FES, ancienne capitale

Page 5 sur 38 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 21 ... 38  Suivant

Aller en bas

Re-Fès et sa région

Message  MOLL Serge le Jeu 12 Avr - 0:15

ALAIN  et  RENE
Alain, merci pour ton exposé sur l'eau de Fès et plus particulièrement l'Oued Fès.Un véritable cours de géo,même mon prof Monsieur Panousse,tu l'as peut-être connu,ne nous en disait pas autant  que ton "cours particulier".
René posait la question suivante:"Est-ce-que cet oued était alimenté par l'eau d'Aïn-Ckheff"? Lundi à Draguignan je lui ai dit que non.Me suis-je trompé? Je ne pense pas car la source qui alimente Aïn-Ckheff est bien plus au Sud de l'Oued Fès (10 Km environ) et que cette eau s'écoule très certainement vers Ras El Ma ou Aïn-Taoujdat. Merci de bien vouloir confirmer ou infirmer et dans ce dernier cas,donne-nous la réponse. Je suis sûr Professeur Alain que tu as la réponse exacte et nous te remercions de nous la donner.
Bien amicalement
Serge
 
avatar
MOLL Serge

Messages : 4264
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 79
Localisation : Bedoin Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  Ghislaine Jousse-Veale le Jeu 12 Avr - 1:33

Bonjour - Alain - Merci pour cet expose au sujet de l'eau a Fes - Tres interessant et comme dit Serge un veritable cours de geo - Huguette/Alain - Vos melouis, au fait ce sont de pancakes mais on met du miel plutot que du syrop d'erable comme nous faisons ici. Je vais essayer a la mode marocaine la prochaine fois que j'en ferai.
avatar
Ghislaine Jousse-Veale

Messages : 17187
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 77
Localisation : Vancouver, Colombie Britannique

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  Grostefan Alain le Jeu 12 Avr - 19:06

FES -Système hydraulique axé sur l'oued Fès qui s'écoule en Est de ses sources vauclusiennes de Ras-El-Ma au Sebou, à travers le vallon occupé par la Médina.
Sur son parcours l'oued Fès reçoit cinq affluents sur sa rive Sud en amont du vallon (Oued Smen, Oued Aïn-Chkef, oued Miyit, Oued Mahrez et oued Boufekrane) et un autre sur sa rive gauche et en aval :l'oued Mellah.
L'oued Smen et l'oued Aïn-Chkef également d'origine vauclusienne, sont relativement courts (10 km) et sont ramifiés en plusieurs réseaux d'irrigation. Les oueds Miyit, Mahrez et Boufekrane sont alimentés par des résurgences de la nappe et les deux derniers drainent les eaux de ruissellement.

Au Sud-Ouest s'étend une nappe phréatique importante et de niveau élevé (-0,50 à -5,00 maximum), enrichie par les réseaux d'irrigation particulièrement denses des oueds Smen et Aïn-Chkef, ainsi que l'oued Bou-R'Kafes en amont de Ras-el-Ma.
Cette nappe comporte deux bassins versants: l'un orienté vers l'oued Fès en amont, l'autre vers l'oued Mahrez et l'oued Fès en aval. La rupture des pentes s'identifie approximativement avec une ligne passant du Sud au Nord par la route d'Aïn-Chkef.
La nappe affleure en plusieurs points du vallon de la Médina, formant neuf sources qui ont contribué - jusqu'à l'époque récente - à l'alimentation en eau de la Médina.
D'autres affleurements se manifestent à proximité du lit de l'oued Fès (Doukkala et Zouagha) en bordure de l'oued Mahrez et de l'oued Boufekrane.

Une des caractéristiques fondamentales de l'oued Fès est sa relative pérennité. Il la doit, pour une part, à la pérennité des sources (Ras-el-Ma, Aïn BouKaïs) et d'autre part, au drainage de la nappe phréatique particulièrement riche au Sud-Ouest (Bled Zouagha et Ben-Souda) où elle bénéficie d'un important apport de multiples ramifications naturelles et artificielles d'irrigation des oueds Smen et Aïn-Chkef.
Cette zone joue un rôle de rétention, assurant par une restitution lente l'eau qu'elle a absorbée et l'alimentation régulière de l'oued Fès.
La richesse en eau de la région de Fès est liée aux ressources du Moyen Atlas mais également à une pluviométrie locale relativement régulière s'élevant en moyenne à 500 mm/an, répartie sur 8 mois humides, d'octobre à mai inclus.



Commentaire.
La question posée par RENE et confirmée par SERGE  était de savoir si l'oued Fès était alimenté par  la source d'Aïn-Chkef . Oui mais pas seulement car l'oued Fès à plusieurs affluents d'une part et partiellement si j'ose dire, puisque d'autre part il est fortement ponctionné pour l'irrigation comme le souligne le texte ci-dessus.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16183
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  Grostefan Alain le Jeu 12 Avr - 19:18

SERGE
J'étais interne comme tu le sais à l'Avenue Maurial (près de l'église). Les jeudis ou les dimanches après-midi, par beau temps, nous étions conduits en rangs, vers l'oued Fès où nous passions l'après-midi à courir, gambader ou jouer au foot sur sa rive verdoyante. L'eau n'était pas claire pour sûr. Nous n'avions pas le droit de nous y baigner. Tout juste d'y tremper les pieds ou les mains. Aimable souvenir. Nous avions droit à "l'estaque" (une "tire" comme on disait; terme sans doute issu de "tire-boulette")
Quant aux risques dont tu parles je fais une comparaison avec le Gange en Inde. Il n'y a pas photo je pense. Quand on sait ce qui s'y passe il y a de quoi avoir la nausée.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16183
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re-Fès et sa région

Message  MOLL Serge le Jeu 12 Avr - 19:19

Alain
Merci pour toutes ces précisions et en particulier pour ta réponse apportée à la question posée par René. Jamais je n'aurai pensé que l'oued Ckhef était un affluent de l'oued Fès.Cependant je suis surpris en ce qui concerne l'oued Mellah qui se trouve lui, entre Rabat et Casablanca.Parlons-nous du même ou  y en a t-il un autre?
A te lire.
Serge
avatar
MOLL Serge

Messages : 4264
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 79
Localisation : Bedoin Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  Grostefan Alain le Jeu 12 Avr - 21:15

SERGE
Tu sais il y a parfois un même nom pour des lieux différents. Un exemple. Dernièrement j'ai parlé du bled où j'exerçais entre Erfoud et Goulmima : JORF  (la falaise). Eh bien  il y a au moins 3 JORF au Maroc. Le mien (si je puis dire) dans le Tafilalet, "JORF Lasfar" près d'El Jadida et "JORF El Mellah" dans le Gharb.Je vais essayer de vérifier pour l'oued qui a attiré ton attention.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16183
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re-Fès et sa région

Message  MOLL Serge le Jeu 12 Avr - 22:24

OUEDS MELLAH
ALAIN pas la peine de chercher,j'ai trouvé,il existe bien 2 oueds "MELLAH". Un près de Casa et l'autre tout près de Fès. Et voilà encore une fois,on apprend quelque chose de nouveau. Je serais moins ignorant en me couchant ce soir qu'en me levant ce matin.
Bien amicalement
Serge
avatar
MOLL Serge

Messages : 4264
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 79
Localisation : Bedoin Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  Grostefan Alain le Jeu 12 Avr - 22:38

SERGE
Merci. Moi aussi j'ai appris quelque chose  à propos de cet oued Mellah. La vieille ne voulait pas mourir...
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16183
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re-Fès et sa région

Message  MOLL Serge le Jeu 12 Avr - 23:36

ALAIN[
On dirait que nous nous renvoyons la balle comme au tennis,toi et moi.Que l'on veuille bien nous excuser d'accaparer ce forum.Mais le voile est levé.Fermons le ban sur ces 2 oueds.
Serge
avatar
MOLL Serge

Messages : 4264
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 79
Localisation : Bedoin Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

ALAIN ...... SERGE.

Message  HUGUETTE ROMERO le Ven 13 Avr - 8:59

SALAM  A  TOUSSSS.......
MERCI  ALAIN  ET  SERGE POUR  VOS  "JOUTES  TRES  AMICALES"...... ON  APPREND..... ON  DECOUVRE ......... BRAVO.CONTINUEZ !!!!!!!!!!!!!!
BONNE  JOURNEE....
HUGUETTE
avatar
HUGUETTE ROMERO

Messages : 4157
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 74
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77

Revenir en haut Aller en bas

les oueds au Maroc

Message  René Hermitte le Ven 13 Avr - 9:44

Alain et Serge
merci pour ces informations sur les oueds de Fes... Très intéressante discussion...
Serge, j'espère que vous avez fait un bon voyage de retour lundi dernier... Nous avons passé une bonne journée même si nous étions loin de Fes ...
Serge, un autre oued entre Rabat et Casa où j'ai souvent plongé ou péché sous un de ses ponts près de la plage de Rose Marie...Il s'agit de l'OUED IKEM...
Cordialement à tous
René
avatar
René Hermitte

Messages : 1453
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 71
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  JACQUELINE ROMERO le Ven 13 Avr - 10:49

bonjour à vous tous
merci ALAIN pour ce cours de géographie et en particulier sur l'eau à Fès. D'où est-ce que tu tires toutes ces informations ? de tes livres de géographie, ou bien du net, car j'aimerais bien quelques fois consulter de tels documents ? je trouve qu'à l'école, on ne nous a pas appris assez sur la géographie du Maroc mais aussi sur l'Histoire, enfin c'est mon avis
avatar
JACQUELINE ROMERO

Messages : 796
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 79
Localisation : Saintes Charente Maritime 17100

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  Grostefan Alain le Ven 13 Avr - 14:59

JACQUELINE
Le fait d'avoir vécu dans le bled, d'aller à la chasse dans différents endroits m'a fait découvrir des cours d'eau , de petits oueds. Et ma curiosité m'a poussé à me demander où ils pouvaient bien aller se jeter avant d'arriver à la mer. Donc pour répondre à ta question j'utilise le net en fonction de mes connaissances acquises sur le terrain. Cette conjonction me permet souvent d'avoir la réponse à mes questions. Taper dans internet "les cours d'eau (ou les rivières ou les fleuves du Maroc) ne mène pas à grand chose. On ne retrouve que les cours d'eau les plus importants et que tout le monde connaît. Pour les petits oueds, rien. Il faut affiner la recherche.
Le nom d'un des affluents de l'oued Fès m'a amusé. C'est l'oued Miyit. "Miyit" signifie "qui est  mort". Alors je me pose 2 questions. 1)Est-ce que l'oued est mort parce qu'il est tari? Pourtant il alimente l'oued Fès donc il coule et est bien "vivant". 2) Quelqu'un se serait-il noyé dans cet oued et ainsi ce nom lui aurait été attribué? Ma narf. Je n'ai pas de réponse dans l'un comme dans l'autre cas.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16183
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  Grostefan Alain le Dim 15 Avr - 10:03

OUED[
Ce terme (oued) désigne aussi bien la vallée, le ravin, le chenal que le cours d'eau qui coule dans une dépression.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16183
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

les oueds au Maroc

Message  René Hermitte le Dim 15 Avr - 14:18

Salut Alain

Enfant, nous utilisions toujours ce mot oued pour désigner un fleuve, une rivière, un canal, un ruisseau.
C'est ainsi qu'en vacances à Lyon (Rhône) chez ma grand mère maternelle en bordure de la rivière LA SAONE dans les années 50, je lui demandais de bonne foi :"Mamie c'est quoi cet oued ?. Ce à quoi ma grand mère me répondit " c'est quoi un OUED mon petit ?..." Very Happy
avatar
René Hermitte

Messages : 1453
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 71
Localisation : Toulon La Valette

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  Grostefan Alain le Mer 18 Avr - 15:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]RENE
ça ressemble à du St EXUPERY ton histoire d'oued.
C'est vrai qu'à cette époque nos amis "patos" ne connaissaient pas trop l'Afrique qu'elle soit du Nord ou pas. Moi-même, dans le GERS un vieux couple que je visitais (histoire déjà contée dans une autre site) s'étonnait que je ne sois pas noir, venant de "là-bas". Pour eux un blond aux yeux bleus ne pouvait pas être né en Afrique.
Amicalement
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16183
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  Grostefan Alain le Sam 26 Mai - 8:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16183
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  christiane gérard le Sam 26 Mai - 9:35

René Alain



Pour moi encore aujourd'hui quel que soit le cours d'eau c'est un oued!!


_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2145
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  Grostefan Alain le Lun 11 Juin - 13:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16183
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

texte tiré de la Gazette de Dafina

Message  christiane gérard le Jeu 9 Aoû - 10:27

Fès, cité millénaire
Article | jeu, 02/08/2012 - 21:44
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fès, cité millénaire

La plus belle et la plus envoûtante médina du Maroc est un labyrinthe de 9.500 rues et d’un millier d’impasses grouillantes de petits marchands guidant leur âne chargé de marchandises. Les souks y regorgent de victuailles en tout genre ou abritent divers corps de métiers, un ancien caravansérail magnifiquement restauré héberge un musée du Bois où cèdres et arganiers se muent en portes somptueuses, coffres et étagères sculptées. Le musée des Arts marocains est installé entre Fès el-Bali et Fès el-Jedid. On y trouve une remarquable collection de poteries en provenance de différentes villes et de différentes époques.
Fès el-Jedid fut fondée au 13e siècle à côté de Fès el-Bali. Elle est surtout remarquable par l’ancien quartier juif qui offre une architecture totalement différente. Une très belle synagogue, récemment restaurée et réouverte revit au rythme du culte judaïque.


Fès, cité millénaire, est la première ville orientale au Maroc.
Idris Ier, immigré d’Orient, fonda en 172H/789 J.-C., sur la rive droite de l’oued Fas, le premier noyau – Madinat Fas -, bourgade berbère à forte empreinte rurale. 20 ans plus tard, en 193H/809 J.-C., son fils Idris II fonda sur la rive gauche, dans la partie ouest du site, plus escarpée et riche en eau que la précédente, une seconde agglomération – al-Aliya (la Haute) – conçue à l’orientale avec son palais et sa qisariya. Deux faits historiques, l’insurrection du “Faubourg de Cordoue” en 199H/818 JC et une rébellion kairouanaise allaient être riches de conséquences pour la destinée de Fès.
Avec l’installation de huit cent familles andalouses, la rive droite dénommée alors ‘Udwat al-Andalus s’urbanisa sur le mode andalou; ces faubouriens rabatis qui comptaient des artisans, des petits marchands néo-musulmans et des notables, apportaient “leur expérience de la vie citadine, leurs techniques ancestrales du jardinage, de la bâtisse et de l’artisanat”.
Peu après, dans la ville d’ al-Aliya, où dominait une population arabe très diversifiée quant à ses origines tribales, l’élite citadine composée de nobles, fut renforcée par l’arrivée de trois cents famille kairouanaises et de nombreux juifs qui firent bientôt du commerce avec toute l’Afrique du Nord. Cette ville fut appelée ‘Udwat al-Qarawiyyin’. Au Xe siècle, la lutte d’influence politique entre Umayyades d’Espagne et Fatimides d’Ifriqiya dans le Nord du Maroc est favorable à la commande artistique. L’architecture et le mobilier révèlent les grandes tendances de l’art marocain: ces dernières puisent presque davantage aux sources de l’Ifriqiya qu’à celles de l’Andalousie. La très précieuse chaire de la mosquée des Andalous (fin Xe siècle) dont les techniques et procédés décoratifs ont survécu dans maintes réalisations ultérieures, témoigne de la maîtrise des sculpteurs, peintres et tourneurs sur bois.


Aux époques almoravide et almohade (seconde moitié du XIe-première moitié du XIIIe siècle), la domination de l’Espagne musulmane impliquant la suppression des frontières politiques avec l’Andalousie, la circulation des idées, et le va et vient constant des corps de métiers spécialisés, architectes et artisans, révèle dans l’art fasi la prédominance des influences andalouses.
C’est à partir de l’époque Mérinide (milieu du XIIIe-milieu du XV e siècle) que l’on peut restituer à Fas Al-Bali (Fès l’Ancienne ou la médina) le cadre de vie urbain avec des édifices encore en place, organes sécuritaires (remparts), utilitaires et économiques (fondouks, fontaines et souks), lieux de culte et du savoir (mosquées, oratoires, madrasa, zawiya …), espaces publiques (hammam) et espaces privés domestiques (maisons etc.). Les dynastes Mérinides bâtirent en 674H/1276 JC, à côté de la ville ancienne, une ville administrative – Fès Jdid – avec la résidence des princes, la grande mosquée que compléteront d’autres mosquées, un marché et les demeures des personnages du gouvernement. Les Juifs s’y installèrent au début du XVe ou du XVIe siècle, semble-t-il. Fès continue, comme par le passé, à alimenter le commerce extérieur: les cuirs, les étoffes, notamment celles brodées figurent parmi les produits les plus prisés. Ces arts du cuir, de la broderie et du tissage atteignent une maîtrise d’exécution dont témoignent les présents remportés par les ambassades étrangères.


Une crise politique, économique et sociale survenue dès le milieu du XIVe siècle ébranle pour un temps la commande artistique: en dehors des chantiers du sultan Abou Inan – madrasa Bou Inaniya, magana … – on ne trouve plus guère de commandes importantes. Fès devint, après la chute de Grenade en 1492 J.-C., marquant la fin de la “Reconquista” de l’Andalousie, la principale héritière de la civilisation hispano-maghrébine et demeura, jusqu’à l’avènement du protectorat, la grande métropole d’art de l’Occident musulman. Si le courant qui alimentait l’art maghrébin fut interrompu, d’autres influences véhiculées ultérieurement (aux XVe, XVIe et XVIIe siècles) par les réfugiés d’Andalousie, donnèrent une impulsion à cet art: les différents types de broderies, le tissage brocart en portent la marque. Bien que le Maroc ait échappé à la domination turque, dès le XVIe siècle, des influences ottomanes, dans le domaine floral notamment (palmette dentelée, tulipe, jacinthe, œillet…), parvenues indirectement, s’incorporèrent au répertoire ornemental existant: la céramique et le bois à usage architectural et mobilier, le marbre, le tissage en témoignent. Par ailleurs, d’autres influences empruntées à l’art architectural citadin du Bas Moyen Age ou aux arts berbères ruraux ont pu également s’exercer: les faïenciers fasis du XIX e siècle, séduits par la civilisation hispano – maghrébine, n’hésitèrent pas à interpréter sur leurs grands plats, parfois datés, les entrelacs architecturaux en derg u ktef “degré et épaulement” des minarets almohades et Mérinides, les entrelacs rectilignes testir des lambris de zellij ou, sous forme de pseudo-inscriptions, les eulogies de bonheur des frises et linteaux du XIV e siècle.

A Fès, capitale spirituelle et du savoir-faire, le nombre des artisans s’élève à plusieurs dizaines de milliers. En 1923, 162 corporations ont été dénombrées, dont plus de la moitié opéraient dans le domaine de l’artisanat. Ces corporations, dont la plupart étaient composées d’artisans, comptaient des commerçants ou étaient des corporations de services (kwadsiya). Leur présence atteste l’importance de l’artisanat dans l’économie de la médina; d’ailleurs, maintes chroniques soulignent le rôle économique et politique joué par celles-ci au cours de l’histoire. L’organisation spatiale de l’artisanat corrobore cette importance: le secteur artisanal, qu’il s’agisse d’ateliers de fabrication ou de marchés de vente, est regroupé autour de la Qaraouiyin, principal noyau de la ville ancienne (souks Chemmaîn, Sbitriyn, Seffarin, Nejjarin).

_________________

Amitiés Christiane

avatar
christiane gérard

Messages : 2145
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 76
Localisation : SAINT GERMAIN sur AVRE - Eure

http://points-de-croix.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  Grostefan Alain le Jeu 9 Aoû - 11:47

CHRISTIANE
Merci pour ces précisions concernant Fès. Tu as remis en ma mémoire le mot "derg" (degré) que j'avais oublié.Idea
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16183
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re:Fès et sa région

Message  MOLL Serge le Jeu 9 Aoû - 12:44

Fès
Christiane,tu ne peux pas imaginer ma joie en lisant ton exposé. Fès où j'ai vécu pendant quelques années,avec mes copains nous allions découvrir la médina,le mellah. Nous faisions même le tour de la médina à vélo et nous nous arrêtions toujours sur la hauteur où se trouve les ruines des Mirinides et là,nous contemplions la médina en contre bas. Que de souvenirs viens-tu de réveiller en moi. Dommage,j'aurai bien visité la Qaraouine  et autres très belles  mosquées que compte Fès, si l'entrée n'avait pas été interdite aux chrétiens.....ma foi!!! Je possède un très beau livre sur Fès,offert par une cousine qui travaillait à l'Imprimerie Nationale,je m'en contente.
Serge
avatar
MOLL Serge

Messages : 4264
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 79
Localisation : Bedoin Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  Grostefan Alain le Jeu 9 Aoû - 15:16

SERGE
QARAOUIYINE, mosquée universitaire, c'est là que j'ai passé et obtenu mon Certificat d'Arabe dialectal. J'étais en 4ème du lycée à ce moment-là. C'est mon prof d'arabe (un Français du nom de MARIMBERT) qui m'avait poussé à me présenter. ça s'est fait en un écrit et un oral devant des érudits du lieu.
avatar
Grostefan Alain

Messages : 16183
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 81
Localisation : Talence 33400

Revenir en haut Aller en bas

Re: FES, ancienne capitale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 38 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 21 ... 38  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum