des cœurs de ses compatriotes. C'était son amitié qu'il étalait dans chaque récit, sans faillir une seule fois au but qu'il s'était défini....Son "Meknès" était le nôtre, notre Meknès était le sien...Il savait partager et écouter...


Dernière édition par Admin le Mar 30 Mai - 16:08, édité 3 fois

_________________
Amicalement - André Langlois (Jimmy)
avatar
Admin

Messages : 11197
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 78
Localisation : Marseille

http://meknes-roidelabiere.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Lucien Calatayud le Sam 27 Mai - 13:58

[quote="Grostefan Alain"]LUCIEN
Serais-tu un  doux rêveur? J'ai promené mes espadrilles sur plusieurs sites. L'ex-LDO, l'ADAMM, l'AKKPL (Port-Lyautey), l'ADAFES et le nôtre (RDB). C'est partout le même comportement des adhérents.

ALAIN

Tu pensais à les désodoriser au moins tes espadrilles avant de pénétrer dans ces sites. Parce qu'autrement rien d'étonnant s'ils étaient désertés quand on voyait venir.
Very Happy Laughing Laughing
avatar
Lucien Calatayud

Messages : 4165
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 87
Localisation : Bouniagues (Dordogne)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carnets d'adresses de Richard BRANDLIN

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum